Toutes les questions que vous vous posez sur le Dossier Médical Partagé (DMP)

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 27/10/2022 à 16h10, publié le 20/10/2022 à 16h10
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Toutes les questions que vous vous posez sur le Dossier Médical Partagé (DMP)
Le Dossier Médical Partagé ou DMP fait de plus en plus parler de lui. Mais sait-on en pratique ce qu’il contient ; comment il s’organise ; qui a accès ; comment s’y connecter ; quel est son enjeu en matière de santé publique…. Dossier Médical Partagé (DMP), son contenu, son accès, ses enjeux…Pharma GDD vous dit tout sur ce nouvel outil numérique

C’est quoi le Dossier Médical Partagé ?

Le Dossier Médical Partagé (DMP) est votre carnet de santé numérique. Concrètement, il permet au patient de rassembler en un même endroit ses données de santé et de les partager avec les professionnels de santé de son choix.
Son objectif est d’offrir à chacun, professionnel comme patient, un outil pratique et confidentiel, au service de la coordination des soins pour simplifier la transmission des informations médicales, paramédicales et administratives entre les soignants, en ville comme à l’hôpital.

Quelles sont les informations contenues dans le DMP ?

Le DMP peut regrouper toutes les informations médicales d’un patient : traitements médicamenteux, pathologies et allergies éventuelles, historique des remboursements, comptes rendus d’hospitalisation et de consultation, résultats d’examens de biologie, examens d’imageries médicales, directives anticipées…

Le DMP contient également le volet de synthèse médicale, outil de coordination entre professionnels. Véritable condensé de l’état de santé du patient rédigé par le médecin traitant, le volet de synthèse médicale (VSM) est un élément clé du DMP. Il permet de faciliter l’échange d’informations concernant un patient et de coordonner les différents professionnels de santé autour du projet de soins.
Il contient les informations pertinentes et essentielles à cette coordination : antécédents personnels et familiaux, traitements, allergies, historique médical et le projet thérapeutique.

Il est essentiel lors d’une prise en charge pluriprofessionnelle hospitalière ou médico-sociale.

Comment s’organise le DMP ?

Le DMP est organisé en neuf espaces spécifiques : synthèse, traitement, analyses, imagerie, comptes rendus, prévention, certificats, données de remboursement et espace personnel.

Cette arborescence très structurée permet un classement rigoureux des documents. La traçabilité de chaque document est assurée par l’indication de l’auteur et de la date de dépôt. Un en-tête contenant des métadonnées permet d’indexer certains documents enregistrés dans le DMP. Les professionnels de santé peuvent réaliser une recherche spécifique sur la base d’un mot clé de leur choix.

Qui a accès au DMP et comment y accéder ?

Chaque professionnel de santé peut saisir les informations et documents liés à sa spécialité en fonction de son implication dans le parcours de soin. Le patient peut lui aussi ajouter des informations le concernant. Dès lors que le patient l’a autorisé, un professionnel de santé peut consulter et alimenter son DMP. Il doit être muni de sa carte professionnelle de santé et de la carte vitale du patient.

Le médecin traitant bénéficie, par ailleurs, de droits spécifiques sur le DMP de son patient. Il peut par exemple : bloquer l'accès du DMP à un professionnel de santé, consulter l'historique de tous les accès au DMP de son patient, accéder aux documents que son patient a choisi de masquer aux autres professionnels de santé, donner le statut de médecin traitant à un autre médecin.

Le DMP est accessible directement via le site dmp.fr ou depuis un logiciel métier.

Depuis mars 2022, ce Dossier Médical Partagé est intégré à Mon espace santé.
 

Commentaires (0)

info
Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article !
Me connecter et continuer