Bronchodermine pommade

Rhumes, toux, bronchites simples

Référence :

temps de livraison
48 / 72 heures
estimation livraisonESTIMER VOS FRAIS DE PORT
ATTENTION, CECI EST UN MÉDICAMENT.
Attention mÉdicament
Lire attentivement la notice
En stock !
6,20 € TTC

  • PRESENTATION
  • COMPOSITION
  • POSOLOGIE
  • CONTRE-INDICATIONS
  • NOTICE
  • VIDAL

Bronchodermine agit au niveau de votre système respiratoire (poumons, bronches, nez). Son action décongestionnante facilite la respiration en rétrécissant le diamètre des vaisseaux sanguins.
Ce médicament est utilisé pour traiter des maladies respiratoires banales telles que les rhumes, les toux ou des bronchites simples (inflammations des bronches).
Bronchodermine est réservé aux adultes et aux enfants de plus de 30 mois.






Contenance : tube de 60 g.
Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .

Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.
Les substances actives sont (pour 100 g de pommade) : l'Eucalyptol (1g), le Gaïacol Créosoté (1,55 g) et l'huile essentielle de pin (1g).
Le Gaïacol Créosoté est un mélange de gaïacol et de créosote de hêtre.
   
Les autres composants sont
: le stéarate de propylène glycol, le stéarate d'éthyl, le stéarate de glycol, le stéarate de glycéryle, l'acide stéarique, la monoéthanolamine, l'huile d'arachide et l'eau purifiée.
  


Dosage
Respectez toujours le dosage indiqué dans cette notice. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.
La dose dépend de l'âge. La dose habituelle est :
- chez l'enfant de 30 mois à 6 ans : de 1 gramme de pommade, une seule fois par jour.
- chez l'enfant de 6 ans à 15 ans : de 1 gramme de pommade, 2 fois par jour maximum.
- chez l'adulte et l'adolescent de plus de 15 ans : de 1,7 grammes de pommade, 2 fois par jour maximum.

Mode d'administration
1. Utilisez le dispositif doseur fourni pour mesurer la dose à appliquer.
2. Appliquez la pommade sur votre poitrine (ou celle de votre enfant) avec les bouts des doigts. Vous ne devez ni frictionner, ni masser, ni recouvrir la zone traitée avec un linge ou un vêtement.
3. Lavez-vous soigneusement les mains après l'application de la pommade pour éviter tout contact avec les yeux, les muqueuses et les plaies.
4. Lavez le dispositif doseur après utilisation.

Durée du traitement
Le traitement ne doit pas dépasser 6 jours. Au-delà, vous devez demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Si vous utilisez plus de Bronchodermine que vous n'auriez dû
A de très fortes doses, les huiles essentielles contenues dans ce médicament peuvent provoquer des convulsions chez l'enfant, de l'agitation et / ou de la confusion chez les personnes âgées. En cas de surdosage accidentel, vous devez arrêter le traitement et consulter rapidement un médecin.


N'utilisez jamais Bronchodermine
- Si vous êtes allergique (hypersensible) à l'une des substances actives (Eucalyptol, Gaïacol Créosoté, Huile essentielle de pin) ou à l'un des autres composants de Bronchodermine,
- Si vous avez des lésions de la peau,
- Chez un enfant qui a déjà eu des convulsions,
- Chez un enfant de moins de 30 mois.

Faites attention avec Bronchodermine
- Vous ne devez pas appliquer Bronchodermine sur une surface étendue de votre corps.

Avant d'utiliser un médicament, vous devez demander conseil à votre médecin :
- Si vous avez de la fièvre ou des crachats purulents,
- Si vous souffrez ou si vous avez souffert d'épilepsie.

Prise ou utilisation d'autres médicaments
Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Grossesse
Par mesure de précaution, il est conseillé de ne pas utiliser ce médicament si vous êtes enceinte.
Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin car lui seul peut juger de la nécessité de la continuer.
Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement
En cas d'allaitement, il est conseillé de ne pas utiliser ce médicament.
Vous ne devez en aucun cas appliquer Bronchodermine sur les seins.
Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Informations importantes concernant certains composants de Bronchodermine
Ce médicament contient plusieurs composants dont vous devez tenir compte :
- le stéarate de propylène glycol, qui peut provoquer des irritations de la peau.
- des huiles essentielles (huile essentielle de pin, eucalyptol). Ces huiles font partie de la famille des terpènes. A des doses très supérieures à celles recommandées par la notice, ces huiles peuvent provoquer des effets indésirables.


Consulter la notice sur une autre page en cliquant ici
Veuillez prendre connaissance de la notice ci-dessous.

VIDAL 2014
Médicaments

BRONCHODERMINE®


FORMES et PRÉSENTATIONS (début page)
Pommade :  Tube de 60 g avec dispositif doseur.
Suppositoire adulte et enfant :  Boîtes de 10, sous plaquette thermoformée.


COMPOSITION (début page)
Pommade : p tube
Cinéole ou eucalyptol 
0,6 g
Gaïacol créosote* 
0,93 g
Pin, huile essentielle reconstituée 
0,6 g
Excipients : mélange de stéarate de propylène glycol et de glycérol (Egepe 60), huile d'arachide, eau purifiée.
Par suppositoireadulteenfant
Cinéole ou eucalyptol 
40 mg20 mg
Amyléine (DCF) chlorhydrate 
5 mg2,5 mg
Gaïacol liquide* 
200 mg100 mg
Pin, huile essentielle reconstituée 
50 mg25 mg
Excipients (communs) : triglycérides semi-synthétiques. Colorant : rocou (E 160b).

*  Mélange de 60 % de gaïacol pharmaceutique et 40 % de créosote de hêtre (le créosote de hêtre est composé de 10 à 15 % de phénol, 10 à 30 % de gaïacol, 10 à 30 % de créosol, 10 à 30 % de crésols, 10 à 15 % de xylénols).

DCINDICATIONS (début page)
Pommade :
Traitement d'appoint à visée décongestionnante au cours des affections respiratoires banales (rhumes, toux, bronchites simples).
Suppositoires :
Traitement d'appoint des affections bronchiques aiguës bénignes.

DCPOSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION (début page)
Posologie :
Pommade :
Ne pas avaler.
Utiliser le dispositif doseur permettant de contrôler la quantité de pommade délivrée.
  • Adulte : 1,7 g de pommade, 2 fois par jour maximum.
  • Enfant de 6 à 15 ans : 1 g de pommade, 2 fois par jour maximum.
  • Enfant de 30 mois à 6 ans : 1 g de pommade, une seule fois par jour.
Suppositoires :
Voie rectale.
Le choix de la voie rectale n'est déterminé que par la commodité d'administration du médicament.
Suppositoire adulte :
Réservé à l'adulte.
1 à 3 suppositoires adulte par jour.
L'indication ne justifie pas un traitement prolongé.
Suppositoire enfant :
Réservé à l'enfant de plus de 30 mois. Contre-indiqué chez l'enfant de moins de 30 mois (cf Contre-indications).
  • De 10 à 15 ans : 3 suppositoires enfant par jour.
  • De 6 à 10 ans : 2 suppositoires enfant par jour.
  • De 30 mois à 6 ans : 1 suppositoire enfant par jour.
Durée du traitement : limitée à 3 jours.

Mode d'administration :
Pommade :
La dose étant choisie en fonction de l'âge, étaler la pommade sur la poitrine avec le bout des doigts.
Ne pas frictionner ni masser. Ne pas recouvrir avec un linge.
Se laver les mains après application.

DCCONTRE-INDICATIONS (début page)
  • Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients.
Pommade :
  • Peau lésée.
  • Enfant de moins de 30 mois.
  • Enfant ayant des antécédents de convulsions (fébriles ou non).
Suppositoires :
  • Liées à la voie d'administration : antécédents récents de lésions anorectales.
  • Sujet allergique aux anesthésiques locaux (amyléine).
  • Suppositoire enfant :
    • Enfant de moins de 30 mois.
    • Enfant avec antécédents d'épilepsie ou de convulsions fébriles.

DCMISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI (début page)

Mises en garde :

Cette spécialité contient des dérivés terpéniques (cinéole, huile de pin) qui peuvent entraîner à doses excessives des accidents neurologiques à type de convulsions chez l'enfant et le nourrisson (cf Contre-indications).

Respecter les posologies et les durées de traitement préconisées.

Les dérivés terpéniques étant inflammables, ne pas approcher ces spécialités d'une flamme.

Pommade :
  • Ne pas appliquer sur une surface étendue du corps.
  • Ne pas appliquer sur les seins en cas d'allaitement.
  • Ne pas appliquer chez l'enfant de moins de 30 mois.
  • Respecter la posologie en fonction de l'âge et utiliser le dispositif doseur.
  • En cas de réaction cutanée de type allergique ou irritatif, interrompre le traitement.
  • Suspendre le traitement si la sensation de chaleur devient trop vive.
Suppositoires :
En cas d'expectoration grasse et purulente, en cas de fièvre ou de maladie chronique des bronches et des poumons, il conviendra de réévaluer la conduite thérapeutique.
Chez l'enfant :
  • Ne pas prolonger la durée de traitement au-delà de 3 jours en raison :
    • du risque d'accumulation des dérivés terpéniques (dont la cinétique de métabolisation et d'élimination n'est pas connue en raison de leur caractère lipophile) dans les tissus et le cerveau, et, en particulier, risque de troubles neurologiques ;
    • du risque d'irritations anorectales à type de brûlure.
  • Ne pas dépasser les doses recommandées en raison de l'augmentation du risque de survenue d'effets indésirables et de troubles liés à un surdosage (cf Surdosage).
Précautions d'emploi :

En cas d'antécédent d'épilepsie, tenir compte de la présence de dérivés terpéniques.

Suppositoire enfant :
En cas d'antécédents de convulsions, tenir compte de la présence de dérivés terpéniques.
Pommade :
  • Si les symptômes persistent et/ou s'accompagnent de signes de surinfection, il conviendra de réévaluer la conduite thérapeutique.
  • Éviter tout contact avec les yeux, les muqueuses et les plaies.
  • Bien se laver les mains après usage.

DCINTERACTIONS (début page)
Interactions médicamenteuses :
Suppositoires :
Ne pas associer à d'autres produits (médicaments ou cosmétiques) contenant des dérivés terpéniques quelle que soit la voie d'administration (orale, rectale, cutanée ou pulmonaire).

DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT (début page)
Grossesse :
Pommade :
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour.
Toutefois, le suivi de grossesses exposées à ce médicament est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas administrer ce médicament pendant la grossesse.
Suppositoires :
Il n'y a pas ou peu de données d'utilisation des dérivés terpéniques chez la femme enceinte.
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour.
Toutefois, le suivi de grossesses exposées à ce médicament est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas administrer ce médicament pendant la grossesse.

Allaitement :

En raison de la toxicité neurologique potentielle des dérivés terpéniques chez les nourrissons, éviter l'administration de ce médicament chez la femme qui allaite.


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES (début page)
Aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'a été rapporté.

DCEFFETS INDÉSIRABLES (début page)
En raison de la présence de dérivés terpéniques (cinéole, huile essentielle de pin) et en cas de non-respect des doses préconisées :
  • possibilité d'agitation et de confusion chez le sujet âgé ;
  • risque de convulsions chez l'enfant et le nourrisson.
Pommade :
Possibilité de réaction allergique ou irritative.
Suppositoires :
Possibilité de troubles digestifs (nausées, vomissements).

DCSURDOSAGE (début page)
Pommade :
Sensation de cuisson disparaissant à l'arrêt du traitement.
Suppositoires :
  • Une utilisation répétée et prolongée peut entraîner des brûlures rectales.
  • En raison de la présence de dérivés terpéniques, il existe, à dose excessive, un risque d'agitation et de confusion chez le sujet âgé.
  • En cas d'ingestion accidentelle ou d'erreur d'administration chez l'enfant ou le nourrisson, il existe un risque de troubles neurologiques.
  • Si nécessaire, un traitement symptomatique approprié doit être mis en place dans une unité de soins spécialisée.

PPPHARMACODYNAMIE (début page)
Pommade :
Médicament à visée décongestionnante (R : système respiratoire).
Suppositoires :
Association à visée antiseptique et expectorante (R : système respiratoire).
Gaïacol : à visée expectorante.
Contient des dérivés terpéniques traditionnellement considérés comme antiseptiques des voies respiratoires (cinéole ou eucalyptol, huile essentielle de pin).
Les dérivés terpéniques peuvent abaisser le seuil épileptogène.

PPPHARMACOCINÉTIQUE (début page)
Suppositoires :
Le cinéole (eucalyptol) est absorbé par les muqueuses du tractus gastro-intestinal. Son élimination s'effectue par voie urinaire et pulmonaire.

PPSÉCURITE PRÉCLINIQUE (début page)
Suppositoire adulte :
On ne dispose pas à ce jour d'études précliniques.

DPMODALITÉS DE CONSERVATION (début page)
Durée de conservation :
3 ans.

A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION (début page)

Suppositoire enfant : pas d'exigences particulières.


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE (début page)
AMM3400930157985 (1960/98) pommade.
3400930158067 (1960/98, RCP rév 28.01.2013) suppos adulte.
3400930158128 (1960/98, RCP rév 10.02.2012) suppos enfant.
Non remb Séc soc.


SERP
Le Triton, 5, rue du Gabian. MC 98000 Monaco
Tél : 00 377 97 77 87 05. Fax : 00 377 92 16 78 27

Mis à jour le 30-05-2015

NOS CONSEILS D'EXPERT
Qu'est-ce qu'un médicament ?

Le code de la Santé publique (article L.5111-1) définit le médicament comme « toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance [...]

Infos
Voir les conseilsVOIR TOUS NOS CONSEILS
Prix attractif
PRIX TRÈS ATTRACTIF
Prix attractif GDD
CRYPTAGE DES DONNÉES
Paiement secure GDD
LIVRAISON RAPIDE
Livraison rapide GDD
1ère PHARMACIE FRANÇAISE EN LIGNE
Pharmacie en ligne GDD
PAIEMENT 100% SECURISÉ
Cryptade du paiement GDD
PHARMACIENS À VOTRE ÉCOUTE