Comment choisir sa coudière ?

Comment choisir sa coudière ?
Le coude est une articulation unifiant trois os entre eux : le radius, le cubitus et l’humérus. La jonction de ces trois articulations classe le coude parmi les parties sensibles du corps auxquelles il faut faire attention. Traumatisme, mouvements répétitifs, mauvaise posture sont autant de causes pouvant être responsables de pathologies du coude.

Soigner un coude douloureux nécessite souvent une immobilisation. Pour se faire, le port d’une coudière peut être prescrit. Une coudière est un dispositif médical de protection qui englobe le coude et qui permet de le maintenir en place. Elle apporte la compression nécessaire à une bonne guérison et peut aussi procurer un certain confort en fonction de ses accessoires.

Vous souffrez d’une douleur au coude ? Et si vous optiez pour l’achat d’une coudière ? Découvrez concrètement à quoi sert cet équipement et les différentes pathologies qu’il soulage. Apprenez également à choisir votre coudière selon vos besoins et à la mettre en place.

A quoi sert une coudière ?

La coudière peut être préconisée dans plusieurs domaines de la vie quotidienne. Elle peut, en effet, accompagner vos activités professionnelles ou sportives lorsque le bras est très sollicité. Elle a un rôle de prévention des blessures ou des récidives lorsque le coude a déjà été touché par une pathologie telle que la tendinite, par exemple.

Grâce à sa compression, la coudière proprioceptive (nom donné à ce matériel orthopédique lorsqu’il s’agit de prévenir les « accidents ») joue un véritable rôle dans la perception du cerveau. Elle permet à celui-ci de mieux appréhender la position et le mouvement dans l’espace de l’articulation et, à terme, de le stimuler et le rendre plus alerte. Elle est indiquée lors de la pratique d’un sport intense pour le coude comme le tennis, le ping pong ou le golf mais aussi lors de la reprise d’une activité professionnelle ou personnelle (jardinage, par exemple).

Une coudière est également prescrite comme un moyen curatif. Elle est particulièrement indiquée en cas d’arthrose, d’élongations, d’entorse bénigne, de coude douloureux, de séquelles de tendinite ou d’épicondylite. Elle intervient ainsi après une blessure ou pendant les douleurs afin de maintenir le coude et de soulager les symptômes.

Une coudière pour chaque pathologie

La coudière maintient et sécurise l’articulation du coude. Elle répond à des besoins spécifiques et se présente avec diverses caractéristiques. C’est une solution naturelle qui aide à la stabilisation et apaise les douleurs en continu.

La coudière pour tendinite

La tendinite est une inflammation des tendons qui provoque de vives douleurs. Elle se traduit par une sensation de brûlure ou de décharge électrique et rend difficile les étirements. Elle est rencontrée chez une large catégorie de patients (les sportifs amateurs ou professionnels mais aussi les personnes travaillant à longueur de journée sur un ordinateur, par exemple). La tendinite est à l’origine d’un gonflement des tendons. Les tendons relient les muscles aux os et sont composés de fibres de collagène afin de produire la contraction des muscles. Lors d’une tendinite, ils ont une action similaire à une corde qui est en train de « s’effilocher ». Cette action va conduire à une réaction inflammatoire qui se situe majoritairement au niveau de la tête du radius (la partie ronde qui sort du coude).

La tendinite peut être la conséquence d’un traumatisme (un choc reçu accidentellement), d’une répétition de mouvements, d’une mauvaise posture, d’un effort physique violent sans s’être échauffé au préalable, etc. La capacité de résistance du tendon est dépassée et les contraintes sont trop importantes pour lui : la douleur et l’inflammation apparaissent.

Si vous en êtes atteint, votre médecin pourra définir la gravité des lésions des tendons lorsque vous aurez effectué une échographie. Une mise au repos du coude sera essentielle pour qu’il puisse récupérer toutes ses capacités. Une coudière vous sera alors recommandée et sera à porter pendant plusieurs jours à plusieurs semaines selon l’état des tendons. L’immobilisation par la coudière va permettre une guérison plus rapide en favorisant la cicatrisation et la régénération des tendons.

Pour un bon positionnement du coude et un soulagement immédiat de la douleur, vous pouvez opter pour la coudière de soutien musculaire de Gibaud. Elle est d’une grande douceur et s’ajuste parfaitement pour un confort optimal.

Une tendinite du coude non traitée correctement peut engendrer une détérioration sévère des tendons et anéantir l’articulation. Dans ces cas avancés, une chirurgie peut même être envisagée.

La coudière anti-épicondylite

L’épicondylite est également une blessure tendineuse. Elle touche les tendons entre le coude et l’avant-bras fixés sur l’épicondyle et elle est souvent évoquée chez les sportifs. C’est une maladie orthopédique très répandue chez les joueurs qui jouent des coudes (tennis, badmington, ping pong ou golf). Elle est aussi très fréquente chez certains métiers répétitifs comme celui exercé par les hôtesses de caisse.

Ce trouble musculo-squelettique du membre supérieur fait suite à des gestes nocifs comme des extensions et flexions trop intenses et régulières. Cette affection représente 80 % des pathologies du coude et est similaire à une tendinite puisqu’elle provoque une inflammation des tendons. Il est même possible de voir apparaître un léger gonflement du coude.

On désigne aussi l’épicondylite sous le nom de tennis elbow ou de golf elbow pour faire référence à ces sports.

Les coudières anti-épicondylite pour ce type de tendinite peuvent se présenter sous forme de bracelet de compression.
Le bracelet de compression se pose à 1 ou 2 pouces du coude et permet d’assurer une pression constante sur l’avant-bras. Cette pression assure qu’aucune tension excessive ne se fasse lors de la contraction musculaire. Il peut aussi être utilisé en prévention de la douleur dans le cas de surmenage musculo-tendineux (il peut être employé aussi lors d’exercices de musculation).

Découvrez Aircast Bandage Pneumatique de Coude de Donjoy, un bracelet de compression avec cellule pneumatique afin de réduire les vibrations et de transférer la pression de l’effort sur le muscle tenseur au lieu de l’avant-bras. Thuasne Condylex Bracelet est une autre solution pour prévenir ou traiter les douleurs liées à une sollicitation intense. La coudière Thuasne Silistab Epi a, quant à elle, été spécialement imaginée pour traiter l’épicondylite.

La coudière pour l’arthrose

La douleur provoquée par l’arthrose du coude peut exiger une immobilisation de cette articulation. La réaction inflammatoire causée par l’arthrose est déclenchée et augmentée par le mouvement et réapparaît à chaque fois que l’articulation est soumise à un effort.

Même s’il est vrai qu’entretenir ses articulations souffrantes en effectuant des exercices au quotidien est recommandé pour maintenir la souplesse et le tonus musculaire, le port d’une coudière est également conseillé lors de crises douloureuses. Elle permet de limiter les mouvements à l’origine des symptômes.
Il est possible de choisir la coudière Donjoy Condilax avec inserts en silicone et tricotage anatomique. Elle offre un bon maintien et une protection accrue lors des crises d’arthrose.

La coudière pour entorse

L’entorse du coude se traduit par une lésion des ligaments situés soit entre l’humérus et le cubitus soit entre le radius et le cubitus. Elle fait suite à un traumatisme comme la chute d’un objet sur un bras tendu ou bien une torsion démesurée du bras.
L'entorse du coude peut s'accompagner d'un gonflement visible et d'une difficulté à se servir du bras. Une simple immobilisation de l’avant-bras à l’aide d’une coudière peut suffire lorsque l’entorse est bénigne.

Des coudières comme Gibaud coudière ligamentaire ou Thuasne Sport Coudière de Maintien assurent un maintien efficace et exercent une compression homogène sur l’articulation.

Quelle que soit la cause de la douleur, il est conseillé de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes. Lui seul pourra effectuer un diagnostic exact et reconnaître l’origine du problème.

Comment mettre une coudière ?

Avant de poser la coudière, il est nécessaire d’effectuer la mesure de la circonférence du dessous de votre coude (voir image ci-contre).

Schéma mesure tour de bras

Pour connaître la taille de la coudière que vous devez choisir, munissez-vous d’un mètre souple et placez-le à 8 cm à partir du coude. Prenez la mesure et référez-vous aux indications du fabricant car il n’existe pas de correspondance de tailles d’un modèle à l’autre.

Pour plus de précisions sur le choix de votre coudière, vous pouvez vous renseigner auprès de votre pharmacien, il vous aidera à choisir celle qui vous correspond le mieux. Les bracelets de compression ont parfois des tailles uniques, ce qui rend pour eux, le choix beaucoup plus simple.
En ce qui concerne la pose de la coudière, la méthode est légèrement différente selon le type de coudière (bracelet de compression, coudière simple ou avec inserts en silicones et sangles de serrage).

Pour la mise en place d’un bracelet de compression, serrez le poing pour voir la zone du muscle contracté. Placez ensuite les « tampons » ou la cellule pneumatique sur cette zone puis serrez la sangle pour un maintien ferme mais confortable.

Pour les coudières simples de type soutien musculaire ou ligamentaire, enfilez la coudière tout en la positionnant dans la zone du muscle. Ces coudières ont l’avantage de s’adapter parfaitement à toutes les morphologies grâce à leur texture extensible (à condition tout de même de bien choisir sa taille au préalable).

Pour les coudières avec inserts en silicone et sangles de serrage, il faut enfiler la coudière et faire en sorte que les inserts en silicone reposent sur l’avant-bras. Il vous reste ensuite à ajuster la compression en serrant avec les sangles. Faites attention à ne pas trop comprimer le bras afin d’éviter la diminution de la circulation sanguine (effet garot).

Dans tous les cas, il est possible de demander de l’aide à votre pharmacien. Il pourra vous aider à positionner correctement votre coudière et rendre son port confortable.

Selon la pathologie dont vous souffrez, vous pouvez être contraint de porter une coudière. Ce dispositif médical doit être choisi et mis en place avec sérieux. Disponible sous différents modèles, la coudière peut être plus ou moins invasive mais ses accessoires innovants la rendent très confortable à utiliser. Alors, prêts à tester ?