Hexaspray collutoire 30 g


Mal de gorge - A partir de 30 mois
  • Pour qui Pour qui : Dès 30 mois
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : Collutoire

3,73 â‚¬
3,73 â‚¬
Le médicament Hexaspray en collutoire est indiqué dans le traitement local d'appoint des maux de gorge peu intenses et sans fièvre.

Ce médicament est destiné aux adultes et aux enfants de plus de 30 mois. 

Le principe actif est le Biclotymol.

Les excipients à effet notoire sont le Parahydroxybenzoate de méthyle (E218) et la lécithine de soja.

Le flacon fait 30 g. 

Posologie d'Hexaspray en collutoire 


Hexaspray en collutoire peut être administré trois fois par jour à raison de 2 pulvérisations.  

Vous devez au préalable agiter le flacon avant chaque utilisation. Afin de pulvériser, il suffit de faire pivoter la tige de l'embout d'un quart de tour.

Le traitement sous Hexaspray en collutoire ne dépassera pas 5 jours. En effet, l'usage prolongé (plus de 5 jours) n'est pas souhaitable, car il est susceptible de modifier l'équilibre microbien naturel de la gorge. En cas de survenue de fièvre, d'expectorations purulentes, d'une gêne à la déglutition des aliments comme en cas d'aggravation ou d'absence d'amélioration au bout de 5 jours vous devez alors consulter votre médecin.

Précautions d'emploi d'Hexaspray en collutoire 


Hexaspray en collutoire est contre-indiqué en cas d'antécédents d'allergie à l'un des constituants du collutoire et chez les nourrissons car ils risquent un laryngospasme.

En cas de traitement concomitant même si vous l'avez obtenu sans ordonnance, vous devez en informer votre médecin ou votre pharmacien cela permettra d'éviter les interactions et les surdosages.  

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent demander conseil au préalable à leur médecin avant d'utiliser ce collutoire.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez consulter la notice ou demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’angine est une inflammation des amygdales, elle est à prédominance virale (50 à 90% des angines selon l’âge) et guérit spontanément en quelques jours. Elle est d’origine bactérienne lors d’infections à streptocoque.
C’est le diagnostic qui permettre d’orienter le choix du traitement : antibiotique si bactérienne ou symptomatique si virale.

Les symptômes d’une angine

Le tableau d’angine est composé d’une fièvre avec gêne douloureuse au niveau de la gorge, surtout lors de la déglutition. Le médecin peut observer au niveau de l’oropharynx : rougeur, gonflement des amygdales, présence de vésicules ou d’enduits...
Des symptômes associés peuvent accompagner l’angine : toux, rhume...

D’après l’observation clinique de l’oropharynx, on distingue 3 sortes d’angines :
- Angine « rouge », érythémateuse : amygdales et pharynx rouges
- Angine « blanche », érythémato-pultacée : enduits blanchâtres qui recouvrent les amygdales congestionnées.
- Angine vésiculeuse : présence de vésicules
D’autres formes d’angines existent mais beaucoup plus rares comme l’angine ulcéreuse ou encore l’angine pseudo-membraneuse (mononucléose).

Ces symptômes permettent de confirmer le diagnostic d’angine mais l’origine virale ou bactérienne de l’angine est par la suite déterminée grâce au test de diagnostic rapide (TDR).

Les éléments qui poussent à aller vers une infection virale sont : possibilité d’infections toute l’année, atteinte progressive, pas de fièvre, faible douleur à la déglutition, toux, enrouement, présence de vésicules.

Le tableau clinique suivant tend à orienter le diagnostic vers une origine bactérienne : infection lors de pics épidémiques, début brutal, fièvre, forte douleur à la gorge, pas de toux, rougeur du pharynx.

Le test de diagnostic rapide de l'angine

Ce test pratiqué en cabinet permet la détection en quelques minutes, à l’aide d’un kit, d’une angine bactérienne. Cette méthode est encore peu utilisée par les médecins.
Le test de diagnostic rapide n’est pas utile chez l’enfant de moins de 3 ans car la majorité des angines sont alors virales.
En pratique, il est utilisé de façon courante chez les enfants de plus de 3 ans mais est effectué chez les adultes qu’après avoir obtenu un score clinique supérieur ou égal à 2 au score de Mac Isaac.

Le score clinique ou score de Mac Isaac : cette méthode permet d’obtenir un score en fonction de 5 critères qui sont la présence ou non de :
- Fièvre : +1 si oui, sinon 0
- Toux : 0 si oui, sinon +1
- Adénopathies cervicales sensibles : +1 si oui, sinon 0
- Atteintes des amygdales (congestion, exsudats) : +1 si oui, sinon 0
- Age : +1 si moins de 14 ans, 0 pour adultes < 45 ans, -1 pour adultes > 45ans
Avec un score supérieur ou égal à 2, le TDR est à pratiquer pour valider l’origine bactérienne,

Les traitements de l’angine

Il est purement symptomatique lors de la plupart des angines : on soulage la douleur, le mal de gorge avec des antalgiques, des anesthésiques locaux en spray ou pastilles, des anti-inflammatoires. Le sirop antitussif peut-être utile en cas de toux sèche.

Le collutoire Hexaspray contient du biclotymol qui a une action bactérienne intéressante si le TDR se révèle positif. c'est un traitement d'appoint : le médecin prescrira en général un antibiotique comme de l'amoxicilline par voie orale. Il faut utiliser Hexaspray collutoire à raison de 2 pulvérisations 3 fois par jour pendant 5 jours.

Quelques recommandations

Surtout pas d’aspirine chez l’enfant lors d’infections non diagnostiquées (risque d’apparition du syndrome de Reye) pour soulager la douleur on pensera au paracétamol toujours en première intention.
Il faut boire, penser aux tisanes avec du miel qui permettent d’adoucir la gorge. Les boissons froides ou les glaces permettent quant à elles d’anesthésier temporairement la gorge.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 23/07/2019