Cosmétiques bio : le guide pour bien les choisir

Cosmétiques bio : le guide pour bien les choisir
Depuis plusieurs années, le bio est en plein essor et constitue un critère de choix important pour les produits du quotidien, que ce soit en termes d’alimentation, d’entretien de la maison ou de produits de beauté. De plus en plus de marques, spécialisées ou non dans ce domaine, ont compris les nouvelles préoccupations des consommateurs et tendent à proposer des solutions plus écologiques, économiques et durables. Cependant, face aux multiples options désormais disponibles sur le marché des cosmétiques bio, il peut être difficile de s’y retrouver et de privilégier les produits qui respectent les cahiers des charges et directives en vigueur. Vous souhaitez passer au bio mais ne savez pas par où commencer ? Pharma GDD vous donne toutes les clés pour bien choisir vos cosmétiques bio, identifier les principaux labels et les marques de référence.

Qu’est-ce que le bio ?

Aujourd’hui, le terme bio est apposé sur de nombreux produits. Il est progressivement sorti des magasins spécialisés pour se retrouver dans les rayons des enseignes de grande distribution, sans que l’on sache vraiment dire à quoi il fait référence. Le mot bio, lorsqu’il est associé aux logos des labels Bio Europe et AB, fait référence à un produit issu de l’agriculture biologique. Ce mode de production n’implique aucun produit chimique de synthèse (pesticides, herbicides, fertilisants, hormones de croissance) et respecte les qualités des matières premières en limitant au maximum leur transformation.

L’agriculture biologique est née d’initiatives menées par des agronomes, médecins, agriculteurs et consommateurs. Reconnue par les pouvoirs publics en 1980, elle est officiellement baptisée en 1985 et encadrée par une réglementation européenne depuis 1991. Ses objectifs sont le respect de l’environnement et de la biodiversité.

Les produits de beauté bio ont, pendant de nombreuses années, souffert d’idées reçues tenaces : trop chers, moins efficaces, pas agréables à utiliser, mauvaise conservation… À force d’innovations et de recherches, les marques ont réussi à faire évoluer les mentalités des consommateurs, qui se tournent de plus en plus vers les cosmétiques bio pour prendre soin de leur peau.

Bio, naturel : quelles différences ?

Une certaine confusion persiste encore entre les termes « bio » et « naturel », ce qui ne facilite pas toujours le choix et peut parfois induire en erreur. La plupart des produits bio sont certifiés par un label. Celui-ci s’appuie sur un cahier des charges strict qui implique notamment que le produit doit contenir un pourcentage important (autour de 90 %) d’ingrédients d’origine naturelle. Un produit portant seulement l’appellation « naturel » n’a pas cette contrainte et ne suit pas de réglementation. Une marque dite conventionnelle peut ainsi présenter un produit de beauté comme étant naturel dès lors qu’il contient au moins 0,1 % d’ingrédients d’origine naturelle.

Le greenwashing

Pratiqué essentiellement par les grandes multinationales qui cherchent à redorer leur image et à atteindre de nouveaux clients, le greenwashing (écoblanchiment en français) désigne l’ensemble des actions de marketing et de communication qui orientent une gamme ou une marque vers un positionnement a priori écologique et bio. Le but est de jouer sur les apparences afin de faire passer pour bio des produits qui ne le sont pas. Cela passe en général par un packaging travaillé pour correspondre à l’idée de naturel : couleur verte dominante, visuels de plantes, matériau utilisé (kraft par exemple), appellation « origine naturelle » mise en avant, etc. De nombreuses personnes peuvent se retrouver perdues face à ces produits et ne pas savoir comment démêler le vrai du faux.

Que faire en cas de doute ?

Pour faire le tri parmi les cosmétiques, il est important de se fier aux labels bio, qui suivent des cahiers des charges et des chartes de qualité très cadrés. Les certifications sont, par ailleurs, délivrées par des organismes indépendants. De nombreux ingrédients sont bannis des produits de beauté bio :
  • le phenoxyéthanol, un conservateur issu de la distillation du pétrole ;
  • les parabens, des conservateurs soupçonnés d’être cancérigènes et perturbateurs endocriniens ;
  • les PEG, issus d’un processus de fabrication polluant et dotés d’un fort potentiel irritant ;
  • l’EDTA, un stabilisant irritant et très nocif pour l’environnement ;
  • les huiles minérales (paraffinum liquidum), issues du pétrole et au pouvoir occlusif.

Certains labels bio vont plus loin encore et interdisent les OGM, les parfums de synthèse (phtalates par exemple), les colorants et pigments de synthèse, les ingrédients issus de processus ne respectant pas l’environnement, les conservateurs artificiels et les substances à base de mercure. Ils interdisent également les tests sur les animaux et les actions allant à l’encontre du bien-être animal.

Lorsque vous choisissez un produit de beauté, commencez par vérifier la liste des ingrédients (INCI). Consultez éventuellement le site La vérité sur les cosmétiques, qui vous permettra d’identifier rapidement un composant que vous ne connaissez pas et de décrypter plus facilement la liste INCI. Enfin, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel (préparatrice en pharmacie, esthéticienne), qui pourra vous accompagner afin de bien choisir vos cosmétiques bio.

Repérer et comprendre les labels bio

Symbolisés par des logos figurant sur les produits, les labels bio constituent des repères fiables pour les consommateurs et leur permettent de faire les bons choix parmi les différentes allégations marketing. Nous avons choisi de vous présenter les cinq principaux labels bio que vous pouvez retrouver sur les produits de beauté.

Ecocert

label Ecocert
À la fois label et organisme certificateur, Ecocert a vu le jour en France en 1991. Il est considéré comme le spécialiste de la certification des produits issus de l’agriculture biologique et a participé à la rédaction des réglementations françaises et européennes. Ecocert s’assure du respect des règlements par les producteurs et fabricants en allant sur le terrain pour des inspections, des rapports d’audits, des prélèvements et des contrôles annuels de surveillance. Deux labels sont délivrés :
  • Ecocert cosmétique biologique : au moins 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et 10 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique ;
  • Ecocert cosmétique écologique : au moins 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et 5 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.


Cosmebio

label Cosmebio
Créé en France en 2002, le label Cosmebio regroupe à l’origine une dizaine de laboratoires. Aujourd’hui, plus de 400 marques sont labellisées. La charte et le cahier des charges Cosmebio garantissent la composition des produits et l’origine des matières premières utilisées. il existe trois niveaux de labellisation, et donc trois logos différents :
  • Cosmétique BIO (logo original Cosmebio, correspondant au premier cahier des charges) : au moins 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et 10 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique ;
  • Cosmétique NAT Cosmos Natural (produit naturel selon le cahier des charges Cosmos) : au moins 95 % d’ingrédients d’origine naturelle ;
  • Cosmétique BIO Cosmos Organic (cahier des charges Cosmos) : au moins 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et 20 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.


NaTrue

label NaTrue
NaTrue est un organisme européen fondé en 2008 par des industriels allemands et suisses, dont Weleda, Dr. Hauschka et Lavera. NaTrue est présent dans plus de trente pays. Plus de 270 marques sont labellisées, ce qui représente plus de 6 200 produits. Des critères très stricts d’évaluation garantissent la plus haute qualité possible en matière de cosmétiques bio. Il y a trois niveaux de certifications NaTrue :
  • Cosmétiques naturels : niveau minimum de substances naturelles et niveau maximum de dérivés de substances naturelles (pourcentages variables, indiqués sur les produits) ;
  • Cosmétiques naturels avec une part de bio : au moins 70 % des ingrédients naturels sont issus de l’agriculture biologique ou de cueillettes sauvages ;
  • Cosmétiques bio : au moins 95 % des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.


Cosmos organic

label Cosmos organic
Cosmos organic est une norme privée devenue label européen en 2011. Cinq labels nationaux sont à l’origine de sa création : BDIH (Allemagne), Cosmebio (France), Ecocert (France), ICEA (Italie) et Soil Association (Grande-Bretagne). Cosmos organic s’appuie sur le référentiel Ecocert, soit au minimum 95 % des ingrédients d’origine naturelle et 10 % issus de l’agriculture biologique. En outre, les emballages des produits de beauté bio certifiés Cosmos organic doivent être recyclables, voire biodégradables.

Slow Cosmétique

label Slow Cosmétique
Lancée en 2012 par l’aromathérapeute et cosmétologue belge Julien Kaibeck, la mention Slow Cosmétique est un cas particulier, car il ne s’agit pas véritablement d’un label bio. Son objectif est toutefois de tendre vers une cosmétique plus saine et écologique, intelligente et raisonnable. Les marques qui souhaitent obtenir la mention déposent un dossier de candidature qui est ensuite évalué par un jury qui s’assure de sa conformité à la charte Slow Cosmétique. Une marque peut ainsi se voir décerner une, deux ou trois étoiles, selon le niveau de conformité :
  • une étoile : la marque répond à plus de 60 % des critères, ses formules sont plus propres et respectueuses que la moyenne du marché ;
  • deux étoiles : la marque répond à plus de 75 % des critères, les formules privilégient le bio, le fabricant prône un savoir-faire créatif et artisanal ;
  • trois étoiles : la marque répond à plus 90 % des critères, les formules sont bio, le fabricant maîtrise au moins une étape de production en amont de son produit et privilégie un savoir-faire local et artisanal.

Cinq marques de cosmétiques bio pour se lancer les yeux fermés

Chez Pharma GDD, nous vous proposons de nombreuses marques de cosmétiques bio, chacune défendant des engagements forts et proposant des soins visage et corps efficaces et sensoriels. Nous avons sélectionné cinq marques de référence, accompagnées de leurs produits phares, pour vous aider à passer le cap du bio dans votre salle de bain.

Bio Beauté by Nuxe

Versant bio de la marque Nuxe, Bio Beauté by Nuxe a été créée en 2008 dans le but de proposer aux consommateurs « une nouvelle génération de soins bio ». Elle propose des produits visage et corps pour tous les types de peau, permettant de constituer une routine beauté complète. Bio Beauté by Nuxe défend un juste rapport qualité/prix, des textures inédites et une sélection minutieuse des matières premières. Ces produits simples et accessibles sont certifiés Ecocert et Cosmebio.


Notre sélection :

Jonzac

En 2011, le laboratoire Léa Nature, basé à La Rochelle, crée la marque de soins dermocosmétiques bio Jonzac, en référence à la ville réputée pour son eau thermale. Celle-ci apporte en effet de nombreux bienfaits à la peau, grâce à ses propriétés isotoniques, apaisantes, anti-irritantes et régénérantes. L’eau thermale de Jonzac est associée à des actifs naturels dans des soins visage et corps et des produits d’hygiène pour toute la famille. La marque a notamment développé une gamme complète de soins bio pour bébé. La marque Jonzac bénéficie des certifications Ecocert et Cosmebio.


Notre sélection :

Natessance

Tout comme Jonzac, Natessance appartient au laboratoire Léa Nature. Elle a été fondée en 1995 dans le but de respecter à la fois la nature et la santé des consommateurs. En 2003, Natessance est l’une des premières marques à obtenir les certifications Ecocert et Cosmebio. Son engagement va au-delà de la composition des produits puisqu’elle s’attèle à développer des emballages en plastique 100 % végétal et s’engage dans de nombreuses associations œuvrant pour l’environnement et la biodiversité. Natessance propose des produits d’hygiène pour le quotidien, des soins visage, corps et cheveux.


Notre sélection :

Sanoflore

C’est au cœur du Vercors que la marque Sanoflore est née en 1986. Elle propose une alternative naturelle et certifiée bio à la cosmétique conventionnelle, en se basant sur des extraits de plantes aromatiques dont elle extrait les huiles essentielles et les hydrolats. Sanoflore se présente comme l’alliance entre le meilleur de la nature et de la science. Les actifs sont cultivés dans le jardin botanique originel, selon les principes de l’agriculture biologique, locale et solidaire. La marque propose essentiellement des soins visage aux textures sensorielles et aux parfums 100 % naturels, certifiés Ecocert et Cosmebio.


Notre sélection :

Weleda

Weleda s’est installée en Allemagne et en Suisse en 1921, puis en Alsace en 1924, confirmant ainsi son ancrage européen. Les soins visage et corps, les produits pour homme, future maman et bébé qu’elle propose sont certifiés NaTrue et répondent aux exigences de haute qualité. La marque prône l’agriculture biologique et biodynamique, ainsi que des approvisionnements durables et équitables. Dès que possible, Weleda privilégie les récoltes locales. Elle a toutefois mis en place des partenariats avec des fournisseurs dans le monde entier, dans le respect d’une démarche écoresponsable.


Notre sélection :

Ce qu’il faut retenir

Pour bien choisir ses cosmétiques bio, le premier réflexe consiste à bien regarder les emballages des produits pour vérifier différents éléments comme la liste des ingrédients et la présence d’un label bio. Ecocert, Cosmebio, NaTrue, Cosmos Organic et Slow Cosmétique sont les principaux garants de la qualité et de l’éthique des produits de beauté bio. Il existe également des marques de référence, reconnues et labellisées depuis de nombreuses années. Nous vous recommandons de privilégier des valeurs sûres et d’être particulièrement attentifs afin de faire la distinction entre les cosmétiques bio et les produits qui se disent naturels mais ne correspondent pas aux réglementations de l’agriculture biologique et des cahiers des charges des labels. Pour aller encore plus loin et maîtriser complètement la composition de vos produits de beauté, vous pouvez aussi vous lancer dans les cosmétiques maison !


© Crédits photo logos : ecocert.com, cosmebio.org, natrue.org, cosmos.ecocert.com, slow-cosmetique.org