Quel bain de bouche choisir ?

L’hygiène bucco-dentaire passe par un brossage régulier et complet des dents, mais ce n’est pas toujours suffisant. Les bains de bouches peuvent être utilisés pour combattre la mauvaise haleine, pouvant être le résultat de la prolifération de micro-organismes responsables de l’odeur. Il en existe cependant de nombreuses variantes, qui n’ont pas toutes les mêmes usages. Entre les formules antiseptiques, protectrices contre les caries, avec ou sans alcool, comment choisir son bain de bouche ? Suivez les conseils de nos pharmaciens pour lutter contre les bactéries, le tartre, l’halitose et même les infections et inflammations de la muqueuse buccale.

L’hygiène bucco-dentaire

Si la base d’une bonne hygiène bucco-dentaire est un brossage des dents consciencieux, certaines personnes peuvent avoir besoin d’y ajouter d’autres méthodes comme l’utilisation de fil dentaire, de brossettes ou de bain de bouche.

Symptômes d’une mauvaise hygiène

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir des conséquences très douloureuses, et parfois également désagréables pour votre entourage. Il est nécessaire de les connaître pour choisir efficacement son bain de bouche.
Une hygiène bucco-dentaire insuffisante peut causer une sensibilité dentaire accrue, puisque des micro-organismes peuvent attaquer les dents et rendre plus sensible le nerf dentaire situé à l’intérieur. Ces bactéries peuvent également causer des caries, des cavités d’origine infectieuse se formant sur la surface de la dent. L’érosion de l’émail, bien que moins douloureuse que la carie, est aussi causée par une mauvaise hygiène bucco-dentaire.
Parmi les problèmes plus bénins liés à l’hygiène bucco-dentaire, on compte une hypersensibilité des gencives, souvent liée à une légère inflammation des muqueuses. De même, l’halitose, c’est-à-dire la mauvaise haleine, est due à la prolifération de bactéries provoquant une odeur désagréable.
A partir de 6 ans, votre dentiste peut conseiller l'utilisation d'un bain de bouche pour compléter le brossage. Utilisé pur ou dilué dans l'eau, il doit être gardé en bouche pendant 2 minutes sans avaler.
Pour en savoir plus sur l’hygiène bucco-dentaire et comment la maintenir, vous pouvez consulter notre fiche conseil « Hygiène bucco-dentaire : des mesures au quotidien ».

Bains de bouches et leurs usages

Un brossage complet deux fois par jour et pendant deux minutes est recommandé par les dentistes. C’est un bon début pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, mais cela peut s’avérer insuffisant, il est dès lors conseillé d’utiliser un bain de bouche, de façon ponctuelle ou quotidienne.

Les différents bains de bouche

Le bain de bouche est l’opération qui consiste à baigner vos dents et muqueuses buccales à l’aide d’une solution dont la formule dépend de la pathologie traitée. Les bains de bouches ne doivent pas être avalés, ni utilisés chez les enfants de moins de 3 ans.

  • Les bains de bouche antiseptiques

    Les solutions dentaires aux formules purifiantes sont le plus souvent des antiseptiques, qui empêchent la prolifération bactérienne et luttent contre l’halitose. Ils permettent également de traiter une légère inflammation des gencives ou la formation de plaque dentaire, qui consiste en la prolifération de micro-organismes.
    Généralement à base de chlorhexidine ou d’héxétidine, ces bains de bouches purifiants peuvent servir lors d’une infection des tissus supporteurs de la dent, les gencives notamment. C’est le cas lorsqu’on les utilise pour traiter une gingivite ou si l’on a des aphtes. Cependant, leur utilisation doit être limitée dans le temps, car ils peuvent à terme déséquilibrer la flore buccale, altérer le goût voire même colorer les dents.

  • Les bains de bouche cicatrisants

    Si vous êtes fréquemment victime d’aphtes ou que vos gencives saignent pendant le brossage ou sans raison apparente, il est possible de traiter le problème grâce à certaines formules de bains de bouches. Celles-ci contiennent des cicatrisants, en plus de légers anti-inflammatoires et de fluor. Ils vont aider à renforcer les muqueuses en plus d’arrêter le saignement, pour qu’à l’avenir vous puissiez vous brosser les dents sans douleurs.
    Le fluor que l’on trouve dans les formules cicatrisantes est aussi présent sous forme de sels fluorés dans les bains de bouches destinés à traiter une hypersensibilité dentaire. Attention toutefois à ne pas abuser du fluor car si à dose réduite il permet de protéger l’émail des dents, trop concentré ou utilisé trop fréquemment, il peut la détériorer.
    Le principe actif de ces bains de bouches est le plus souvent l’acide hyaluronique, qui permet d’accélérer le processus de cicatrisation en se posant sur les plaies présentes sur les muqueuses. Attention, cependant à ne pas avoir recours à ces bains de bouche trop fréquemment, car ils contiennent de l’alcool, et sont donc susceptibles de dégrader la flore buccale s’ils sont trop souvent utilisés.
    Nous vous conseillons fortement par ailleurs de consulter un dentiste si vous souffrez fréquemment de saignement gingival, car ces tissus sont ceux qui soutiennent les dents. Une défaillance de la gencive peut mener à une rétractation douloureuse voire au déchaussement de la dent.

  • Les bains de bouche protecteurs

    Certains bains de bouches affichent une formule dite protectrice qui a souvent pour but de protéger l’émail des dents des caries. Ils sont préconisés pour les personnes à l’émail fragile, qui sont plus susceptibles de développer des caries, mais aussi pour les adolescents portant un appareil orthodontique. Le brossage leur est plus difficile et laisse parfois des résidus ce qui risque de causer des caries si leurs dents ne sont pas protégées correctement. D’autres formules sont plus destinées à la protection des gencives, et les principes actifs en sont différents, notamment le fluor qui aide à empêcher la formation de plaque dentaire.
    Notre sélection :

Les solutions dentaires

Les solutions anti-caries sont le plus souvent à base de potassium et de sels fluorés, qui viennent renforcer l’émail contre les attaques des bactéries à l’origine des caries. Il est parfois préférable de choisir ses solutions sans alcool, car les antiseptiques qui pourraient également lutter contre la prolifération bactérienne ne sont pas à utiliser de façon préventive. Utilisés trop longtemps, ils risquent de perturber la flore bactérienne de la cavité buccale et de rendre plus vulnérables dents et muqueuses aux infections et aux mycoses.
Les formules protectrices destinées aux gencives contiennent également du fluor mais aussi des anti-inflammatoires légers comme l’énoxolone. En effet, les saignements des gencives peuvent être causés par une inflammation des muqueuses qui fragilise la surface lors du brossage. Cette inflammation est le plus souvent causée par la plaque dentaire, et notamment le tartre qu’elle contient, qui peut déclencher une gingivite.

Utilisation

Les solutions protectrices contre les caries sont des traitements préventifs, elles ont pour rôle de renforcer l’émail pour prévenir la formation des caries, et seront inefficaces contre une carie déjà formée. Il faudra pour celle-ci vous rendre chez votre dentiste. Ces bains de bouche peuvent le plus souvent être utilisés quotidiennement pour maintenir la prévention sur le long terme. Attention, si vous optez pour une solution dentaire contenant du fluor à ce que les doses ne soient pas trop élevées pour une utilisation quotidienne avec d’autres apports comme le sel de table ou les eaux minérales.
On conseille de faire le bain de bouche immédiatement après le repas et allié à un brossage efficace des dents. Evitez de vous rincer la bouche après utilisation pour ne pas éliminer le fluor que vous venez de déposer sur l’émail des dents.
A l’inverse les bains de bouches contre les saignements des gencives sont plus efficaces en cure d’une à deux semaines pour atténuer l’inflammation. Il est important de complémenter cette approche d’un brossage doux et minutieux, pour éliminer la plaque dentaire sans agresser les gencives davantage.

La solution du bain de bouche naturel

Si vous voulez éviter les antiseptiques ou le fluor, il est possible d’opter pour une méthode naturelle en bain de bouche. De nombreuses plantes ou composés facilement accessibles peuvent vous servir à réaliser un bain de bouche maison.

Clous de girofle

Parmi les propriétés des clous de girofles, on compte des facultés anesthésiantes et antibactériennes. Vous reconnaîtrez d’ailleurs facilement son odeur, lors de votre prochain passage sur le fauteuil du dentiste. En infusant trois clous de girofle dans un verre d’eau tiède, que vous filtrez par la suite, vous obtenez un bain de bouche efficace contre la plaque dentaire et les saignements des gencives. Cette solution peut aussi calmer une hypersensibilité dentaire.

Bicarbonate de soude

Nous avions déjà évoqué l’halitose, et pour lutter contre la gêne qu’elle peut provoquer, nous vous conseillons une solution de bicarbonate de soude alimentaire. Après le brossage des dents, effectuez un bain de bouche composé d’une cuillère à café de bicarbonate dilué dans un verre d’eau tiède. N’oubliez pas de vous rincer la bouche après utilisation pour éviter les dépôts ou un goût désagréable. Le bicarbonate peut également avoir un effet détartrant, ce qui, en plus d’éliminer la plaque dentaire, peut aider à lutter contre les saignements des gencives.

Ce qu’il faut retenir :

Si la base d’une bonne hygiène bucco-dentaire est un brossage méticuleux des dents, certains problèmes peuvent persister et nécessitent l’utilisation d’un bain de bouche. Parmi ceux-ci, les antiseptiques sont à réserver au traitement ponctuel d’inflammations et d’infections des muqueuses. Les bains de bouche protecteurs agissent sur l’émail des dents pour éviter les caries, ou sur les gencives pour éviter les saignements Enfin, certains bains de bouche peuvent agir sur les problèmes de mauvaise haleine et sur les aphtes par une action antibactérienne ou cicatrisante.