Rejoignez-nous !
Livraison prévue mercredi !

Comment utiliser et entretenir ses lentilles de contact ?

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Comment utiliser et entretenir ses lentilles de contact ?

En France, on recense environ 3 millions de porteurs de lentilles de contact, ce qui représente 5 % des personnes ayant besoin d’une correction visuelle. Prescrites par un ophtalmologiste, elles sont appréciées pour le confort et la liberté de mouvement qu’elles offrent. Il existe plusieurs modèles de lentilles de contact, ainsi que diverses fréquences de renouvellement, pour s’adapter au mode de vie des utilisateurs. L’entretien quotidien de ces dispositifs est essentiel pour éviter les complications oculaires. Pharma GDD vous propose d’en savoir plus sur ce sujet et vous présente les différents types de lentilles, ainsi que les bons gestes à adopter pour bien les utiliser.

Comment fonctionnent les lentilles ?

Placées directement sur la surface de l’œil, les lentilles de contact agissent de la même façon que les lunettes : elles incurvent la lumière et la redirigent vers la rétine afin de corriger la vue. Une prescription est indispensable pour les obtenir, car les lentilles doivent être adaptées à la forme des yeux (courbure, diamètre), aux besoins en correction et au mode de vie de chaque porteur. Elles peuvent être utilisées dès l’adolescence en tant que seul dispositif de correction de la vision, ou en alternance avec des lunettes. Les lentilles de contact se déplacent en même temps que les yeux pour offrir une vision parfaite et une grande liberté de mouvement.

Les principaux modèles de lentilles de contact

Les lentilles de contact ont évolué au cours du temps grâce au développement de nouvelles technologies et à des innovations constantes. Aujourd’hui, les lentilles souples et les lentilles rigides sont les plus répandues. Elles permettent de corriger la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.

Les lentilles souples

Confort, facilité d’utilisation, qualité visuelle de haut niveau… Les lentilles souples présentent de nombreux avantages, ce qui explique que ce soit le modèle de lentilles de contact le plus utilisé. Pourtant, l’ancienne génération de lentilles souples, fabriquées en hydrogel, était associée à des risques de sécheresse oculaire et d’irritations. Elle favorisait également les dépôts de protéines issues des larmes, susceptibles de gêner la vision et de provoquer des infections.

Désormais, les lentilles souples sont majoritairement composées de silicone hydrogel (galyfilcon, senofilcon, comfilcon, enfilcon), un matériau qui préserve l’humidité naturelle de l’œil et assure une bonne mobilité oculaire. Par ailleurs, les lentilles de contact souples actuelles sont jusqu’à 7 fois plus perméables aux gaz que celles de la génération précédente, garantissant ainsi une excellente transmission de l’oxygène, essentiel à la santé de la cornée. Dans la plupart des cas, les yeux s’adaptent rapidement à ce type de lentilles de contact.

Les lentilles rigides

Surtout indiquées en cas d’astigmatisme, les lentilles rigides étaient initialement fabriquées en polyméthylméthacrylate de méthyle (PMMA). Ce matériau possède un Dk (unité de mesure de la perméabilité à l’oxygène) proche de 0, empêchant une bonne transmission de l’oxygène. C’est pourquoi il est de moins en moins employé seul pour fabriquer les lentilles rigides et est progressivement remplacé par 2 familles de matériaux :

  • les silico-acrylates, associant PMMA et silicone (Dk entre 30 et 60) ;
  • les fluoro-silico-acrylates, associant PMMA, silicone et fluor (Dk supérieur à 60).

Les lentilles rigides nouvelle génération permettent d’avoir un diamètre sur-mesure et sont dotées d’une épaisseur de quelques dixièmes de millimètre. Toutefois, elles ne procurent pas de confort immédiat comme peuvent le faire les lentilles souples, et nécessitent un temps d’adaptation de quelques jours avant d’être parfaitement tolérées.

Les lentilles thérapeutiques

Aussi appelées « lentilles pansements », les lentilles thérapeutiques sont employées dans le traitement de certaines affections oculaires touchant la cornée : kératopathie bulleuse, ulcère ou érosion, kératite, œdème cornéen. Elles ont pour but de protéger cette zone de l’œil des frottements des paupières, favorisant ainsi la guérison. Ces lentilles de contact peuvent aussi être utilisées en postopératoire pour optimiser la cicatrisation, notamment après une intervention visant à corriger la vision (Lasik par exemple).

Les personnes légèrement myopes peuvent avoir recours à l’orthokératologie, une technique qui vise à corriger la courbure de la cornée pour freiner l’évolution de la myopie. Dans ce cas, des lentilles semi-rigides sont portées uniquement la nuit et permettent à certains patients avec de faibles besoins de correction de se passer de leurs lunettes pendant une partie de la journée qui suit. Enfin, il existe des lentilles thérapeutiques qui font office de réservoirs de médicaments et facilitent l’administration des traitements.

À noter : l’utilisation de ces lentilles est temporaire et requiert une surveillance médicale stricte en raison du risque de complications, plus élevé qu’avec les lentilles de contact correctrices.

Le renouvellement des lentilles de contact

Qu’elles soient souples ou rigides, les lentilles de contact doivent être changées à une fréquence donnée, déterminée en fonction des besoins de chacun. Ainsi, les lentilles journalières sont conçues, comme leur nom l’indique, pour être portées seulement 1 journée. Elles sont donc idéales pour une utilisation occasionnelle.  De plus, elles ne nécessitent aucun entretien, puisqu’il suffit de jeter la paire de lentilles après les avoir retirées. Les risques d’infection sont ainsi considérablement réduits.

Les lentilles de contact peuvent aussi être à renouvellement hebdomadaire, bimensuel, mensuel, trimestriel, voire annuel dans certains cas. Un entretien quotidien est indispensable pour éviter une contamination bactérienne et des réactions indésirables au niveau des yeux.

Enfin, les lentilles à port continu en silicone hydrogel ont été pensées pour permettre un port prolongé, de jour comme de nuit, tout en assurant l’oxygénation de l’œil. Leur utilisation est déconseillée par les ophtalmologistes, car elles augmenteraient le risque d’infection et de complications oculaires.

Comment mettre et retirer ses lentilles de contact ?

Si la pose des lentilles s’accompagne d’une certaine appréhension lors des premières utilisations, cette étape devient de plus en plus facile avec le temps. Pour vous accompagner, nous vous décrivons les étapes à suivre pour mettre puis retirer vos lentilles de contact correctement.

La pose des lentilles

Avant de manipuler vos lentilles de contact, il est essentiel de vous laver les mains soigneusement, à l’eau et au savon liquide, puis de bien les sécher avec du papier absorbant ou une serviette propre qui ne peluche pas. Vous pouvez ensuite ouvrir le premier compartiment et prendre la lentille sur le bout de l’index. Dans certains cas, une petite pince fournie avec l’étui permet de récupérer les lentilles sans entrer en contact direct avec la solution désinfectante.

Déposez la lentille sur l’autre index, en positionnant la partie bombée au bout du doigt. Vérifiez que la lentille est intacte et dans le bon sens (s’il s’agit d’une lentille souple) : les bords doivent être droits ; s’ils sont évasés, cela veut dire que la lentille est à l’envers et qu’il faut la retourner. Écartez les paupières pour les maintenir ouvertes. Utilisez le majeur de la main qui porte la lentille pour abaisser la paupière inférieure, et soulevez la paupière supérieure avec les doigts de l’autre main. Posez délicatement la lentille sur la surface de l’œil, attendez quelques secondes pour qu’elle se positionne spontanément, puis fermez doucement les paupières. Massez la paupière supérieure fermée, puis clignez lentement des yeux. Au moindre signe d’inconfort, assurez-vous que la lentille est bien placée. Répétez l’opération pour la deuxième lentille.

Après avoir mis vos lentilles de contact, videz entièrement l’étui puis nettoyez-le avec la solution multifonctions qui vous a été conseillée par votre ophtalmologiste ou votre opticien. Pour une hygiène optimale, cette solution doit être changée tous les jours. Laissez sécher l’étui à l’air libre, en le posant à l’envers sur un mouchoir en papier. Si vous vous maquillez les yeux, vous pouvez le faire après la pose des lentilles, en choisissant un mascara, des ombres à paupières et un crayon dédiés aux yeux sensibles.

Le retrait des lentilles

À la fin de la journée, il est temps de retirer vos lentilles de contact. Comme pour la pose, veillez à bien laver et sécher vos mains. Si vous portez du maquillage, attendez d’avoir enlevé vos lentilles pour vous démaquiller.

Pour retirer vos lentilles, regardez vers le haut et tirez délicatement sur la paupière inférieure avec le majeur. Appuyez légèrement sur la lentille et faites-la glisser vers le bas, sur le blanc de l’œil, à l’aide de l’index, en regardant toujours vers le haut. Pincez doucement la lentille entre le pouce et l’index pour la décoller, sans utiliser vos ongles. Faites de même pour l’autre lentille. Vous pouvez ensuite procéder au démaquillage avec un démaquillant biphasé adapté aux porteurs de lentilles.

Si vous utilisez des lentilles journalières, jetez-les directement à la poubelle. Sinon, nettoyez-les avec votre solution pour lentilles, en suivant le protocole décrit ci-dessous.

Comment nettoyer ses lentilles de contact ?

Le nettoyage et l’entretien des lentilles sont indispensables, car ils permettent de maintenir le confort lors du port des lentilles et de réduire les risques de complications. Grâce aux solutions pour lentilles disponibles en pharmacie, il est très facile et rapide de nettoyer ses lentilles. Dans le cas des lentilles de contact à renouvellement journalier, aucun entretien n’est nécessaire, puisqu’il suffit de jeter la paire à la fin de la journée et de la remplacer par une paire neuve le lendemain. En revanche, si vous portez des lentilles réutilisables, nous vous recommandons de les nettoyer immédiatement après leur retrait, en adoptant le rituel suivant :

  • remplissez l’étui, vidé après la pose des lentilles, avec la solution d’entretien ;
  • après avoir retiré la première lentille, nettoyez-la en la plaçant dans la paume de la main : déposez quelques gouttes de solution et massez délicatement la lentille avec un doigt, d’avant en arrière, en la faisant glisser sur la paume pendant 20 secondes environ ;
  • rincez la lentille abondamment avec la solution nettoyante, puis placez-la dans l’étui (elle doit être recouverte de solution) ;
  • procédez de la même façon pour la deuxième lentille ;
  • refermez l’étui et laissez les lentilles de contact tremper toute la nuit dans la solution. Si vous ne portez pas vos lentilles tous les jours, vérifiez les indications du fabricant de votre solution pour connaître la durée de trempage et la fréquence de remplacement du produit.

Si vous portez des lentilles rigides, utilisez une solution de nettoyage adaptée. Enfin, pour nettoyer vos lentilles lorsque vous êtes en voyage ou en déplacement, tournez-vous vers une solution nettoyante en format unidose. Ce conditionnement convient parfaitement pour une utilisation en dehors de chez soi et diminue les risques de contamination bactérienne.

Votre étui à lentilles doit, lui aussi, être nettoyé chaque jour. Videz-le après avoir mis vos lentilles, et rincez-le avec votre solution habituelle avant de le laisser sécher. L’étui sera de nouveau rempli lorsque vous retirerez vos lentilles. Par mesure de précaution, les spécialistes recommandent de changer l’étui 1 fois par mois.

Les risques liés au port des lentilles de contact

Relativement rares, les complications dues à l’utilisation des lentilles concernent chaque année environ 4 % des utilisateurs. Elles sont essentiellement induites par une durée de port excessive, une mauvaise hygiène, un dépassement du délai de renouvellement ou une sécheresse oculaire accrue. Ces complications peuvent toucher les paupières, la conjonctive, les différentes couches de la cornée, le film lacrymal…

Dormir avec ses lentilles : une mauvaise idée

À l’exception des lentilles à port continu et des lentilles utilisées en orthokératologie, les lentilles de contact ne doivent pas être gardées pour dormir. En effet, les yeux étant fermés quand on dort, l’apport en oxygène est réduit. Or, il participe largement à la santé de la cornée. De plus, après avoir passé une nuit avec ses lentilles, celles-ci seront plus sèches, et donc difficiles à retirer.

Si, pour une raison ou une autre, vous vous endormez avec vos lentilles de contact, il y a plusieurs règles à respecter. Au réveil, tout d’abord, attendez quelques minutes avant de les enlever. Déposez quelques gouttes oculaires hydratantes afin de lubrifier les lentilles et faciliter leur retrait. Durant les heures qui suivent, ne portez pas vos lentilles et surveillez l’état de vos yeux pour réagir rapidement en cas de symptôme inhabituel (rougeur, œdème, irritation, douleur, vision trouble).

La kératite amibienne

L’une des complications fréquemment observées chez les porteurs de lentilles est la kératite amibienne. Cette infection rare de la cornée survient suite à la contamination par des amibes libres, des parasites vivant dans la terre et l’eau. La contamination peut se produire au cours d’une activité aquatique ou d’une baignade, mais aussi lorsque la solution pour lentilles utilisée n’est pas stérile, ou quand les règles d’hygiène ne sont pas bien suivies.

La kératite amibienne provoque une inflammation de la cornée, des douleurs et des rougeurs oculaires, un larmoiement, une baisse de la vue, une gêne à la lumière (photophobie) et une sensation de corps étranger. En l’absence de prise en charge et d’un traitement adéquat, l’infection peut entraîner une destruction progressive de l’œil. Dans les cas les plus sévères, la kératite amibienne peut aller jusqu’à la perte de l’œil.

Comment prévenir les complications ?

Pour éviter une mauvaise surprise au cours du port de vos lentilles de contact, vous pouvez adopter quelques réflexes simples. Dans un premier temps, prenez l’habitude de retirer vos lentilles avant d’aller vous coucher ou de faire une sieste. Ensuite, ne rincez jamais vos lentilles ou votre étui avec de l’eau du robinet. Seule la solution nettoyante recommandée par un professionnel (ophtalmologiste ou opticien) doit être utilisée pour l’entretien des lentilles. Evitez les collyres, qui peuvent détériorer et colorer les lentilles de contact, et tournez-vous plutôt vers les larmes artificielles. Par ailleurs, faites en sorte de limiter les contacts avec l’eau du bain, de la douche, de la piscine ou de la mer.

Au quotidien, veillez à bien refermer le flacon de votre produit d’entretien après vous en être servi, et utilisez-le dans les 3 mois qui suivent son ouverture. Les doigts étant de véritables réservoirs à microbes, évitez de vous toucher les yeux au cours de la journée. Nous vous recommandons également de remplacer sans attendre toute lentille endommagée, contaminée ou rayée afin de prévenir les dommages à la cornée et conserver votre confort oculaire. Finalement, si vous êtes confronté à une sécheresse oculaire due au port des lentilles de contact, vous pouvez prendre le complément alimentaire Nutrilarm des laboratoires Théa. Sa formule à base d’acides gras essentiels, de zinc et vitamines E et C contribue au maintien d’une vision normale et protège les cellules contre le stress oxydatif. Nutrilarm est très souvent recommandé aux porteurs de lentilles qui déplorent un manque de confort.

L’essentiel à retenir

Bon nombre de personnes font le choix de porter des lentilles de contact pour corriger leurs problèmes de vue. Les lentilles souples restent les plus utilisées, mais il existe aussi les lentilles rigides. La fréquence de renouvellement varie selon chaque personne. Ainsi, les lentilles peuvent être journalières, hebdomadaires ou encore mensuelles. Dans tous les cas, il est essentiel de bien les entretenir et les nettoyer avec un produit adapté. Le nettoyage des lentilles de contact permet à la fois d’éliminer les impuretés qui peuvent se déposer sur leur surface, de réduire les risques d’infection comme la kératite amibienne, et de préserver au maximum le confort durant le port des lentilles. En cas de réaction oculaire, il est préférable de demander conseil à un ophtalmologiste pour éviter les complications.

expand_less