Choisir un tensiomètre : manuel, électronique, brassard...

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 12/10/2022 à 09h10, publié le 01/04/2019 à 09h04
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Choisir un tensiomètre :  manuel, électronique, brassard...
Manobrassard, manopoire, tensiomètre électronique au poignet ou au bras, modèle adapté aux particuliers ou destiné aux professionnels... Difficile de s'y retrouver parmi les nombreux modèles de tensiomètres sur le marché du matériel médical. De nombreuses innovations technologiques permettent l’utilisation d’un tensiomètre par un patient, en particulier avec les tensiomètres électroniques dotés d’une méthode de mesure oscillométrique. Pharma GDD vous explique les différents tensiomètres pour vous aiguiller et trouver le modèle adapté à votre besoin.

Les tensiomètres électroniques

Les tensiomètres électroniques s'utilisent fréquemment pour l'automesure, chez des patients atteints d'hypertension par exemple, afin de surveiller régulièrement leur pression artérielle. Pour choisir un tensiomètre électronique efficace, qu'il soit au poignet ou au bras, vérifiez qu'il possède une validation par les autorités de santé (ANSM). C'est le cas pour la plupart des tensiomètres sur le marché.

Les tensiomètres électroniques à poignet

Les tensiomètres au poignet ont l'avantage d'être facilement transportables, car de taille réduite. Le manomètre se situe sur le brassard, qui est lui-même auto-gonflable : il se gonfle et se dégonfle automatiquement. Les tensiomètres au poignet font aussi de plus en plus partie du matériel médical utilisé lors de visites à domicile. En revanche, ils ont un inconvénient : le bras doit être correctement placé au niveau du cœur, au risque de fausser les mesures (valeurs trop basses ou trop élevées).
Le Tensiomètre poignet Omron RS2 permet 30 mesures et fonctionne avec la méthode oscillométrique. L'oscillométrie repose sur l'amplitude des variations dynamiques de pression du brassard pneumatique générées par l'expansion de l'artère brachiale sous l'effet de l'onde de pouls. Elle remplace la méthode de mesure auscultatoire stéthoscopique par microphonie. Il n'est pas compatible avec une application de suivi. Il est réglable en fonction de la morphologie allant de 13,5 à 21,5 cm. Il est muni d'un gonflage et d'un dégonflage automatique et d'un indicateur d'installation correcte du brassard ainsi qu'un indicateur d'hypertension.

Les tensiomètres électroniques à poignet connectés et intuitifs

Le Tensiomètre électronique poignet Intell IT RS7 Omron possède un capteur de positionnement avancé et d'installation optimale pour garantir une mesure silencieuse de la tension via la méthode oscillométrique. Son écran LCD permet une lisibilité du résultat et les données peuvent être envoyées sur une application de smartphone via Bluetooth. Il est calibré pour permettre à deux utilisateurs de mémoriser 100 mesures chacun. 

Le Tensiomètre poignet Autotensio SPG 340P de Spengler permet de dépister ou de suivre l'hypertension par méthode oscillométrique. Il est compatible avec les applications Suivi HTA et Depist HTA qui sont téléchargeables sur smartphone. Très fiable, il s'adapte à toutes les morphologies grâce à son brassard à large spectre qui couvre à la fois les tailles M et L (de 22 à 42 cm). Il convient à un utilisateur, à raison de 120 valeurs horodatées. Il est doté d'un écran LCD de 45 mm X 30 mm. 

Le Tensiomètre poignet ICheck 7 de Braun est de petite taille, s'emportant partout. Il permet la mesure du pouls et de l'arythmie. L'affichage de l'écran est clair et instinctif grâce à deux icônes en forme de cœur. Le premier cœur oscille en fonction du degré de tension artérielle, du vert pour une mesure normale au rouge pour une mesure nécessitant une consultation médicale. Le cœur barré d'une ligne désigne une arythmie. Son bracelet ergonomique se positionne facilement et son unique bouton assure une utilisation simple. Il se gonfle automatiquement et les mesures s'affichent. La capacité de mémoire est illimitée et les données peuvent être gérées via une application Omron pour smartphone. 

Le Tensiomètre électronique poignet E-Tens est muni d'un indicateur de battements cardiaques et se réfère à la classification de la tension artérielle pour détecter l'arythmie. Il se gonfle et se dégonfle automatiquement pour mesurer la tension via la méthode oscillométrique. Son écran LCD affiche la date et l'heure, fait la moyenne des 3 dernières mesures et peut être utilisé par deux patients assurant 60 mesures chacun.

Le Tensiomètre de poignet Veroval de Hartmann possède un écran extra-large muni d'un code d'évaluation tricolore choisit par l'OMS pour une interprétation simplifiée du résultat. Il détecte l’arythmie et mesure le pouls. Utilisable par deux patients, il enregistre les résultats dans la mémoire interne de l'appareil qui peuvent ensuite être géré par l'application Veroval téléchargeable gratuitement. Il bénéficie d'un espace de 200 mémoires, ou de 100 mémoires par utilisateur.

Les tensiomètres électroniques à bras

Les tensiomètres au bras sont plus encombrants, et plus délicats à ajuster, surtout pour une personne seule mais ils sont plus fiables. Pour ne pas fausser les mesures, il faut choisir le brassard adapté. Certains appareils ne déclenchent la mesure que si l'appareil est bien positionné.

Le Tensiomètre bras Basic Omron M2 assure une simplicité d'utilisation tout en bénéficiant de la technologie IntelliSense qui prévient lorsque le brassard est mal positionné. Ce dernier se gonfle après avoir pressé l'unique bouton. Il permet la mesure via la méthode oscillométrique, mesure le pouls et détecte l'arythmie. 

Le Tensiomètre bras Braun ExactFit1 fonctionne selon la méthode d'oscillométrique et est doté d'un brassard universel. Deux bips retentissent pour signaler la fin de la mesure. Simple et compact, il permet une mesure rapide de la tension artérielle. Il conserve en mémoire la dernière mesure.

Le Tensiomètre électronique de bras Autotensio Spengler est un instrument très fiable doté d'un brassard à large spectre couvrant la taille M et L (22-42 cm), lui permettant de s'adapter à de nombreux patients. Il est muni d'une mémoire horodatée facilitant l'accès à deux utilisateurs avec 120 mémoires. Il est compatible avec l'application mobile d'utilité publique pour le suivi SuiviHTA. Son écran LCD de 45 mm x 30 mm est muni d'un indicateur OMS tricolore qui assure un résultat immédiat. Il permet la mesure de la pression systolique, diastolique et le rythme cardiaque, via la mesure oscillométrique avec un temps de réponse inférieur à 1 minute. Il détecte l'arythmie et bénéficie d'un indicateur d'hypertension selon l'échelle OMS. 

Le Tensiomètre automatique Omron M3 Confort est muni d'un brassard préformé IntelliWrap qui réduit les erreurs de mesures et l'inconfort grâce à un voyant ok confirmant le bon positionnement du bras. Il permet de mesurer la fréquence du pouls, l’hypertension et l’arythmie cardiaque via la méthode oscillométrique. Il peut être utilisé par deux patients et dispose d'un mode pour des mesures occasionnelles sur une tierce personne (2 utilisateurs + 1 mode invité). Il assure 60 mesures en mémoire pour chaque utilisateur et une autonomie allant jusqu'à 1000 mesures.

Le Tensiomètre Veroval Duo Hartmann permet la prise de 2 mesures : oscillométrique et bruits de Korotkoff (pression sanguine : bruits artériels). Ces sons auscultatoires sont écoutés lorsque la pression générée par le brassard préalablement gonflé d'un sphygmomanomètre est relâchée. L'apparition des bruits correspond à la pression systolique et la disparition à pression diastolique. Il est disponible avec les modèles de brassard en taille L et M.

Les tensiomètres à bras électroniques connectés et intuitifs

Le Tensiomètre bras Spengler Tensonic apporte les mêmes caractéristiques que le tensiomètre Autotensio Spengler avec en supplément la possibilité de mesurer la tension de deux utilisateurs. Il est compatible avec les applications SuiviHTA et DepistHTA et possède un indicateur d'arythmie.

Le Tensiomètre Omron Evolv, élaboré sans fils ni tube, se pose directement sur le bras via une bande velcro. Il est muni d'une connexion Bluetooth via un smartphone pour collecter les informations à l'aide d'une application. Il est accompagné d'un étui de rangement et permet de détecter l'arythmie et le mouvement corporel.

Le Tensiomètre Omron M7 Intelli IT est doté de la technologie IntelliWrap qui détecte instantanément si le brassard est correctement positionné. Il repère également tout battement de cœur irrégulier et capte les mouvements du corps. Il possède une fonction avancée de calcul de moyenne et son grand écran légèrement incliné doté d'un affichage clair facilite la lecture des mesures. Il se connecte à un smartphone via l'application Omron Connect, qui enregistre et centralise les mesures pour un suivi et une lecture claire par le médecin. Ce tensiomètre peut mémoriser 100 mesures pour chacun des deux utilisateurs.

Le Tensiomètre Bras ExactFit 5 Connect Braun est le modèle connecté à l'application via Bluetooth Braun Healthy Heart et offre la possibilité de conserver 200 lectures. Il est doté de l'indicateur OMS/ESH avec un code couleur pour interpréter la tension et indiquer de façon lisible la présence d'hypertension et son degré de gravité. Il assure la mesure via la méthode oscillométrique, et peut effectuer le suivi de deux utilisateurs. Il conserve en mémoire les 60 dernières mesures effectuées.

Le Tensiomètre E-Tens d’Euromédis effectue la moyenne des 3 dernières mesures. Son écran LCD assure un affichage de la date et de l'heure. Doté de la méthode oscillométrique, il permet la mesure du pouls de l'arythmie, de la pression systolique et diastolique.

Le Tensiomètre de bras Veroval Hartmann bénéficie d'un brassard automatique à la technologie confort Air qui permet à la pression de s'adapter aux valeurs de tensions avec confort. Il enregistre les données via un logiciel téléchargeable pour les partager avec le médecin. Son grand écran permet un affichage des données via un code couleur qui indique de façon intuitive le degré de dangerosité de la tension. Il enregistre les données via un logiciel téléchargeable pour un suivi et un contrôle parfait du médecin.


Des accessoires de mesure & diagnostic de peuvent être nécessaires pour compléter l'équipement de votre tensiomètre (brassard supplémentaire, adaptateur secteur...).

Les tensiomètres professionnels 

Les tensiomètres manuels

Les tensiomètres manuels sont destinés au corps médical et aux professionnels de santé. Ils nécessitent l’utilisation d'un stéthoscope (parfois fourni avec le tensiomètre, selon les modèles), puisque le contrôle des pressions systoliques et diastoliques se fait visuellement (via la lecture du manomètre) et de façon auditive (via le stéthoscope). La pression systolique est la force avec laquelle le sang est expulsé du cœur vers les membres, tandis que la pression diastolique est la force avec laquelle le sang est ré-acheminé vers le cœur. Ce sont ces critères que l'on détermine par deux chiffres (14/9, par exemple).

Le tensiomètre manopoire

Sur le tensiomètre manopoire, le manomètre se situe au niveau de la poire de gonflage. Le changement de brassard est aisé, ce qui lui permet de convenir ainsi à une majorité de patients. Sur Pharma GDD, nous proposons de nombreux modèles de tensiomètres manopoire dont les tensiomètres grand cadran, pratique pour une utilisation en cabinet ou en centre hospitalier, qui peut s'adapter sur un pied à roulettes (en option) ou qui peut être accroché à un mur, ou les tensiomètres fournis avec un ou plusieurs brassards. Certains tensiomètres manopoire comme le Mobi de Spengler sont dotés d'accessoires ultra pratiques comme les brassards spécifiques qui disposent de connecteurs aimantés. Cette connectique révolutionnaire nommée Life Link a pour but de connecter très rapidement le brassard au tensiomètre permettant la prise de tension et la lecture plus rapidement par le biais de l'index. Il comporte un grand nombre d'innovations comme la valve de décompression plus, ou encore la poire de gonflage plus souple permet une augmentation du volume de 11%, ce qui permet de moins gonfler le brassard et de gagner en confort. Son ergonomie permet une utilisation ambidextre. Son innovation 3D Shield, est basée sur 3 couches successives et hermétiques conférant au tensiomètre une grande résistance face aux chutes et chocs sans altérer la précision. Le brassard, bénéficie d’un design doté d'un décrochage qui permet de visualiser l'index de taille de brassard. Cela permet de voir dès la pose si la taille du brassard est adaptée à la morphologie du patient. 

Le manobrassard

Sur le manobrassard, le manomètre se situe sur le brassard. On lit donc la tension à même le bras. Inconvénient : le manobrassard peut être difficile à placer, surtout chez les personnes âgées ou en surpoids. Enfin, pour les personnels amenés à intervenir en situation d'urgence, le kit tensiomètre Spengler comprend un tensiomètre manopoire et 3 brassards. 

Pourquoi contrôler sa tension ?

L'utilisation d'un tensiomètre à domicile permet de contrôler l'efficacité (ou non) d'un traitement prescrit par le médecin, et de réagir en conséquence si la tension constatée est anormale. Il est important d’effectuer une automesure afin de vérifier une éventuelle hypertension artérielle.

Prise de tension à domicile, automesure : précautions générales

  • Suivre la « règle des 3 » : prendre sa tension 3 fois le matin et 3 fois le soir pendant 3 jours (de préférence avant la prise de médicaments). Il est important que les mesures soient prises à heure fixe pour être fiables.
  • Il faut rester au calme et au repos durant 5 minutes avant d’effectuer la mesure.
  • La tension artérielle se mesure assis le dos bien droit collé au dossier de la chaise, après 5 minutes de repos et de calme. 
  • Pas d'alcool ni de tabac, ne pas croiser les jambes et garder le dos droit au moment de la mesure.
  • Noter les résultats sur un carnet si l'appareil n'enregistre pas les mesures, ainsi que les médicaments éventuellement pris récemment.
  • Éviter de prendre trop souvent votre tension, car la répétition trop fréquente de mesures altérera la circulation sanguine.
  • La taille du brassard est très importante pour que les mesures soient fiables : il doit être proportionné au bras. Certains modèles de tensiomètres sont disponibles en plusieurs tailles de brassards.
  • Toujours bien lire le mode d'emploi du tensiomètre avant l'utilisation.
Vous pouvez vous référer aux recommandations Spengler pour savoir comment dépister et suivre une hypertension artérielle.

L'interprétation des chiffres doit dans tous les cas se faire par le corps médical. Seul un médecin peut prescrire des médicaments en cas d'hypertension artérielle : pas d'automédication.

À retenir

L’utilisation d’un tensiomètre permet de contrôler sa tension et d’effectuer une automesure pour aider au dépistage de maladies cardio-vasculaires. Le dépistage HTA repose sur la mesure de la pression artérielle qui demande l'utilisation d'un tensiomètre. L'hypertension artérielle est une pathologie qui touche près d'un adulte sur trois en France. Sans traitement adapté, elle peut provoquer des maladies cardio-vasculaires graves comme un AVC, voire le décès. Malgré les campagnes de sensibilisation, l'hypertension demeure trop souvent sous-diagnostiquée et pour les patients pris en charge, la pression artérielle reste mal contrôlée. C'est pourquoi la Haute Autorité de Santé et la Société Française d'HTA (SFHTA) ont élaboré des indicateurs pour aider les personnes à mieux comprendre et à contrôler leur tension artérielle.