Comment choisir sa protection urinaire ?

Comment choisir sa protection urinaire ?
L’incontinence est un problème que bon nombre d’hommes et de femmes rencontrent dans leur vie. Ce dysfonctionnement contraignant qui peut survenir pour diverses raisons, nécessite l’utilisation d’une protection adaptée au type de fuite, à la morphologie et au degré de mobilité de la personne. Pharma GDD vous informe et vous aide à comprendre les différents critères à connaître pour choisir plus simplement une protection urinaire. Nous verrons les différents modèles disponibles et décoderons ensemble le système de symbole d’absorption représenté par des gouttes.

Incontinence : les différents types de fuites urinaire

L'incontinence urinaire est la perte involontaire des urines par l'urètre.
L'incontinence urinaire est un phénomène qui touche 8% de la population française mais il ne faut pas croire qu'elle ne concerne que les personnes âgées. Les 3/4 des personnes atteintes d'incontinence ont moins de 65 ans. 70% des personnes incontinentes sont des femmes et 30% des hommes.

Il existe 5 types d’incontinence pouvant tout aussi bien apparaitre chez un homme que chez une femme :

  • L'incontinence d'effort se manifeste par une fuite urinaire lorsque l'on porte quelque chose de lourd, lorsque l'on tousse, que l'on éternue ou lors d'un éclat de rire.
  • L'incontinence par regorgement survient quand la vessie est pleine et qu'il est impossible de la vider. Ce phénomène arrive chez les hommes âgés qui souffrent d'une augmentation de la prostate qui vient appuyer sur l'urètre et le comprimer, ce qui empêche l'urine de s'écouler normalement.
  • L’impériosité urinaire également nommée incontinence d'urgence est le genre de fuite urinaire le plus courant chez les personnes âgées. Une envie irrésistible d'uriner provient par les spasmes musculaires au niveau de la vessie, se concluant par une fuite urinaire. L’impériosité peut dans les cas graves survenir plus de 8 fois par jour même la nuit.
  • L'incontinence fonctionnelle concerne les personnes à mobilité réduite dont les capacités physiques et/ou mentales ne peuvent pas leur permettre d'atteindre les toilettes à temps. Une incontinence fécale peut également survenir.
  • L'incontinence mixte est une combinaison de plusieurs types de fuite urinaire, la plus fréquente est la combinaison de l'incontinence d'effort et l'incontinence par impériosité.

Les critères pour choisir la bonne protection urinaire

Pour sélectionner le bon modèle de protection urinaire, il faut utiliser trois critères qui vont vous aider à choisir la protection adaptée sans risque de fuite ou d’inconfort.

Il faut prendre en considération :
  • L’autonomie et la mobilité
  • La corpulence et morphologie
  • Le type de fuite urinaire et l’absorption

Le niveau d’autonomie


Le degré d'autonomie de la personne incontinente correspond au fait d'être mobile et donc indépendant ou bien dépendant d'une personne pour se rendre aux toilettes ou pour changer sa protection urinaire.

Trois niveaux d'autonomie sont répertoriés :

Le premier niveau concerne la personne autonome ou indépendante qui a la possibilité de se rendre aux toilettes et ayant toutes ses capacités pour effectuer les bons gestes du quotidien comme penser à mettre une protection urinaire, la changer régulièrement et aller aux toilettes dès qu'elle ressent l'envie.

Le second niveau d'autonomie correspond à la personne ayant besoin d'aide pour se déshabiller, s'essuyer ou se rhabiller mais qui ont encore une certaine mobilité, celle de se rendre seule aux toilettes.

Enfin, dans le troisième niveau, il est question de la personne dépendante, qui ne peut pas se déplacer seule aux toilettes et qui nécessite une aide. Cette catégorie est généralement en fauteuil roulant, ou bien alitée.

La corpulence de la personne


La corpulence de la personne est également un critère à prendre sérieusement en compte. Le tour de taille de la personne doit être connu pour choisir un slip absorbant, un change complet ou un change ceinture.

Il existe également des changes bariatriques pour les personnes souffrant également d’obésité.

Bien sûr, cela ne concerne pas les protections anatomiques pour les femmes ou encore une coquille anatomique pour un homme.

Pour que la protection de type change complet ou change ceinture soit bien adaptée, il suffit de prendre la mesure du tour de taille de la personne. Le change complet et le change ceinture facilitent le travail des soignants car ils peuvent être changé lorsque le patient est couché. Cette protection très absorbante est efficace plusieurs heures si la taille est adaptée.

Si la couche est trop juste, la personne incontinente ne sera pas à l'aise, des irritations pourront survenir au niveau de la taille mais également au niveau du siège. À l'inverse, si la protection est trop grande, il y aura des fuites. La peau des personnes souffrant d’incontinence est très fragile car elle est perpétuellement recouverte d’une protection urinaire, soumise à l’humidité et à la macération si le change n’est pas suffisamment effectué. Des soins de la peau spécifiques à l’incontinence permettent de nettoyer, de réparer et de protéger l’épiderme.

Le degré d’incontinence


L'incontinence urinaire peut présenter trois degrés différents. Elle peut être légère, modérée ou sévère.
Le type de fuite urinaire :
Il est impératif de prendre en compte le type de fuite, c'est à dire que l'on distingue :
  • La fuite urinaire légère correspondant à une perte de quelques gouttes qui apparaissent lors d'un effort, d'un éternuement ou d'un fou rire.
  • La fuite urinaire modérée caractérisée par une perte d'urine en gouttes ou jets d'un volume inférieur à 200 ml en une fois.
  • La fuite urinaire forte se manifestant par la vidange complète et brutale d'un volume supérieure à 200 ml.

L'incontinence légère


Pour les personnes souffrant d'incontinence légère, il est conseillé d'utiliser une protection anatomique pour homme ou pour femme ou une couche droite associée à un sous-vêtement de maintien qui a la particularité de garder la protection en place et d'assurer une totale discrétion pour s'habiller par la suite.

L'incontinence modérée


En cas d'incontinence modérée, il sera nécessaire d'opter pour une protection anatomique large ou pour un slip absorbant ou une culotte appelés pants. Ces pants s'enfilent comme une culotte et se déchirent sur le côté pour être enlevés.

L'incontinence sévère


Pour l'incontinence sévère, il sera question d'un change complet, sous forme de couche, auquel il est conseillé d'ajouter une couche droite traversable pour plus d'absorption. Il sera également possible de choisir le change ceinture pour plus de facilité de mise en place pour la personne aidante.

Comment choisir le degré d'absorption ?


Le degré d'absorption varie selon le modèle et la marque de la protection urinaire. De manière générale, les diverses marques de protections urinaires utilisent un système iconographique sous forme de goutte allant d'incontinence légère à incontinence sévère, soit de 1 à 8 gouttes. Les 8 gouttes représentent l’absorption dite Max. Les gammes Plus et Super sont notées à 7 gouttes, les protections moyennes sont à 5 ou 6 et enfin, les protections légères inférieures ou égales à 4. Il faudra estimer la quantité et la fréquence des fuites urinaires pour choisir le bon degré d’absorption et la fréquence des changes. Il sera souvent nécessaire d’essayer plusieurs produits avant d trouver celui le mieux adapté à la personne t à son mode de vie.

Les différentes protections urinaires




La protection anatomique et la couche droite


La protection anatomique peut être portée avec des maintiens de protection pour apporter discrétion et confort. Des boxers, des filets ou des culottes de maintien vont apporter un confort et dissimuler les protections contre l'incontinence. Ces protections sont recouvertes d'un tissu doux spécialement adapté pour apporter un confort. Absorbantes, elles évitent tout risque d'humidité des sous-vêtements tout en neutralisant les odeurs.

La couche droite peut également remplacer la protection anatomique pour un souci d’économie. Elle sera un renfort en termes d‘absorption supplémentaire en l’ajoutant à un change complet.


Notre sélection :


Le slip absorbant


Le slip absorbant, également disponible en culotte, est une protection urinaire pour homme et femme qui apporte une sécurité, une discrétion et une absorption efficace sans pour autant gêner la personne dans ses mouvements. Les slips absorbants vont absorber entre 1,8 L et 3,2 L en fonction de l’absorption et de la taille.

Ce type de protection s'apparente aux couches pour enfants que l'on enfile et que l'on déchire sur le côté pour l'enlever. D'ailleurs en cas d'énurésie, c'est à dire l'incontinence diurne et/ou nocturne chez l'enfant, des protections urinaires pour enfant spécialement élaborées sont disponibles.

Notre sélection :


Change complet

Le change complet est destiné aux personnes souffrant d'incontinence par impériosité qui survient de jour comme de nuit. Ces couches intégrales sont adaptées tant aux hommes qu'aux femmes, en particulier chez les personnes âgées, handicapées, à mobilité réduite, en fauteuil roulant ou alitées. Le change complet peut absorber entre 2,3 L et 4,5 L en fonction de la taille et du tour de taille.

Notre sélection :


Le change ceinture

Le change ceinture est la protection absorbante qui va apporter le plus de facilité aux aidants qui prennent soins des personnes dépendantes en fauteuil ou alités.

Notre sélection :


À retenir

Le choix d’une protection urinaire dépend de trois critères importants pour apporter un confort et une efficacité à la personne souffrant d’incontinence. Il sera donc primordial de faire le point sur le degré d’incontinence, le degré de mobilité et la morphologie de la personne. Grâce à ces 3 axes, la personne incontinente sera certaine d’être munie d’une protection adaptée à ses besoins.