Prévenir et atténuer les vergetures

Prévenir et atténuer les vergetures
Les vergetures sont des lésions de la peau très fréquentes qui concernent près de 80 % des femmes. Semblables à des stries rouge violacé ou blanc nacré selon leur ancienneté, elles n’ont aucun impact sur la santé mais peuvent être à l’origine de complexes et devenir gênantes au quotidien. Elles peuvent être favorisées par différents facteurs, les plus importants étant l’étirement et la distension rapide et brutale de la peau. Certaines habitudes associées à l’utilisation de soins anti-vergetures disponibles en pharmacie permettent de prévenir et atténuer les vergetures si elles sont déjà présentes. Pharma GDD explique d’où viennent ces marques jugées inesthétiques, présente les différentes solutions pour les éviter et fait le point sur les traitements qui peuvent les faire disparaître.

Qu’est-ce que les vergetures et d’où viennent-elles ?

Les vergetures sont des altérations de la peau qui apparaissent lorsque le derme profond, situé entre l’épiderme et l’hypoderme, se déchire spontanément suite à une trop grande tension exercée sur les fibres de collagène et d’élastine, les principaux éléments constituant la structure de base de la peau. Tout le monde peut y être confronté : femmes, hommes, personnes minces et rondes, sportives ou sédentaires.

Les vergetures « classiques »

Fines et discrètes, les vergetures « classiques » ne sont pas le signe d’un problème de santé et n’ont pas d’impact sur l’organisme. Elles sont cependant souvent jugées inesthétiques et peuvent générer des complexes chez les personnes concernées. Différentes parties du corps peuvent en présenter : le ventre, les hanches, les cuisses, les fesses, la poitrine ou encore les bras. Au départ, elles ressemblent à des cicatrices et ont un aspect rouge violacé, signe d’une inflammation. Tout en longueur, les vergetures altèrent la structure de la peau et entraînent souvent des irrégularités de texture. Avec le temps, elles s’éclaircissent jusqu’à prendre une teinte de blanc nacré. Pour atténuer les vergetures, il faut prendre des mesures dès qu’elles apparaissent.

Syndrome de Cushing

Dans certains cas, l’apparition de vergetures peut être liée au syndrome de Cushing, un problème de santé qui se caractérise par un excès de corticoïdes dans l’organisme, que ce soit en raison d’un usage abusif de médicaments en contenant ou d’un dysfonctionnement des glandes surrénales qui fabriquent trop de cortisol. Cette pathologie favorise le développement de vergetures importantes, larges, rouges, verticales et localisées sur l’abdomen, la racine des cuisses et des bras et la poitrine. D’autres signes y sont associés : peau très fine et fragile sujettes aux hématomes, fonte ou faiblesse musculaire, prise de poids au niveau du ventre et du visage.

Quels sont les facteurs favorisants ?

L’étirement de la peau est la principale cause des vergetures. Ce phénomène peut être favorisé par différents facteurs et situations à risques, notamment en cas de prise ou de perte de poids. La grossesse est ainsi une période propice à l’apparition des vergetures. Près de 75 % des femmes y sont sujettes, le plus souvent au cours du troisième trimestre, car la quantité de cortisol dans le sang augmente et fait varier la souplesse et l’élasticité de la peau. Plus le taux de cette hormone est élevé moins la production de collagène est importante. L’épiderme devient alors moins élastique, moins résistant aux tensions alors que le ventre voire d’autres parties du corps s’arrondissent. Le risque de vergetures perdure également après l’accouchement puisque la peau doit retrouver son état d’avant la grossesse.

Les régimes amaigrissants et restrictifs et les variations hormonales en période de puberté et de ménopause sont aussi des situations qui favorisent l’apparition de vergetures. 25 % des jeunes filles y sont confrontées contre 10 % des garçons car leurs formes se développent davantage, entraînant parfois une prise de poids importante. Les variations hormonales ont aussi pour effet de faire varier le taux de cortisol et donc la structure de l’épiderme.

Phénomène plus étonnant et moins connu : les vergetures chez les sportifs de haut niveau. L’exercice physique régulier et intense ainsi que les périodes de compétitions induisent une augmentation importante du taux de cortisol, ce qui installe un terrain favorable. Les pratiquants de musculation et plus particulièrement de culturisme sont eux aussi concernés car la prise de masse musculaire recherchée dans leur discipline met la peau à rude épreuve.

Enfin, la génétique joue également un rôle dans l’apparition des vergetures car elle influence l’épaisseur de l’épiderme et la qualité du collagène. Pour autant, il n’existe pas de peaux « à vergetures » et la carnation ne tient aucun rôle dans leur survenue.

Comment prévenir les vergetures ?

Lorsqu’elles atteignent une couleur rosée puis blanche, les vergetures sont irréversibles et il est impossible de les faire totalement disparaître. C’est pourquoi il est indispensable de prendre de bonnes habitudes et d’effectuer les bons gestes pour prévenir leur apparition.

Prendre soin de sa peau

Le premier réflexe à avoir pour éviter les vergetures consiste à prendre soin de sa peau au quotidien. Cela passe avant tout par l’hydratation qui, dans l’idéal, devrait être apportée matin et soir par un soin pour le corps adapté au type de peau. Hydrater et nourrir l’épiderme contribue à maintenir durablement son élasticité et à le rendre plus résistant aux éventuels étirements qu’il pourrait subir. De nombreuses options s’offrent à vous pour hydrater votre peau : lait corporel, baume, huile végétale, beurre de karité ou de cacao… Pour savoir quel produit choisir, consultez notre fiche conseil : « Gommage et hydratation : les alliés d’une belle peau ». Pensez aussi à boire suffisamment d’eau pour hydrater la peau de l’intérieur.


Notre sélection :



Veillez à limiter les expositions au soleil de longue durée car cela entraîne une déshydratation et un dessèchement qui vont fragiliser la peau, réduire son élasticité et donc favoriser l’apparition des vergetures, sans compter le risque d’hyperpigmentation qui pourrait toucher celles qui sont déjà présentes. Évitez également les bains trop chauds et prolongés. Bien que très agréables, ils accentuent le relâchement cutané et augmentent le risque de vergetures.

Utiliser des soins anti-vergetures

Si votre peau est dans une situation à risque de vergetures, vous pouvez vous tourner vers des soins plus spécifiques pour prévenir leur apparition. Sous forme de crèmes, de gels ou d’huiles, ces soins peuvent être utilisés notamment pendant la grossesse et jusque dans les premiers mois qui suivent l’accouchement mais aussi dans une période de régime. Leur efficacité dépendra essentiellement de la qualité de votre peau. En traitement, les soins anti-vergetures doivent être appliqués dès que celles-ci apparaissent car plus elles blanchissent plus il est difficile de les atténuer.


Notre sélection :

Les huiles végétales et essentielles

Pour éviter les vergetures, vous pouvez utiliser des solutions naturelles et appliquer régulièrement des huiles végétales associées à des huiles essentielles. Les huiles d’argan et de rose musquée sont reconnues pour leurs propriétés nourrissantes, assouplissantes, anti-inflammatoires, régénérantes et revitalisantes. Naturellement riches en acides gras essentiels, elles maintiennent l’élasticité de la peau et réduisent les risques de voir apparaître des vergetures. Vous pouvez les utiliser seules ou y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne (aussi appelée « immortelle »). Cette huile essentielle est cicatrisante, stimule le renouvellement cellulaire et est aussi très efficace pour atténuer les vergetures les plus récentes. Attention cependant : son utilisation est contre-indiquée pour les femmes enceintes.


Notre sélection :

L’importance des massages

Lorsque vous appliquez vos soins hydratants ou anti-vergetures, prenez le temps de bien masser les zones de votre corps qui sont les plus exposées. Les massages permettent en effet d’assouplir et de tonifier la peau, de mieux faire pénétrer les actifs des produits et de relancer la circulation sanguine. Un massage de type palper-rouler stimule la production des fibres de collagène et contribue donc à éviter les vergetures.

Hygiène de vie : les bonnes habitudes à prendre

Au quotidien, il est nécessaire de conserver une alimentation équilibrée et d’éviter tout ce qui pourrait créer des tensions au niveau de la peau. Les régimes restrictifs entraînant un effet yo-yo sont ainsi à proscrire. Si vous souhaitez perdre du poids, consultez un diététicien ou un nutritionniste pour être parfaitement encadré et utilisez des soins anti-vergetures durant toute la durée de votre régime avant de repasser à un soin hydratant classique.

Faire du sport vous aidera à tonifier vos muscles, qui sont les principaux soutiens de la peau. Si vous êtes de nature stressée ou anxieuse, apprenez à gérer votre stress pour stabiliser votre taux de cortisol et ainsi éviter les vergetures.

Enfin, n’utilisez jamais de médicaments ou de crèmes contenant de la cortisone sans prescription médicale car leur composition peut augmenter les risques de vergetures.

Comment faire disparaître les vergetures ?

Lorsque les mesures de prévention n’ont pas suffit et que des vergetures sont apparues, le traitement doit intervenir le plus rapidement possible pour que les marques sur la peau soit évitées au maximum. Dans le cas de vergetures installées entraînant une gêne au quotidien, une consultation chez un dermatologue ou un médecin esthétique permettra de trouver un traitement adapté à chaque situation.

Les algues, les plantes et les huiles

Avant de penser aux médicaments ou à une intervention esthétique pour faire disparaître vos vergetures, vous pouvez vous tourner vers des solutions plus douces et accessibles. Ainsi, certains soins contenant des algues riches en silicium (Fucus vesiculosus et Alaria esculenta notamment) permettent de fortifier la peau et de relancer la synthèse de collagène tout en préservant les fibres cutanées des étirements et des tensions.

La Centella asiatica, aussi appelée « herbe du tigre », est une plante au fort pouvoir cicatrisant et régénérant, très intéressante en cas de vergetures. Elle lisse les irrégularités de la peau et prévient son vieillissement, surtout lorsqu’elle est associée à d’autres actifs botaniques comme le thé vert ou la camomille. Les crèmes à base de Centella asiatica facilitent la production de collagène et d’élastine et limite leur destruction.

Les huiles végétales permettent elles aussi d’atténuer les vergetures grâce à leurs vertus assouplissantes, revitalisantes et régénérantes. Privilégiez les huiles de macadamia, de rose musquée, d’avocat, d’onagre et de carthame, de préférence dans leur forme naturelle pour bénéficier au maximum de leurs bienfaits.

La vitamine A

Prescrites par les dermatologues, les crèmes à base de vitamine A acide (trétinoïne, isotrétinoïne) constituent l’un des traitements des vergetures de première intention. Elles entraînent une irritation puis une exfoliation de l’épiderme, ce qui stimule le renouvellement cellulaire et le processus de régénération cutanée. Ces crèmes doivent toujours être associées à une crème hydratante pour éviter une sécheresse intense. A raison d’une application par jour pendant deux à trois mois, elles atténuent les vergetures rouges. Attention : la vitamine A est contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement car elle implique un risque de malformations du fœtus et de troubles du développement chez le bébé allaité.

Les traitements esthétiques de surface

Plusieurs solutions existent en médecine esthétique pour atténuer les vergetures. Les traitements dits de surface vont abraser la peau pour stimuler la synthèse de collagène dans le derme. Contre-indiqués en cas de grossesse, ils nécessitent aussi de ne pas s’exposer au soleil pendant une période allant de dix jours à un mois selon la technique utilisée et l’étendue des zones traitées.

Le peeling profond, réalisé avec de l’acide glycolique, trichloracétique (TCA) ou du phénol, est une abrasion chimique de la peau tandis que la microdermabrasion est mécanique. Cette deuxième méthode projette de fins cristaux d’aluminium sur les zones touchées par les vergetures dans le but de les faire disparaître. Certains dermatologues et médecins esthétiques utilisent aussi du papier abrasif ou, dans le cas du micro-needling, un rouleau doté de minuscules aiguilles. Enfin, le laser crée un échauffement thermique qui va stimuler la peau et relancer la production de collagène.

Dans tous les cas, l’amélioration de l’aspect des vergetures est progressive et il faut compter entre une et trois semaines de traitement pour voir les résultats.

Les injections

Dans certains cas, il est possible de faire disparaître les vergetures et de combler les « fissures » qu’elles laissent à la surface de la peau en ayant recours au mésolift, une technique qui consiste à réaliser des micro-injections sous-cutanées à l’aide d’une seringue spéciale contenant plusieurs actifs : acide hyaluronique, acides aminés et vitamines antioxydantes. Un anesthésiant est également injecté pour éviter les sensations douloureuses. Cinq séances à quinze jours d’intervalle sont conseillées en phase d’attaque puis une séance par mois voire tous les deux mois en entretien.

La radiofréquence

La radiofréquence est une option supplémentaire pour atténuer les vergetures. Des ondes électromagnétiques à très haute fréquence traversent la peau et diffusent de la chaleur comprise entre 39 et 42 ° C. dans les tissus cutanés. Les fibroblastes réagissent en produisant davantage d’élastine et de collagène, ce qui permet d’estomper progressivement les vergetures. En moyenne, trois mois de traitement sont nécessaires pour avoir un résultat optimal.

La chirurgie

L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale réservée aux personnes ayant des vergetures très importantes au niveau du ventre, par exemple après une perte de poids très importante. Cela implique de retirer l’excès de graisse et de peau localisé sur la partie inférieure de l’abdomen et de retendre les tissus pour faire en sorte que la peau du ventre soit plus lisse et régulière.

Un traitement innovant à l’étude : le plasma riche en plaquettes

Déjà utilisé en orthopédie pour soigner les tendinites, l’arthrose et les épines calcanéennes, le plasma riche en plaquettes (PRP) est étudié en dermatologie pour le traitement des vergetures. On lui prête des vertus réparatrices et cicatrisantes ainsi que la capacité à augmenter la synthèse et la régénération des fibres d’élastine et de collagène endommagées. Ce traitement se base sur le propre sang du patient. Le médecin effectue une prise de sang puis sépare le plasma des autres composants à l’aide d’une centrifugeuse. Le PRP est ensuite récupéré à l’aide d’une seringue et injecté sous les vergetures. Il existe toutefois quelques contre-indications telles que la grossesse et l’allaitement ; la prise d’aspirine, de béta carotène et de certains antibiotiques ou antidépresseurs; les maladies du sang et les maladies auto-immunes.

L’essentiel à retenir

Les vergetures sont une problématique très fréquente qui touche essentiellement les femmes. Liées à la dégradation des fibres de collagène dans les couches profondes de la peau, ces lésions sont semblables à des cicatrices et peuvent laisser des marques rouges ou blanches selon leur stade d’évolution. Pour prévenir les vergetures, prendre soin de sa peau est indispensable. Cela passe par l’hydratation et par l’utilisation de soins anti-vergetures lors des périodes à risques : puberté, grossesse, post-accouchement, régime amaigrissant, ménopause… Si la prévention ne suffit pas, il faudra alors passer par un traitement plus poussé pour les faire disparaître. Dans ce cas, une consultation auprès d’un dermatologue ou d’un médecin esthétique est indispensable.