Comment démaquiller ses yeux ?

Comment démaquiller ses yeux ?
Le maquillage constitue l’une des étapes essentielles de la routine beauté de nombreuses femmes. Les yeux sont particulièrement sollicités, avec l’application de produits divers et variés visant à les mettre en valeur : fards à paupières, crayon, eye liner, mascara, faux cils… Pour garder une peau en bonne santé et un regard frais et lumineux, il est primordial de se démaquiller les yeux tous les soirs avec un produit adapté. Il n’est pas toujours simple de choisir son démaquillant pour les yeux parmi toutes les options disponibles sur le marché : quels critères prendre en compte ? Quelle est la texture la plus appropriée ? Y a-t-il une technique particulière à adopter ? Pharma GDD répond à toutes les questions que vous vous posez et vous explique comment bien démaquiller vos yeux.

Se démaquiller les yeux : un geste essentiel

Le contour des yeux est la partie la plus fragile et la plus sensible du visage. En effet, la peau y est quatre fois plus fine et quotidiennement agressée par les éléments extérieurs comme le vent, le froid, le soleil, la pollution et, bien sûr, le maquillage, qui contient des pigments pouvant être très irritants. La zone du regard est sujette à la déshydratation, à la sécheresse, aux cernes, aux poches et aux rides et soumise à près de 10 000 battements de cils chaque jour. Il est donc important d’en prendre soin avec des produits dédiés et de ne jamais négliger l’étape du démaquillage des yeux.

Un mauvais démaquillage peut avoir des conséquences non négligeables sur la beauté et la santé des yeux et de la peau qui les entoure. Les premiers signes qui indiquent que le démaquillage est mal exécuté sont des irritations, des démangeaisons et des picotements. Les femmes observent souvent une chute de leurs cils, un phénomène lié au fait que leur racine est asphyxiée par les résidus de maquillage. Ne pas se démaquiller les yeux correctement favorise le vieillissement cutané prématuré et l’apparition de cernes et de poches qui alourdissent le regard. Cela réduit aussi la tenue du maquillage car les paupières sont moins lisses.

La sécheresse oculaire est fréquente chez les femmes qui ne se démaquillent pas bien les yeux. Le mascara est le principal responsable de ce désagrément car, lorsqu’il n’est pas bien retiré, il obstrue les orifices des glandes de Meibomius, situés au niveau des racines des cils. Ces glandes sécrètent les lipides qui viennent enrichir le film lacrymal mais leur fonctionnement peut être bouleversé par la présence de maquillage. De plus, lorsque le mascara s’écaille, il libère des résidus qui se déposent sur le film lacrymal et le fragilisent. La cornée est alors moins bien protégée des agressions extérieures.

Comment choisir le bon démaquillant yeux ?

Un bon démaquillant pour les yeux doit avant tout être doux et formulé sans agents irritants (alcool, parfum) afin de respecter au maximum le pH lacrymal et la sensibilité du contour des yeux. Pour choisir la texture la plus adaptée, il faudra tenir compte de votre type de peau (sèche, normale, mixte, grasse) de vos goûts personnels et de différents critères comme la quantité de maquillage appliquée sur les yeux et l’utilisation ou non de produits waterproof, plus résistants que les formules conventionnelles. Certaines personnes recherchent principalement la rapidité et la facilité au moment du démaquillage. Dans ce cas, l’eau micellaire et les démaquillants biphasés sont les meilleures options. Si vous attendez davantage de plaisir d’utilisation et que votre routine du soir est dédiée à la détente, nous vous conseillons de privilégier des textures plus onctueuses et réconfortantes comme les laits démaquillants, les huiles, les baumes ou les beurres. Ils sont tout aussi efficaces et très agréables pour se démaquiller les yeux en douceur. Les lingettes imprégnées de démaquillant sont une alternative à utiliser de manière ponctuelle car elles peuvent être irritantes, casser les cils et assécher la peau du contour des yeux. Réservez-les à des situations particulières comme les déplacements, les week-ends, les voyages ou les soirs où vous rentrez très tard et n’avez pas la volonté de suivre votre routine habituelle.

Dans la mesure du possible, essayez de choisir un démaquillant pour les yeux dont la formule comprend des actifs aux bienfaits reconnus tels que les eaux florales, aussi appelées hydrolats. Le bleuet est particulièrement réputé pour ses vertus décongestionnantes et apaisantes, idéales pour lutter contre les cernes et les poches, et son grand respect des yeux fatigués, délicats et sensibles. Revitalisante et apaisante, la camomille possède une odeur propice à la relaxation et conviendra aux personnes pour lesquelles le plaisir d’utilisation est un critère important. Enfin, l’hydrolat d’hamamélis est lui aussi apaisant et active en même temps la microcirculation, ce qui contribue à réduire les cernes et les poches sous les yeux.

D’autres actifs permettent de prendre soin de ses yeux tout en les démaquillant. C’est le cas par exemple de la vitamine E et du thé vert, riche en antioxydants, de l’allantoïne et de la vitamine B5, aux propriétés apaisantes.

Les différents types de démaquillants

Au fil des années, les laboratoires ont développé de nombreux produits pour se démaquiller les yeux. Chaque option présente ses propres avantages et inconvénients et une utilisation spécifique. Afin de vous aider à y voir plus clair et à faire plus facilement votre choix, nous vous proposons une présentation détaillée des différents types de démaquillants.

L’eau micellaire

Conçue pour démaquiller aussi bien le visage que les yeux, l’eau micellaire convient pour les maquillages légers. Elle tient son nom des agents nettoyants qui la composent : les micelles. Ces petites particules tensio-actives agissent comme des aimants et emprisonnent le maquillage et les impuretés pour mieux les éliminer. L’eau micellaire allie rapidité, facilité d’utilisation et efficacité. Elle procure un effet rafraîchissant mais peut aussi assécher la peau du contour des yeux ou provoquer des picotements chez les personnes ayant les yeux sensibles. Même si elles portent très souvent la mention « sans rinçage », nous vous recommandons d’appliquer par la suite une eau thermale ou florale afin d’éliminer complètement les micelles et de réaliser un démaquillage des yeux optimal.


Notre sélection :

La gelée et le lait démaquillant

Avec leurs textures plus réconfortantes et fondantes, la gelée et le lait démaquillant peuvent être appliqués sur les yeux à l’aide d’un coton ou directement aux doigts. Ils contiennent des corps gras qui permettent de dissoudre le maquillage tout en respectant la sensibilité de la peau. Se démaquiller les yeux avec une gelée ou un lait est plus agréable qu’avec une eau micellaire car ces textures facilitent le massage et laissent la peau souple, douce, lisse et sans aucune sensation de tiraillements ou d’irritations.


Notre sélection :

Le démaquillant biphasé

Idéal pour les maquillages plus travaillés et réalisés avec des produits waterproof, le démaquillant biphasé est une référence. Il se compose d’une phase huileuse et d’une phase aqueuse qui, une fois mélangées, retirent à la fois le maquillage, le sébum, les particules de pollution et les petites poussières qui se seraient immiscées dans les cils et les plis des paupières. Il est adapté à tous les types de peaux et aux yeux sensibles. Une sensation de film gras est possible après l’utilisation d’un démaquillant biphasé mais ce phénomène est facilement éliminé par une brumisation d’eau thermale ou florale.

Vous pouvez utiliser un produit disponible en parapharmacie et pharmacie ou vous lancer dans la fabrication de votre propre démaquillant biphasé. Pour cela, il vous suffit de mélanger 50 ml de l’huile végétale de votre choix (jojoba, amande douce, avocat…) et 50 ml d’eau florale. Ajoutez deux gouttes de vitamine E ou d’extrait de pépins de pamplemousse en guise de conservateur et votre démaquillant est prêt à l’emploi !


Notre sélection :

L’huile démaquillante

Pour démaquiller les yeux, l’huile démaquillante est redoutablement efficace car elle contient des corps gras qui éliminent tous les produits appliqués, même waterproof. Comme le lait et la gelée, sa texture facilite le massage et prend soin de la peau. L’huile démaquillante présente aussi l’avantage de pouvoir être utilisée sur tout le visage sans nécessiter de coton. C’est une méthode très douce qui n’entraîne aucun inconfort cutané. Vous pouvez choisir une formule qui s’émulsionne et se rince à l’eau sans laisser de film gras ou une huile végétale pure à éliminer avec un gant de toilette, une lingette réutilisable ou un nettoyant moussant.


Notre sélection :

Le baume et le beurre

Ces deux types de démaquillants se présentent sous une forme solide. Ils sont généralement composés d’un mélange d’huiles et de beurres végétaux. Sous l’action du massage et au contact de la peau, ils se transforment en huile pour retirer le maquillage mais aussi les impuretés liposolubles. De par leur composition, les baumes et beurres démaquillants s’émulsionnent difficilement à l’eau et nécessitent l’utilisation d’un gant, d’une lingette ou d’un nettoyant pour être complètement retiré. Nous vous recommandons le baume en huile démaquillant Biotherm Biosource ainsi que le baume en huile nettoyant démaquillant Lierac qui peuvent être appliqués aussi bien sur les yeux que sur le reste du visage.

Les bons gestes pour se démaquiller les yeux

Un bon démaquillant yeux n’est rien si on ne l’utilise pas correctement. Avant de se lancer dans l’étape du démaquillage, il est très important de se laver les mains afin d’éviter tout transfert de bactéries autour des yeux. Si vous portez des lentilles de contact, retirez-les avant de vous démaquiller pour ne pas les altérer.

Le démaquillage avec des cotons

Les cotons sont indispensables si vous avez choisi un démaquillant pour les yeux sous forme liquide. Ils doivent être très doux pour ne pas irriter les yeux et limiter l’inconfort cutané. Si vous utilisez un démaquillant biphasé, secouez bien le flacon au préalable afin que les deux phases soient parfaitement mélangées. Appliquez ensuite le produit sur le coton en l’imbibant bien, cela vous évitera de devoir frotter trop vigoureusement pour retirer le maquillage. Posez le coton sur votre œil fermé pendant quelques secondes pour que le démaquillant se dépose sur les paupières et sur les cils. Procédez ensuite avec beaucoup de douceur : faîtes glisser le coton du coin interne de l’œil jusqu’au coin externe et du haut vers le bas pour retirer les fards à paupières. Ce mouvement circulaire permet de relancer la microcirculation et d’éviter les cernes et les poches. Pour enlever le mascara, passez le coton délicatement sur les cils de la racine vers les pointes. Renouveler l’application du démaquillant jusqu’à ce que vos cotons soient parfaitement propres. En cas de résidus de maquillage, utilisez un coton-tige imprégné de produit et passez-le doucement sur la peau.

Le démaquillage sans cotons

Si vous avez choisi une huile démaquillante, un baume ou un beurre, il est préférable d’éviter les cotons et de privilégier vos doigts. Cette méthode est simple, relaxante et plus écologique. Avant de prélever une petite quantité de démaquillant, veillez à vous laver les mains. Réchauffez la matière entre les doigts puis appliquez-la directement sur vos yeux. Massez délicatement pour dissoudre le maquillage et faîtes glissez vos cils entre vos doigts pour bien retirer toute trace de mascara. Si votre démaquillant le permet, émulsionnez en ajoutant un peu d’eau puis rincez, de préférence à l’eau tiède. S’il s’agit d’un produit 100 % végétal, l’eau ne sera pas suffisante pour l’éliminer. Appliquez alors votre nettoyant habituel ou utilisez un gant de toilette (à changer régulièrement) ou une lingette réutilisable.

Que faire en cas de chute des cils ?

Il n’est pas rare de constater une chute des cils au moment du démaquillage. Le premier réflexe à adopter est d’éviter de trop frotter les yeux. On a parfois l’impression que c’est plus efficace mais c’est aussi plus agressif et néfaste pour les cils. Si vous n’observez aucune amélioration après avoir adapté votre gestuelle, essayez de remplacer les produits de maquillage conventionnels par des produits dits « haute tolérance », formulés pour les yeux sensibles et allergiques. Vous pouvez également faire des cures d’huile de ricin, réputée pour ses vertus fortifiantes, à appliquer chaque jour sur les cils propres pour les renforcer et limiter leur chute. Certains laboratoires proposent des sérums prêts à l’emploi chargés de les fortifier et de stimuler leur croissance. En revanche, si malgré cela vos cils continuent de tomber, nous vous recommandons de consulter un dermatologue qui pourra éventuellement vous orienter vers un ophtalmologiste selon la cause du problème.


Notre sélection :

Après le démaquillage : le soin contour des yeux

Une fois que vos yeux sont parfaitement démaquillés, nous vous recommandons de leur faire profiter d’une brumisation d’eau thermale ou florale. Ce geste permet de parfaire le démaquillage, d’apporter une sensation de fraîcheur et d’apaiser la peau. Vous pouvez ensuite appliquer votre contour des yeux habituel pour hydrater et nourrir l’épiderme en profondeur et lutter contre les signes de fatigue et de vieillissement. Débarrassée de toute trace de maquillage, la peau est plus réceptive aux actifs et se régénère beaucoup mieux.

L’essentiel à retenir

Indispensable pour garder un regard frais, reposé et lumineux, le démaquillage des yeux est une étape primordiale de la routine de soins. Il doit être réalisé chaque soir et permet de débarrasser les cils et les paupières de tous les produits appliqués plus tôt dans la journée : fard, crayon, mascara, eye liner… Le choix du démaquillant yeux dépend de nombreux critères tels que le type de peau, la quantité de maquillage utilisée ou les goûts personnels. Les formules liquides comme l’eau micellaire et le démaquillant biphasé sont particulièrement pratiques et faciles à utiliser. L’huile démaquillante, le lait, la gelée et le baume sont quant à eux davantage tournés vers le plaisir d’utilisation et invitent à la détente. Dans tous les cas, il faut faire preuve d’une grande douceur pour se démaquiller les yeux afin d’éviter les irritations, les picotements et la chute des cils.