Brossettes interdentaires : comment et pourquoi les utiliser ?

Brossettes interdentaires : comment et pourquoi les utiliser ?
Nous connaissons tous les bases et les outils indispensables pour une bonne hygiène bucco-dentaire : brosse à dents, dentifrice, bain de bouche, fil dentaire… Toutefois, les brossettes interdentaires restent des accessoires moins connus que l’on croit souvent réservés aux porteurs d’appareils ou de prothèses dentaires. Or, tout le monde a intérêt à utiliser des brossettes interdentaires au quotidien pour éviter certains désagréments et le développement de maladies pouvant fragiliser les dents et les gencives. Les laboratoires spécialisés dans la conception de produits d’hygiène bucco-dentaire proposent une très large gamme de brossettes et il est parfois difficile de savoir vers lesquelles se tourner et comment les utiliser. Pharma GDD vous présente les principaux avantages de ces petits outils et vous livre ses conseils pour les choisir et les utiliser correctement.

A quoi servent les brossettes interdentaires ?

Les brossettes interdentaires sont des accessoires recommandés par les chirurgiens-dentistes ainsi que par les orthodontistes. Semblables à de toutes petites brosses à dents, elles constituent un complément très important au brossage traditionnel et permettent de réaliser un nettoyage complet de l’ensemble de la dentition. L’objectif des brossettes interdentaires est d’éliminer les résidus alimentaires et la plaque dentaire qui s’accumulent entre les dents. Elles atteignent les zones les plus difficiles d’accès qui échappent au brossage, qu’il soit réalisé avec une brosse à dents classique ou électrique. Les espaces situés entre les dents représentent environ 30 % des surfaces dentaires mais ne peuvent être correctement nettoyés, même avec un brossage minutieux. Avec une brossette interdentaire, tout l’espace est rempli, y compris les surfaces concaves, le sillon gingival (sulcus) et la zone située autour du point d’entrée de la brossette, ce qui garantit un nettoyage en profondeur.

Pourquoi éliminer la plaque dentaire ?

La plaque dentaire est une fine pellicule invisible d’origine salivaire qui, lorsqu’elle n’est pas correctement éliminée, peut être colonisée par des bactéries. Celles-ci se nourrissent ensuite des aliments ingérés pour produire une substance collante très difficile à nettoyer sans l’intervention d’un dentiste. En seulement 48 heures, elle peut se transformer en tartre calcifié et favoriser alors le développement de caries et de maladies gingivales. Dans l’idéal, il faudrait éliminer la plaque dentaire toutes les six heures car plus elle est importante plus elle devient nocive pour les dents et les gencives.

Prévenir la parodontite

L’utilisation de brossettes interdentaires au quotidien permet de prévenir bon nombre de pathologies bucco-dentaire, notamment la maladie parodontale, également connue sous le terme parodontite. Cette maladie est liée à une inflammation des gencives, la gingivite, dont elle constitue l’une des complications. Favorisée par la stagnation des bactéries dans la plaque dentaire, la parodontite se caractérise par une destruction progressive des tissus qui soutiennent les dents, c’est-à-dire les gencives et les os des mâchoires. Il s’agit d’une pathologie à l’évolution lente qui se manifeste le plus souvent vers l’âge de 30 ans. Les symptômes qui alertent sont facilement identifiables : saignements des gencives pendant le brossage des dents ou les repas ; rétraction des gencives et apparition de dents plus longues ; perte, déplacement ou apparition d’espaces entre les dents ; perte spontanée des dents (au stade avancée de la maladie). Une hygiène bucco-dentaire très approfondie et le recours aux brossettes interdentaires permettent de prévenir l’apparition de la parodontite et de la stabiliser si elle survient malgré tout.

Quelle brossette choisir ?

Les brossettes interdentaires sont désormais facilement accessibles et disponibles en pharmacie. Si elles remplissent toutes la même fonction, les laboratoires ont fait en sorte qu’elles se distinguent les unes des autres par les matériaux utilisés, le design, la taille du manche ou la présence de fonctionnalités supplémentaires. Le plus souvent, les brossettes interdentaires sont constituées d’un manche en plastique sur lequel est ancrée une tige métallique dotée de poils à l’épaisseur variable. Cette tige est parfois recouverte d’un revêtement très fin en plastique qui permet de limiter le risque de lésions au cours de l’utilisation des brossettes.

Des tailles et des formes variées

Plusieurs tailles et diamètres sont disponibles et correspondent à la diversité des espaces interdentaires. On trouve ainsi des brossettes allant de 0,6 mm de diamètre pour les espaces les plus étroits à 6 mm de diamètre pour les espaces les plus larges. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre dentiste. Il pourra prendre les mesures de vos espaces interdentaires grâce à une sonde spécifique et vous orienter vers la taille de brossette qui vous convient. Dans tous les cas, il est recommandé d’utiliser dans un premier temps les brossettes les plus fines puis de changer pour la taille supérieure si cela est nécessaire, notamment si vous constatez que la tige métallique se tord facilement. En revanche, si vous ne parvenez pas à insérer une brossette de la plus petite dimension, cela signifie que votre espace interdentaire est très étroit. Nous vous recommandons alors de vous en tenir à l’utilisation du fil dentaire pour éviter toute blessure au niveau des gencives. Les têtes des brossettes interdentaires peuvent être de différentes formes, le plus souvent triangulaires ou cylindriques, pour s’insérer de manière optimale et retirer un maximum de plaque dentaire.

Des options complémentaires

Pour faciliter l’utilisation des brossettes interdentaires au quotidien, certains modèles sont dotés de fonctionnalités complémentaires comme une tête inclinable, permettant d’accéder plus facilement aux espaces, notamment au niveau des molaires. Les poils peuvent être colorés pour mieux détecter la plaque dentaire ou imprégnés d’une solution antibactérienne. Il est également possible de trouver des brossettes interdentaires avec un manche antidérapant ou amovible, ce qui assure une meilleure prise en main et réduit les risques d’une mauvaise manipulation. Les brossettes à usage unique sont idéales pour les déplacements, les voyages et les week-ends. Elles sont généralement présentées sous forme de pack et plus compactes.

La règle des 3F

Sauf contre-indication, tout le monde peut utiliser des brossettes interdentaires, y compris les personnes qui portent des prothèses, des couronnes dentaires ou qui suivent un traitement orthodontique. Pour bien les choisir et éviter de se blesser en les utilisant, il faut respecter la règle des trois F : la brossette doit frotter sans flotter ni forcer. Vous devez pouvoir ressentir les frottements des poils sur les parois de vos dents et au niveau des gencives. Une brossette trop fine sera inefficace tandis qu’une brossette trop large causera des traumatismes aux dents et aux gencives.


Notre sélection :

Comment utiliser les brossettes interdentaires ?

Les brossettes interdentaires peuvent être utilisées tous les jours après le brossage des dents, à condition de faire preuve de délicatesse et de douceur pour ne pas abîmer les gencives. Une fois le brossage terminé et la bouche bien rincée, insérez la brossette dans les espaces situés entre les dents sans forcer. Effectuez ensuite des mouvements de va-et-vient pour que la brossette frotte sur la totalité de l’espace puis retirez la brossette sans geste brusque. Rincez-la correctement à l’eau après chaque utilisation et replacez systématiquement le capot protecteur si la brossette en est équipée. Il est recommandé de changer de brossettes tous les sept à dix jours ou plus régulièrement si les poils présentent un niveau d’usure important.

Si vous n’avez jamais utilisé de brossette interdentaire auparavant, il est normal d’observer des saignements légers lors des premiers passages. Ce désagrément disparaît ensuite progressivement au fur et à mesure des utilisations. Cependant, s’ils persistent, arrêtez d’utiliser vos brossettes interdentaires et consultez rapidement votre dentiste. Généralement, les brossettes s’utilisent seules mais en cas de gingivite ou sur conseil d’un spécialiste, elles peuvent être associées à une pâte dentaire spécifique ou trempées dans un bain de bouche antiseptique.

A retenir

Les brossettes interdentaires sont des petits outils très utiles pour avoir une hygiène bucco-dentaire optimale au quotidien. Elles permettent d’éliminer facilement et rapidement les résidus alimentaires ainsi que la plaque dentaire qui s’accumulent dans les espaces situés entre les dents, qui échappent souvent au brossage, même électrique. Il existe différentes tailles de brossettes en fonction de la largeur des espaces interdentaires et certains modèles sont équipés d’options supplémentaires qui facilitent encore davantage l’utilisation : tête inclinable, poils colorés détectant la plaque dentaire, manche antidérapant ou amovible, etc. Pour bien choisir vos brossettes, renseignez-vous auprès de votre dentiste. Il saura vous conseiller et pourra mesurer vos espaces interdentaires afin de vous orienter vers la taille adaptée. Une brossette interdentaire ne doit être ni trop fine ni trop large pour être pleinement efficace et nettoyer les dents en profondeur.

Pour une hygiène bucco-dentaire optimale, vous pouvez consulter nos autres fiches conseils :