Rejoignez-nous !
Livraison prévue demain !

Reflux gastrique : comment l’éviter ?

  • Par Samuel Rault, mis à jour le 20/09/2016 à 16h09, publié le 20/09/2016 à 16h09
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Reflux gastrique : comment l’éviter ?

Le reflux gastrique désigne la remontée du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Il se manifeste généralement après un repas trop riche ou trop copieux. Pour limiter les reflux, Pharma GDD vous délivre ses conseils.

Manger autrement

Afin d’éviter les reflux, mangez dans le calme et prenez le temps de mâcher. Evitez les aliments riches en matière grasse (lait entier, chocolat, épices, aromates, oignons, charcuteries …) et les repas trop copieux (exit tartiflette, raclette…). De même, sachez qu’un estomac vide est plus facilement fragilisé par les agressions acides : évitez donc de sauter des repas ou de jeûner. Enfin, tâchez de ne pas vous allonger juste après les repas et de laisser au moins 2 heures entre le dîner et le coucher.

Quelles boissons éviter ?

Pendant les repas, évitez de boire de trop grandes quantités de liquide. Contrairement aux idées reçues, privilégiez l’eau gazeuse : riche en bicarbonate, elle va diminuer l'acidité et faciliter la digestion. De plus, elle rendra la "vidange gastrique" plus rapide, et donc entraînera des sécrétions acides moindres. Enfin, limitez les boissons alcoolisées, le café et le thé qui favorisent le relâchement du sphincter œsophagien, aggravant le reflux gastrique.

Les bons gestes au quotidien

Les reflux gastriques sont favorisés par une pression excessive sur l’estomac. Tâchez de conserver un poids de santé et surveillez votre prise de poids au niveau de l’abdomen. Dans tous les cas, évitez les vêtements et ceintures qui compriment la taille.

Le tabac et certains médicaments peuvent accentuer l’acidité gastrique. En cas de reflux, tentez d’arrêter de fumer et limitez la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, ibuprofène).

Enfin, évitez le stress et l’anxiété, qui aggravent les symptômes du reflux gastrique.

Autres recommandations : ne vous penchez pas en avant après manger, ne faites pas de sport à la suite du repas et surélevez la tête de votre lit pour ne pas dormir à plat.

Si les reflux gastriques deviennent fréquents ou en cas de symptômes associés (brûlures d’estomac, goût amer dans la bouche, suées et toux nocturnes), contactez votre médecin. Vous souffrez peut-être d’un reflux gastro-œsophagien pathologique.

Lire aussi : Brûlures d'estomac et Reflux Gastro-Oesophagien

expand_less