Les préservatifs sont gratuits pour les moins de 26 ans en pharmacie depuis le 1er janvier

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 25/01/2023 à 17h01, publié le 05/01/2023 à 15h01
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les préservatifs sont gratuits pour les moins de 26 ans en pharmacie depuis le 1er janvier
Depuis le 1er janvier, les préservatifs sont gratuits en pharmacie pour les moins de 26 ans. Pourquoi une telle mesure ? Comment obtenir gratuitement ces préservatifs dans les pharmacies ? En quoi cette mesure est-elle importante ? On répond à vos questions sur ce nouveau dispositif.

Pour les moins de 26 ans, les préservatifs sont gratuits en pharmacie.

Gratuité des préservatifs masculins en pharmacie

Depuis le 1er janvier, les moins de 26 ans peuvent se procurer gratuitement des préservatifs masculins dans les pharmacies. Annoncée dans un premier temps pour les 18-25 ans, la mesure a été élargie aux mineurs.
Avant le 1er janvier 2023, les préservatifs étaient remboursés par la Sécurité sociale à hauteur de 60%, sans limites d'âge, mais sur prescription obligatoire d'un médecin ou d'une sage-femme.

Deux marques de préservatifs (Eden et Sortez couverts !) étaient alors remboursées à hauteur de 60 % par l'Assurance maladie sur prescription d’un médecin ou d’une sage-femme, les 40 % restants étant couverts par les complémentaires santé. Mais cette mesure était méconnue. Le gouvernement a alors annoncé la gratuité en pharmacie de cette contraception barrière.

Comment obtenir gratuitement ces préservatifs en pharmacie ?

Les moins de 26 ans, fille ou garçon, peuvent se présenter en pharmacie pour obtenir gratuitement une boite de préservatifs. Il suffit de donner sa date de naissance et sa carte vitale pour les plus de 18 ans. Pour les mineurs, rien n’est réclamé et ça reste anonyme. Une seule boîte de la marque Eden ou Sortez couverts ! (12 ou 24 suivant la marque) est délivrée gratuitement par jour et par personne.

Il est possible de revenir le lendemain pour obtenir une nouvelle boîte de préservatifs gratuitement, dans les mêmes conditions que la veille.

A noter que les mineurs ont toujours la possibilité d’obtenir des préservatifs gratuits dans les centres spécialisés (planning familial, centre de santé sexuelle…) et dans les infirmeries scolaires.

Quels sont les autres mesures prises pour améliorer la santé sexuelle des jeunes ?

La gratuité des préservatifs masculins pour les moins de 26 ans s’ajoute à :
  • la gratuité de la contraception d’urgence pour toutes les femmes, sans prescription médicale
  • la gratuité de la contraception pour les femmes jusqu’à 25 ans inclus (depuis le 1er janvier 2022)
  • la généralisation de l'accès au dépistage sérologique du VIH dans tous les laboratoires de biologie médicale sans ordonnance et avec une prise en charge à 100%
  • l’élargissement du dépistage sans ordonnance en laboratoire de biologie médicale à d'autres infections sexuellement transmissibles et la prise en charge du dépistage à 100% pour les moins de 26 ans.

Pourquoi est-il indispensable de se protéger des IST ?

Cette gratuité des préservatifs va permettre de lutter contre les maladies sexuellement transmissibles (sida, papillomavirus, hépatite B, syphilis, chlamydia, gonorrhée.…)
Le nombre d'infections sexuellement transmissibles est en recrudescence chez les jeunes, en particulier chez les hommes de 15 à 29 ans et le nombre de nouveaux diagnostics d’infection au VIH n’a pas baissé en France, stagnant autour de 5000 en 2021.

D'ici 2030, l'objectif du gouvernement est d’arriver à zéro nouvelle infection par le VIH et à l'élimination des infections sexuellement transmissibles en tant que problèmes majeurs de santé publique.

A lire également : Ados et préservatifs
 

Commentaires (0)

info
Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article !
Me connecter et continuer