Aide aux repas : couverts ergonomiques et ustensiles

Aide aux repas : couverts ergonomiques et ustensiles
Les difficultés du patient peuvent devenir telles qu'il ne parvienne plus à s'alimenter correctement. Mais heureusement, il existe des aides techniques permettant de parer à cette situation.

Des aides techniques dans chaque étape de la vie courante

Les aides techniques au sens large peuvent être utilisées dans quatre domaines différents : l'hygiène, les déplacements, le transfert (du lit au fauteuil roulant par exemple), l'audition. En fonction des besoins, ces aides prennent la forme de protections pour l'incontinence, de déambulateurs, de scooters électriques, de lèves-malades, d'aides à la préhension, et bien d'autres encore.

L'usage d'une aide technique quelle qu'elle soit est plus courant que le réaménagement d'un logement, car évidemment plus simple et moins coûteux. Sans compter que les patients sont souvent mal informés des possibilités d'aménagement de leur logement.

Les aides techniques réduisent l'intervention de l'aide humaine mais ne peuvent en aucun cas s'y soustraire totalement. Elles compensent le plus possible le handicap et redonnent de l'indépendance et de l'autonomie à la personne.

Il est utile, voire indispensable, d'évaluer en amont les besoins de la personne. Un bilan global peut alors être fait avec un ergothérapeute : le mode et le lieu de vie de la personne, son logement, l'accessibilité des objets du quotidien... Le choix des aides techniques dépend dans tous les cas grandement de l'origine du handicap (accident, maladie...).

Aide aux repas : les ustensiles ergonomiques

De nombreux ustensiles, spécialement conçus pour les personnes rencontrant des difficultés de préhension, sont très astucieux quand on manque de force ou de précision : ouvre-bouteille en caoutchouc, couverts ergonomiques, éplucheurs ergonomiques, ouvre-boite et ouvre-bocal automatiques, bande ouvre-bocal pour faciliter l'ouverture des récipients...

Pour la préhension affaiblie (par exemple en cas d'arthrite ou de paralysie), le manche fait la différence : il peut être gros, préformé, ergonomique ou avec clip. Les couverts ergonomiques ont un manche doux qui absorbe les chocs et qui peut se tenir même humide, facilitant ainsi la prise en main. Les couverts extra-lourds sont eux plutôt destinés aux personnes souffrant de tremblements, permettant ainsi de stabiliser davantage les mouvements et de réduire les tremblements.

En ce qui concerne la préhension, le rebord d'assiette est surtout utile aux personnes qui ne peuvent pas utiliser facilement leurs deux mains. Il s'adapte ainsi à l'utilisation d'assiettes normales et s'adapte à la plupart des formats. Il existe aussi des assiettes adaptées avec rebord intégré et d'autres avec réservoir pour eau chaude, de manière à garder la nourriture chaude plus longtemps.


Notre sélection :

Des gobelets adaptés

Se saisir d'un verre classique pour boire de l'eau est souvent difficile, voire impossible, pour les personnes qui présentent des difficultés de préhension ou qui souffrent d'un handicap. Pour remédier à ce problème, de nombreuses entreprises spécialisées dans le matériel médical ont développé des verres et des gobelets ergonomiques adaptés. Ainsi, un verre ou gobelet doté d'une ou deux anses permet de boire en toute autonomie. Pour les patients souffrant de tremblements liés par exemple à la maladie de Parkinson, il existe des tasses lourdes et incassables, résistantes aux éventuelles chutes.

Les personnes ayant des problèmes de déglutition doivent elles aussi avoir des ustensiles adaptés pour consommer de l'eau ou tout autre liquide. Les verres avec découpe nasale permettent de boire tout en maintenant la tête et le cou à la verticale. Ils facilitent ainsi la déglutition et évitent à la personne de se mordre. Un verre canard est souvent nécessaire pour préserver l'hydratation des personnes alitées. En fonction des besoins de chacun, une gourde ou une paille réutilisable peut être une solution intéressante.


Notre sélection :

Maintenir l'autonomie d'un patient en cuisine

Dans certains cas, les personnes ayant des problèmes de préhension souhaitent malgré tout continuer à cuisiner. Afin de limiter au maximum les risques de blessure tout en maintenant leur autonomie, nous vous proposons des ustensiles de cuisine spécialement conçus pour les besoins quotidiens de ces patients. Vous trouverez notamment des ouvre-boite ou ouvre-bocal automatiques, ne nécessitant pas de mobiliser la force des bras et des mains pour être utilisés correctement.