Titanoreïne 2% crème à la lidocaïne 20g

Crise hémorroïdaire

Référence :

temps de livraison
48 / 72 heures
Estimation de la livraison ESTIMER VOS FRAIS DE PORT
ATTENTION, CECI EST UN MÉDICAMENT.
Attention mÉdicament
Lire attentivement la notice
En stock !
2,47 € TTC

  • PRESENTATION
  • COMPOSITION
  • POSOLOGIE
  • CONTRE-INDICATIONS
  • NOTICE
  • VIDAL

La crème titanoreïne est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs, prurits et sensations congestives au cours des poussées hémorroïdaires et autres affections anales.

Conditionnement : tube de 20 g


Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .
Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)
Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

Composition :

Carraghénates 2,50 g
Dioxyde de titane 2,00 g
Oxyde de zinc 2,00 g
Lidocaïne 2,00 g.

Excipients q.s.p. 100g : palmitostéarate de macrogol, glycérides polyglycolysés saturés, diméticone, cellulose microcristalline, propylèneglycol, parahydroxybenzoates de méthyle (E 219) et de propyle (E 217), sorbate de potassium, eau purifiée.

Excipients à effet notoire : sorbate de potassium, parahydroxybenzoate de méthyle, parahydroxybenzoate de propyle, propylène glycol.

Posologie :

1 application à plusieurs applications par jour.

Mode et voie d 'administration :

Voie rectale.

Durée du traitement :

Le traitement doit être de courte durée.
 

Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé, sauf avis contraire de votre médecin, pendant la grossesse.

Précautions d'emploi :

Si les troubles hémorroïdaires ne cèdent pas en 15 jours, il est indispensable de consulter votre médecin.

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Ce médicament contient du sorbate de potassium et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple : eczéma).
Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle et du parahydroxybenzoate de propyle et peut provoquer des réactions allergiques.
Ce médicament du propyléne glycol et peut induire des irritations de la peau.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement :

Prévenez votre médecin en cas de grossesse ou d'allaitement.

Liste des excipients dont la connaissance est nécessaire pour une utilisation sans risque chez certains patients : SEPICIDE HB (parahydroxybenzoates de méthyle, d'éthyle, de propyle et de butyle, alcool phénoxyéthylique), sorbate de potassium, propylèneglycol.

Interactions médicamenteuses et autres interactions :

Afin d'éviter d'éventuelles interactions entre plusieurs médicaments, il faut signaler systématiquement tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.
 

Consulter la notice sur une autre page en cliquant ici
Veuillez prendre connaissance de la notice ci-dessous.

VIDAL 2015
Médicaments

*TITANORÉÏNE® à la lidocaïne 2 %


FORMES et PRÉSENTATIONS (début page)
Crème :  Tube de 20 g.


COMPOSITION (début page)
 p tube
Carraghénates 
0,5 g
Dioxyde de titane 
0,4 g
Oxyde de zinc 
0,4 g
Lidocaïne (DCI) 
0,4 g
Excipients : palmitostéarate de macrogol, glycérides polyglycolysés saturés, diméticone, cellulose microcristalline, propylèneglycol, parahydroxybenzoates de méthyle (E 219) et de propyle (E 217), sorbate de potassium, eau purifiée.

DCINDICATIONS (début page)
Traitement symptomatique des douleurs, prurits et sensations congestives au cours des poussées hémorroïdaires et autres affections anales.

DCPOSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION (début page)
Voie rectale.
1 à plusieurs applications par jour.

DCCONTRE-INDICATIONS (début page)
Antécédents de manifestations allergiques, notamment à la lidocaïne ou aux autres constituants du médicament.

DCMISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI (début page)
L'administration de ce produit ne dispense pas du traitement spécifique de la maladie anale.
Le traitement doit être de courte durée.
Si les symptômes ne cèdent pas rapidement, il doit être interrompu et un examen proctologique est indispensable.
Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle et de propyle et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

DCINTERACTIONS (début page)
Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.

DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT (début page)
A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables.

DCSURDOSAGE (début page)
Le risque de surdosage est peu probable, compte tenu du faible dosage de la lidocaïne contenue dans Titanoréïne à la lidocaïne 2 %, crème.
Des cas exceptionnels d'ulcérations anales ont été rapportés avec une durée de traitement prolongée. L'application de doses massives pourrait potentiellement conduire à un surdosage ; en ce cas, une surveillance en milieu spécialisé devra être maintenue durant plusieurs heures en raison de l'absorption retardée. Des traitements symptomatiques doivent être instaurés.

PPPHARMACODYNAMIE (début page)

Anesthésique local (N : système nerveux).

Topique en proctologie.

Mucoprotecteur et lubrifiant de la muqueuse anorectale, il la met à l'abri des agressions mécaniques ou chimiques dues principalement aux contacts stercoraux.

Le carraghénate (extrait d'algues rhodophycées) fournit en milieu humide un mucilage de nature colloïdale, filmogène, susceptible de s'appliquer intimement sur la muqueuse enflammée ou lésée et sur la selle dont il facilite le glissement et le besoin d'évacuation.

Par ailleurs, le carraghénate maintient au contact de la muqueuse les autres composants topiques inertes et protecteurs.

La présence de la lidocaïne base, anesthésique de contact, dans la crème, produit une analgésie rapide (15 minutes environ) dont la durée, variable selon les sujets, peut s'étendre de 1 à 3 heures, voire plus.


PPPHARMACOCINÉTIQUE (début page)

L'étude toxicologique n'a pu mettre en évidence de façon significative la migration tissulaire du médicament dont l'évacuation est assurée lors de l'exonération.


PPSÉCURITE PRÉCLINIQUE (début page)

L'orthotoluidine (métabolite de la prilocaïne) et la 2,6-xylidine (métabolite de la lidocaïne) ont révélé des propriétés mutagènes in vitro et un potentiel carcinogène à hautes doses au cours des études de toxicologie chronique chez l'animal.

Il n'est pas considéré que ces données impliquent un risque particulier chez l'homme, compte tenu de la voie d'administration, des doses utilisées et de la durée du traitement.


DPMODALITÉS DE CONSERVATION (début page)
Durée de conservation :
3 ans.

A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION (début page)

Pas d'exigences particulières.


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE (début page)
AMM3400932372409 (1980, RCP rév 17.04.2012).
Non remb Séc soc.


Johnson & Johnson Santé Beauté France
1, rue Camille-Desmoulins
92130 Issy-les-Moulineaux
Tél : 01 55 00 48 00
Info complémentaires et Pharmacovigilance :
Tél (n° Vert gratuit depuis un poste fixe en France métropolitaine) : 00 800 260 26 000

Mis à jour le 30-05-2015

NOS CONSEILS D'EXPERT
Jambes lourdes : causes et solutions

Une sensation de poids dans les jambes, de mollets et de chevilles gonflés et douloureux sont les signes des jambes lourdes. Ces dernières sont le signe d’une mauvaise circulation [...]

Infos
Voir les conseilsVOIR TOUS NOS CONSEILS
Prix attractif
PRIX TRÈS ATTRACTIF
Prix attractif GDD
CRYPTAGE DES DONNÉES
Livraison rapide GDD
1ère PHARMACIE FRANÇAISE EN LIGNE
Pharmacie en ligne GDD
PAIEMENT 100% SECURISÉ
Cryptade du paiement GDD
PHARMACIENS À VOTRE ÉCOUTE