Rejoignez-nous !
Commandez maintenant, livraison mardi !

Comment appliquer son autobronzant ?

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Comment appliquer son autobronzant ?
Qui n’a jamais rêvé d’avoir une peau bronzée et uniforme ? L’autobronzant est la solution idéale qui ne demande pas des heures d’exposition au soleil. Cependant, ce n’est si simple d’appliquer un autobronzant, bien que depuis quelques années, les diverses marques aient amélioré leur composition pour éviter les traces et un résultat trop orangé pouvant rebuter et donc ne pas donner envie de réitérer. Pharma GDD vous apporte quelques conseils pour obtenir un teint doré homogène grâce à l’utilisation de plusieurs produits dans un ordre bien précis. Nous verrons ensemble que l’entretien de votre peau au quotidien est primordial pour préparer l’épiderme à l’application de votre autobronzant. 

Comment fonctionne un autobronzant ? 

Un autobronzant est un produit cosmétique créé dans les années 1990 pour colorer la peau sans avoir à s'exposer au soleil tout en obtenant un hâle temporaire similaire à un bronzage. La plupart des autobronzants est composée de DHA (dihydroxyacétone), un agent chimique qui assure une coloration. Il existe également de la DHA d'origine naturelle, issue du blé, du colza, de l'écorce de châtaignier ou encore de la betterave. L’autobronzant est la solution des peaux claires qui ne supportent pas le soleil. Ce principe actif va provoquer l'oxydation des cellules superficielles de l'épiderme, une coloration de la peau qui dure en moyenne 4 à 6 jours et s'élimine avec la desquamation naturelle de la peau. De plus, cette astuce permet de préserver son capital soleil en évitant l’exposition. Pour les personnes qui souhaitent intensifier leur bronzage et le prolonger, ce soin est également une option à envisager mais, il faut savoir qu’il ne dispense en aucun cas de l’utilisation d’une protection solaire. 

Préparer et entretenir sa peau

L’exfoliation et l’hydratation sont nécessaires à la fois pour préparer la peau avant l'application de l'autobronzant mais également pour prolonger le hâle et obtenir un résultat plus lumineux. L’entretien de votre peau est la base pour obtenir une application optimale de votre autobronzant. Pour cela, il faut suivre un ordre précis : gommer, épiler et hydrater.

Exfolier sa peau

L’exfoliation est un geste à effectuer 1 à 2 fois par semaine tout au long de l’année. Si une application d’autobronzant est prévue, il sera judicieux de gommer la peau 48 à 72h avant pour la débarrasser des squames et homogénéiser l’épiderme. Le gommage permet d'éliminer les cellules mortes. Il doit être pratiqué sur le visage et le corps, en insistant particulièrement sur les zones de peau épaisse (coudes, genoux, talons) qui absorbent mieux le produit et risquent d'apparaître plus foncées après l'application. Après la pose, un gommage doux effectué une fois par semaine permet de conserver un hâle régulier.

Notre sélection :

Épiler ses jambes

L’épilation ou le rasage de certaines zones comme les jambes est conseillé 2 à 3 jours avant l’application pour assurer un résultat impeccable. Épiler après l’application de l’autobronzant va éclaircir la peau. 

Notre sélection :

Hydrater sa peau

Tout au long de l’année votre peau nécessite une hydratation et une protection. C’est pour cela qu’il est fortement conseillé d’utiliser un lait, une crème ou un baume hydratant au quotidien en fonction du type de peau. Le fait d’hydrater votre peau la rend homogène, souple et évite le dessèchement cutané créant une desquamation. Des zones rugueuses peuvent également compliquer l’homogénéité de l’application de l’autobronzant. Le soin hydratant permet de compenser les pertes en eau dues à l'actif bronzant, laissant ainsi la peau souple et lisse. Après application, la peau doit être hydratée tous les jours. Cela va éviter à la peau de desquamer et donc de perdre son bronzage trop vite.

Notre sélection :

Appliquer son auto-bronzant

L'astuce pour éviter les traces réside dans le massage. Il faut bien faire pénétrer l'autobronzant et pas seulement l'étaler. Il existe de nombreuses textures d’autobronzant, en brume, en mousse, en gel, en lait, en huile ou encore en crème. Il faut choisir celui qui vous semble le plus adapté à vos habitudes. Les textures en brume, en mousse et en gel vont s’appliquer plus facilement et sécher plus vite. Les textures en lait, en huile et en crème vont apporter davantage d’hydratation à votre peau.

Notre sélection :

Le visage et le décolleté

L’application de l'autobronzant doit toujours se faire sur une peau propre et sèche. Ainsi, en cas de transpiration, il est conseillé de prendre une douche et d'attendre 20 minutes avant de procéder à la pose du produit. L’autobronzant s'applique sur le visage de la même manière qu'une crème hydratante, de l'intérieur vers l'extérieur et sous forme de petits massages circulaires, sans oublier de passer derrière les oreilles et dans la nuque. Il sera nécessaire de passer un disque à démaquiller ou un coton tige humidifié sur les sourcils pour éviter qu’ils ne se colorent et d’estomper également sur le pourtour du cuir chevelu. La pose dans le cou s'effectue les mains bien à plat en lissant jusqu'au début du décolleté. Pour ne pas charger la zone des oreilles et de la nuque, servez-vous juste de ce qui vous reste dans la paume de vos mains en massant délicatement les oreilles et la nuque.

Le corps

L'autobronzant s'applique sur le corps sous forme de mouvements amples et enveloppants pour éviter les taches. Alors que la brume et le spray autobronzant sont pulvérisés directement sur le corps, le lait, le gel, la crème autobronzante… doivent au préalable être étalés dans les mains. La pose de l'autobronzant s'effectue de bas en haut, des chevilles vers les cuisses et des poignets vers les épaules. Absorbant plus facilement le produit, les articulations (coudes, genoux) doivent recevoir une couche de produit plus fine que le reste du corps. Le surplus peut être éliminé en tapotant légèrement avec un mouchoir en papier. Il faut ensuite attendre que le produit ait bien pénétré avant de se rhabiller pour éviter toute trace sur le corps et les vêtements. L'idéal consiste à poser l'autobronzant le soir pour le laisser sécher toute la nuit. En effet, même si le produit est suffisamment sec pour se couvrir, une nuit complète est nécessaire pour qu'il le soit complètement. La couleur définitive apparaît au bout d'une heure d'attente. Si le résultat est trop clair, plusieurs couches peuvent être appliquées (sur plusieurs jours) jusqu'à l'obtention de la teinte espérée. Une deuxième couche peut également permettre d'imiter les effets du soleil, en étant posée là où s'accroche la lumière : l'arrondi des épaules, le creux du décolleté, le devant des cuisses, sur les tibias... En cas de traces apparentes, il suffit de gommer doucement les zones concernées pour les atténuer. Après application, les mains doivent être soigneusement nettoyées afin d'éviter une coloration orange des paumes. Une petite brosse permet d'enlever le surplus d'autobronzant sous les ongles. Vous pouvez également utiliser une dose de gommage corps. Pour plus de sécurité, la pose de l'autobronzant peut être effectuée avec des gants à usage unique. Il suffit ensuite d'appliquer l'autobronzant à l'aide d'un coton sur le dessus des mains pour éviter les démarcations au niveau des poignets. La teinte obtenue grâce à l'autobronzant diminue généralement assez vite. Il faut donc renouveler l'application 2 ou 3 fois par semaine pour conserver l'intensité du hâle. Cependant, n’effectuez pas un gommage avant chaque application. Un gommage par semaine sera suffisant. En aucun cas, la pigmentation obtenue grâce à l'autobronzant ne protège du soleil. Chaque exposition nécessite d'appliquer une crème solaire adaptée à ses besoins. Il suffira de choisir une protection solaire adaptée à votre phototype et l’appliquer régulièrement. 

En cas de traces

Si malgré les conseils, vous constatez des traces, effectuez un gommage doux et hydratez ensuite. Cela permettra d'homogénéiser votre peau sans pour autant tout enlever. Ne décapez pas votre peau avec un gommage à gros grains ou au gant de crin. Cela risquerait d'engendrer une inflammation. Enfin, reportez-vous aux instructions décrites sur le produit que vous choisissez car certains soins ne sont destinés qu'à l'application du corps et non du visage. La différence réside dans la formule qui n'est pas traitée non comédogène. Cela peut donc provoquer des boutons sur les peaux grasses.

Si l’application de l’autobronzant vous semble fastidieux, peut-être serait-il plus judicieux de vous tourner vers un complément alimentaire autobronzant à base de vitamines, de caroténoïdes issus d'extraits de plantes, de minéraux qui favorise un hâle progressif et participe à la protection cellulaire. Le complément alimentaire autobronzant ne protège pas des UV. Il convient d'appliquer une protection solaire adaptée à votre peau avant chaque exposition.

À retenir

Dès les premières lueurs d’été, vous pourrez appliquer votre autobronzant pour offrir à votre corps une teinte dorée et lumineuse. Pour celles qui souhaitent une peau sublime été comme hiver, il est possible d’appliquer un autobronzant tout au long de l’année. Alors munissez-vous des différents produits pour préparer votre peau et appliquez votre autobronzant soigneusement pour découvrir ensuite un corps bronzé et une peau parfaite.
expand_less