Epilation pour Homme : Tout savoir pour épiler vos poils

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Epilation pour Homme : Tout savoir pour épiler vos poils
Fini la mode à la Aldo Maccione avec la toison qui dépasse de la chemise au col déboutonné, mêlée à la chaine en or ! Depuis plusieurs décennies, une grande partie des hommes ont choisi l'épilation. La pilosité longtemps associée à la virilité, n'est plus à l'ordre du jour. Les critères de beauté ont changé, mettant en avant la peau imberbe des hommes. Mais la mode n'est pas la seule raison. De nombreux hommes estiment que la pilosité ne rime pas forcément avec hygiène. Est-ce une idée reçue ou une vérité ? Pharma GDD fait le point avec vous pour mieux comprendre pourquoi les hommes s’épilent et connaître les différentes techniques, pour se débarrasser efficacement des poils.

À quoi servent les poils ?

On compte en moyenne cinq millions de poils sur le corps humain, hommes et femmes confondus, poils durs ou duvet. La pilosité est partout sur le corps sauf dans la paume des mains et la plante des pieds. Au cours de l'évolution, l’homme a migré, s'est adapté à son nouvel environnement et a perdu progressivement ses poils tandis que son organisme développait un système de régulation de la température corporelle, ces fameuses glandes eccrines qui produisent une transpiration liquide. Pour la grande majorité des hommes, la pilosité bien que moins conséquente qu’à la préhistoire est plus ou moins présente. Les poils ont pour mission de nous protéger. En effet, le bulbe du poil contient des cellules souches qui peuvent se multiplier et se reproduire. Ces cellules souches des poils constituent une réserve pour la cicatrisation. En bref, une zone présentant des poils cicatrise davantage en cas de brûlure ou de blessure. Ils assurent une protection des zones fragiles comme les parties génitales ou les ganglions, c'est pour cela qu'on retrouve une pilosité importante sous les aisselles et l'aine (près du maillot). En cas de chaleur, les poils retiennent la sueur près de la peau qui reste hydratée et maintenue à bonne température. Lorsqu'il fait froid, les poils se hérissent pour garder une fine couche d'air tiède sur le corps, ce que l'on appelle communément la "chair de poule". Enfin, les cils et les sourcils servent de barrière pour protéger les yeux des particules, des poussières et de l'écoulement de la sueur.
 

Epilation masculine : pourquoi franchir le pas ?

L’épilation homme par mesure d’hygiène

Certains hommes s’épilent, car ils ont le sentiment qu’une peau sans poils est plus propre et plus hygiénique. Contrairement aux idées reçues, les poils ne favorisent pas la transpiration. C'est la stagnation et la macération de la sueur à la surface de la peau et au contact de l'air qui développent les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Il faut cependant affirmer que la sécrétion et l'évacuation de la sueur par les glandes apocrines, c'est-à-dire les glandes sudorales, sudoripares et eccrines peuvent être à l'origine d'une odeur forte, car elles se situent au niveau des aisselles et des zones génitales. Le nettoyage et le séchage de la peau est tout de même plus simple sans poils.

L’épilation pour homme sportif

Les athlètes de haut niveau, les cyclistes, les coureurs, les nageurs s'épilent pour diverses raisons, comme améliorer leurs performances. Il s'agit également d'une question de confort, car les tenues sont dotées de matières stretch pouvant engendrer des irritations. Les poils forment une épaisseur supplémentaire entre le vêtement et la peau du sportif. Lors de courses à pied ou de trails, les flaques de boue viennent se mêler aux poils. La boue séchée s'avère difficile et douloureuse à enlever lorsqu'elle est collée aux poils. L'épilation chez l’homme sportif permet dans certaines conditions de réduire les douleurs lors du soin des blessures, en cas de chute à vélo, ou de plaies comme dans les sports de contact comme le football ou le rugby. Lors de séances de récupération sportive ou d'électrothérapie, les poils empêchent la pose et la bonne fixation des patchs et des aimants antidouleurs. De plus, l’absence de poils facilite le massage et l’application de produits sur la peau. 

La mode et les critères de beauté

Depuis les années 2000, en France et en Occident, la peau imberbe chez les hommes est devenue tendance, contrairement aux femmes qui tendent à freiner cette mode sans poils. En effet, les hommes s'épilent de plus en plus, quelle que soit la zone, sourcils, aisselles, bras, torse, épaule, dos, jambes et même la zone intime, car un corps sans poils est considéré comme plus séduisant. L'époque hippie des années 70 est bien révolue avec les cheveux et les poils longs. Les médias, les magazines, les publicités ne montrant que des hommes sans poils, l'importance du culte du corps dans la société tout comme la mode et l'esthétique ont engendré un changement progressif concernant la pilosité et le fait de s'épiler chez les hommes. Devenus un critère de sélection lors de rencontres, pour avoir plus de chances de plaire à une femme ou un homme, l'épilation, le rasage ou encore les séances de laser font partie des rituels de beauté de l'homme. L'épilation du pubis chez l'homme est de plus en plus fréquente, pour une question d'hygiène, de confort et d'esthétique, mais aussi pour le plaisir sexuel qui, d’après certains sondages, serait plus intense lorsque la peau est à nu. Les dictats ont changé, peut-être à cause des films X qui dévoilent des acteurs imberbes, hommes et femmes confondus. Certaines femmes estiment qu'elles font l'effort de s'épiler et le demandent donc à leur partenaire.
 

Quelles sont les solutions pour s’épiler les poils ?

Le rasoir

L’utilisation du rasoir est quotidienne ou presque chez les hommes. Il est également possible de l’utiliser sur différentes zones du corps en appliquant une mousse ou un gel de rasage adapté pour assurer un confort à la peau. Il sera fortement déconseillé d’utiliser un rasoir pour épiler les parties intimes, par risque de coupures et d’irritations accru.

La Crème dépilatoire

La crème dépilatoire est la technique la plus rapide et la moins douloureuse pour éliminer les poils. Simple à réaliser chez soi, elle permet de s'épiler sans effort. Elle apporte un résultat plus net que le rasage et la durée de repousse du poil est cependant la même, entre 3 et 5 jours. Comment ? Elle est dotée d'actifs qui ramollissent le poil avant de le dissoudre en surface. C'est pour cela que la peau est plus nette, car le poil dissout et non coupé n'est plus du tout visible contrairement au rasage qui laisse souvent des petits points noirs. La crème dépilatoire s'applique à l'aide d'une spatule fournie avec le kit, en couche régulière et épaisse pour recouvrir tous les poils. Il suffit de laisser agir entre 4 et 6 minutes, en fonction de la zone puis de l'enlever avec la spatule et de rincer la peau à l'eau tiède pour enfin sécher sans frotter.

L’épilation à la cire

L’épilation à la cire peut se faire en institut de beauté ou bien directement à la maison. Cette technique est reconnue pour être la plus efficace, mais aussi la plus douloureuse. Il est conseillé de commencer par une séance chez l’esthéticienne pour mieux connaître le procédé et savoir quel est le degré de douleur avant de se lancer dans l’épilation maison, en appliquant une longue bande de cire et de ne pas oser l’arracher… De plus, il existe plusieurs cires à épiler. La cire tiède ou froide est conseillée pour les poils fins, au niveau des jambes, des bras alors que la cire chaude convient davantage aux poils drus et épais comme les aisselles, le maillot et les sourcils. 

La cire tiède et froide

La cire tiède se chauffe légèrement au bain marie ou au micro ondes puis s’applique à l’aide d’une spatule dans le sens de la pousse du poil. Elle se retire à l’aide de bande de mousseline dans le sens inverse de la pousse. La cire froide, quant à elle est déjà collée sur la bande de cire et est prête à l’emploi. Il suffit de frotter la bande pour la réchauffer lorsqu’elle est posée sur la peau, puis de tirer d’un geste énergique dans le sens inverse de la pousse.

La cire chaude

La cire chaude également appelée cire traditionnelle ou cire orientale demande un temps de chauffe pour se transformer en une pâte relativement liquide pour être appliquée à l’aide d’une spatule dans le sens de la pousse. Il faut attendre qu’elle durcisse pour ensuite l’enlever dans le sens inverse de la pousse. Il est également important d’effectuer des bandes pas trop grandes et suffisamment épaisses en formant un bourrelet sur le pourtour pour faciliter le retrait. 
Petite astuce : Lorsque les poils sont courts, il est conseillé d’appliquer la cire dans le sens inverse de la pousse pour les piéger dans la cire. 

Les pinces à épiler

La pince à épiler peut servir à éliminer les derniers poils récalcitrants à la suite de l’épilation ou pour épiler une zone comme les sourcils. On peut trouver de nombreux modèles différents avec des mors crabe, pointus, biseautés ou droits en fonction de la préhension, de la dextérité et de la longueur des poils à arracher. Les mors crabes permettent d’enlever des poils épais et suffisamment longs tandis que les mors pointus ou biseautés aident à retirer des poils courts. 

 

Les soins post épilation

Les diverses méthodes comme la cire ou le rasage, ont tendance à provoquer des poils incarnés. Toutes ces techniques dites à rebrousse-poil vont modifier la position du poil lorsqu'il repousse, il se développe et sort de son follicule, mais reste sous la peau sans parvenir à percer la surface de l'épiderme. De plus, après maintes épilations, le poil a tendance à pousser plus fin, le rendant moins fort pour sortir via le follicule. Il s'enroule sur lui-même et crée des boutons, souvent exacerbés par les frottements des vêtements et pouvant s’infecter. La solution ? Il est important d'effectuer des gommages messieurs et oui ! Utilisez un gommage corps à grains 1 à 2 fois par semaine pour assouplir la peau et aider les poils à sortir. Il n'y a pas de gommage sans hydratation. Pensez à appliquer un lait hydratant ou un gel hydratant pour le corps. Il existe également des soins post-épilatoires qui apaisent la peau et réduisent le risque de poil incarné. Ils renferment des principes actifs calmant l'échauffement que l'épilation peut causer et d'autres aux vertus antibactériennes, anti-infectieuses pour préserver les pores et les éventuelles petites lésions des germes. De plus, ils contiennent soit de l'acide salicylique ou de l'urée exfoliant en douceur et réhydratant la peau pour éviter ou traiter les poils incarnés. Ils facilitent le retrait des petits poils passés à la trappe qu’il faudra enlever ensuite à l'aide d'une pince à épiler.

 

L’épilation laser

L'épilation laser est également possible pour les hommes ! Cette technique permet d’éliminer progressivement et définitivement les poils. Le laser se concentre sur la mélanine du poil et vient chauffer le poil à une température qui le désintègre. L’épilation laser demande plusieurs séances pour garantir un résultat optimal. Il est également possible d’effectuer une ou deux séances plusieurs années après, en cas de récidive. Ce type de procédé demande quelques préparations. Il faut raser la zone à épiler au moins 1 jour avant la séance pour éviter toute brûlure. Il faudra éviter l'exposition solaire 2 ou 3 semaines avant les séances ainsi que la prise de traitement photosensibilisant comme certains antibiotiques même après la séance. L’utilisation d’une protection solaire durant le traitement et même 2 à 3 semaines après est obligatoire pour éviter toute réaction ou brûlure.

À retenir

La mode et les envies changent inévitablement, le retour au naturel sera peut-être la prochaine tendance fashion ! En attendant Messieurs, si vous souhaitez vous débarrasser de vos poils, vous avez dorénavant toutes les cartes en mains ! Plusieurs solutions s’offrent à vous, des plus douces aux plus radicales. À vous de trouver celle qui vous convient le mieux ! L’important étant de vous sentir bien et à l’aise !
contact_support expand_less