Crayon, fard à paupières, mascara : comment maquiller ses yeux ?

Crayon, fard à paupières, mascara : comment maquiller ses yeux ?
Quelle que soit leur couleur, les yeux constituent un élément essentiel du visage et sont considérés comme un véritable atout de séduction. Le maquillage permet de les mettre en valeur, de les sublimer et d’intensifier le regard. Pour de nombreuses femmes, c’est à la fois un plaisir et une étape clé de la routine beauté. Que ce soit pour tous les jours ou pour une occasion spéciale, se maquiller les yeux est accessible à toutes, y compris aux débutantes, pour peu que l’on connaisse les gestes de base. Associer les teintes et les textures, agrandir le regard, rester naturelle… les possibilités sont multiples et n’ont pour limite que votre imagination ! Vous ne savez pas comment vous maquiller les yeux ou quel fard à paupière choisir en fonction de leur couleur ? Pharma GDD vous livre tous ses conseils pour vous aider à réaliser des maquillages selon vos envies.

Fards à paupières : comment les choisir et les appliquer ?

L’application des fards à paupières constitue la première étape du maquillage des yeux. S’il n’existe aucune règle fondamentale en matière de teintes, il est préférable de veiller à ce qu’elles soient en harmonie avec la couleur des yeux. Le choix des textures et des effets (mat, irisé) reste ensuite propre à chacune et peut varier en fonction des goûts du moment.

Yeux bleus, verts, marron… quels sont les meilleurs fards ?

Pour être sûre de ne faire aucun faux pas et de rendre votre regard plus intense, nous vous recommandons de suivre le principe de la colorimétrie. Cela consiste à utiliser des teintes d’ombres à paupière qui sont complémentaires avec celle des yeux. Ainsi, on ne maquillera pas des yeux bleus de la même manière que des yeux marron ou verts. Le tableau ci-dessous vous présente les tons à privilégier selon la couleur de vos yeux et ceux qui sont à éviter.

Couleur des yeux Teintes à privilégier Teintes à éviter
Verts Violet, lila, parme, prune, brun, gris Vert, bleu, rose
Bleus et gris Orangé, bronze, brun, taupe, gris, noir, bleu profond Bleu clair, vert clair
Marron et noirs Brun, cuivre, doré, kaki, bleu saphir, violet,
vert émeraude, beige, gris, noir, bleu nuit
Blanc, rose, bleu clair, vert clair

Comment appliquer les fards à paupières ?

Après le choix des fards à paupières vient la deuxième étape : l’application. Selon le résultat que vous souhaitez obtenir vous pouvez utiliser une seule teinte ou plusieurs, l’idéal étant de s’en tenir à trois couleurs différentes pour ne pas surcharger les yeux. Les ombres à paupières sont généralement sous forme de poudre mais il existe aussi des textures crémeuses en pot ou des jumbos, qui se présentent comme des crayons et conviennent parfaitement aux femmes qui n’ont pas encore l’habitude de se maquiller les yeux. Pour appliquer vos fards, vous pouvez vous contenter de vos doigts ou utiliser des pinceaux : un pinceau plat pour déposer la matière sur les paupières et un pinceau plus fourni pour estomper et fondre les teintes entre elles et éviter les démarcations.

Avant de commencer, pensez à mettre une base à paupières pour lisser, uniformiser et prolonger la tenue des fards. Ensuite, il vous suffit de suivre quelques astuces simples. Déposer d’abord un fard clair (sable ou chair) sur l’ensemble de la paupière supérieure en remontant légèrement vers l’arcade sourcilière. Peu visible, ce fard a pour but d’accrocher la lumière et d’intensifier les autres teintes appliquées. Si vous n’utilisez qu’une seule couleur de fard à paupières, déposez-la progressivement, du coin interne de l’œil jusqu’au coin externe. Pour un rendu fondu et un effet de dégradé, estompez le fard pour que la couleur soit plus intense à l’extérieur de l’œil.

Si vous voulez réaliser un maquillage des yeux plus sophistiqué, sélectionnez jusqu’à trois ombres à paupières différentes. Commencez par déposer la teinte la plus claire puis les plus foncées. Sur le coin externe, partez de la racine des cils et remonter vers l’extérieur de l’œil jusqu’au pli de la paupière. Cela permet d’agrandir le regard. Pour finir, vous pouvez appliquer l’un des fards utilisés au préalable au niveau de la racine des cils inférieurs. Si vous réalisez un maquillage de soirée, n’hésitez pas à choisir des ombres à paupières colorées ou pailletées. Préférez les formules waterproof qui garantissent une très longue tenue ou appliquez un fixateur de maquillage.


Notre sélection :

Attention à la forme des yeux !

Propre à chaque personne, la forme des yeux est un critère important à prendre en compte lorsque l’on veut les maquiller car elle détermine en partie le rendu final. Voici quelques techniques de maquillage en fonction des situations les plus fréquentes :
  • grands yeux : appliquez un fard clair sous l’arcade sourcilière pour donner l’impression d’un œil plus petit ;
  • yeux rapprochés : déposez une teinte claire sur le coin interne ;
  • yeux écartés : appliquez un fard foncé sur le coin interne pour corriger visuellement l’écart ;
  • petits yeux : déposez un fard plus clair au centre de la paupière supérieure, juste au-dessus de l’iris.

Focus : un smoky eye facile

Indémodable du maquillage des yeux, le smoky eye (aussi connu sous l’expression « yeux charbonneux ») est une technique souvent redoutée par les débutantes. Cela demande en effet un minimum de pratique, au risque de se retrouver avec un effet « œil au beurre noir ». Il se décline la plupart du temps en noir mais il est tout à fait possible d’utiliser d’autres teintes de fards à paupières comme le prune, le bronze ou le bleu profond. L’exercice du smoky eye est complexe car il consiste à réaliser un maquillage des yeux à la fois intense et subtil. Nous vous recommandons d’utiliser un fard foncé et une ou deux nuances proches pour un résultat dégradé. Par exemple, si vous choisissez du noir, associez-le à du gris foncé ou un bleu métallique. Selon le résultat que vous désirez, vous pouvez superposer les fards mats et nacrés.

Pour un smoky eye facile, sélectionnez deux à trois ombres à paupières, un crayon khôl de la teinte qui sera la plus présente et munissez-vous d’un pinceau plat. A l’aide du khôl, commencez par tracer grossièrement une ligne au-dessus des cils supérieurs. Estompez-la au doigt en remontant la matière vers le haut et l’extérieur de la paupière de manière à obtenir un effet fumé. Appliquez ensuite le fard principal sur l’ensemble de la paupière. Tapotez doucement pour fondre le fard avec le crayon. Avec un fard moins intense, maquillez le pli de la paupière et remontez légèrement sous le sourcil. Ajoutez une touche de fard beige légèrement irisé à la base du sourcil pour illuminer et avoir un rendu plus net. Enfin, reprenez votre crayon khôl et tracer une ligne assez épaisse au ras des cils inférieurs. Si vous n’êtes pas habituée à ce geste, appliquez le khôl en faisant des petits points puis utilisez un pinceau fin pour créer une ligne en étirant du coin interne vers le coin externe de l’œil. Pour les débutantes, les fards jumbo et l’estompage au doigt sont particulièrement recommandés car ils permettent de se familiariser avec la technique du smoky eye.

Comment poser l’eye liner et le mascara ?

Appliqués après les fards à paupières, l’eye liner et le mascara permettent d’intensifier le regard et d’étoffer les cils. L’un nécessite une certaine maîtrise tandis que l’autre est beaucoup plus simple à utiliser et à poser.

Réussir son trait d’eye liner

Qu’il soit noir ou coloré, l’eye liner permet de réaliser un maquillage des yeux soutenu et de donner au regard une touche de mystère ou d’originalité. Il implique cependant un geste qui peut s’avérer fastidieux pour les moins aguerries et qui consiste à tracer un trait uniforme le long des cils supérieurs. Nous vous recommandons donc de vous exercer pour maîtriser cette technique et essayer différents types de traits. Pour vous guider, vous pouvez tracer un premier trait à l’aide d’un crayon noir sans appuyer trop fort. Il vous suffit ensuite de repasser par-dessus avec l’eye liner. Prenez garde à ne pas faire un trait trop épais : cela rétrécit les yeux, alourdit et vieillit le regard.

Ce produit de maquillage peut se présenter sous différentes formes : en feutre (le plus facile à manier) ; liquide, dans un flacon doté d’un pinceau très fin ; gel, souvent conditionné en pot et nécessitant l’utilisation d’un pinceau biseauté pour être posé sur la paupière. Pour tracer votre trait d’eye liner, commencez par le coin interne et étirer la ligne jusqu’au bord extérieur de l’œil. Vous pouvez vous arrêter là ou ajouter une sorte de virgule remontant sur le coin externe pour allonger le regard et créer un effet « œil de chat ».

Le crayon khôl (ou kajal) peut remplacer l’eye liner ou être appliqué le long de la racine des cils, au niveau de la muqueuse, pour un effet encore plus intense. Utilisé à l’origine en Egypte antique pour ses vertus médicinales, il est depuis devenu un produit de beauté indispensable pour se maquiller les yeux et réaliser notamment un smoky eye.


Notre sélection :

Des cils de biche grâce au mascara

Rien de tel que le mascara pour apporter du volume et de la longueur aux cils. Touche finale du maquillage des yeux, il est très facile à poser. Le noir est la couleur la plus utilisée mais vous pouvez oser d’autres couleurs. Si vous avez les yeux verts par exemple, toutes les nuances de brun ainsi que le prune, plus original, vous iront à ravir. Nous vous rappelons les étapes à respecter pour que le résultat soit parfait.

Avant d’appliquer votre mascara, pensez à recourber vos cils à l’aide d’un recourbe-cils. Si son aspect peut faire peur au premier abord, cet accessoire est indispensable pour que les cils ne retombent pas au fil de la journée. Vous pouvez aussi appliquer un peu de poudre pour que le mascara adhère mieux et tienne plus longtemps. Avant de déposer le produit sur les cils, nettoyez la brosse (goupillon) en utilisant un mouchoir en papier. Cela permet de retirer l’excès de matière et d’éviter les paquets. Levez les sourcils pour rendre la pose encore plus simple. Maquillez d’abord le dessus des cils en positionnant la brosse à la base des cils et remontez vers la pointe en effectuant un mouvement de gauche à droite, comme des zigzags, pour bien séparer les cils. Procédez de la même manière pour le dessous. Pour un maquillage de soirée, osez les faux-cils !


Notre sélection :

L’importance des sourcils dans le maquillage des yeux

On a tendance à les oublier et ils sont même parfois notre bête noire… Pourtant, les sourcils sont très importants et jouent un rôle essentiel dans la structure du visage et le caractère du regard.

Quelle forme de sourcil ?

Aujourd’hui, la mode des sourcils fins est révolue et a laissé sa place aux sourcils épais et fournis. La première étape est de définir la ligne de sourcils idéale, en harmonie avec l’ensemble du visage. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel (esthéticienne, maquilleur). Une fois que l’on a trouvé la forme qui nous va, on s’y tient et on n’épile que les poils qui dépassent. Pour en savoir plus, consultez notre fiche conseil : « Comment épiler ses sourcils ? ».

Crayon, poudre, cire… comment choisir ?

Commencez par brosser les sourcils en sens inverse puis dans le sens de la pousse. Pour les maquiller, vous pouvez utiliser plusieurs textures : le crayon, la poudre, la cire, etc. Le crayon est sans doute la technique la plus facile à maîtriser. Il est idéal pour combler des sourcils clairsemés et définir une ligne bien nette. Pour un résultat naturel, utilisez la tranche, et non la pointe du crayon, comme pour dessiner des poils. Prenez votre temps et progressez par petites touches sans appuyer trop fort. Les crayons à sourcils sont souvent dotés d’un goupillon qui vous servira à brosser les poils et à les discipliner.

La poudre offre un résultat plus doux et convient pour les sourcils légèrement clairsemés. Elle permet surtout d’intensifier leur couleur naturelle. Vous pouvez choisir un produit spécifique pour les sourcils ou détourner un fard à paupière, qui fera très bien l’affaire. Prélevez la matière avec un pinceau biseauté et procédez de la même façon que pour le crayon.

Enfin, la cire est conseillée aux femmes qui ne sont pas particulièrement à l’aise avec les autres formats. Elle se présente en stick ou en pot et doit être appliquée avec un pinceau. Cette texture peut être légèrement pâteuse, c’est pourquoi il faut toujours garder la main légère. Le risque est d’avoir des sourcils très marqués ou trop foncés par rapport à leur teinte naturelle. Utilisée correctement, la cire permet aussi de les fixer durablement.


Notre sélection :

L’essentiel à retenir

Se maquiller les yeux est la meilleure façon de les mettre en valeur. Cela demande toutefois un peu de pratique et la connaissance de certaines astuces qui permettront d’obtenir un résultat harmonieux. Pour intensifier et sublimer son regard, de nombreux produits existent : fards à paupières, crayon khôl, eye liner, mascara ou encore crayon à sourcils. Pour le quotidien, l’idéal est de rester sur un maquillage simple. En revanche, pour un maquillage de soirée, vous pouvez oser des tons plus colorés, des fards pailletés et des faux-cils. Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’à partir du moment où vous vous maquillez il faudra passer par l’étape du démaquillage ! Pour cela, notre fiche conseil « Comment démaquiller ses yeux ? » vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin.