Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Quelles sont les plantes pour des nuits plus sereines ?

  • Par Samuel Rault, mis à jour le 20/12/2023 à 11h12, publié le 04/05/2023 à 14h05
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Quelles sont les plantes pour des nuits plus sereines ?
Outre la mélatonine, l'hormone du sommeil que vous pouvez retrouver sous différentes formes, comme les gummies ZzzQuil sommeil, les plantes peuvent permettre de passer des nuits plus calmes et plus réparatrices. Mais, quelles plantes choisir ? Comment les utiliser ? Est-il préférable de les mélanger ? Pharma GDD vient au chevet de vos questions et vous aide à passer une meilleure nuit, rien qu’avec des plantes.

Les plantes à privilégier à votre chevet pour passer une nuit plus sereine. 

La valériane

La valériane est de toutes les plantes, la plus sédative et la plus calmante. Elle réduit le stress et facilite l’endormissement. Des études ont démontré que la valériane diminue le temps d’endormissement, augmente les périodes de sommeil profond et réduit les réveils nocturnes.
La valériane se prend le soir, environ une heure avant de se coucher. En cas de forte anxiété, on peut répartir les prises, matin et soir.

La lavande

Depuis des siècles, la lavande est utilisée pour améliorer la qualité et la durée du sommeil. Diverses études montrent qu’elle contribue à l’obtention d’une bonne nuit de sommeil.
Il a également été démontré que l'huile essentielle de lavande prise comme supplément oral améliore la qualité et la durée du sommeil et peut améliorer l’humeur.
Une goutte d'huile essentielle peut être ajoutée à une tisane. On peut aussi en mettre deux gouttes sur la taie d’oreiller ou appliquer deux à trois gouttes sur le plexus solaire ou sur la face interne des poignets.
Le plexus solaire comme la face interne des poignets sont des points stratégiques pour agir sur le système nerveux. On l’applique trente minutes avant d'aller dormir. Bien suivre les recommandations d'utilisation. 

La mélisse

La mélisse fait partie de la famille de la menthe et a une odeur légèrement sucrée et citronnée. Boire une tasse de tisane de mélisse, le soir peut permettre de passer une nuit calme. La mélisse aide également à réduire l’anxiété et a une action sur la digestion. Elle soulage les spasmes et crampes d’estomac.
La mélisse peut se consommer en tisanes pour mieux dormir, 2 à 3 fois par jour avec vers 19 heures, une tasse plus concentrée.

La passiflore

La passiflore peut aider à passer une bonne nuit de sommeil en particulier chez les personnes anxieuses ou qui s’énervent facilement. Elle facilite l’endormissement et a également une action sur les cauchemars ou terreurs nocturnes.
La passiflore se prend en fin de journée et en soirée, idéalement une heure avant d’aller se coucher. On peut aussi répartir la dose matin et soir.

L'escholtzia

L’escholtzia favorise l’endormissement et participe à la diminution des réveils nocturnes. Elle prolonge également le temps de sommeil. C’est la plante majeure en cas d’anxiété qui engendre des réveils répétés en milieu ou fin de nuit. L’escholtzia se prend le soir, au coucher.

Et aussi…
Utilisés en tisane, la camomille, la verveine et le tilleul soulagent les troubles du sommeil et ont une action apaisante sur les adultes et les enfants.

Comment prendre ces plantes ?

On les prend sous forme d’extraits secs (plus concentrés en principe actif) ou en tisane.

Pourquoi associer plusieurs plantes est une bonne idée ?

Chaque plante a sa spécificité. Certaines aident à s’endormir, d’autres ont une action sur la qualité du sommeil. En les mélangeant, on améliore la qualité de son sommeil de manière plus globale.
On peut par exemple, mélanger, 30 grammes de passiflore, 40 g de valériane et 30 g de mélisse. On fait bouillir 150 à 200 ml d'eau bouillante, on ajoute une cuillère à soupe du mélange, on couvre et on laisse infuser dix à quinze minutes. On filtre et on boit une tasse trente minutes avant de se coucher.
Il est nécessaire pour toutes tisanes de respecter la température de l’eau et le stockage pour préserver les composants.

Précautions et mises en garde

Les plantes ne sont pas sans danger.
Si l’on prend des médicaments qui agissent sur le système nerveux central (comme des médicaments anxiolytiques), on ne prend pas de plantes sans avis médical, il peut y avoir des interactions.
De même, de nombreuses plantes sont contre-indiquées en cas de grossesse et d’allaitement et chez les jeunes de moins de 15 ans.
Enfin, l’effet des plantes sédatives n'est pas toujours immédiat et peut se faire sentir après quelques jours de prises régulières.

À retenir
En cas de troubles du sommeil, il est conseillé d'éviter les écrans au moins une heure avant d'aller dormir, histoire de laisser un petit laps de temps à votre cerveau pour qu'il se prépare à sombrer dans le sommeil… Retrouvez notre article comment mieux dormir ? pour plus de conseils.  
 

Commentaires (0)

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article !
Me connecter et continuer