Structocal vitamine D3 1000mg / 880UI 30 comprimés à croquer


Carences en calcium, vitamine D - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s Ă  croquer

6,46 â‚¬
6,46 â‚¬
Structocal vitamine D3 1000mg / 880UI est un médicament composé de calcium et de vitamine D3 préconisé chez le sujet âgé pour la prévention et le traitement des carences en vitamine D et calcium. Structocal est aussi utilisé lors de carence en vitamine D et en calcium, chez les patients à risques, comme adjuvant aux traitements spécifiques de l’ostéoporose.

Un comprimé de Structocal contient 1000 mg de calcium sous forme de carbonate de calcium et 880 UI de cholécalciférol (vitamine D3) sous forme de concentrat de cholécalciférol, forme pulvérulente.

Les autres composants sont l'isomalt (E953), xylitol, sorbitol (E420), acide citrique anhydre, citrate monosodique , stéarate de magnésium, carmellose sodique, arôme orange « CPB » et arôme orange « CVT » (contenant du sorbitol (E420)), aspartam (E951), acésulfame potassique, ascorbate de sodium, tout-rac-alpha-tocophérol, amidon (de maïs) modifié, saccharose, triglycérides à chaîne moyenne et silice colloïdale.
Une boîte de Structocal contient 30 comprimés à croquer.

Posologie de Structocal

Indiqué chez les adultes et les personnes âgées, la posologie de Structocal est de 1 comprimé à croquer par jour (dose correspondant à 1000 mg de calcium et 880 UI (unités internationales) de vitamine D3).
Structocal ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte sauf en l'absence d'alternative thérapeutique. Si la grossesse, suite à un avis médical, permet la prise de Structocal, la posologie correspond à une moitié d’un comprimé à croquer (correspondant à 500 mg de calcium et 440 UI (Unités Internationales) de vitamine D3

Contre-indications de Structocal

- En cas d'allergie (hypersensible) au calcium, à la vitamine D3 ou à l’un des autres composants contenus dans Structocal vitamine D3.
- En cas d'hypercalcémie et/ou en cas d'hypercalciurie, dans les cas suivants : hyperactivité des glandes parathyroïdes (hyperparathyroïdie), cancer de la moelle osseuse (myélome), cancer susceptible d’affecter vos os (métastases osseuses), immobilisation de façon prolongée.
- En cas de calculs rénaux (lithiase rénale), de dépôts de calcium dans vos reins (calcinose rénale), d’un apport excessif en vitamine D (hypervitaminose D)
- En cas d'insuffisance rénale sévère.

Structocal ne doit pas être utilisé chez les enfants et adolescents.

Un apport supplémentaire en calcium et Vitamine D nécessite un avis médical et une surveillance médicale à l'aide d'un contrôle régulier des taux de calcium dans le sang et les urines.

Structocal peut interagir avec d'autres médicaments, notamment lors d’un traitement par des glycosides cardiotoniques ou des diurétiques thiazidiques (comprimés faisant uriner) pour des problèmes cardiaques. Les taux de calcium dans le sang et dans les urines ainsi que la fonction rénale devront être surveillés régulièrement. Votre médecin pourra réduire le dosage ou interrompre le traitement en fonction des taux relevés dans votre sang.

- En cas de sarcoïdose (un trouble de l’immunité pouvant affecter votre foie, vos poumons, votre peau ou vos ganglions lymphatiques), l’effet de Structocal risque d’être augmenté, ce qui peut aboutir à une dose trop élevée de calcium dans l’organisme. Les taux de calcium dans le sang et les urines devront par conséquent être surveillés.

- En cas de traitement simultané par des glycosides digitaliques, des arythmies cardiaques peuvent survenir. Une surveillance médicale rigoureuse incluant un ECG et une mesure du taux de calcium sanguin est donc nécessaire.

- En cas d’administration simultanée de diurétiques de la classe des diurétiques thiazidiques (médicaments faisant uriner et qui réduisent l’excrétion du calcium dans l’urine), le taux de calcium sanguin doit être surveillé régulièrement.

- L’absorption et donc l’efficacité de certains antibiotiques (appelés tétracyclines), est réduite en cas d’administration simultanée. Ces médicaments doivent être pris au plus tard 2 heures avant ou au plus tôt 4 à 6 heures après l’administration de Structocal.

- De plus, d’autres médicaments tels que le fluorure de sodium (utilisé pour renforcer l’émail des dents ou pour traiter l’ostéoporose) et les bisphosphonates font l’objet d’interactions. Ces produits devront être pris au plus tard 3 heures avant l’administration de Structocal.

- Un intervalle aussi long que possible doit séparer l’administration de cholestyramine (médicament destiné à faire baisser les taux de cholestérol) ou de laxatifs (tels que la paraffine liquide) de celle de structocal Vitamine D3, sans quoi la vitamine D ne sera pas convenablement absorbée.

- L’administration simultanée de Structocal Vitamine D3 et de phénytoïne (médicament destiné à traiter l’épilepsie), ou de barbituriques (hypnotiques), ou de glucocorticoïdes, peut entraîner une réduction des effets de la vitamine D.

- Le calcium peut diminuer les effets de la lévothyroxine (utilisée pour traiter l’insuffisance thyroïdienne). Pour cette raison, la lévothyroxine devra être administrée au moins quatre heures avant ou après l’administration..

Structocal Vitamine D3 risque d'interagir avec certains aliments comme ceux contenant de l’acide oxalique (notamment les épinards, la rhubarbe) ou de l’acide phytique (notamment les céréales complètes) et engendrer une diminution de l'absorption du calcium au niveau de l'intestin. Il ne faut pas prendre de calcium dans les deux heures qui précèdent ou qui suivent la consommation d’aliments riches en acide oxalique ou en acide phytique.
Mis Ă  jour le 27/09/2019