Rejoignez-nous !
Commandez maintenant, livraison mardi !

L’angiome de bébé

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
L’angiome de bébé
Morsure de la cigogne, baiser de l’ange, tache de vin, tache de naissance… l’angiome possède de nombreux noms souvent symboliques comme l’envie de fraise… Pharma GDD fait la lumière sur cette affection cutanée localisée apparaissant chez le nourrisson qui peut quelques fois être inesthétique, mal placée et compliquée à traiter. Nous verrons les différents types d’angiomes, les facteurs en cause, la prévention par la protection des lésions, les solutions médicamenteuses à suivre pour les traiter.

Qu’est-ce qu’un angiome ? 

L'angiome ou tache de naissance est un terme médical qui désigne toute malformation résultant de vaisseaux sanguins ou lymphatiques anormalement dilatés. L'angiome apparaît généralement lors des premières semaines de la vie. Ce phénomène serait prédéterminé pendant le déroulement de la grossesse. Cependant leur origine semble encore inconnue. Cette malformation engendre des lésions de couleur rose foncé, rouge ou violine. L'angiome apparaît du jour au lendemain mais en majeure partie disparaît spontanément au bout de quelques années et présentent un caractère bénin. 4 à 8 % des enfants des populations occidentales naissent avec un angiome. Certains angiomes peuvent aussi se développer à l'âge adulte. Il faut bien distinguer les hémangiomes appelés « fraises » ou angiomes immatures et les malformations vasculaires dites « taches de vin » ou « angiomes matures » qui se caractérisent par une nappe rouge violacée et qui perdurent durant l'enfance. Les hémangiomes infantiles appelés « angiomes tubéreux » ou « angiomes fraises » sont présents chez 5 à 10% des nourrissons. Ils apparaissent à la naissance ou dans les premières années. 
Chez le nourrisson, les hémangiomes sont les plus fréquents, ensuite ce sont les angiomes plans. L'angiome plans appelé « baiser de l'ange » ou encore « morsure de la cigogne » est d'origine embryonnaire. Le baiser de l'ange ou flammeus est le seul angiome plan qui disparaît spontanément. Il est caractérisé d'angiome médio-frontal car il se situe entre les deux yeux et touche fréquemment les paupières, descend sur l'arête nasale jusqu'au ailes du nez pouvant parfois atteindre la lèvre supérieure. Le Nævus flammeus est présent dès la naissance. Il peut rougir lorsque bébé fait un effort, prend son biberon ou pleure. Inoffensive, cette tache disparaît avant les 10 mois du bébé et seuls 25% en garderont une trace. Il est souvent accompagné d'un autre angiome situé sur la nuque ce que l’on appelle la morsure de la cigogne. En effet, ce type d’angiome plan de couleur claire apparaît à la base de la nuque et ne disparaît jamais complètement.

Les 3 types d'hémangiomes

Les hémangiomes de forme superficielle sont de couleur rouge vif limités, à la surface lisse ou granuleuse.


Source : dermatonet.com

Les hémangiomes sous-cutanés se présentent comme des tuméfactions saillantes de tonalité bleutée, de consistance ferme et élastique. Ces hémangiomes apparaissent juste après la naissance sous la forme d'un nodule rouge ou pourpre sur la peau ou à l'intérieur des organes comme le foie pouvant entraîner les complications.


Source : Sciencedirect.com

Les hémangiomes de forme mixte associent les deux types précédents. Les hémangiomes superficiels et les hémangiomes sous-cutanés peuvent se manifester en même temps car ils partagent une physiopathologie commune.

Les phases de développement de l'hémangiome

La tache rouge se développe en 3 phases :
  • La première étape se manifeste par l'apparition entre 3 et 12 mois d’une tache rouge. Elle augmente en surface et en volume durant quelques semaines à 5 ou 6 mois. Certains signes précurseurs peuvent laisser penser qu'un hémangiome puisse apparaître car la zone de vasoconstriction provoque une macule (lésion) plus pâle ou au contraire une zone de vasodilatation. La phase de croissance se manifeste par une augmentation de la taille assez rapide pendant les 6 à 10 premiers mois.
  • La deuxième phase est la stabilisation durant quelques mois. 
  • La troisième phase se caractérise par une régression spontanée, devenant progressivement plus pâle puis moins ferme avec une perte d’élasticité cutanée. La phase d'involution spontanée se caractérise par un blanchiment en surface, d'une diminution progressive de la taille jusqu'à disparition complète. Cette durée peut être variable de plusieurs années allant de 2 à 12 ans. Dans la majorité des cas, les angiomes régressent totalement et ne nécessitent aucun traitement. Dans quelques cas, des séquelles peuvent persister telles de cicatrices atrophiques blanchâtres.

Les formes sévères d’angiomes de bébé

Il faut tout de même savoir qu'il existe des formes plus sévères qui nécessitent un suivi et un traitement médical. La gravité dépend de la localisation et de la taille, en particulier ceux situés près des yeux. Un épaississement de la peau ou une dilatation des vaisseaux sanguins peu fréquentes peuvent apparaître. Dans ce cas, le médecin doit intervenir pour stopper l'évolution. Selon la localisation de l'hémangiome infantile, les lésions peuvent provoquer des complications. En cas d'angiome plan, les lésions vont pomper le sang ce qui peut perturber la vision ou obstruer les voies respiratoires. Au niveau de l'anus, elles risquent de gêner la défécation. Enfin, si le foie est touché, cela est susceptible d'entraîner une insuffisance cardiaque. Il faudra effectuer un suivi médical spécialisé avec échographies et consultations régulières. Enfin, il sera important de traiter en urgence les lésions qui se trouvent près de l'œil afin de réduire le risque de séquelles visuelles irréversibles. Dans le cas d’hémangiome vascularisé, il existe un risque hémorragique de la lésion. C’est pour cela qu’un traitement à partir de bêtabloquant et une chirurgie sera envisagée pour éviter tout danger. 
Il n'existe pas à l'heure à actuelle de causes génétiques. En cas d'angiomes multiples, la piste d'une maladie congénitale ou d'un syndrome peut être envisagée comme le syndrome de Sturge-Weber-Krabbe, de Klippel-Trenaunay ou de la maladie de Rendu-Osler-Weber.

L’hémangiome ulcéré

Ce type d'hémangiome bébé concerne en général le siège au niveau de la vulve et des fesses. La lèvre supérieure et inférieure et les plis du cou. Ces ulcérations entraînent des douleurs intenses qui sont accentuées par les mictions, l'urine, en cas d'atteinte du siège, une surinfection à cause de la macération dans la couche. Les saignements peuvent être fréquents surtout lors du change de pansement, ce qui peut augmenter le risque de carence martiale du nourrisson. Enfin, il en résulte une cicatrice inesthétique. Lorsque que l'hémangiome se trouve au niveau des lèvres, il entraine des difficultés pour l'alimentation au biberon et laissant des séquelles pour la mastication des aliments et compliquer l’introduction de la diversification alimentaire.

L'hémangiome Orbito-palpébral

Comme son nom l'indique, il se situe au niveau de la paupière et de l'orbiculaire des yeux. Il engendre un risque d'amblyopie fonctionnelle, autrement appelé "œil paresseux", la première cause de la baisse de la vision chez l'enfant. Cela va se manifester par l'occlusion précoce de la fente palpébrale, la compression ou le déplacement du globe oculaire. Un suivi dermatologique et ophtalmologique durant tout le phase de croissance permet de déterminer la nécessité d'un traitement précoce.

L'hémangiome étendu

Cet hémangiome rare, se présente sous forme de plaques très étendues et peuvent s'accompagner de malformations variant suivant leur localisation :
  • Visage et extrémité céphalique : malformations intracrânienne postérieure, malformations cardiaques et malformations oculaires. 
  • Région périnéale et lombosacrée : malformations anorectales et génito-urinaires.

Hémangiome de la pointe du nez

Il est également nommé hémangiome Cyrano pour l'aspect inesthétique et la déformation des cartilages du nez. Un traitement chirurgical précoce est établi pour agir au plus vite et éviter les conséquences psychologiques.

L'hémangiome sous-glottique

L'angiome sous-glottique est la première cause de dyspnée du nourrisson de moins de 6 mois. En fonction de la forme de l'angiome un traitement au laser par voie endoscopique ou par voie externe trans-laryngée sera indiqué.
Certains signes peuvent laisser penser à ce type d'angiome lorsqu'un hémangiome cutané étendu touche de façon symétrique les régions mandibulaires, mentonnières, cervicales et la lèvre inférieure.

L'hémangiome miliaire

Il s'illustre par de multiples petits hémangiomes de quelques millimètres de diamètre touchant l'ensemble du corps. Il peut être associé à des hémangiomes viscéraux, principalement hépatique pouvant ensuite entrainer une insuffisance cardiaque à haut débit.

Les causes d’un angiome

Il semblerait que les hémangiomes soient la conséquence d'un défaut d'oxygène sur certaines zones de la peau. Ce manque d'oxygène engendre la formation anarchique des vaisseaux sanguins.
Diverses causes ont été recensées comme :
  • Des lésions du placenta pendant la grossesse
  • Une hypertension artérielle
  • Une grossesse multiple ou tardive
Il semblerait que cette affection touche davantage les filles, les grands prématurés et les bébés de petit poids à la naissance et les peaux claires.

Quand consulter ?

Il est conseillé de consulter un médecin lorsque l'angiome mesure plus de 2 centimètres et surtout s’il est placé sur le visage. Dans certains cas, les hémangiomes peuvent être situés près des yeux ou de l'appareil respiratoire, un traitement sera alors indispensable. Dans certains cas, ils peuvent entraîner la fermeture d’un œil ou empêcher de respirer, pouvant exposer bébé à un risque vital. Dans des cas de très gros angiomes, il existe un risque d'insuffisance cardiaque. 
Les angiomes présents sur les organes se révèlent en général lors d'un scanner, d'une échographie ou d'une IRM. 

Le traitement de l'hémangiome

Un traitement par corticoïdes locaux ou par propanolol, un bétabloquant est prescrit seulement dans les cas compliqués. 
Ce traitement n'est pas anodin, il ne doit pas être prescrit aux enfants asthmatiques. Le propanolol peut provoquer une hypoglycémie et doit faire l’objet d'une surveillance, de respecter la prise de repas à heures fixes et un arrêt du traitement si bébé ne s'alimente pas bien ou s'il vomit ses repas. Il est conseillé de consulter un dermo-pédiatre ou un dermatologue voire un phlébologue s'il s'agit d'un angiome veineux traité par sclérothérapie.
Pour les angiomes moins graves mais qui demandent un traitement, il est possible d'effectuer un traitement au laser. En fonction du handicap fonctionnel ou inesthétique, une prise en charge chirurgicale est possible. Une exérèse, une coagulation au bistouri électrique peuvent être envisagés. Si l'angiome plan ne disparaît pas de lui-même, un traitement au laser pourra être envisagé au cours de l'adolescence.
Il peut tout de même être traité à partir de l'âge de 8 mois si l’angiome n’est pas placé sur une zone zones proche des yeux, de la bouche et du nez, sans anesthésie. 6 à 8 séances apportent un résultat optimal se caractérisant par un éclaircissement partiel ou complet. Le traitement peut être pris en charge par la sécurité sociale en fonction de l'angiome.

Comment protéger la peau de bébé ?

Il se peut que dans des cas très rares, après un traitement au laser, certains angiomes réapparaissent. Il n'existe pas de moyen de prévention de l'angiome mais il faut cependant en prendre soin en consultant régulièrement un spécialiste et le protéger à l'aide d'une crème solaire, d'un chapeau ou d'un vêtement anti-UV en cas d'exposition. Il faudra bien surveiller que votre bébé ne se cogne pas ou ne se blesse pas car les lésions peuvent saigner et causer des douleurs à votre petit ange pouvant provoquer une hémorragie.

À retenir

L’angiome reste une malformation vasculaire et lymphatique qui demeure encore de nos jours mystérieux quant à son originaire. De nombreux types d’hémangiomes peuvent être pris en charge grâce à un suivi médical et traité par différentes méthodes. Enfin, la plupart de hémangiomes apparaissant chez le nourrisson s’effacent spontanément, donc il est important de consulter un spécialiste pour obtenir un diagnostic et trouver la solution pour accompagner bébé.
expand_less