La perte de la mémoire chez la personne âgée

Elle n’est pas systématiquement due à la maladie d’Alzheimer, mais elle peut simplement être une conséquence du processus de vieillissement normal et naturel du cerveau. En cause, un rétrécissement des neurones. Ainsi, les personnes âgées commencent d’abord à perdre la mémoire à court terme, celle des évènements venant d’avoir eu lieu.
Ces troubles cognitifs n’en sont pas moins inquiétants pour la personne touchée, qui peut angoisser à l’idée de vivre un déclin cognitif et de perdre sa mémoire.
Face à ce phénomène, plusieurs mesures sont à prendre. L’une d’elle fait appel à une plante : le gingko biloba, utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise.