En mode detox après les fêtes !

En mode detox après les fêtes !
Durant la période des fêtes de fin d’année, les repas de Noël et du Nouvel An, suivis de près par la galette des Rois début janvier, sont à l’origine d’excès alimentaires bien connus : chocolat, alcool, bûche, petits fours, plats en sauce… Résultat ? De nombreuses personnes ressentent des ballonnements, une sensation de lourdeur et une fatigue plus ou moins intense. Les toxines s’accumulent dans l’organisme, ralentissant le métabolisme. Il n’est pas rare de voir apparaître deux ou trois kilos en plus et un teint brouillé. Pour remédier à cette situation et éliminer les toxines de son corps, il peut être intéressant d’adopter un régime detox dans les semaines qui suivent les fêtes. Cela passe par des modifications au niveau de l’alimentation, une activité physique régulière et, si besoin, la prise de compléments alimentaires. Pharma GDD vous explique comment faire une cure detox en toute sécurité et aborder la nouvelle année en pleine forme.

Toxines, élimination et principe de la detox

Chaque jour, le corps humain produit naturellement des déchets et des toxines qui sont ensuite éliminés par différents organes. Il existe deux grands types de toxines : les colles et les cristaux. Les colles n’ont pas de forme clairement définie. Elles sont généralement présentées comme des substances molles, visqueuses, gluantes et plus ou moins épaisses. Lorsqu’elles se déplacent dans l’organisme et sont présentes en trop grande quantité, elles peuvent entraver la circulation des fluides corporels comme le sang, la lymphe et les liquides intra et extra-cellulaires, et encombrer les voies respiratoires. Les colles sont d’origine lipidique et glucidique. Elles contiennent des cellules mortes issues du renouvellement cellulaire et de cadavres bactériens (bactéries neutralisées par le système immunitaire).

Les cristaux ont une forme plus structurée. Ils sont coupants, durs, agressifs et irritants pour les tissus. A court terme, leur présence dans l’organisme peut engendrer des inflammations. En cas de contact prolongé, ils sont susceptibles de provoquer des lésions et de s’accumuler au niveau des articulations. Les cristaux sont en grande partie d’origine protéique. Ils résultent de la transformation des protéines (acide urique, urée, créatinine, acide oxalique, etc.) mais aussi des graisses, des sucres et des minéraux utilisés comme le phosphore, le soufre ou le chlore.

Le corps humain possède son propre système de « nettoyage » grâce à plusieurs organes dits émonctoires. Les principaux sont le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau. Leur rôle est d’éliminer les toxines et de purifier l’organisme. Plusieurs étapes se succèdent : le filtrage, la transformation par des enzymes spécifiques et l’expulsion des toxines. Le foie, les intestins et les poumons sont chargés d’éliminer les colles ; les reins éliminent les cristaux ; la peau est un émonctoire mixte qui élimine à la fois les colles et les cristaux. En cas d’alimentation trop riche en graisses ou en sucres, ces organes se retrouvent en état de surcharge et ne remplissent plus correctement leurs fonctions d’élimination des toxines. Il est alors possible de les stimuler en faisant une detox.

Souvent présentée comme une méthode miracle pour perdre du poids rapidement, la detox est devenue une grande tendance alimentaire entourée d’idées reçues, à tel point que l’on en oublie souvent ses réels objectifs :
  • favoriser l’élimination des toxines,
  • soulager les organes,
  • éviter les troubles intestinaux,
  • gagner de l’énergie.

Dans certains cas, la detox peut aussi permettre d’éliminer les quelques kilos pris pendant les fêtes de fin d’année et de retrouver son poids de forme.

Alimentation : manger léger

Le premier volet d’une cure detox est l’alimentation. Si vos repas de Noël et du Nouvel An ont été marqués par l’accumulation de plats et la consommation d’aliments gras et sucrés, il s’agit à présent de revoir les quantités à la baisse et de renouer avec la qualité nutritive. L’idée n’est pas d’instaurer des restrictions mais de manger de tout en quantité raisonnable. Il n’est pas recommandé de se focaliser sur un seul type d’aliment (principe de la monodiète) car cela expose à des effets secondaires comme des maux de tête, nausées, diarrhées. Se priver peut aussi conduire à un déséquilibre au niveau des apports nutritionnels voire, à plus ou moins long terme, à l’apparition de carences.

Fruits et légumes, la base de la detox

Pour commencer, votre premier réflexe consistera à réintégrer des fruits et des légumes dans votre alimentation. Vous pouvez en consommer sans modération, de préférence à l’état brut et de saison. Pour varier les plaisirs, pensez aux crudités, aux soupes, aux jus et aux compotes. Naturellement riches en fibres, en eau et en antioxydants, les fruits et légumes permettent de réhydrater l’organisme et d’améliorer le transit intestinal. Ils soutiennent les fonctions d’élimination en apportant un minimum de calories. Pour la cuisson, évitez l’utilisation de matières grasses et privilégiez une cuisson vapeur, plus légère. Le tableau ci-dessous vous présente les fruits et légumes à consommer pour une detox après les fêtes.

FRUITS LÉGUMES
Ananas Betterave
Citron Carotte
Avocat Céleri
Kiwi Chou
Orange Radis noir
Poire Poireau
Pomme Topinambour

Protéines maigres et céréales complètes

Pour accompagner vos légumes, tournez-vous vers les protéines maigres. Préférez les viandes blanches comme la dinde, le poulet, le veau ou le lapin, ainsi que les poissons blancs tels que le bar, le cabillaud, le merlu, la raie ou le sabre. Ces aliments contiennent moins de graisses que les autres sources de protéines que sont la viande rouge, les œufs et les produits laitiers. Ils surchargent donc moins les organes d’élimination. Vous pouvez aussi vous tournez vers les protéines végétales comme les légumineuses. Pour être plus vite rassasié et limiter les risques de fringale et de grignotage au cours de la journée, ajoutez des céréales complètes : pain, riz, pâtes, etc.

Assaisonnement et dessert

Adopter une alimentation detox implique de revoir également l’assaisonnement des plats. Celui-ci doit être plus léger. Il convient donc de remplacer le beurre, les sauces industrielles riches en graisses, le fromage et la crème par des huiles végétales comme l’huile de colza ou de noix qui apporteront en plus des acides gras essentiels (les fameux « bons gras »). Pensez aussi au citron pour accompagner le poisson ou les salades. Pour le dessert, on oublie les restes de bûche et le chocolat, que l’on remplace par un fruit ou un yaourt enrichi en bifidus actif pour faciliter la digestion et le transit intestinal.

Réhydratation et drainage

Un régime detox efficace implique aussi de boire suffisamment, au minimum 2 litres par jour, pour réhydrater l’organisme et drainer les toxines. Dans la mesure du possible, évitez de boire pendant les repas. En effet, cela dilue les enzymes digestives et perturbe le processus de digestion. L’eau est la principale boisson recommandée mais vous pouvez aussi consommer des tisanes et infusions. Le thé vert est également indiqué en période de detox car il contribue à brûler les graisses alimentaires et à empêcher leur assimilation par l’organisme. Il est riche en polyphénols et flavonoïdes (antioxydants) et a un effet coupe-faim. Les personnes sujettes à l’anémie doivent toutefois le consommer avec modération car il réduit l’absorption du fer.

Du côté des tisanes et des infusions, certaines plantes sont particulièrement réputées pour leur action détoxifiante. C’est le cas par exemple de la reine des prés, du pissenlit, du bouleau ou de l’hibiscus qui stimulent les organes émonctoires et facilitent l’élimination des toxines par les urines.


Notre sélection :


Si l’idée de ne boire que de l’eau ou des tisanes durant la journée ne vous emballe pas, vous pouvez vous tournez vers les solutions drainantes. Idéales au début d’une cure detox, ces solutions à diluer dans l’eau vont donner un coup de fouet aux organes émonctoires et les inciter à éliminer plus rapidement les toxines. Elles ont souvent des goûts plus attrayants et conviendront notamment aux personnes qui n’ont pas forcément le réflexe de boire. On y retrouve généralement des extraits de plantes detox utilisées aussi dans la fabrication des infusions.


Notre sélection :

Le sport, un détoxifiant efficace

Lors d’une cure detox après les fêtes, le sport est indispensable et constitue un véritable complément à l’alimentation. Pratiquer une activité physique régulière permet de transpirer et donc d’évacuer les toxines. Cela oxygène les tissus encrassés et redonne rapidement de la vitalité. Nous vous recommandons de vous dépenser au moins 30 minutes par jour à intensité modérée. Si votre emploi du temps personnel et/ou professionnel vous le permet, vous pouvez y intégrer 2 à 3 séances de 60 minutes chacune, réparties sur toute la semaine.

Les activités douces sont particulièrement indiquées pendant une detox. En effet, l’objectif est de se bouger, de transpirer, de retrouver du tonus et non de se blesser ou d’être à bout de forces. Privilégiez donc des sports comme la marche rapide, la natation, le pilates ou le yoga, qui solliciteront vos muscles en douceur et stimuleront vos organes émonctoires.

Compte tenu des bienfaits du sport sur l’ensemble du corps, l’idéal est de conserver cette bonne habitude après la detox et de s’y tenir toute l’année. L’activité physique est bénéfique à de nombreux niveaux :
  • prévention des malades cardiovasculaires,
  • entretien de la musculature et du squelette,
  • prévention des problèmes articulaires,
  • amélioration de l’endurance,
  • maintien et contrôle du poids,
  • prévention du stress.

Quels compléments alimentaires prendre pendant une detox ?

Si vous vous lancez dans un régime detox après les fêtes, prendre des compléments alimentaires peut vous permettre de compléter les mesures diététiques et la pratique d’une activité physique. Sous forme de gélules, de comprimés, d’ampoules ou de solutions buvables, ils contiennent le plus souvent des plantes aux propriétés dépuratives, purifiantes et détoxifiantes. Les plus utilisées sont l’artichaut, les queues de cerise, le fenouil, le radis noir, la réglisse ou encore le romarin. Elles vont stimuler les fonctions d’élimination, surtout au niveau du foie. On peut aussi retrouver des compléments alimentaires detox contenant du curcuma, une racine qui va favoriser la production de bile et nettoyer le foie tout en le protégeant. C’est un ingrédient à tout faire : antioxydant, anti-inflammatoire, tonifiant… Le charbon végétal est quant à lui recommandé en cas de digestion difficile et de ballonnements, des désagréments très fréquents après les repas de fin d’année. Si vous suivez un traitement, veillez à respecter un délai de 2 heures entre la prise des médicaments et celle du charbon végétal.


Notre sélection :

A retenir

Après les excès alimentaires caractéristiques des fêtes de fin d’année, la detox permet d’éliminer les toxines qui se sont accumulées dans l’organisme. Elle s’appuie sur des mesures diététiques, la pratique d’une activité physique et, si besoin, la prise de compléments alimentaires. Pour réussir sa cure detox, l’essentiel est de réintégrer un maximum de fruits et légumes, manger plus léger et en plus petites quantités. Réhydrater et drainer l’organisme est également indispensable pour faciliter l’élimination des toxines. Pour cela, la consommation d’eau, d’infusions, de thé vert et de solutions drainantes est recommandée. Le sport est indissociable de l’alimentation et permet de retrouver rapidement du tonus et d’oxygéner l’ensemble du corps. Enfin, les compléments alimentaires detox à base de plantes accompagnent les précédentes mesures et optimisent leurs effets.