Boiron Chininum sulfuricum dose


Dose homéopathique
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
Fabriqué en France

2,18 â‚¬
2,18 â‚¬
Le médicament homéopathique Chininum sulfuricum en dose, issu du laboratoire Boiron, a été élaboré à partir de sulfate de quinine, lui même extrait de l'écorce de quinine, un arbuste originaire de l'Amérique du sud et plus spécifiquement des hauts plateaux de la Cordillère des Andes. L'homéopathie puise en effet ses actifs dans l'ensemble de la nature, à la fois dans les mondes végétal, animal, minéral et chimiques. Elle recherche en priorité des substances susceptibles de soigner le mal par le mal. 

Développée au milieu du 19e siècle, cette pseudo-science se fonde sur la loi des similarités qui prétend qu'à chaque symptôme pathologique correspond un actif dont les effets sont équivalents. L'idée maîtresse de l'homéopathie consiste donc à inséminer une dose infinitésimale de "poison" dans le but de stimuler la prétendue mémoire de l'organisme et d'activer ses réflexes de défense naturelle afin qu'il se soigne de lui-même. Pour ne pas risquer une intoxication, le macérat primordial subit une succession de dilutions au centième, à raison de 1 goutte de produit pour 99 gouttes de solvant, à savoir de l'eau purifiée. Le nombre de CH correspond au nombre de dilutions réalisée.

Les médicaments homéopathiques, Chininum sulfuricum ne faisant pas exception, concernent, pour chacun d'eux, de nombreuses pathologies. C'est pourquoi, leur posologie doit être établie par un médecin spécialisé.

Dilutions : 9 CH, 15 CH, 30 CH

Conditionnement : Tube unidose (environ 200 globules).

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis Ă  jour le 03/08/2020