Hyperpilosité de la femme : comment enlever poils et duvet du visage ?

Hyperpilosité de la femme : comment enlever poils et duvet du visage ?
L’hyperpilosité est un phénomène courant qui gêne les femmes prédisposées à ce problème esthétique. Un duvet plus visible ou des poils drus et épais présents sur le visage peuvent provoquer des complexes. Cependant, il existe une multitude de solutions pour améliorer le quotidien des femmes touchées par ce phénomène. Que ce soit chez soi, en institut ou bien chez un dermatologue, il est possible d’opter pour la solution qui convient le mieux à chaque personne. Pharma GDD vous guide et vous conseille sur les diverses options pour recourir à l’éradication de ces poils qui sont pénibles au quotidien !

L’hyperpilosité faciale

L’hyperpilosité faciale représente les poils et les duvets présents sur le visage en particulier au niveau de la lèvre supérieure, le menton et les joues.

Le duvet vs les poils

Le poil est composé d’un bulbe ou racine où se trouvent de nombreuses cellules souches actives. La tige du poil sortant du bulbe est constituée de couches concentriques et de la cuticule. Les hommes et les femmes possèdent le même nombre de follicules pileux mais ces dernières développent des poils moins épais en raison de la différence de stimulation hormonale des androgènes tels que la testostérone. Le duvet est un poil très fin qui recouvre la totalité du corps à l’exception des lèvres, de l’arrière des oreilles, de la paume des mains et la plante des pieds. Doux, très peu pigmenté et quasi invisible pour la plupart des hommes et des femmes, le duvet a une fonction bien spécifique qui tend à devenir peu efficace avec l’évolution de l’espèce humaine. En se hérissant grâce au réflexe pilo-moteur, ces poils emprisonnent une couche d’air isolante qui évite les déperditions de chaleur.

Qu’est-ce que l’hyperpilosité ?

Certaines femmes sont dotées d’un duvet qui peut apparaître dans certaines zones d’ordinaires réservées aux hommes comme les joues, la lèvre supérieure et le menton. Ce phénomène n’a rien d‘anormal mais peut créer des complexes au quotidien. Des adolescentes et des pré-adolescentes peuvent en souffrir dans la cour d’école. Il faut savoir que le type de peau méditerranéen est souvent touché car le duvet est coloré et donc plus visible.

  • L'hyperpilosité se distingue par la nature des poils et par la zone où les poils se trouvent. Ce terme est utilisé pour qualifier l'ensemble des problèmes pileux que l'on peut différencier en deux types de manifestations :
  • L'hypertrichose simple appelée pilosité abondante est un développement excessif de poils, principalement du duvet dans les régions normalement pileuses chez la femme. 

L'hirsutisme se caractérise par une pilosité qui se développe dans des zones dites masculines normalement dépourvues de poils chez la femme comme le visage, la poitrine, le dos, les fesses et la face antérieure des cuisses. L’hirsutisme se différencie de l'hyperpilosité car il n 'est pas question de duvet mais de poils drus et épais. L'hirsutisme se développe à cause d’une production excessive d'hormones mâles telles que la testostérone.

Quelles en sont les causes ?

L'hypertrichose simple n'est pas liée à un dérèglement hormonal ou à une pathologie. Elle peut cependant être d’origine familiale ou due à des traitements à base de corticoïdes, de ciclosporine mais également une conséquence d’un surpoids même chez l'enfant.
La ménopause entraîne également des modifications car elle engendre un bouleversement hormonal avec divers symptômes plus ou moins subis tels que les bouffées de chaleur, des ballonnements, des phases de dépression et de l'acné rosacée. Cette étape inévitable pour toutes les femmes peut également se manifester par une hyperpilosité localisée.
Après la ménopause, la production d'hormones androgènes est très variable et peu impacter une hyperpilosité localisée au niveau du visage.
L’hyperpilosité peut se développer lorsqu’on fait l’erreur de passer le rasoir sur un poil au niveau de la lèvre ou du menton en espérant le faire disparaître…

Comment enlever le duvet du visage ?

De nos jours, plusieurs méthodes sont possibles pour se débarrasser des poils de manière temporaire ou à plus ou moins long terme. En effet, il est possible de choisir des solutions de courte durée comme le rasage, les dépilatoires chimiques ou bien opter pour des solutions plus radicales qui enlèvent la totalité du poil comme l'épilation manuelle ou à la cire, l'épilation électrique, au laser ou à la lampe pulsée.

Les solutions pour éliminer les poils à la maison

Diverses solutions existent pour éliminer les poils et le duvet visibles directement dans votre salle de bain. Vous avez l’embarras du choix entre la pince à épiler à mors en plat, biseauté ou dit crabe. La pince à épiler assure l’arrachage du poil avec la racine. Le fait d’arracher la racine laisse une durée plus longue avant de revoir ce fameux poil montrer le bout de son nez.

La cire offre le même résultat mais s’avère plus radicale et plus rapide car la cire va arracher plus de poils en fonction de la dimension de la bande appliquée. Pour que l’épilation se fasse correctement, il suffit de placer une bande prête de cire froide spéciale visage sur la zone à épiler, de bien la faire adhérer en frottant puis de tenir la peau et arracher la bande dans le sens inverse de la pousse du poil. Il sera également possible de choisir entre la cire chaude qui est conditionnée en pot et qu’il faudra chauffer au préalable avant utilisation. Ce type de cire demande une application en fine couche à l’aide d’une spatule puis d’un temps de pose de quelques secondes afin de laisser la cire sécher pour terminer par l’arrachage rapide. Il faudra cependant effectuer un test au niveau de l’intérieur du poignet en appliquant une petite quantité de cire pour vérifier la chaleur et éviter de se brûler.

La technique de l’épilateur électrique va également permettre d’enlever les poils grâce à un appareil muni d’un rouleau qui tourne pour attraper les poils. Cette technique est assez désagréable et peut fragiliser les poils en les perturbant dans le processus de repousse, engendrant des poils sous peau voire incarnés.

La crème dépilatoire possède une action différente et moins douloureuse. Ce produit est composé d’acide thioglycolique, un composant chimique doux qui a la particularité de dissoudre le poil sans douleur ni irritation. Cependant la racine reste et la repousse sera donc plus rapide.

La crème décolorante est également une solution indolore composée d’eau oxygénée, d’aloé vera, d’actifs hydratants et adoucissants. Sa texture permet de rester posée quelques minutes sur la zone et d’être ensuite rincée à l’eau claire. L’astuce pour garder le résultat plus longtemps et d’appliquer de l’eau oxygénée à l’aide d’un coton tige une fois par semaine.

L’utilisation de l’eau oxygénée va permettre de décolorer le duvet sans avoir à l’arracher, ce qui s’avère être moins douloureux. Ce type de produit est enrichi en huile d’amande douce et en beurre de karité afin d’apporter douceur et apaisement aux peaux les plus fragiles.

Notre sélection :

Les techniques en institut de beauté

Les instituts de beauté proposent des prestations cabines similaires à celles que l’on effectue à domicile mais avec l’œil expert de l’esthéticienne qui sait différencier un duvet d’un poil pour adapter le soin adéquate à la situation. Si le duvet est fin et peu coloré, elle proposera une décoloration de la zone. S’il est question de poils épais et colorés, elle orientera la cliente vers une épilation à la cire chaude pour les poils très épais ou à la cire froide à bande si les poils sont fins.

N’étant pas considérée comme un acte médical, l’épilation à la lumière pulsée est pratiquée dans les instituts de beauté. La lumière pulsée est une technique qui, par l’intermédiaire d’un appareil, envoie sur la peau un flash de lumière qui est absorbé par la mélanine des poils et dont la chaleur se propage pour détruire la racine. La lumière atteint 70°C et détruit uniquement les poils, entraînant à terme une quasi-non repousse. Cette technique demande quelques précautions avant toute séance. Il faudra raser la zone concernée 2 à 3 jours environ avant la séance. Il faut savoir que plus le poil est dru et foncé, plus il est détecté par la lumière.

Pour prévenir la sensation de chaleur et de picotement, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante prescrite par un médecin sur la zone à traiter.
Il faudra protéger les grains de beauté et porter des lunettes de protection anti-rayonnements que l’institut fourni lors des séances. La séance dure entre 5 à 15 minutes et quelques picotements et sensations de chaleur sont ressentis.

L’application d’une crème anti-repousse ou d’huile de souchet est conseillée lors d’épilation à domicile ou en institut afin de retarder la venue des poils et du duvet. Les soins spécifiques contre les poils incarnés seront à appliquer juste après l’épilation afin d’éviter l’inflammation du pore et une pousse interne du poil.

Un poil incarné est un poil qui, une fois sorti du follicule pileux, contrairement aux autres poils, n'arrive pas à percer le derme et continue à pousser sous la peau. Il se manifeste alors par l'apparition de petits boutons rouges ou d'une petite boule infectée voire d'un abcès pour les cas les plus critiques.

Notre sélection :

Les techniques médicales

L’épilation laser

Le laser détecte seulement les poils et le duvet foncé de couleur noire ou châtain car ils contiennent assez de mélanine. L’épilation du visage au laser est plus complexe que celle du corps car la densité de poils est plus importante, la peau plus épaisse et en fonction de l’influence hormonale.

Le laser émet une lumière traversant la peau sans l’abîmer et qui est absorbée par les pigments du follicule pileux. Elle se transforme en chaleur et attaque le poil à la racine. Cette technique convient pour les joues et le duvet châtain brun au-dessus des lèvres.

Le résultat fonctionne à plus ou moins long terme et peut nécessiter des retouches. Après la séance, peuvent survenir des rougeurs ou des petites croûtes qui disparaissent au bout de 2 à 5 jours. Des taches pigmentaires peuvent apparaître accidentellement si le laser n’est pas bien adapté ou paramétré.

Une protection solaire sera conseillée afin d’éviter toute réaction en cas d’exposition même indirecte.

Notre sélection :

L’épilation électrique

L'épilation électrique par électrolyse est réalisée par un dermatologue ou un médecin esthétique. Cette méthode est la plus efficace pour éradiquer les poils car elle convient à tous les types de peau qu'elle soit blanche, mate ou même noire. Elle fonctionne sur les poils blancs et blonds exclus par la lumière pulsée et le laser. Cette méthode peut être effectuée sur le corps et le visage.

Le médecin se sert d'une pièce à main reliée à un appareil électrique de haute fréquence sur lequel est placé une aiguille stérile qui est introduite à la base du poil. Cette aiguille va transmettre au bulbe pileux une décharge électrique à faible voltage. L'impulsion électrique provoque une réaction chimique naturelle appelée électrolyse. La destruction définitive du poil est provoquée par la soude caustique dégagée par le follicule pileux.

La première séance n'excède pas 15 minutes et les suivantes oscillent entre 5 et 30 minutes sauf si on décide de procéder à une séance longue afin de traiter l'ensemble de la zone à épiler. Dans ce cas, l'épilation se fera sous anesthésie locale puis il faudra attendre deux à trois mois avant la prochaine séance.

Son coût et la douleur peuvent par contre rebuter car le tarif est calculé sur une base temps à l'aide d'un devis et les zones à épiler sont traitées poil par poil.
La sensibilité est assez importante mais variable selon la personne et la zone.

Avoir du poil ou du duvet au visage est un problème assez fréquent chez la femme mais relativement simple à résoudre, de manière temporaire ou de façon radicale. Après avoir étudié les diverses solutions pour y remédier, il ne restera plus qu’à franchir le pas et d’oublier ce complexe !