Bronchodermine Enfants 10 suppositoires


Affections bronchiques - Enfants à partir de 30 mois
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie rectale
  • Forme Forme : Accessoire
Fabriqué en France

6,39 â‚¬
6,39 â‚¬
Les suppositoires de Bronchodermine Enfants sont à indiquer lors d'un traitement d'appoint des affections bronchiques aiguës bénignes chez l'enfant. La boite contient dix suppositoires.

Les principes actifs de ces suppositoires sont (sachant qu'un suppositoire fait 2g) : le cinéole (0,02 g), le chlorhydrate d'amyléine (0,0025 g), le gaïacol liquide (0,1 g), et l'huile essentielle de pin reconstituée (0,0250 g).
Le Rocou, et les triglycérides semi-synthétiques sont les autres constituants de ces suppositoires.

Posologie de Bronchodermine enfants suppositoires

Ces suppositoires sont délivrés aux enfants de 30 mois à 6 ans. Avec comme posologie conseillée : 
  • à partir de 30 mois jusqu'à 6 ans: 1 suppositoire par voir rectale par jour.
  • de 6 à 10 ans: 2 suppositoires par jour.
  • de 10 à 15 ans: 3 suppositoires par jour.
Le traitement par Bronchodermine suppositoire est limité à 3 jours. Si l'état de l'enfant ne s'est pas amélioré il faut consulter votre médecin.

Ce médicament vous a été personnellement délivré, il ne sera peut être pas adapté à une autre personne, ne pas le conseiller vous même. 

Contre-indications de Bronchodermine suppositoires

Il sera contre-indiqué à votre enfant ou à votre nourrisson de prendre Bronchodermine suppositoire si il n'a pas l'âge requis, si il est allergique à l'un des constituants (notamment les anesthésiques locaux amyléine) ou si il a des antécédents d'épilepsie ou de convulsions fébriles ou encore en cas de lésions ano-rectale. 

Attention a bien respecter les doses à administrer car en raison de surdosages, à cause de la présence de cinéole et d'huile de pin dans ces suppositoires, vous exposeriez votre enfant ou votre nourrisson a des accidents neurologiques à type de convulsions.

La durée maximale du traitement est limité à 3 jours, en effet, si vous prolongez celui-ci, vous risquez l'accumulation des dérivés terpéniques (cinéole et huile de pin) dans l'organisme y compris le cerveau, ce qui entraînerait des risques de troubles neurologiques. Mais aussi des brûlures au niveau du rectum. 

Il faudra consulter contre médecin en cas d'expectoration grasse ou purulente ou si l'enfant est atteint d'une maladie chronique (au long cours) des bronches et des poumons.

Et il faudra au préalable consulter votre médecin avant d'administrer Bronchodermine à votre enfant ou nourrisson en cas d'épilepsie ancienne ou récente, ou en cas de convulsions anciennes ou récentes. 

Les dérivés terpéniques sont inflammables, donc il ne faut pas approcher Bronchodermine d'une flamme. 
Attention à ne pas utiliser en même temps que d'autres produits (médicaments ou cosmétiques) contenant des dérivés terpéniques (par exemple camphre, cinéole, niaouli, thym sauvage, terpinéol, terpine, citral, menthol et huiles essentielles d'aiguilles de pin, eucalyptus et térébenthine) quelle que soit la voie d'administration (orale, rectale, cutanée ou pulmonaire).

Il faut prévenir votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.

En cas de grossesse et allaitement ne pas utiliser ce médicament. 

Avant de prendre Bronchodermine suppositoires merci de demander conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou de lire attentivement la notice.
Mis Ă  jour le 23/07/2020