Les bienfaits du massage de bébé

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 06/12/2021 à 15h12, publié le 17/06/2021 à 11h06
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du massage de bébé
Quel bonheur de ressentir les plaisirs d’un massage mais qu’en est-il des bébés ? Eux aussi ont le droit aux papouilles et à la relaxation. En effet, le massage est reconnu dans certains pays comme l’Inde pour apporter joie et bonheur aux bébés, les rendant souriants et joyeux ! Pharma GDD vous fait découvrir les bienfaits du massage qui peut aider bébé à trouver son équilibre, digestif, émotionnel améliorant son sommeil et atténuant les douleurs que provoquent les poussées dentaires. Ce n’est pas tout, vous verrez que le massage régulier aide au développement psychique et moteur de l’enfant et favorise l’oxygénation cellulaire donc les défenses immunitaires.

Shantala : les origines du massage pour bébé

Le massage pour bébé provient d'Inde et de Suède mais a toujours existé sur tous les continents. En Occident, cette tradition s’est perdue car le toucher était souvent un sujet tabou associé à l'intimité.
Le massage suédois améliore la circulation sanguine car il favorise le retour du sang vers le cœur, stimule la circulation lymphatique, active le système digestif, la nutrition et l'élimination cellulaire.
Le massage indien tonifie et relaxe les tissus musculaires avec des mouvements allant vers les extrémités du corps. Il aide à relâcher les tensions et facilite la circulation sanguine et le développement moteur et la coordination des mouvements.
Le massage de bébé provient d'Inde, issu de l'Ayurvéda, une pratique ancestrale faisant partie de l'éducation des jeunes filles indiennes pour les préparer à leur futur rôle de mère. 
Ces techniques ont depuis les années 1960 fait leur apparition dans les sociétés occidentales grâce au gynécologue obstétricien Fréderick Leboyer qui est parti en Inde observer les accouchements, le relationnel parents/enfants, il est témoin d'un massage bébé traditionnel effectué par la maman et il décide d'immortaliser la scène en la prenant en photo. Cette jeune maman réfugiée dans une association s'appelle Shantala...
C'est de là que le nom du massage est naît en Occident alors qu'il se nomme tout simplement le massage bébé ayurvédique.  

Le toucher :  le premier sens de bébé

Le toucher est le premier sens qui se développe in utéro. Il ne faut pas oublier que la peau est le plus gros organe et qu'elle est munie de nombreux récepteurs sensoriels. Le toucher va renforcer le dialogue affectif. De nombreuses études ont pu démontrer que le contact avec les nourrissons, le toucher entre autres est indispensable au développement physique, émotionnel et social de chaque être humain.
L’haptonomie consiste à entrer en relation avec son bébé par le toucher affectif, à partir de 4 mois de grossesse. Ces séances permettent aux futures mamans et aux futurs papas de communiquer par le toucher avec leur futur enfant. 
Dès le 4e mois de grossesse, bébé expérimente le contact des parois de l'utérus de sa mère. Dans les derniers mois, il interagit avec sa maman lorsqu'elle communique avec lui en appuyant légèrement pour le solliciter.
Le « peau à peau » apportant une chaleur et un confort au nouveau-né en est la preuve. Ce contact va lui procurer un réel réconfort.
Le nouveau-né vit un décalage sensoriel entre sa vie intra utérine et post utérine. Son corps dans le ventre de sa mère est en permanence soumis aux stimuli du toucher et dans un monde limité très cosy. Lorsqu'il vient au monde, tout change, il a froid, il a faim, il a beaucoup de place et n'est plus replié sur lui-même. Rien ne le touche en permanence. 
Il a besoin de contact et de communication qui ont pour rôle de le rassurer, que cela soit le toucher, l'odeur ou l'ouïe. 

Les bienfaits du massage pour bébé

Le massage est bien connu pour être un moment de détente mais il faut savoir qu'il l'est également chez les bébés. Masser bébé est une excellente façon de créer un lien d'attachement qui, fréquemment répété va l'apaiser dans les moments de stress.
Il découvre des sensations permettant de développer la relation avec le parent contribuant à son développement.
Les psychomotriciens parlent de bienfaits psychologiques et physiologiques. Il s'avère que le contact peau à peau favorise la sécrétion d'ocytocine, l'hormone de l'attachement. 
En effet, l'ocytocine agit tel un agent analgésique influant sur les cellules nerveuses du bébé. La sécrétion de l'ocytocine augmente chez le bébé lors de manifestation de tendresse gestuelle offerte par l'entourage familiale lorsqu'il reçoit des câlins, des caresses, des massages et des embrassades. Le toucher en particulier le massage favorise la production d'ocytocine chez le bébé participant ainsi à son éveil sensoriel, son bien-être créant une ambiance apaisée et un climat de confiance.
Le massage même doux va stimuler la circulation sanguine et favoriser l'oxygénation des cellules, l’élasticité musculaire et les défenses immunitaires. Le massage bébé participe au renforcement de son système immunitaire en stimulant la dopamine, les lymphocytes (cellules de défenses de l’organisme).
Le massage apprend au bébé les limites de son corps, son enveloppe corporelle, ce qui va faciliter sa propension à la communication en tant qu'enfant et adulte.

À partir de quel âge peut-on masser bébé ?

Il est conseillé de commencer par des effleurages et des caresses au niveau du dos et du ventre durant le premier mois car la peau des nouveau-nés est très fragile. Cependant, il sera possible de masser leurs pieds et leurs jambes dès la naissance.
Il faudra adapter l'intensité du massage en fonction de l'âge sans masser trop fort, ni trop rapidement en évitant la partie haute du crâne où se trouvent les fontanelles, deux espaces membraneux séparant les différents os du crâne.
Il n'est pas nécessaire de masser votre bébé plus de 10 minutes. Une séance de 5 à 10 minutes est suffisante. L'important demeure dans la régularité et le rituel

À quel moment effectuer le massage ?

Il est conseillé de masser bébé à distance des repas (minimum 30 minutes avant ou après) car ce n’est pas agréable de se faire masser le ventre plein et cela peut gêner la digestion voire augmenter les reflux. Il faudra tout de même s’assurer que ce n’est pas l’heure de manger car s’il a faim, il ne pourra pas se détendre. Il sera important de trouver le meilleur moment pour masser bébé, lorsqu'il est calme ou avant le coucher pour qu'il associe le massage à un moment de détente et de câlins. Au fil des séances, il saura que le rituel du massage est synonyme d'apaisement, ce qui facilitera la relaxation et le réconfort en cas de stress ou d'inconfort digestif. C'est pour cela qu'il ne faut pas le masser seulement lorsqu'il est douloureux ou nerveux. Dans ce cas, il sera plus approprié de le porter, ainsi il pourra assimiler le massage à un moment bénéfique et non à un mal être. Observez-le et choisissiez un moment où il est paisible. 
Concernant les nouveau-nés et les nourrissons, le bain n’est pas forcément le meilleur moment c’est un moment qui leur demande beaucoup d’énergie, pour réguler leur température et ils ont de nombreuses données à assimiler et il ne faut pas les surstimuler. Enfin, préférez la qualité à la quantité. Le massage ne doit pas être une obligation ni un geste mécanique. Mieux vaut en effectuer 1 à 2 par semaine sur une tranche horaire où vous êtes disponible l’un comme l’autre. L’important est la régularité et le partage.

Le rituel du massage

Il est important de créer un environnement zen avec un rituel et une lumière tamisée. Si vous le souhaitez une douce musique l'aidera à se rendre compte de l'activité prévue tel l’intro d’une chanson et pourquoi pas utiliser un simulateur de crépuscule pour favoriser la relaxation et le sommeil. 
Vous pouvez l'installer sur sa table à langer ou bien sur votre lit en le posant sur un linge doux et chaud. Il est aussi possible de vous asseoir en vous adossant confortablement et de placer bébé dans le creux de vos jambes sur un oreiller.  
Il n'est pas nécessaire de le déshabiller, surtout en hiver. Le body et le pyjama vont garder la chaleur corporelle et bébé n'aime pas avoir froid. 
Avant de commencer le massage de votre bébé, pensez à vous relaxer également car ce petit être ressent les tensions et votre nervosité. Adoptez une respiration lente et il se calera à la vôtre.
Prélevez quelques gouttes d’huiles végétales puis chauffez-la bien entre vos mains et procédez au massage.


Si au cours du massage, votre bébé régurgite ou commence à pleurer, n'insistez pas et réessayez l'expérience le lendemain. Il ne faut cependant pas s'avouer vaincu car les pleurs peuvent aussi lui permettre d'évacuer le stress et les tensions donc soyez à l'écoute et agissez en fonction de son comportement.

Les différents massages pour bébé

Sommeil et stress

La nuit venue ou lorsque le soleil se couche, bébé a tendance à être nerveux et à pleurer. Le massage quotidien va apporter un calme, une sécurité l'aidant à se relaxer et à mieux dormir.
Les premiers massages visent à rappeler à bébé son environnement in utero c'est à dire les parties du corps avec lesquelles il jouait dans le ventre de maman comme les pieds, les jambes, les genoux, les fesses, le dos, les bras et la tête. Lorsque votre bébé atteint son 4 ème mois, vous pourrez insister sur le ventre, le thorax et l'intérieur des bras. 
Les mouvements lents, doux associés à votre voix chantant ou lui parlant calmement vont décupler l'effet du massage.
Pour aider à relaxer bébé et favoriser un sommeil réparateur, massez-lui les pieds, les jambes, les bras, les mains, le sacrum, le dos, la nuque. 
Commencez par effectuer de légères pressions en alternant vos pouces au niveau de la plante des pieds du talon vers les orteils.
Remontez du pied vers les hanches avec la paume de vos mains en douceur sans appuyer, seulement un mouvement lent avec une légère pression que vous réduisez au niveau des genoux pour repartir de la cuisse à la hanche.
Ensuite partez des épaules puis descendez doucement vers les mains en faisant de légères pressions en serrant vos mains puis massez l'intérieur de la paume des mains à l'aide de vos pouces. Massez chaque doigt en partant de la première phalange jusqu'à la dernière et posez votre pouce dans la paume, il réagira en fermant systématiquement sa main.
Pour le dos, changez bébé de position et installez-le sur le ventre puis massez-le une main après l'autre en descendant du cou jusqu'en bas du dos et remontez vers la nuque. 
Il faut toujours garder au moins une main en contact du bébé pour ne pas qu’il ressente une sensation de vide.

Massage des mâchoires et des gencives

Massage préventif des poussées dentaires

Pour prévenir les douleurs liées aux poussées dentaires, effectuer de légères pressions sur le pourtour des ongles des pieds sans appuyer sur l'ongle.

Massage quand bébé fait ses dents

Massez les joues en longeant la mâchoire inférieure avec l'index de chaque côté en faisant de petits cercles. Partez du haut de la mâchoire proche de l'oreille puis descendez jusqu'au menton.
Pour la mâchoire supérieure, partez de l'arc de Cupidon, c'est-à-dire le pli entre la courbure de la lèvre juste en dessous du nez et suivez la mâchoire en remontant vers les oreilles toujours à l’aide de petits mouvements circulaires.
Ce massage va servir à stimuler les nerfs présents dans les gencives et à libérer les tensions.
En complément des massages, des gels gingivaux peuvent aider à réduire les douleurs liées aux poussées dentaires. Il suffit de l’appliquer à l’aide de votre doigt en massant directement la gencive.

Massage pour soulager les coliques

Avant de commencer assurez-vous que la couche de bébé n’est pas trop serrée et éviter de le laisser en salopette ou en pantalon trop épais et pouvant comprimer le ventre en cas de massage pour calmer les coliques.
Pour les coliques, il est conseillé de replier les jambes sur le ventre, en tailleur, les chevilles croisées, les genoux remontés. Faites des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre sur le ventre en maintenant les genoux et les tibias de bébé dans le sens des aiguilles d'une montre. Cela va permettre de masser la sphère digestive, de libérer les tensions éventuelles et aider à évacuer les gaz et améliorer le transit en cas de constipation.
Il est possible d’appliquer une huile de massage spécialement élaborée pour aider bébé en cas de coliques et de troubles digestifs. Ce type d’huile peut contenir des huiles essentielles de fenouil et d’orange douce favorisant l’apaisement. Le gingembre et menthe verte contribuent à une bonne digestion. La bouillotte est aussi une technique à associer au massage car la chaleur va également aider à calmer les spasmes abdominaux et apporter du réconfort à bébé.

À retenir

Octroyez-vous un peu de temps pour vous et votre petit ange. Le massage de bébé est un moment de complicité comme le bain. Ce moment de pur partage crée un lien dès la naissance avec bébé qui saura vous donner tout l’amour que vous lui transmettez par un gros câlin.
contact_support expand_less