Beauté du buste : Comment prendre soin de sa poitrine ?

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 27/07/2022 à 16h07, publié le 21/10/2021 à 16h10
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Beauté du buste : Comment prendre soin de sa poitrine ?
Le buste est une zone souvent oubliée dans une routine beauté. Composés en majeure partie de tissu adipeux, les seins connaissent les plus importantes conséquences de la pesanteur. Divers facteurs entrent en ligne de compte comme l’âge, le poids ou encore les fluctuations hormonales. La perte de fermeté des seins est inéluctable mais peut être retardée et réduite grâce à diverses solutions à adopter au quotidien. Pharma GDD vous explique pourquoi ce phénomène apparaît et comment prendre soin de sa poitrine pour la préserver le plus longtemps possible.

Les causes d’une perte de fermeté

Le sein est majoritairement constitué de graisse et non de muscles, il contient une couche de tissu adipeux, de tissu conjonctif, de tissu fibreux, de glandes et de canaux, c'est pour cela entre autres qu'il est compliqué de raffermir cette zone du corps. Le phénomène de perte de fermeté localisé au niveau du buste est dû à plusieurs facteurs comme l'âge, le poids et la taille de la poitrine. Le galbe du sein dépend de la tonicité des muscles, des ligaments et de la peau.

La perte de poids

La perte de poids affecte la forme et la fermeté. Une perte de poids rapide va provoquer de plus grands dommages cutanés. Un régime drastique ou encore une maladie peuvent provoquer une fonte importante. Les régimes yoyo perturbent la production de collagène, et les restrictions caloriques vont créer des carences nutritives affaiblissant l'intégrité de la structure de la peau. La perte de poids lente, contrôlée puis un maintien grâce à une alimentation équilibrée associée à une activité sportive permet de préserver la poitrine.

Facteurs hormonaux

La menstruation

Les seins sont en perpétuel mouvement, ils gonflent, se tendent au moment de l'ovulation et quelques jours avant les règles. 

La grossesse et l’allaitement 

La poitrine se modifie durant la grossesse et davantage au moment de la montée de lait. Le phénomène de perte de fermeté des seins n'est pas plus important chez une femme qui a allaité. Cependant, ils sont davantage distendus après le sevrage car les réserves de graisse sont épuisées, la peau est étirée. Il faut être patiente et attendre 1 an voire 18 mois après un accouchement pour retrouver sa silhouette et des seins galbés. Ce retour à la normale dépend aussi de la reprise du cycle hormonal.

La ménopause

Au cours de la ménopause, la quantité d'œstrogènes diminue considérablement provoquant un assèchement cutané, un ralentissement et une baisse d'efficacité de la régénération cellulaire. Certaines femmes vont voir leur poitrine diminuer de volume laissant apparaître une peau plus lâche. D’autres femmes vont voir leur poitrine augmenter mais la baisse d'œstrogènes engendre cependant la perte de fermeté.

Comment prévenir la perte de fermeté du buste ? 

Effectuer un gommage du buste

De nombreuses solutions peuvent aider à prévenir la perte de fermeté. Il est conseillé d'effectuer un gommage du buste 1 fois par semaine sous la douche pour optimiser l’efficacité du soin. Il sera important de choisir un gommage très doux sans grains abrasifs, car l'épiderme du buste est très fin. L'exfoliation permet au soin d'agir en profondeur. Choisissez un gommage corporel sans grain en texture mousse ou un gommage visage qui ne contient pas de grain, en texture crème ou un gel.
 

Éviter les bains chauds et l’exposition solaire prolongée

Un simple jet froid d'eau durant 2 minutes dans la douche a pour effet de tonifier les tissus, d'améliorer la circulation sanguine. La décongestion apporte un effet raffermissant et tenseur à la poitrine. À l'inverse, il est fortement conseillé d'éviter les bains chauds qui empêchent la bonne circulation sanguine et provoque un effet de relâchement tissulaire encourageant de ce fait l'affaissement des seins. L'exposition prolongée au soleil est également à bannir, car les UVA provoquent l'altération cellulaire précoce et donc entraine un vieillissement cutané et une perte d'élasticité.

Utiliser une eau florale raffermissante et tonifiante

Les eaux florales apportent une action tonifiante et raffermissante. Pour cela, il suffit de vaporiser directement sur le buste de l’eau florale de rose, de bleuet, d’hamamélis, de concombre, d’immortelle ou encore de fleur d’oranger. 
 

Choisir un soin cosmétique pour raffermir la poitrine 

L'huile végétale de pâquerette est reconnue pour son effet tenseur et galbant sur la poitrine. La pâquerette contient des polyphénols, de véritables agents protecteurs de la peau. De nombreux soins comme des crèmes cou et décolleté peuvent aider à tonifier le buste avec des actifs comme l'huile végétale d'amande douce riche en provitamine E aux vertus antioxydantes. L'huile essentielle de citron est très riche en vitamine C reconnue pour booster la production et la fixation du collagène et de l'élastine contribuant ainsi à raffermir les tissus. L'huile de ricin et l'ylang-ylang possèdent des propriétés tonifiantes et raffermissantes. L'huile de noix de macadamia enferme des acides gras, de l'acide oléique et de l'acide palmitoléique. Enfin, le fameux rétinol issu de la vitamine A permet de renforcer la structure du derme en stimulant la production des fibroblastes, de l'acide hyaluronique, du collagène et de l'élastine.



Nous vous conseillons d’effectuer un massage des seins1 fois par jour. Il existe des manœuvres à respecter pour optimiser le résultat : 
  • Commencez par chauffer le soin ou l'huile végétale dans vos mains.
  • Massez doucement la peau des seins en effectuant des mouvements circulaires ascendant, c'est à dire en remontant. 
  • Levez un bras et poursuivez le massage du sein avec la main opposée en partant de l'aisselle vers le sillon inter mammaire. Effectuez les mêmes manœuvres pour l'autre sein. 
  • Enfin, massez votre poitrine en formant un huit au sillon inter mammaire et remontez jusqu'au cou.
 
    

Appliquer de l’aloe vera 

L'aloe vera est riche en polysaccharides lui donnant une propriété hygroscopique et humectante. Elle retient l'humidité et s'avère capable de la délivrer à la peau. Sa richesse en antioxydants lui confère des propriétés raffermissantes et tonifiantes, aidant à combattre les radicaux libres. L'aloe vera stimule la régénération cutanée et prévient le vieillissement et la flaccidité cutanée.

Prendre un complément alimentaires pour la fermeté 

De nombreux compléments alimentaires peuvent contribuer à maintenir une fermeté cutanée et ainsi retarder l'affaissement du buste. L'aneth et l'origan contribuent au bon fonctionnement des seins. Le collagène marin est identique au collagène naturellement présent dans les tissus de la peau. La vitamine C contribue à la formation normale de collagène, essentiels à la fermeté de la peau et à la protection des cellules contre le stress oxydatif et favorise les fonctions normales de la peau. 
   

Stimuler les muscles pectoraux

La poitrine est située au-dessus des pectoraux, reliée par l'aponévrose, un tissu épais élastique servant d'amortisseur et de soutien à la poitrine, et par la peau. Il existe des exercices pour raffermir la poitrine. En effet, elle peut être tonifiée grâce à la musculation régulière du "grand pectoral". Cela permet de remonter la poitrine, de la rendre plus tonique donnant un maintien aux seins. Les haltères entre 2 et 6 kg permettent s'assouplir les muscles pectoraux. Il faut être en position allongée sur un banc de musculation, les deux bras tendus au-dessus de la poitrine et les coudes verrouillés. Il faut écarter les bras jusqu'à descendre la charge au niveau des épaules, puis remonter vers la position initiale en s'aidant des pectoraux. Il est conseillé d'effectuer 4 à 6 séries de 15 répétitions avec un repos de 1 ou 2 minutes entre chaque série.

Les pompes sont un exercice en poids de corps qui contribue au renforcement musculaire des pectoraux. Il sera important de bien effectuer l'exercice en travaillant le grand pectoral et non le petit pectoral. Il faut garder les épaules contractées en arrière en bombant le torse durant toute la durée de l'exercice. Les coudes doivent être bien écartés. Il ne faut donc pas aligner les épaules avec des mains. Il est possible de faire les pompes sur les genoux plutôt que sur les pieds. Il est conseillé d'effectuer 4 à 6 séries de 10 à 20 répétitions avec un repos d'1 à 2 minutes entre chaque série.

Adapter son alimentation

Il est conseillé de privilégier les aliments riches en antioxydants, en vitamine A et en oméga3.
La tomate, les fruits rouges ou baies rouges regorgent d'antioxydants réduisant le processus d’oxydation cellulaire. 
Le kiwi ou encore les agrumes sont très riches en vitamine C ayant un rôle important dans la production de collagène. 
La carotte est très riche en bêtacarotène essentiel pour fabriquer de la vitamine A. 
Les poissons gras comme le saumon, les sardines, le thon et le maquereau sont riches en oméga-3. Ces acides gras ont la particularité de ralentir l'apparition des signes de l'âge comme les rides ou encore la fermeté en contrant l'action des substances inflammatoires sur le collagène de la peau.

La posture et la musculature réhausser

Le bon positionnement associé à un dos et des épaules renforcés par des abdominaux régulièrement contractés réduit considérablement les douleurs car le dos reste droit. D'un point de vue visuel, le fait de se tenir droite donne l'effet immédiat d'une poitrine soutenue et ferme. Pour celles qui possèdent une poitrine généreuse, il est important de choisir un soutien-gorge à armatures dont l'attache apportera un confort et le maintien nécessaire.

Le mouvement No bra

Le No Bra est un mouvement qui invite les femmes à ne pas porter volontairement de soutien-gorge pour des raisons de confort ou de féminisme. Ce mouvement est apparu aux États-Unis en 1960 et s'est développé au fur et à mesure en France. C'est en 2018 qu'avec l’hashtag #nobrachallenge, le phénomène prend de l'ampleur sur les réseaux sociaux afin d'encourager les femmes à abandonner leur soutien-gorge. Ce phénomène est adopté pour des raisons de confort mais révèle également un acte militant face à l'hypersexualisation de la poitrine des femmes. Le mouvement No Bra met également le doigt sur l'inefficacité du soutien-gorge en termes de soutien de la poitrine pour la santé. De nombreuses femmes affirment ne plus ressentir de douleurs au dos provoquées par leurs seins depuis l'abandon du soutien-gorge. De plus, des études comme celle effectuée au CHU de Besançon ont démontré que la poitrine se raffermirait grâce au renforcement naturel des tissus musculaires. Ce type d'étude consiste à l'observation durant 15 ans de 330 femmes âgées de 18 à 25 ans qui n'ont pas utilisé de soutien-gorge.

La pose d'implants mammaires

La chirurgie esthétique est une solution pouvant aider à raffermir la poitrine via les implants mammaires qui sont constitués de gel de silicone et de solution hydrosaline. Une réduction mammaire va réduire le volume des seins et jouer sur le phénomène de pesanteur. Après une chirurgie, quelle soit destinée à réduire ou à augmenter la taille de la poitrine, il sera impératif d'utiliser des sous-vêtements postopératoires pour maintenir et assurer une compression afin de réduire l'œdème, la douleur, améliorer la cicatrisation et la convalescence.

En conclusion

Le buste est une zone de votre corps à ne pas négliger car la pesanteur ne l’oubliera pas… Un entretien quotidien par le massage des seins et l’application de soins galbants, une alimentation riche en antioxydants et en oméga-3 associé à de la musculation douce sont les solutions efficaces pour garder une poitrine ferme et un joli décolleté. 
contact_support expand_less