Santé Verte Omega 3 complexe 60 gélules


Equilibre cardio vasculaire
  • Pour qui Pour qui : Adulte
Fabriqué en France

16,38 â‚¬
16,38 â‚¬
Santé Verte Oméga 3 Complexe est un complément alimentaire à base d'huile de poissons, coenzyme Q10 et vitamine D3. L'effet bénéfique est obtenu par la consommation journalière de 250mg d'EPA et de DHA.

De nombreuses études montrent que les apports en EPA (acide eicosapentaénoïque) et DHA (acide docosahexaénoïque) jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de la sphère cardio-vasculaire. Pour complémenter votre alimentation, le Laboratoire Santé Verte a développé OMEGA 3 Complexe : une formule composée de Coenzyme Q10, de vitamine D3 et d'Oméga 3 (titrés en EPA et en DHA qui favorisent votre équilibre cardio-vasculaire).

L'huile de poisson utilisée dans OMEGA 3 Complexe bénéficie de la technologie Quality Silver® qui protège les huiles sensibles à l'oxydation et permet donc de garantir une meilleure stabilité et conservation.
Par ailleurs, le label Polluant ? Non merci® est la garantie de l'utilisation d'huiles de poissons d'une pureté exceptionnelle : ces huiles sont hautement purifiées afin de les nettoyer au maximum des métaux lourds, PCB (polychlorobéphényles) ou encore des dioxines.

Fournisseur :
SANTE VERTE
Foster Road, Ashford Business Park
Royaume-Uni
Prendre 2 gélules  par jour, idéalement pendant le repas.

Précautions d'emploi :
Ce produit n'est pas un médicament et ne peut se substituer à un régime alimentaire varié, équilibré et à un mode de vie sain. Femmes enceintes ou allaitantes, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Tenir hors de portée des enfants.
huile de poisson titrée en EPA et DHA, huile de Tournesol, gélule : gélatine de poisson (colorant : oxyde de fer rouge), épaississant : monostéarate de glycérol, coenzyme Q10 (ubiquinone), vitamine D3 (cholécalciférol), anti oxydants : extraits riches en tocophérols, extrait de romarin.


Composition pour 2 gélules :

Ingrédients Dosages AR*
EPA 295mg -
DHA 200mg -
Coenzyme Q10 100mg -
Vitamine D3 10μg 200%
*AR : Apports de référence

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

En France, chaque année, 130 000 personnes sont atteintes par un accident vasculaire cérébral, 110 000 seront hospitalisées et 30 000 décèderont des suites de cet AVC. L’AVC représente la 3ème cause de mortalité chez l’homme et la 1ère chez la femme.

L'accident vasculaire cérébral

L’accident vasculaire cérébral est un trouble de la circulation vasculaire au niveau cérébral. Le sang, qui achemine au cerveau nutriments et oxygène pour son fonctionnement, rencontre un obstacle dans un vaisseau : caillot ou vaisseau bouché. Le flux sanguin est ainsi stoppé et il en résulte une privatation en oxygène des différentes parties du cerveau, provoquant par la suite leur mort.

Les effets de l’AVC sont souvent définitifs car les cellules qui meurent ne sont pas remplaçables.
En fonction de la zone touchée et de l’étendue, les conséquences d’un AVC sur les fonctions peuvent être lourdes (sensibilité, motricité, neurologique, langage, vision).

Les différents types d’AVC

Tout d’abord l’AVC ischémique ou infarctus cérébral qui représente 80% des AVC et provient de la présence d’un caillot dans une artère qui bouche la circulation sanguine (caillot décroché d’une plaque d’athérome formée sur la paroi des artères et qui peut véhiculer jusqu’au cerveau).

Enfin le 2ème type, l’AVC hémorragique représente donc 20% des AVC observés. La rupture d’une artère cérébrale est responsable de l’hémorragie méningée. La principale cause d’AVC hémorragique est l’hypertension artérielle.

Les facteurs de risques

Les 2 facteurs de risques principaux sont l’âge et les antécédents familiaux de maladies cardio-vasculaires ou d’AVC. Ce sont des risques sur lesquels nous ne pouvons pas agir.

Les autres facteurs où nous pouvons avoir un impact sont : la présence de maladies cardiovasculaires (diabète, cholestérol, hypertension artérielle), le surpoids, la sédentarité, le tabac et l’alcool. Des études scientifiques récentes ont montré l'intérêt des omégas 3 comme ceux contenus dans ce complément alimentaire dans la prévention de l'AVC. Les oméga 3 ont un effet neuroprotecteurs et un effet vasodilatateur in vivo chez la souris.

Les signes de l’AVC

Une campagne de sensibilisation a été lancée sous la forme de l’acronyme VITE afin de reconnaître plus rapidement les symptômes de l’accident vasculaire cérébral, pour agir plus vite :
- V pour Visage : le visage est t’il affaissé ?
- I pour Incapacité : la personne peut-elle lever ses deux bras normalement ?
- T pour trouble de la parole : la personne a-t-elle de la difficulté à parler ?
- E pour extrême urgence : appelez le 15 car la personne doit être prise en charge.

Devant une personne susceptible de faire un AVC, il faut l’allonger, ne rien lui donner à manger ni à boire.

Le suivi post de l’accident vasculaire cérébral

Lors de sa prise en charge à l’hôpital, un premier examen clinique est effectué pour évaluer l’atteinte neurologique et le niveau de conscience de la personne. On procède ensuite à une IRM ou un scanner, cela permet de valider le diagnostic d’AVC, de déterminer son origine et les zones atteintes et préservées du cerveau.

Suite à un accident vasculaire cérébral, la récupération peut-être totale ou bien induire des séquelles permanentes selon l’étendue et la zone atteinte lors de l’AVC (paralysie unilatérale, fatigue, trouble de la vision, dépression, épilepsie, trouble de la parole..).

La prise en charge rapide et la mise en place d’une rééducation permettent de réduire l’impact des séquelles sur la vie quotidienne du patient.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 17/07/2020

AVIS PRODUITS

VOTRE AVIS