Valise de maternité : les essentiels pour maman et bébé

Valise de maternité : les essentiels pour maman et bébé
Réaliser la valise de maternité est une étape très importante pour préparer l’arrivée de bébé. Cela permet aux futurs parents, en particulier à la maman, de se rassurer à l’approche de l’accouchement et de vivre sereinement le séjour à la maternité. Toutefois, cela peut aussi devenir un véritable casse-tête tant les conseils fusent de toutes parts : famille, amies, livres de puériculture, articles de blogs… Pour vous aider à relever ce petit défi, Pharma GDD vous présente tous les éléments indispensables de la valise de maternité, que ce soit pour maman ou pour bébé. Quand faut-il commencer à y penser ? Comment constituer le trousseau de naissance ? Quels produits de toilette emporter ? Et le papa dans tout ça ? Nous répondons aux questions les plus fréquentes afin de vous accompagner dans la dernière ligne droite de votre grossesse.

À quel moment faire la valise de maternité ?

C’est la question que se posent toutes les futures mamans à l’approche du terme de leur grossesse. Même s’il n’y a pas de règles à suivre en la matière, l’idéal est malgré tout d’anticiper pour éviter de préparer sa valise de maternité à la dernière minute. Cette urgence générerait alors un stress inutile et vous risqueriez d’oublier des éléments importants pour que tout se passe bien. Commencez par dresser la liste de tout ce dont vous aurez besoin. Aujourd’hui, de plus en plus de maternités et d’hôpitaux fournissent des listes complètes pour vous indiquer ce qu’elles fournissent et ce que vous devez apporter. Appuyez-vous sur ces documents et profitez de votre congé maternité pour constituer votre valise et faire le point sur ce qu’il vous manque. N’hésitez pas à impliquer le futur papa pour qu’il se projette et ne soit pas pris au dépourvu le jour J. Pour plus de praticité, préparez d’un côté un sac pour la salle d’accouchement et de l’autre une valise plus grande pour le séjour. Dans l’idéal, tout ceci doit être bouclé environ 1 mois avant votre date prévue d’accouchement (DPA). Vous serez ainsi totalement prêts, même si bébé a décidé d’arriver avec quelques jours d’avance.

L’administratif

Dès votre arrivée à la maternité, vous devrez fournir un certain nombre de documents afin de finaliser l’enregistrement de votre dossier auprès de l’administration. Nous vous conseillons de les rassembler dans une pochette unique pour éviter les oublis et faciliter les démarches. Voici la liste des principales pièces à fournir :
  • dossier médical complet avec suivi des consultations, échographies, bilans sanguins ;
  • dossier d’inscription à la maternité ou numéro de dossier ;
  • carte d’identité ;
  • carte de sécurité sociale et de mutuelle ;
  • carte de groupe sanguin ;
  • numéro d’allocataire à la Caisse des allocations familiales (CAF) ;
  • livret de famille ou document de reconnaissance anticipée ;
  • tout autre document demandé par la maternité où vous avez prévu d’accoucher.

La salle d’accouchement

Préparer un sac spécialement pour la salle d’accouchement est la meilleure option pour avoir l’esprit tranquille. Vous pouvez y glisser tout ce dont vous aurez besoin pendant le travail ainsi que le trousseau de naissance, c’est-à-dire les premiers vêtements que portera votre bébé après avoir reçu les premiers soins.

Pour maman : privilégier le confort

De votre côté, il est important que vous soyez parfaitement à l’aise pour accoucher dans les meilleures conditions. Prévoyez donc un t-shirt large, que vous pourrez éventuellement garder sous la blouse fournie par la maternité. Pensez également à prendre une paire de chaussettes, car il peut parfois faire froid dans une salle d’accouchement. Constituez une petite trousse de toilette avec quelques produits : brumisateur, lingettes rafraîchissantes, baume à lèvres, bandeau ou élastiques pour cheveux, mouchoirs… Lorsque le travail a commencé, il est préférable de ne pas manger et même parfois de ne pas boire. Le brumisateur vous permettra de vous rafraîchir si vous avez soif, mais vous pouvez aussi prendre des pastilles à sucer si la maternité l’autorise. Enfin, pensez à mettre dans votre sac tout ce qui pourrait vous aider à passer le temps. Un accouchement peut prendre plusieurs heures, surtout s’il s’agit d’un premier bébé. Lecture, musique, séries télé ou tablette numérique vous aideront à patienter si l’attente devient trop longue.


Notre sélection :

Le trousseau de naissance

Votre bébé est enfin là, et avec lui tout un lot d’émotions. Après un moment en peau à peau, il passe entre les mains expertes d’une auxiliaire de puériculture, qui lui fait ses premiers soins et lui enfile sa première tenue. Le trousseau de naissance est souvent très symbolique pour les parents, qui le conservent ensuite précieusement. Il est constitué de vêtements et d’accessoires très simples :
  • 1 body ;
  • 1 pyjama ;
  • 1 gilet en laine ;
  • 1 paire de chaussettes ou de chaussons ;
  • 1 bonnet ;
  • 1 gigoteuse ;
  • 1 couverture ;
  • éventuellement 1 paire de moufles si bébé a des ongles longs et risque de se griffer.


N’oubliez pas l’indispensable doudou, qui accompagnera bébé dans les premières années de sa vie. Avant la naissance, faites en sorte que le doudou soit imprégné de votre odeur et/ou de celle du papa pour que bébé soit rassuré. Autre astuce à retenir : achetez-le en double pour le faire réapparaître comme par magie en cas de perte !

Le séjour à la maternité

En moyenne, le séjour à la maternité après la naissance de bébé dure 3 jours. Il peut être plus long si vous rencontrez des complications ou si vous avez accouché par césarienne. Certaines mamans ont hâte de rentrer à la maison pour retrouver un environnement familier et n’apprécient pas toujours le séjour à la maternité. Il est donc important d’apporter tout ce qui pourra le rendre plus agréable et serein.

Vêtements et trousse de toilette pour maman

Dans les jours qui suivent la naissance de bébé, le confort est indispensable. Prévoyez donc 3 tenues dans lesquelles vous vous sentez à l’aise et qui n’entravent pas vos mouvements. Privilégiez des vêtements souples : robes larges, jogging, legging (1 taille au-dessus de préférence), t-shirt léger… Un gilet long vous sera utile si vous avez froid. Si vous allaitez, choisissez un pyjama ou une chemise de nuit avec une ouverture au niveau de la poitrine, cela facilitera les tétées. N’oubliez pas d’ajouter suffisamment de paires de chaussettes et des claquettes ou des chaussons selon que votre accouchement a lieu en été ou en hiver. Un peignoir ou une robe de chambre pourra aussi vous apporter plus de confort. Enfin, pensez à votre tenue de sortie, qui doit vous permettre d’être parfaitement à l’aise.

Après votre accouchement, votre utérus commence à reprendre sa place et rejette les résidus de la grossesse, ce qui engendre des saignements appelés lochies. Ces hémorragies post-natales surviennent quelles que soient les conditions de l’accouchement (voie basse avec ou sans épisiotomie, césarienne) et peuvent durer de 4 à 8 semaines. Elles sont semblables à des règles très abondantes et ne doivent pas être confondues avec le retour de couches. Pendant cette période, le col de l’utérus peut mettre plusieurs semaines à se refermer complètement. Il faut donc oublier les tampons pour absorber les saignements, car ils peuvent transporter des germes et entraîner des complications (infection utérine). Vous devez prévoir des serviettes hygiéniques épaisses, ou « garnitures », à utiliser avec des culottes de maternité jetables. Les garnitures sont parfois fournies par la maternité, n’hésitez pas à vous renseigner avant votre accouchement. Ces protections hygiéniques doivent être changées régulièrement, toutes les heures si nécessaire, afin de limiter le développement de bactéries. Les sages-femmes feront des contrôles fréquents jusqu’à votre sortie pour réagir rapidement en cas de complications.

Si vous avez fait le choix d’allaiter votre bébé, prévoyez 3 soutien-gorge ou brassières d’allaitement pour votre séjour à la maternité. Les coussinets d’allaitement vous permettront d’absorber les petites fuites de lait maternel entre deux tétées et de ne pas tacher vos vêtements. Des poches chaud froid spécifiques vous aideront à soulager les éventuelles douleurs liées à la montée de lait.


Notre sélection :

Pour ce qui est de la trousse de toilette, il n’est pas nécessaire d’emporter toute votre salle de bain dans votre valise de maternité. Privilégiez des produits simples pour l’hygiène et le soin de la peau :
  • brosse à dents et dentifrice ;
  • gel douche et shampoing ;
  • déodorant à la senteur neutre ;
  • nettoyant visage ;
  • crème hydratante ;
  • crème pour les mains ;
  • brosse à cheveux ;
  • mouchoirs en papier.

Pour plus de simplicité, vous pouvez choisir une trousse de voyage prête à l’emploi. N’oubliez pas les soins plus spécifiques comme la crème anti-vergetures et le gel contre les jambes lourdes. Si vous allaitez, pensez à ajouter une crème pour les mamelons afin de les hydrater et d’éviter les crevasses. Le maquillage n’est pas un indispensable, mais il peut vous aider à vous sentir plus jolie pour les visites, les photos et la sortie de la maternité. Il vous aidera à camoufler les signes de fatigue après un accouchement éprouvant. Certains établissements fournissent le linge de toilette, mais ce n’est pas toujours le cas. Suivez la liste qui vous a été donnée pour savoir si vous devez en apporter.


Notre sélection :

Les indispensables pour bébé

Bébé aussi a besoin d’être à l’aise pendant son séjour à la maternité. Comme son organisme n’est pas encore capable de réguler sa température corporelle, il ne faut pas hésiter à mettre des vêtements chauds dans la valise de maternité, même si votre accouchement est prévu pour l’été. Les bébés ont aussi tendance à se salir rapidement et il faudra prévoir les quantités en tenant compte de ce facteur. Même si vous ne restez que 3 jours à la maternité, vous aurez peut-être l’impression de partir pour 2 semaines ! En ce qui concerne les tailles des vêtements, tout dépend du gabarit de bébé. Si la dernière échographie laisse présager un petit bébé, la taille naissance conviendra parfaitement. À l’inverse, s’il est un peu plus costaud, choisissez du 1 mois. Gardez à l’esprit que votre nouveau-né est comme vous : il ne se sentira pas à l’aise dans des vêtements trop serrés. Voici ce qui doit se trouver dans votre valise de maternité pour le séjour de bébé :
  • 6 pyjamas ;
  • 8 bodies, de préférence des modèles croisés sur le devant, plus faciles à enfiler ;
  • 3 gilets en laine ;
  • 2 gigoteuses ;
  • 5 paires de chaussettes ;
  • 1 paire de chaussons ;
  • 6 bavoirs ;
  • 2 bonnets, dont 1 épais pour la sortie ;
  • 1 dizaine de langes ;
  • 1 tenue de sortie ;
  • 1 nid d’ange.

L’hygiène et la toilette de bébé nécessitent des produits adaptés. Parfois, la maternité propose tout le nécessaire aux nouveaux parents. Dans le cas contraire, vous devez constituer une trousse de toilette complète avec les produits et le linge. Nous vous recommandons de mettre dans votre valise de maternité 3 serviettes de toilette et 2 capes de bain. Pour l’hygiène et les soins quotidiens, prévoyez :
  • 1 paquet de lingettes ou de carrés de coton ;
  • 1 flacon de liniment ;
  • 1 crème pour le change ;
  • 1 crème lavante ou un lait de toilette ;
  • du sérum physiologique en unidoses ;
  • des couches ;
  • 1 thermomètre ;
  • 2 filets ombilicaux pour protéger le cordon.

Notre sélection :

Les petits détails qui font la différence

Le temps peut parfois paraître long pendant le séjour à la maternité, surtout si vous avez souhaité ne pas avoir trop de visites. En dehors des vêtements et des produits de toilette, il y a beaucoup d’autres éléments qui peuvent intégrer votre valise de maternité. Vous pouvez ainsi apporter votre coussin d’allaitement et même votre oreiller, pour vous sentir un peu comme à la maison. Nous vous conseillons également de prévoir un masque pour dormir et des bouchons d’oreilles, car une maternité peut être un peu bruyante et les lumières y sont souvent très vives. Glissez dans votre valise un carnet pour noter vos premières impressions et éventuellement l’heure des tétées. Une veilleuse ou une petite lampe d’appoint vous permettra d’installer une atmosphère douce et chaleureuse lors des réveils nocturnes. La tétine n’est pas indispensable, mais elle peut aider bébé à s’apaiser et à s’endormir. N’oubliez pas votre téléphone portable (et son chargeur !) et un peu de lecture. Enfin, on n’y pense pas toujours, mais un sac vide peut se révéler très utile pour ranger les cadeaux de naissance apportés par vos visiteurs.

Et la valise du papa ?

On l’oublierait presque alors qu’il accompagne et soutient la maman tout au long de l’accouchement. Lui aussi est impatient et peut avoir besoin de certaines choses en attendant l’arrivée de bébé. S’il n’est pas utile de lui confectionner une valise, un petit sac regroupant quelques essentiels sera le bienvenu. Glissez-y des biscuits et une bouteille d’eau pour qu’il reste en forme. Prévoyez de la monnaie pour la machine à café ou le distributeur de boissons fraîches. Veillez à ce qu’il prenne son téléphone portable ainsi que son chargeur et ajoutez-y la liste et les coordonnées des personnes à contacter en priorité pour annoncer la naissance de bébé. N’oubliez pas l’appareil photo, indispensable pour immortaliser les toutes premières heures de vie. Au cas où le travail se révélerait particulièrement long, ajoutez un livre ou un magazine. Des vêtements et sous-vêtements de rechange et une brosse à dents peuvent également être utiles si papa a besoin de prendre une douche.

À retenir

Dernier pas avant l’accouchement, la valise de maternité peut parfois être difficile à réaliser. Pour ne pas être pris au dépourvu, lancez-vous dès le début du troisième trimestre de grossesse en faisant des listes de ce dont vous aurez besoin. L’objectif est d’être totalement prêts 1 mois avant le jour J. Une pochette pour les documents administratifs, un sac avec le trousseau de naissance pour la salle d’accouchement et une valise pour le séjour à la maternité, cela suffit à transporter les essentiels pour maman et bébé. On n’oublie pas le papa, qui aura besoin de prendre des forces pour vous soutenir au mieux durant cette étape importante.