Rasoir, crème dépilatoire : l'épilation sans douleur

Rasoir, crème dépilatoire : l'épilation sans douleur
Les poils sont très souvent perçus comme des intrus inesthétiques dont il faut se débarrasser afin d’arborer une peau parfaitement lisse et douce. De nombreuses solutions existent pour mener cette chasse aux poils. Parmi elles, le rasoir et la crème dépilatoire promettent des résultats rapides, et surtout une épilation sans douleur ! Comme c’est le cas avec les autres méthodes d’épilation, on y trouve des avantages, mais aussi des inconvénients. Vous souhaitez en savoir plus ? Pharma GDD vous propose un guide complet sur le rasoir et la crème dépilatoire, ainsi qu’un point spécial sur la crème décolorante, qui est une manière différente de dire adieu aux poils tout en douceur.

L’épilation au rasoir

Simple, pratique, facile à transporter, rapide et économique, le rasoir est une méthode d’épilation très utilisée. Toutefois, c’est aussi celle qui est la moins recommandée par les esthéticiennes. Lorsqu’il est bien utilisé, le rasoir offre 2 à 3 jours de tranquillité avant la repousse.

Comment fonctionne le rasoir ?

Le rasoir vient à bout des poils en les coupant à ras, sans arracher le bulbe. Il fonctionne donc différemment de la cire (froide ou chaude) et de l’épilateur, qui arrachent le poil dans son ensemble et peuvent réduire progressivement la pilosité. Avec le rasoir, le poil a tendance à devenir plus rigide et plus dense au fil des épilations. Le rasage est une technique qui peut être utilisée seule, mais aussi pour effectuer des retouches entre deux épilations à la cire ou à l’épilateur. Si vous optez pour l’épilation définitive au laser, il vous faudra également utiliser un rasoir avant les séances.

On distingue deux types de rasoirs. Tout d’abord, le rasoir manuel est doté d’un manche et d’une tête où se trouvent les lames (2 à 5 lames selon les modèles). Ce système rase les poils de très près. Parfois, les lames sont entourées de bandes hydratantes ou d’un bloc de savon qui favorisent la glisse sur la peau. Ensuite, le rasoir électrique présente l’avantage de réduire les risques de coupure et de ne pas nécessiter de recharges. Il existe des rasoirs électriques à grille : les lames font un mouvement de va-et-vient de gauche à droite et sont protégées par une grille à travers laquelle les poils passent pour être rasés. Les rasoirs électriques à têtes rotatives possèdent plusieurs lames circulaires sous une grille plus fine. Ils sont généralement plus maniables et permettent de raser des zones plus difficiles d’accès. Parfois le rasoir électrique est accompagné d’accessoires et d’embouts pour effectuer un gommage avant le rasage ou raser avec beaucoup plus de précision. Il peut aussi être waterproof, ce qui permet de l’utiliser sous la douche ou dans le bain en toute sécurité.

Réussir son épilation au rasoir

Du fait de la présence de lames, le rasoir est un outil qu’il faut manier avec beaucoup de précautions afin d’éviter les coupures. Attention, il ne convient pas à toutes les zones pileuses ! En effet, s’il est adapté à l’épilation des jambes, il faut éviter de l’utiliser sur la zone du maillot. Le rasoir est aussi à proscrire sur les bras et le visage. Nous vous recommandons d’investir dans un modèle de qualité et de changer les lames régulièrement pour un rasage impeccable et sans blessure. Si vous utilisez un rasoir jetable, changez-le tous les 4-5 rasages.

Afin d’éviter l’apparition de petits boutons et de poils incarnés après le rasage, nous vous conseillons de faire un gommage la veille. Cela permet d’éliminer les cellules mortes et les poils sous peau. Rasez-vous de préférence le soir, pour laisser le temps à votre peau de s’apaiser. Dans l’idéal, le rasage doit être effectué sur peau humide, sous la douche ou dans le bain. En effet, l’eau tiède contribue à assouplir la peau et les poils, ce qui facilite l’utilisation du rasoir. Appliquez un gel ou une mousse à raser pour favoriser la glisse des lames et prévenir les irritations et autres sensations d’inconfort. Procédez ensuite au rasage, d’abord dans le sens de pousse du poil puis à rebrousse-poil.

Pour le rasage des jambes, vous pouvez effectuer de longs mouvements sur les grandes zones, et des mouvements plus petits et plus lents sur les zones sensibles (genoux, chevilles). Au niveau des aisselles, passez le rasoir verticalement vers le haut, puis vers le bas. Enfin, pour ce qui est du rasage du maillot, la prudence est de mise ! Il s’agit de l’une des zones les plus sensibles du corps. Il faut raser dans le sens de pousse du poil, sans hésiter à appliquer généreusement du gel ou de la mousse à raser. Évitez les longs mouvements et ne passez pas le rasoir plusieurs fois au même endroit, sous peine de voir apparaître des boutons et des poils incarnés.

Après l’épilation au rasoir, n’oubliez pas d’hydrater et d’apaiser votre peau avec une crème, un lait ou une huile pour le corps convenant à votre type de peau. Cette étape est essentielle pour soulager la sensation d’échauffement, plus communément appelée « feu du rasoir ».

Notre sélection :

S’épiler à la crème dépilatoire

Totalement indolore, la crème dépilatoire offre une épilation rapide et plus durable que le rasoir. Il faut ainsi compter entre 4 à 6 jours avant de voir les poils repousser.

Crème dépilatoire : comment ça marche ?

La crème dépilatoire est composée d’éléments chimiques alcalins qui vont détruire le poil en s’attaquant à son principal composant, la kératine. Il va alors se produire un affaiblissement et une dissolution du poil, qui disparaît lorsque la crème est retirée. Avec cette méthode d’épilation, comme avec le rasoir, le bulbe du poil reste en place, ce qui explique la rapidité de la repousse. La crème dépilatoire est particulièrement adaptée aux personnes qui ont des poils fins ou peu de poils. Elle peut être utilisée sur toutes les zones du corps, à l’exception des muqueuses, et certaines formules sont conçues pour l’épilation du visage. Avant d’utiliser la crème dépilatoire, il est indispensable de faire un test cutané sur une petite zone de peau. En cas de réaction (rougeur, irritation), il est recommandé de ne pas utiliser la crème.

Épilation instantanée avec la crème dépilatoire

La crème dépilatoire présente un grand avantage : elle agit rapidement et avec un minimum d’intervention. En effet, la pose ne dure jamais plus de 10 minutes et il est possible de s’occuper en faisant autre chose en attendant de retirer la crème.

Comme pour le rasage, nous vous conseillons de gommer votre peau avant de l’épiler à la crème dépilatoire. Ensuite, sur peau sèche, appliquez la crème en couches régulières et épaisses afin de couvrir tous les poils des zones à épiler. Laissez agir le temps indiqué puis retirez la crème à l’aide de la spatule ou de l’éponge fournie. Certaines formules peuvent être utilisées sous la douche et se rincent à l’eau. Lorsque toute la crème dépilatoire est retirée, rincez bien votre peau et séchez-la sans frotter avant d’appliquer un soin hydratant.

Si vous avez la peau sensible ou réactive, choisissez une crème dépilatoire contenant des actifs apaisants, tels que l’eau thermale, l’aloe vera ou la vitamine E. D’autres ingrédients, comme le beurre de karité ou l’huile d’amande douce, prennent soin de la peau pendant l’épilation et la préservent du dessèchement et de la déshydratation. Pour épiler les zones sensibles (aisselles, maillot) ou le visage, tournez-vous vers une crème dépilatoire spécialement dédiée à cet usage.

Notre sélection :

Décoloration des poils : l’alternative à l’épilation

La décoloration est une méthode qui n’implique pas de retirer les poils, mais de les décolorer dans le but de les camoufler. Cette méthode est utilisée principalement pour rendre moins visible le duvet du visage. Elle est particulièrement adaptée aux personnes ayant des poils foncés et la peau claire. Sur les peaux foncées, les poils décolorés se voient par effet de contraste, ce qui ne correspond pas à l’effet souhaité.

Différents produits peuvent être utilisés pour procéder à une décoloration des poils. La crème décolorante est un mélange d’ammoniaque et d’eau oxygénée. Elle va agir sur la mélanine, le pigment qui donne sa couleur à la peau et au poil, afin de la modifier. Que ce soit pour le duvet du visage, les poils des bras ou du bas-ventre, la crème décolorante garantit des résultats qui persistent entre 2 et 8 semaines, en fonction de la nature de la peau et du niveau de pigmentation du poil. Semblable à de la crème dépilatoire, elle doit être posée en couche régulière sur les zones à traiter. Des réactions cutanées telles que des rougeurs, des démangeaisons ou des allergies sont possibles. Pour éviter une mauvaise surprise, faites toujours un test du produit avant de l’utiliser.

L’eau oxygénée peut aussi permettre de décolorer les poils. C’est un produit qui s’applique facilement à l’aide d’un coton et qu’il faut laisser agir pendant une quinzaine de minutes. Elle peut être utilisée pour des zones peu étendues, comme la moustache, ou pour des zones plus grandes, comme les bras. Il faudra alors effectuer plusieurs séances pour obtenir le résultat désiré. L’eau oxygénée est à proscrire sur le maillot. Enfin, il est bon de savoir qu’elle peut entraîner une décoloration temporaire de la peau sur les zones traitées.

Enfin, certaines personnes utilisent le citron pour réaliser une décoloration des poils à moindre coût. Mélangez le jus d’un citron avec un peu d’eau puis appliquez sur les zones souhaitées à l’aide d’un coton. Laissez agir pendant 20 minutes, puis rincez abondamment. Cette méthode ne fonctionne pas toujours immédiatement, c’est pourquoi il peut être nécessaire de répéter plusieurs fois l’opération. Attention, la décoloration des poils au jus de citron n’est pas sans risque ! En effet, il faut absolument éviter de s’exposer au soleil durant le processus de décoloration, car le citron est photosensibilisant. Il vaut donc mieux l’appliquer le soir et appliquer le matin une crème de jour avec un indice de protection solaire afin de prévenir l’apparition de taches pigmentaires.

Notre sélection :

L’essentiel à retenir

L’épilation fait partie de la vie de nombreuses femmes. Des méthodes comme la cire chaude ou froide ou l’épilateur sont considérées comme les plus efficaces, mais aussi comme les plus douloureuses. Pour une épilation sans douleur, misez tout sur le rasoir ou la crème dépilatoire ! Rapides, pratiques et totalement indolores lorsqu’elles sont bien utilisées, ces deux techniques garantissent une peau lisse et douce en un rien de temps. Seul petit bémol : la repousse, qui intervient entre 2 et 6 jours après l’épilation. Enfin, si le duvet du visage et les poils des bras ou du bas-ventre sont une source de gêne ou de complexe, il est possible de les camoufler en optant pour la décoloration. Dans tous les cas, choisissez la méthode qui correspond le plus à vos besoins et à votre mode de vie, afin que l’épilation ne soit pas une corvée, mais une étape agréable de votre routine de soin du corps.