Chien et chat : prendre soin de leurs oreilles, yeux et dents

Chien et chat : prendre soin de leurs oreilles, yeux et dents
Nos animaux de compagnie font partie intégrante de notre quotidien et ont besoin que l’on s’occupe d’eux avec beaucoup d’attention pour rester en bonne santé. Qu’il s’agisse d’un chat ou d’un chien, l’hygiène et les petits soins sont indispensables pour prévenir et soulager de nombreuses problématiques. C’est pourquoi les marques spécialisées dans les produits vétérinaires proposent une gamme très large de solutions nettoyantes pour chien et chat. Cependant, il n’est pas toujours simple de choisir le produit qui convient à notre animal et qui répond parfaitement à ses besoins. Avoir les bons gestes lors du nettoyage des oreilles, des yeux ou encore de la bouche n’est pas non plus inné et nécessite quelque temps d’adaptation. Pharma GDD vous livre ses conseils pour prendre soin de votre compagnon à quatre pattes et lui garantir une hygiène optimale !

Le nettoyage des oreilles

L’hygiène auriculaire chez le chien et le chat est très importante. Toutes les races sont concernées et plus particulièrement les chiens aux oreilles tombantes et les chiens de petite taille comme le caniche, le bichon ou le shih-tzu, qui ont parfois des poils à l’intérieur du conduit auditif.

Pourquoi nettoyer les oreilles de son animal de compagnie ?

Les oreilles du chien et du chat sont très différentes de celle de l’Homme d’un point de vue anatomique. En effet, leur conduit auditif est semblable à un L : il descend d’abord verticalement puis forme un angle droit avant de s’enfoncer vers l’intérieur du crâne et de s’achever par le tympan. Cette particularité entraîne souvent une accumulation du cérumen au fond de l’oreille ainsi qu’une mauvaise ventilation du conduit auditif. Lorsqu’ils sont associés, ces deux phénomènes favorisent la macération et, à long terme, la survenue d’infections et d’otites. Nettoyer régulièrement les oreilles de son chien ou de son chat est donc un geste de prévention autant que d’hygiène.

Comment nettoyer les oreilles d’un chien ou d’un chat ?

Afin que votre animal ne vive pas le nettoyage de ses oreilles comme un moment de stress ou d’inconfort, il est essentiel de l’y habituer dès son plus jeune âge. L’objectif est d’extraire le cérumen accumulé au fond de l’oreille sans provoquer d’irritations. Pour cela, nous vous recommandons d’utiliser un produit nettoyant spécial, le plus souvent sous forme liquide ou gélifiée, qui va dissoudre le cérumen et libérer le conduit auditif. Le coton-tige est formellement déconseillé, car il induit un risque de perdre l’embout en coton dans l’oreille et de créer des dommages au niveau du conduit auditif. Le nettoyage des oreilles du chien et du chat est une opération indolore et sans risque pour leur santé, dès lors qu’elle est réalisée correctement et avec douceur.

Commencez par placer l’embout du flacon verticalement dans l’oreille. Injectez le produit puis retirez l’embout. Massez l’extérieur de l’oreille entre le pouce et l’index afin de bien répartir la solution nettoyante. Ensuite, à l’aide d’une compresse, d’un coton ou d’un mouchoir en papier, récupérez le cérumen et les saletés qui remontent vers l’entrée du conduit auditif. Répétez le geste sur l’autre oreille et jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’impuretés. Veillez à toujours bien nettoyer l’embout du flacon lorsque vous passez d’une oreille à l’autre. Cela permet de limiter les risques de contamination en cas d’otite infectieuse due à une bactérie, un parasite ou un champignon.


Notre sélection :

La fréquence de nettoyage des oreilles

Pour les chiens qui ont les oreilles tombantes, nous conseillons de nettoyer les oreilles 1 fois par semaine en été et 1 fois tous les 15 jours en hiver. Dans le cas des chiens aux oreilles dressées, le nettoyage des oreilles peut être réalisé 1 fois tous les 15 jours en période estivale et 1 fois par mois durant l’hiver. Les chats, qui ont les oreilles dressées, bénéficient constamment d’une meilleure aération de leur conduit auditif. Il est donc suffisant de leur nettoyer les oreilles tous les 15 jours en été et 1 fois par mois en hiver.

Le nettoyage des yeux

Les yeux des chiens et des chats doivent être particulièrement surveillés. Les larmes ont pour rôle d’humidifier et de protéger les yeux. Elles s’écoulent normalement dans le nez par l’intermédiaire de deux petits canaux qui débutent dans le coin interne de l’œil, les canaux lacrymaux. Toutefois, chez certains animaux, ils peuvent se boucher facilement, ce qui entraîne quelques désagréments.

Origines des problèmes oculaires

Les chiens de petite taille (caniche, yorkshire, bichon, shih-tzu), les chiens de chasse comme le cocker ou l’épagneul et les chiens aux crânes globuleux ou brachycéphales (« nez écrasé ») ainsi que les chats persans ou de race apparentée sont les plus exposés aux problèmes de canaux lacrymaux. Ceux-ci ont une forme trop courbe pour que les larmes puissent s’écouler facilement. Ils se bouchent alors fréquemment et les larmes finissent par couler à l’extérieur de l’œil et former des traces brunâtres sur le pelage. Des croûtes peuvent également apparaître au coin des yeux, créant un milieu favorable à la multiplication des bactéries. Celles-ci peuvent ensuite contaminer les yeux, voire les voies respiratoires supérieures, engendrant des problèmes de santé. Pour éviter ces complications, il est impératif de nettoyer les yeux du chien ou du chat régulièrement, chaque jour si cela est nécessaire. Pensez aussi à les surveiller souvent afin de repérer rapidement une éventuelle anomalie nécessitant une visite chez le vétérinaire.

Les bons gestes pour nettoyer les yeux de votre animal

Comme pour le nettoyage des oreilles, nous vous conseillons d’utiliser une solution nettoyante spécialement dédiée à l’hygiène des yeux du chat ou du chien. Munissez-vous idéalement de compresses. Si vous n’en avez pas, un tissu qui ne peluche pas peut être une alternative. Il est recommandé de nettoyer les yeux des chiens et des chats de l’intérieur vers l’extérieur. Avec la compresse imbibée de produit, retirez les dépôts accumulés au coin des yeux et décollez les saletés. Tamponnez délicatement le coin interne avec une nouvelle compresse. Ne frottez pas et séchez les yeux du chien ou du chat avec une compresse propre.


Notre sélection :

Si vous constatez la persistance d’un problème oculaire (une conjonctivite ou un écoulement anormal par exemple) malgré le nettoyage régulier des yeux, consultez un vétérinaire. Il prescrira si besoin un traitement spécifique sous forme de collyre.

Chien, chat : quand nettoyer leurs yeux ?

Afin de prévenir toute affection oculaire et d’éviter la récidive d’un problème passé, les vétérinaires conseillent de nettoyer les yeux de votre animal de compagnie 2 fois par semaine ou dès que vous observez un écoulement au coin des yeux. Au printemps, la prolifération des pollens et des poussières dans l’air ambiant favorise le phénomène des yeux qui coulent et les irritations pour les chiens et les chats comme pour leurs maîtres. Le nettoyage des yeux peut être réalisé quotidiennement au cours de cette période.

Tartre, mauvaise haleine : le nettoyage de la bouche

Chat ou chien, l’hygiène bucco-dentaire est indispensable. Certaines races ont une prédisposition naturelle à fabriquer de la plaque dentaire et du tartre, deux facteurs qui favorisent la mauvaise haleine et certaines maladies dentaires.

Les problèmes bucco-dentaires les plus fréquents

Le tartre est un dépôt qui se fixe sur l’émail des dents des chiens et des chats et qui peut s’insinuer entre les dents et les gencives. Il est souvent mis en cause en cas de mauvaise haleine, d’infections, de maladie parodontale et de déchaussement voire de perte des dents. Ces affections bucco-dentaires peuvent, chez certains animaux de compagnie, être associées à des douleurs.

Brosser les dents d’un chien ou d’un chat

Le brossage des dents de votre chien ou de votre chat doit être régulier et constituer un rituel dès son plus jeune âge. Dans l’idéal, effectuez ce geste 1 à 2 fois par semaine avec un produit adapté comme un dentifrice en spray ou une pâte à détartrer. Sachez qu’il existe également des brosses très souples et des doigtiers conçus spécialement pour brosser les dents du chien et du chat.

Lutter contre la mauvaise haleine

La mauvaise haleine chez le chien et le chat est principalement liée au tartre et à la plaque dentaire qui se minéralisent et deviennent de véritables nids à bactéries. L’alimentation en croquettes est vivement conseillée pour prévenir ce phénomène, car elle encourage la mastication, qui exerce une action mécanique sur le tartre. D’autres facteurs peuvent être responsables de la mauvaise haleine chez l’animal comme les infections et abcès dentaires ou buccaux, une rhinite, une maladie générale (insuffisance rénale notamment) ou un problème digestif.

Différents produits permettent de combattre la mauvaise haleine du chien et du chat. Ils ciblent notamment le tartre et la plaque dentaire et peuvent se présenter sous des formes très variées comme des lamelles à mâcher, des friandises ou des poudres à mélanger à l’eau de boisson ou aux croquettes. Chez Pharma GDD, nous vous proposons Biocanina Net’Haleine et Denticroc Plaque Off de Clément Thékan.

Si la quantité de tartre sur les dents de votre chien ou votre chat est trop importante, le vétérinaire proposera la réalisation de soins dentaires. Un détartrage est effectué à l’aide d’un appareil à ultrasons et nécessite l’immobilisation totale de l’animal sous anesthésie générale. Cette intervention est souvent l’occasion d’extraire les dents déchaussées ou cariées et de réaliser des points de suture pour optimiser la cicatrisation des gencives abîmées.

À retenir

Que votre animal de compagnie soit un chien ou un chat, il est nécessaire de lui assurer une hygiène parfaite. Le chat a, la plupart du temps, un caractère indépendant et fait sa toilette seul. En revanche, pour ce qui est du nettoyage des oreilles, des yeux et de la bouche, il est important que vous interveniez. Il en va de même pour le chien. Les soins des oreilles, des yeux et des dents nécessitent l’utilisation de produits adaptés et spécialement formulés pour votre compagnon à quatre pattes. N’oubliez pas de demander conseil à un vétérinaire si vous observez un symptôme inhabituel ou la persistance d’un problème quelconque. Pour prendre soin de votre animal de compagnie, veillez aussi à lui apporter une bonne alimentation. Notre fiche conseil « Les aliments dangereux pour nos chiens et chats » vous aidera à éviter les mauvaises surprises et à préserver la santé de votre boule de poils !