Solutricine Tétracaïne 24 comprimés à sucer


Mal de gorge - A partir de 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s Ă  sucer

4,80 â‚¬
4,80 â‚¬
Le médicament solutricine Maux de gorge Tétracaine 0,2 mg est un médicament qui soulage le mal de gorge léger et sans fièvre, les aphtes, et les petites plaies de la bouche à l'aide de son anesthésique local. Il est réservé aux adultes et aux enfants de plus de 6 ans.

Le conditionnement contient 24 comprimés. Le principe actif est le chlorhydrate de tétracaïne dosé à 0,2 mg par comprimé. Les excipients de ce médicament sont : saccharose, sorbitol, silice colloïdale anhydre, arôme menthe (menthol, gomme arabique), nébulisat de gomme arabique, povidone, stéarate de magnésium.

Posologie de solutricine Maux de gorge

La posologie recommandée chez l'adulte est de prendre 6 à 8 comprimés à sucer par jour avec un intervalle entre les prises d'au moins 1 heure.

Pour les enfants de 6 à 15 ans il faudra prendre 2 à 4 comprimés à sucer par jour en espaçant les prises d'au moins 2 heures.

La prise de ces pastilles ne doit pas se faire avant de boire ou de manger. 

La durée maximale du traitement doit être de 5 jours. Une utilisation prolongée ferait passer les molécules dans le sang et cela pourrait atteindre le système nerveux avec une possibilité de convulsions et le cœur.

En cas de surdosage, il faut arrêter de prendre des pastilles de Solutricine et consulter votre médecin. 

Contre-indications de solutricine Maux de gorge


Solutricine maux de gorge Tétracaine vous est contre-indiqué en cas d'allergie aux anesthésiques locaux ou à l'un des constituants. 

Le fait qu'il y ait un anesthésique local peut provoquer une fausse route lors de la déglutition des aliments ou de boissons d'où l'utilisation délicate chez les enfants de moins de 12 ans et le fait de ne pas les prendre avant de boire ou de manger. 

Comme Solutricine contient du saccharose, il ne doit pas être pris en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.

En cas de régime pauvre en sucre ou de diabète, l'apport en sucre est non négligeable, il est de 0,7 g de saccharose par comprimé. 

Une consultation s'impose si en plus des maux de gorge, vous avez de la fièvre, des expectorations purulentes, une gène quand vous avaler les aliments, ou encore la persistance des symptômes et leur non amélioration au bout de 5 jours. 

Quand Solutricine est administré en cas de plaies de la bouche ou d'aphtes, si les lésions sont étendues, ou s'étendant, en cas d'apparition de fièvre, il faut alors demander rapidement l'avis de votre médecin.

En cas de grossesse ou d'allaitement, demandez un avis médical avant la prise de ce produit. 

Chez les sportif, l'anesthésique local contenu dans Solutricine pourrait induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Il faut informer votre médecin ou votre pharmacien en cas de prise concomitante d'un autre médicament même si celui-ci est obtenu sans ordonnance. Et vérifier au préalable que vous ne prenez pas d'anesthésiques locaux par ailleurs pour éviter tout surdosage. 

Veuillez lire attentivement la notice avant utilisation de Solutricine Maux de gorge Tétracaine.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Solutricine est une pastille antalgique destinée à soulager les douleurs en cas de maux de gorge, d’aphtes ou de lésions buccales. Son utilisation est réservée à l’adulte et à l’enfant de plus de 6 ans.

Le pastilles de Solutricine sont composées d’un anesthésique local : le chlorhydrate de tétracaïne. Elle doivent être sucées lentement, sans être croquées et à distance des repas. En effet, il est dangereux d’utiliser un anesthésique local avant un repas, car il est susceptible de provoquer des troubles de la déglutition, comme les fausses routes.

Solutricine : contre les aphtes

Les aphtes sont des petites ulcérations situées au niveau de la muqueuse buccale. La plupart du temps bénins, ils sont très douloureux et particulièrement gênants lors de l’alimentation. Ils guérissent spontanément en 8 à 10 jours.

Le traitement d’un aphte

Pour atténuer les désagréments liés à la présence d'un aphte, vous pouvez utiliser un anesthésique local, comme les pastilles Solutricine tétracaïne, afin de soulager les douleurs. Effectuer des bains de bouche, à l’aide d’une solution antiseptique, permettra d'assainir la cavité buccale et évitera d'éventuelles surinfections.

En cas d’aphtes, pour diminuer la gêne, il est conseillé de privilégier les aliments froids, d’utiliser une brosse à dents très souple, et un dentifrice bicarbonaté (afin d’alcaliniser le milieu).

À savoir  

  • Un aphte n’est pas contagieux, contrairement aux ulcérations pouvant survenir au cours de certaines infections comme la varicelle, le syndrome pied-main-bouche ou l’herpès.
  • Certains facteurs favorisent leur apparition : la fatigue, le stress, une hygiène dentaire insuffisante, le port de prothèses dentaires qui sont susceptibles de blesser la muqueuse, la consommation de certains aliments tels que gruyères, cacahuètes ou noix.
  • En cas d’aphtes sévères ou récidivants, il est nécessaire de consulter un médecin

Solutricine pour soulager le mal de gorge 

Très fréquent en période hivernale, le mal de gorge se caractérise par une douleur, plus ou moins intense, une sensation de brûlure, et des difficultés à la déglutition. Son origine peut être infectieuse (virale ou bactérienne), irritative (allergie, pollution, tabac) ou provoquée par des remontées acides.

Si le mal de gorge est intense, durable, accompagné de fièvre et d’une altération de l’état général, une consultation médicale doit être envisagée, notamment pour établir le diagnostic d’une angine bactérienne nécessitant une antibiothérapie.
Si le mal de gorge est peu intense et sans fièvre, des pastilles telles que Solutricine vont soulager la douleur grâce à leur effet antalgique.

Quelques conseils en cas de maux de gorge

  • Éviction des agents irritants s’ils en sont à l’origine (aérer l’habitation).
  • Humidification de l’atmosphère pour éviter les ambiances trop sèches et irritantes. De même, il est important de boire régulièrement pour hydrater les muqueuses.
  • Effectuer un lavage nasal régulièrement : en effet, celui-ci éliminera les germes pathogènes présents dans la sphère orl, et susceptibles de surinfecter les muqueuses déjà fragilisées.
  • Prise en charge thérapeutique des remontées acides, si elles génèrent des douleurs au niveau de la gorge.
  • Le miel, grâce à ses propriétés adoucissantes, est un excellent allié en cas de maux de gorges.
  • Sucer des pastilles pour la gorge comme Solutricine
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 16/08/2019