Morpions : nos conseils pour les éliminer

Morpions : nos conseils pour les éliminer

Le morpion ou Phtirius pubis est un parasite noir minuscule (1 à 3 mm) qui ressemble à un crabe. Il s'implante au niveau des poils pubiens et parfois des aisselles. Pour survivre, il se nourrit du sang de son hôte, provoquant ainsi démangeaisons, irritations et lésions. Pharma GDD vous donne quelques conseils pour vous débarrasser de ces indésirables.

Morpions : quels symptômes ?

La pédiculose inguinale est l'infection de la peau causée par les morpions. Elle se manifeste essentiellement par des démangeaisons, le plus souvent au niveau du pubis et parfois des aisselles. Des marques bleues peuvent également apparaître au niveau des piqûres car les morpions restent agrippés par la tête à leur hôte. Les œufs ou lentes demeurent accrochés à la racine des poils.

Comment se transmettent-ils ?

Les « poux du pubis » se transmettent essentiellement par contact direct lors des rapports sexuels, car ils ne survivent que 24h en dehors de leur hôte. Ils sont d'ailleurs considérés comme maladie sexuellement transmissible (MST). L'infection par les morpions, et principalement par les larves, peut également se faire via des objets contaminés (vêtements, literie, serviettes...).

Prévenir l'infection

Pour éviter toute contamination, il est recommandé de ne pas partager vêtements, sous-vêtements, serviettes de bain et autres linges. De même, n'essayez jamais les sous-vêtements et maillots de bain en magasin. En cas d'infection, un traitement précoce permet d'éviter d'autres contaminations.

Se débarrasser des morpions

Autrefois disponible en pharmacie, la lotion Spray Pax était le seul traitement destiné à éliminer les poux et lentes du pubis. Le traitement s'effectue en 2 fois : la première application élimine les morpions adultes ; la seconde application, 7 jours plus tard, éradique les larves qui viennent d'éclore. Après chaque application, pensez à enfiler des vêtements propres.

Attention : les produits pédiculicides sont contre-indiqués chez la femme enceinte ou allaitante et chez l'enfant de moins de 30 mois.

Pour éviter une recontamination, plusieurs recommandations :

  • traiter le ou les partenaires sexuels,
  • traiter l'entourage,
  • utiliser des aérosols spécifiques pour les objets contaminés,
  • nettoyer les textiles contaminés à sec ou à chaud (60°C).

 

Des démangeaisons peuvent être ressenties pendant plusieurs jours après un traitement efficace. Consultez votre médecin si elles persistent plus d'un mois après.

Lire aussi :

Poux : symptômes et prévention

Comment se débarrasser des poux ?