Une huile végétale pour chaque type de cheveux

Une huile végétale pour chaque type de cheveux
Tout comme la peau, les cheveux sont exposés à de nombreuses agressions qui les fragilisent et les rendent ternes, cassants et difficiles à coiffer. Parmi tous les produits disponibles pour prendre soin de ses cheveux, les huiles végétales constituent sans nul doute l’option la plus douce, naturelle et efficace. Dotées de nombreux bienfaits largement reconnus, elles peuvent être utilisées sur tous les types de cheveux et de plusieurs manières : soin quotidien, masque avant shampooing, bain capillaire… Face à la multitude d’huiles végétales pour cheveux disponible, il est souvent difficile de savoir laquelle choisir et comment l’utiliser. Pour vous aider à y voir plus clair, Pharma GDD fait le point sur les vertus de ces actifs et vous explique comment intégrer les huiles végétales dans votre routine pour conserver une chevelure en pleine santé.

Origines et bienfaits des huiles végétales

Les huiles végétales sont des corps gras à l’état liquide extraits de fleurs, de graines, de fruits ou encore de plantes oléagineuses. Il ne faut pas les confondre avec les huiles minérales, dérivées du pétrole, ou les huiles animales récoltées dans les organes de poissons (la morue par exemple) et de cétacés. Les huiles minérales sont couramment utilisées dans l’industrie cosmétique car moins onéreuses. Cependant, elles n’offrent pas les vertus que l’on retrouve dans les huiles végétales qui sont naturellement riches en acides gras essentiels.

La première huile végétale à avoir été identifiée historiquement est l’huile d’olive. Présente essentiellement dans le bassin méditerranéen, elle a profité de l’expansion graduelle de l’olivier puis de sa domestication. Les premières traces de l’huile d’olive ont été retrouvées au néolithique, où elle tenait une place importante dans l’alimentation. Son usage a ensuite été élargi à la fabrication de cosmétiques et de produits de santé. Avec la mondialisation, de nouvelles huiles découvertes aux quatre coins de la planète ont fait leur apparition, pour le plus grand bonheur d’un public de plus en plus connaisseur.

Très bonnes pour la santé, les huiles végétales sont également plébiscitées dans le domaine de la beauté. Il est possible de s’en servir pour prendre soin de sa peau mais aussi de ses cheveux. Elles ne contiennent pas de substances nocives pour la fibre capillaire et agissent véritablement sur la santé du cheveu, à l’inverse de certains soins capillaires qui contiennent des ingrédients qui vont avoir un effet visuel et rester en surface. Les huiles végétales sont idéales pour s’adapter aux changements liés au stress, à la pollution ou aux variations hormonales. Elles constituent des soins simples, naturels et surtout multifonctions, capables de nourrir, hydrater, fortifier, sublimer, activer la pousse, freiner la chute, protéger des agressions, réguler la production de sébum… Pour profiter pleinement de toutes ces vertus, il est recommandé de choisir des huiles végétales non raffinées, issues d’une pression à froid et, si possible, de l’agriculture biologique.

Reconnaître son type de cheveux

Les huiles végétales sont de véritables alliées beauté, autant pour la peau que pour les cheveux. C'est sur les bienfaits de ces derniers que nous allons nous pencher, en vous présentant les huiles à choisir selon votre type de cheveux.

Les cheveux secs

Les cheveux secs sont la conséquence d’un appauvrissement de la cuticule présente sur le cheveu. Cette cuticule est composée d’écailles, c’est-à-dire de kératine. Cette dernière joue un rôle fondamental pour les cheveux. Outre le fait qu'elle apporte une brillance, elle sert de bouclier, de carapace aux cheveux, elle les rend imperméables aux diverses agressions. Les écailles des cheveux secs, c'est à dire la kératine, sont moins serrées, ce qui provoque les ondulations, une chevelure frisée voire crépue.

Concernant les cheveux secs, l’espacement entre les écailles rend le cheveux plus perméable sujets à une perte en eau et en lipides, car le film hydrolipidique est endommagé. De plus, le sébum sécrété par les glandes sébacées présentes sur le cuir chevelu n'est pas produit en quantité suffisante rendant les cheveux secs.
Les cheveux secs peuvent avoir pour origine des colorations, des techniques de coiffures comme les brushings, les lissages...ou l'utilisation de produits trop détergents.

L'exposition prolongée au soleil, les baignades dans l'eau salée contribuent également à une chevelure desséchée. La conséquence : les écailles des cheveux s'écartent rendant les cheveux moins souples et moins brillants. Des produits de protections capillaires sont conseillés pour éviter que vos cheveux ne deviennent de la paille !

Pour synthétiser, les cheveux secs sont sujets à la déshydratation et au dessèchement donnant au lieu à des cheveux ternes et cassants, à une perte d'élasticité, à des pointes fourchues.

Pour prendre soin des cheveux secs, il faudra choisir une huile végétale nourrissante et gainante pour un résultat soyeux.

Les cheveux gras

Les cheveux gras sont des cheveux touchés par une production excessive de sébum au niveau du cuir chevelu, ce qui leur donne un aspect de chevelure lourde. En réalité, on parle plutôt de cuir chevelu gras, car les cheveux en eux-mêmes ne sont jamais touchés par un excès de sébum.

Le cuir chevelu gras est la conséquence d'une surproduction de sébum par les glandes sébacées présentes au niveau du cuir chevelu qui engorgent les follicules pileux et asphyxient les racines. Les conséquences sont multiples : les racines regraissent très vite, on aperçoit un cheveu lourd, raide, la trace du passage du peigne restant marqués formant des mèches définies de cheveux et l’absence d’une chevelure souple.

Les cheveux gras peuvent être de nature héréditaire mais s'avère souvent être une conséquence d'une alimentation trop riche en graisse et en sucre, un stress engendrant par exemple une dermite séborrhéique, modifiant l'état du cuir chevelu. La prise de médicament, les conditions atmosphériques comme la pollution ou bien la vie urbaine, et un emploi dans le domaine de la restauration et de l'industrie ou la présence de friture dans l'air ambiant ou encore le port d'une charlotte de protection ne laissant pas le cuir chevelu respirer.
Des shampooings anti-pollution peuvent améliorer cette asphyxie du cuir chevelu et apporter fraîcheur et légèreté.

Les cheveux humides que l’on attache, que l’on couvre d'un bonnet ou encore le fait de se coucher les cheveux encore mouillés peuvent entraîner un changement au niveau du cuir chevelu. Une macération peut apparaître provoquant des légères démangeaisons, suscitant une envie de gratter, déclenchant une irritation sur le cuir chevelu. Alertées, les glandes sébacées vont sécréter du sébum pour assurer la protection du cuir chevelu.

Enfin, la raison la plus courante est le lavage excessif des cheveux. Plus on va laver ses cheveux, plus le cuir chevelu sera agressé et enverra davantage de sébum pour se protéger provoquant un regraissage. Ce cercle vicieux doit être stoppé. Des solutions peuvent améliorer cet état grâce à l’utilisation du No-poo ou encore des shampooings secs permettant d’espacer les shampooings.

Parmi les types de cheveux gras, on distingue les cheveux gras des cheveux mixtes. Ces derniers se caractérisent par un cuir chevelu gras et des longueurs et pointes sèches. On doit donc remédier à deux problèmes à la fois.

Pour réguler la production de sébum et réduire le phénomène des cheveux et du cuir chevelu regraissant vite, nous vous conseillons d’opter pour une huile végétale hydratante, non grasse, qui pénètre rapidement et équilibre le film hydrolipidique.

Les cheveux normaux

Les cheveux normaux ont la chance de ne pas graisser trop vite ni de s’assécher. Il est cependant conseillé d’utiliser des huiles pour les entretenir et les rendre brillant et forts. Toutes les huiles végétales pourront être utilisées tout en dosant raisonnablement la quantité pour ne pas les graisser.

Les cheveux fins et/ou sujets à la chute

Les cheveux fins et la chevelure peu fournie sont d’ordre héréditaire. On naît avec une quantité définie de follicules pileux. Cependant, certaines circonstances ou certains changement hormonaux peuvent modifier une chevelure de densité normale comme une grossesse, un choc émotionnel ou encore une intervention chirurgicale.

Nous vous conseillons de choisir une huile végétale qui vient stimuler la microcirculation des capillaires sanguins présents sous le cuir chevelu. Il faudra l’appliquer en effectuant un massage du cuir chevelu.

Quelles huiles végétales choisir pour prendre soin de ses cheveux ?

Il est important de savoir quelle huile utiliser en fonction de son type de cheveux afin de ne pas alourdir ni graisser une chevelure déjà à tendance grasse. En effet, les cheveux gras n'ont pas besoin de nutrition, il s'agit de trouver une huile hydratante.

Les huiles végétales pour les cheveux gras

L'huile de jojoba a la particularité d'être dotée d'une composition très proche du sébum humain lui permettant de s'adapter à tous les types de peau et de cheveux, nourrissant intensément les cheveux tout en hydratant les cheveux gras sans les graisser. De plus, elle s'avère être un excellent véhicule de principes actifs. Sa forte pénétration au cœur des cellules permet de favoriser l'absorption des actifs.
L'huile de jojoba est l'huile idéale pour les cheveux ayant la racine regraissant vite et les pointes sèches car elle est capable d'améliorer les deux extrémités. Elle va réguler la production de sébum et dégraisser le cheveu tout en apportant une hydratation, un équilibre fondamental pour associer brillance et une action normalisante de la chevelure.

L'huile de chanvre est concentrée en antioxydants et en vitamines. Gorgée de protéines, de minéraux et en oméga-3 et 6, cette huile est parfaitement équilibrée, se rapprochant idéalement du sébum humain.

L'huile de Nigelle est également conseillée pour les cheveux gras. Elle va réguler la production de sébum et dégraisser les cheveux. Elle possède également des propriétés fortifiant la racine et le follicule évitant la casse et la chute du cheveu. Enfin, l'huile de Nigelle est utilisée pour stopper l'état pelliculaire en assainissant le cuir chevelu.

L'huile de noisette possède une action sébo-régulatrice assurant un équilibre concernant la production de sébum par le cuir chevelu tout en le purifiant en profondeur. Elle va empêcher les cheveux de regraisser trop vite tout en luttant contre les pellicules.

Notre sélection
:

Les huiles végétales pour cheveux secs

L'huile d'avocat est l'huile végétale la plus riche en vitamines A, B, C, D, E, H, PP contenant également des acides gras, des oméga-3, du potassium et de la lécithine idéale pour prendre soin des cheveux secs, frisés et crépus.

L'huile de souchet nourrit en profondeur la fibre capillaire, prévient la déshydratation des cheveux et répare les cheveux abîmés et fourchus.

L'huile de Moringa et l'huile de Baobab seront également indiquées pour la chevelure sèche et crépue. Elles permettent de lisser la fibre capillaire, réduisant ainsi les frisotis et gainant les boucles devenues structurées et régulières.

L'huile de macadamia est idéale pour les cheveux secs, frisés, fins, colorés ou abîmés. Elle a la particularité de former un film protecteur, limitant les agressions et préservant les colorations. Elle sera idéale pour renforcer les cheveux ayant subi certaines agressions comme le soleil, la mer, le chlore, le vent et le sable. Naturellement riche en acide oléique, en oméga 7 et en acide palmitique qui entre dans la composition du sébum humain.

Les huiles de karité ou d’Abyssinie, extrêmement nourrissantes et relipidantes, forment un film protecteur sur les cheveux, les restructurent en profondeur et les préservent de la déshydratation. Ces huiles possèdent aussi des propriétés antistatiques : elles facilitent le démêlage et domptent les frisottis.

Notre sélection
:

Les huiles végétales pour les cheveux fins et la chute de cheveux

De nombreuses personnes sont confrontées à la chute de cheveux ou souhaitent activer leur croissance pour obtenir une chevelure plus longue et plus fournie. Plusieurs huiles végétales sont recommandées pour répondre à ces situations.

L'huile de sésame va hydrater le cuir chevelu tout en favorisant la microcirculation sanguine, idéale pour lutter contre la chute de cheveux. En effet, il est conseillé de stimuler la microcirculation sanguine présente sous le cuir chevelu pour favoriser une bonne irrigation des bulbes capillaires et favoriser la formation de kératine.

L'huile de ricin convient également très bien aux cheveux fins et fragiles, qui ont besoin d'être fortifiés. Elle va leur donner du corps, de la masse, tout ce qu'ils recherchent. L'huile de ricin est composée d'acide ricinoléique, d'acide oléique (oméga-9) et d'acide linoléique (oméga-6). Elle est douée d'une vertu fortifiante et joue un rôle dans la croissance des cheveux. Pour une efficacité optimale, il est conseillé de l’appliquer directement sur les racines et de bien masser pour qu’elle pénètre jusqu’au bulbe. La texture très épaisse nécessite de la mélanger à une autre huile. Pour les cheveux gras, il sera conseillé d'ajouter de l'huile de jojoba et pour les cheveux secs, de l'huile d'avocat ou de macadamia feront l'affaire.

Les huiles de moutarde et de chaulmoogra sont également destinées à freiner la chute de cheveux. Elles tonifient le cuir chevelu et relancent la microcirculation pour apporter à la fibre capillaire tous les nutriments dont elle a besoin pour être forte et plus résistante face aux agressions.

L'huile de coco est la plus riche en acide laurique et s'avère très hydratante. Ultra fine, elle pénètre facilement et aide à détendre la fibre capillaire et à la réparer lorsqu’elle est endommagée. Sa texture n'alourdit pas le cheveu, apportant du volume, de la souplesse et de la brillance. En effet, grâce à l'huile de coco, les cheveux fins peuvent gagner en densité.

L’huile d’argan assure diverses propriétés capillaires en revitalisant les cheveux mais également pour lutter contre la chute par massage du cuir chevelu, stimulant la production de kératine ainsi que le cycle pilaire. Riche en vitamine E et en acides gras essentiels, elle redonne brillance, volume, éclat et élasticité aux cheveux fins et dévitalisés.

Notre sélection
:

Comment utiliser les huiles végétales sur les cheveux ?

Après avoir choisi une huile végétale pour cheveux, vient le moment de l’utiliser. Là encore, plusieurs options s’offrent à vous selon vos besoins : soin quotidien, masque avant le shampooing, bain capillaire… Nous vous expliquons comment procéder pour utiliser correctement les huiles végétales.

En soin quotidien

Appliquer une huile végétale chaque jour est une habitude à prendre si vous voulez avoir une chevelure en pleine santé. Cela est plus particulièrement recommandé aux personnes qui ont les cheveux secs, cassants, fourchus, crépus ou défrisés. Si vos cheveux sont gras ou perdent rapidement du volume, une application tous les deux à trois jours est suffisante. Utiliser une huile végétale en soin quotidien est très utile pour les hydrater, les discipliner, limiter les fourches, apporter un effet légèrement satiné et protéger la chevelure des agressions extérieures comme la pollution, la poussière, la fumée de tabac ou les conditions climatiques (vent, froid). En pratique, il n’y a rien de plus simple : prélevez quelques gouttes d’huile dans le creux de la main, réchauffez la matière entre les doigts puis appliquez-la sur les pointes en massant délicatement pour qu’elle pénètre bien. Pensez à toujours garder la main légère, même en cas de cheveux secs, pour éviter de surcharger la fibre capillaire et de graisser les cheveux.

En masque

Pour un soin plus intense, vous pouvez réaliser une fois par semaine un masque capillaire à base d’huile végétale avant de faire votre shampooing habituel. Utilisez une quantité d’huile plus importante que pour le soin quotidien et appliquez-la sur les pointes et les longueurs. Les cheveux doivent être légèrement luisants et l’huile ne doit pas couler. Vous pouvez utiliser une seule huile végétale ou les associer selon la nature de vos cheveux et les problématiques que vous rencontrez. Laissez poser le masque pendant au moins trente minutes. Si vous voulez renforcer l’action des huiles végétales, vous pouvez envelopper vos cheveux dans une serviette chaude. Cette méthode permet d’apporter souplesse, douceur et brillance à la chevelure et de la préserver de l’effet asséchant du lavage à l’eau.

En bain capillaire

Une des utilisations les plus fréquentes des huiles végétales est le bain capillaire, plus connu sous le terme « bain d’huile ». Le principe est similaire à celui du masque avant shampooing mais se distingue par le temps de pose et le fait que les huiles peuvent être appliquées sur l’ensemble de la chevelure, y compris les racines. Lorsque vous réalisez un bain d’huile, l’idéal est de le laisser agir pendant plusieurs heures voire une nuit entière. L’objectif est de nourrir et régénérer les cheveux en profondeur. Là encore, il est possible d’utiliser une ou plusieurs huiles végétales. Par exemple, si vous avez les cheveux mixtes (cuir chevelu gras et pointes sèches), vous pouvez appliquer de l’huile de jojoba ou de noisette sur le cuir chevelu et de l’huile de coco sur les longueurs. Vous pouvez réaliser un bain capillaire à raison de deux fois par mois. Veillez à bien le rincer après la pose et à réaliser deux shampooings pour éliminer toute l’huile végétale.

Pour une action plus poussée, il est possible d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles ou d’actifs naturels à votre bain d’huile. Beaucoup plus concentrées, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, aux asthmatiques, aux enfants de moins de 6 ans ainsi qu’aux personnes ayant des antécédents épileptiques. Le tableau ci-dessous présente quelques exemples des huiles essentielles à utiliser selon l’action recherchée.


Huiles essentielles Indications
Bois de Santal Cheveux secs et ternes
Arbre à thé, Lavande cuir chevelu gras, pellicules
Citron Fortifier, donner du volume et de la brillance
Bay Saint Thomas, Cèdre de l'Atlas Freiner la chute, activer la pousse


Les bains d’huiles végétales sont déconseillés aux personnes qui ont les cheveux colorés ou méchés. En effet, ils peuvent ternir la coloration et la faire dégorger, ce qui réduit sa tenue. Les couleurs fantaisies et le roux sont particulièrement exposés à ce risque. Si vous souhaitez malgré tout apporter à vos cheveux les bienfaits des huiles végétales, réaliser vos bains capillaires de préférence avant de refaire votre couleur plutôt qu’après. Cela leur évitera de se dessécher et préservera leur brillance et leur douceur.

À retenir

Véritables alliées pour la beauté des cheveux, les huiles végétales sont utilisées depuis des millénaires. Elles constituent des alternatives naturelles aux soins capillaires conventionnels et agissent en profondeur sans fragiliser la chevelure. Les vertus des huiles végétales sont largement reconnues : hydratantes, nourrissantes, régénérantes, revitalisantes, réparatrices, protectrices… Elles conviennent à tous les types de cheveux et permettent de traiter des problématiques bien précises comme la chute des cheveux, les démangeaisons ou la surproduction de sébum. Il existe plusieurs manières d’utiliser les huiles végétales pour cheveux : en soin quotidien sur les pointes, en masque avant shampooing sur les longueurs et pointes et en bain capillaire sur l’ensemble de la chevelure. Lorsqu’elles correspondent aux besoins des cheveux et sont utilisées correctement, les huiles végétales permettent de conserver une chevelure en pleine santé.