Quel démaquillant choisir ?

Quel démaquillant choisir ?
Dès lors que l’on se maquille, il est indispensable de passer par l’étape du démaquillage, qui contribue à la beauté et au bien-être de la peau. En effet, se démaquiller est un geste primordial pour éliminer tous les pigments présents dans le fond de teint, le mascara, le blush ou encore les fards à paupières. C’est le gage d’une peau nette, débarrassée des impuretés et prête à recevoir les soins. Toutefois, face aux nombreuses options disponibles, il n’est pas toujours facile de choisir le démaquillant adapté aux besoins et à la nature de sa peau. Eau micellaire, lait démaquillant, huile démaquillante, baume, gel ou lingette ? Pour vous aider à faire le bon choix, Pharma GDD dresse l’inventaire des différents démaquillants et vous explique leurs propriétés.

L’importance du démaquillage

Le maquillage est une excellente manière de sublimer son visage. Il permet à la fois de mettre en valeur ses atouts et de camoufler ce que l’on considère comme des défauts (taches brunes, boutons, cicatrices…). Toutefois, il est essentiel de bien se démaquiller chaque soir pour éliminer le maquillage et avoir une belle peau. Les produits de maquillage comme le fond de teint, la BB crème, le correcteur ou encore le blush peuvent en effet boucher les pores de la peau, emprisonner les particules de pollution et les impuretés. À terme, cela se traduit par un teint terne, des imperfections, voire des problèmes de peau plus sérieux.

Dans une routine beauté, le démaquillage représente la première étape du double nettoyage, un rituel venu d’Asie qui garantit une peau nette, totalement débarrassée de tout ce qui pourrait la rendre plus terne, la faire vieillir plus vite et empêcher les soins de pénétrer correctement. Même si vous vous maquillez très légèrement, utiliser un démaquillant est vivement recommandé.

Comment choisir son démaquillant ?

Le principal critère à prendre en compte avant de choisir un démaquillant est le type de peau. Il en existe quatre : la peau normale, grasse, mixte ou sèche. Notre fiche conseil « Reconnaître et entretenir chaque type de peau » vous aidera à identifier le vôtre. Sachez que le type de peau peut s’accompagner d’un état de peau (sensible, réactive, déshydratée), le plus souvent transitoire et lié à des facteurs aussi bien internes qu’externes.

Les différents types de peau n’ont bien sûr pas les mêmes besoins et réagissent de différentes façons face aux produits utilisés lors de la routine beauté. Cela explique la diversité des textures au rayon des démaquillants. Vous avez ainsi le choix entre l’eau micellaire, l’huile démaquillante, le lait ou le baume démaquillant, le gel ou encore les lingettes démaquillantes. Les risques d’un démaquillant inadapté au type de peau sont divers : une efficacité moindre, un épiderme agressé, une sensibilité accrue ou un effet asséchant qui pousse la peau à se défendre en produisant davantage de sébum, d’où une sensation de peau plus grasse que l’on cherche ensuite à purifier à tout prix.

Les principaux démaquillants

Pour répondre aux besoins et aux spécificités de tous les types de peau, les laboratoires dermatologiques et les marques de cosmétiques ont décliné le démaquillant en plusieurs textures qui se distinguent essentiellement par leur mode d’action et leur composition.

L’eau micellaire

Le démaquillant le plus utilisé est l’eau micellaire, qui allie praticité, rapidité et efficacité puisqu’elle peut être utilisée aussi bien sur le visage, les yeux et les lèvres et retire tout le maquillage sans altérer le film hydrolipidique grâce à son pH physiologique. L’eau micellaire tient son nom des micelles qu’elle contient. Ces molécules vont agir comme un aimant, capturer les impuretés et les pigments du maquillage. Le support aqueux de l’eau micellaire offre un démaquillage tout en douceur et fraîcheur.

Outre sa grande praticité au quotidien, l’eau micellaire présente l’avantage de convenir à tous les types de peau. Les formules varient, certaines étant conçues spécialement pour les peaux sensibles et d’autres pour les peaux à tendance acnéique. Les peaux normales, qui peuvent tout se permettre en matière de démaquillant, apprécieront son effet rafraîchissant. Ce type de démaquillant est aussi idéal pour les personnes à la peau mixte ou grasse, car il évite notamment l’effet rebond de production de sébum suite à un nettoyage intensif de la peau lors du démaquillage.

Contrairement à ce que la plupart des marques préconisent et indiquent sur leurs flacons, il est préférable, pour préserver la peau, de rincer l’eau micellaire avec une eau thermale ou florale. En effet, le produit contient des tensio-actifs potentiellement irritants qui, en restant à la surface de l’épiderme, sont susceptibles d’occasionner des irritations, des tiraillements ou des rougeurs.


Notre sélection :

Le lait démaquillant

Aussi appelé fluide dermo-nettoyant, le lait démaquillant se caractérise par sa texture riche, onctueuse et réconfortante. Il est généralement recommandé aux personnes qui ont la peau sèche, sensible ou réactive. En effet, la composition du lait démaquillant lui confère une grande douceur. On retrouve souvent les mêmes actifs hydratants, nourrissants et apaisants tels que la glycérine, le squalane, les huiles végétales (jojoba, argan, coton, amande douce…), la vitamine B5 ou le beurre de karité. Ces ingrédients assurent un démaquillage efficace tout en préservant l’équilibre du microbiote cutané et l’intégrité du film hydrolipidique. Si vous avez la peau mixte, vous pouvez vous tourner vers un lait démaquillant non gras, à la texture légère. Dans tous les cas, se démaquiller avec un lait démaquillant est une manière de chouchouter sa peau et d’éviter toute sensation d’inconfort.

Selon vos envies, vous pouvez utiliser votre lait démaquillant avec un coton très doux, une lingette lavable ou tout simplement vos doigts (après un lavage des mains minutieux !). Sur le visage sec, massez délicatement le produit en effectuant des mouvements circulaires. Cette technique évitera l’apparition de rougeurs et d’irritations. L’opération doit être répétée jusqu’à ce que tout le maquillage soit éliminé.


Notre sélection :

L’huile démaquillante

Vous avez la peau sèche, sensible ou mixte ? L’huile démaquillante est une très bonne option pour mener à bien l’étape du démaquillage. Quels que soient les produits que vous avez utilisés pour vous maquiller, elle en viendra à bout. En effet, il n’y a rien de mieux qu’un corps gras pour éliminer le maquillage, y compris les formules waterproof. L’huile démaquillante va ainsi capter et dissoudre toutes les impuretés et apporter une action anti-pollution. Elle peut même être considérée comme un soin visage à part entière puisqu’elle réoxygène et détoxifie l’épiderme, libère les pores sans stimuler les glandes sébacées, préserve l’éclat du teint et la tonicité des tissus.

Aujourd’hui, il existe des textures « hybrides » qui fonctionnent de la même manière que l’huile démaquillante. C’est le cas par exemple du baume démaquillant (ou baume-en-huile) et de la gelée démaquillante, qui se transforme progressivement en huile au fur et à mesure du massage sur la peau. Tous ces démaquillants s’utilisent sur le visage sec, sans coton ni lingette, et s’émulsionnent ensuite à l’eau. Il est aussi possible d’opter pour une huile végétale pure. Notez que celle-ci ne se rince pas mais doit être retirée à l’aide d’une lingette en tissu lavable ou d’un gant de toilette. Il est également conseillé de se nettoyer ensuite le visage avec un produit moussant pour éliminer tous les résidus d’huile.


Notre sélection :

Le gel et la mousse démaquillante

Les personnes ayant la peau normale, mixte ou grasse peuvent se tourner vers un gel démaquillant ou une mousse démaquillante pour allier démaquillage et nettoyage en profondeur. Le gel démaquillant est généralement composé de tensio-actifs qui éliminent aussi bien le maquillage que les impuretés accumulées au fil de la journée (poussière, particules de pollution). Certaines formules intègrent en plus des actifs aux propriétés hydratantes, apaisantes et régénérantes comme l’aloe vera ou l’acide hyaluronique. D’autres gels démaquillants contiennent des acides de fruit pour stimuler le renouvellement cellulaire, lisser le grain de peau et raviver l’éclat.

La mousse démaquillante est réputée pour sa légèreté et son aspect « nuage » qui enveloppe la peau d’un voile de douceur tout en la purifiant et en la libérant du maquillage et des toxines. Les tensio-actifs présents dans la mousse démaquillante sont, le plus souvent, issus de la noix de coco afin de ne pas déstabiliser la barrière cutanée. D’autres actifs viennent préserver l’hydratation de la peau, comme l’acide hyaluronique ou la glycérine, et renforcer ses défenses naturelles, comme le ginkgo biloba.

Quel que soit votre choix, sachez que le gel et la mousse démaquillante peuvent tous deux être utilisés sous la douche, ce qui est très pratique lorsque l’on est pressée par le temps !


Notre sélection :

Les lingettes démaquillantes

Réputées pour leur grande praticité, les lingettes démaquillantes imprégnées ne sont pas recommandées en utilisation quotidienne mais à réserver à des circonstances particulières : en voyage, en week-end ou lorsque vous rentrez tard et n’avez pas le courage de vous lancer dans votre rituel de démaquillage habituel. Les fabricants de lingettes démaquillantes développent des formules de plus en plus respectueuses de la peau, enrichies par exemple en glycérine, extrait de coton, vitamine B5 et huiles végétales, des actifs qui préservent l’hydratation et limitent les irritations, sans pour autant altérer l’efficacité des molécules assurant le démaquillage.

En matière de lingettes démaquillantes, de plus en plus de marques proposent des versions en tissu que vous pouvez utiliser seules après les avoir humidifiées, ou en association avec votre démaquillant favori. La lingette démaquillante lavable et réutilisable constitue ainsi une alternative zéro déchet, écologique et économique. Elle est aussi très douce et d’un format qui permet de démaquiller l’ensemble du visage très rapidement.


Notre sélection :

Et le démaquillage des yeux ?

Nous nous sommes jusqu’à présent focalisés sur le démaquillage du visage, mais qu’en est-il des yeux ? Quatre fois plus fine que le reste du visage, la peau du contour des yeux est particulièrement fragile et sensible. Elle demande donc des soins adaptés, ce qui inclut le démaquillant, qui doit être spécifique à cette zone. Si vous utilisez des produits waterproof pour vous maquiller les yeux, nous vous recommandons de choisir un démaquillant biphasé. Commencez par démaquiller les yeux – souvent plus chargés en maquillage – pour éliminer les pigments les plus foncés et les plus tenaces (mascara, eye-liner, crayon, fards à paupières). Vous pourrez ensuite démaquiller votre visage et vos lèvres.

Pour choisir votre démaquillant yeux, consultez notre fiche conseil : « Comment démaquiller ses yeux ? ».

L’essentiel à retenir

Le démaquillage est une étape cruciale de la routine beauté, car il permet d’éliminer efficacement le maquillage ainsi qu’une partie des impuretés qui s’accumulent à la surface de la peau au cours de la journée. Il existe plusieurs types de démaquillants : l’eau micellaire, le lait démaquillant, l’huile démaquillante, le gel, la mousse démaquillante ou encore les lingettes. Pour trouver celui qui vous convient, il faut tenir compte en premier lieu de votre type de peau, puis de vos préférences en termes de texture. Le démaquillage ne doit jamais être négligé, car il participe activement au maintien du capital beauté de la peau.