RhinuReflex 20 comprimés


Nez bouché, écoulement nasal, mal de tête - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

8,19 â‚¬
8,19 â‚¬
Le médicament Rhinureflex est un traitement contre le rhume qui associe un vasoconstricteur décongestionnant nasal qui va décongestionner le nez et un anti-inflammatoire non stéroïdien, l'ibuprofène. 
Il se présente sous forme d'une boîte de vingt comprimés pelliculés.

Les principes actifs de ce traitement sont l'ibuprofène 200 mg et le chlorhydrate de pseudoéphédrine 30 mg. Les autres composants qui entrent dans la composition de Rhinureflex sont : la cellulose microcristalline, le croscarmellose sodique, la polyvidone, le phosphate de calcium, le stéarate de magnésium, l'hypromellose, le talc, le jaune mastercote (alcool dénaturé, eau purifiée, hypromellose, dioxyde de titane, laque aluminique de jaune de quinoléine, laque aluminique de jaune orangé S).

Posologie de Rhinureflex

La dose recommandée est de prendre un comprimé de rhinureflex que l'on peut renouveler au bout de six heures si besoin sachant que la quantité maximale est de quatre comprimés par 24 h.
Ce traitement contre le rhume est réservé à l'adulte ou l'enfant de plus de 15 ans. 
Si jamais les symptômes sont plus forts on peut doubler la prise mais en gardant toujours quatre comprimés la quantité maximale de comprimés par jour. 
Ces comprimés doivent être pris par voie orale avec un grand verre d'eau et de préférence au cours des repas.
La durée de traitement est limitée à cinq jours, en effet, si les symptômes ne s'améliorent pas, il faudra consulter votre médecin. 

En cas d'oubli, il ne faudra pas doubler la dose en vue de compenser cet oubli.
Et si vous avez pris trop de comprimés il faut arrêter le traitement et consulter très rapidement un médecin.  

Contre-indications de Rhinureflex

Les contre-indications de Rhinureflex sont qu'il ne faut jamais prendre ce traitement en cas : 
  • d'allergie à un des constituants de Rhinurelex (attention à l'agent colorant azoïque E110) , ou si vous avez déjà eu une allergie ou de l'asthme avec ce médicament ou un similaire notamment d'autres anti-inflammatoires non stéroidiens ou de l'aspirine (acide acétylcystéine). 
  • si vous avez moins de 15 ans 
  • si vous avez déjà eu un AVC, un accident vasculaire cérébral
  • si votre hypertension artérielle est forte ou mal équilibrée
  • si vous souffrez d'une maladie grave du cœur comme une insuffisance coronarienne. 
  • si vous avez certaines formes de glaucome
  • si vous avez une difficulté à uriner d'origine prostatique ou autre
  • si vous avez déjà eu des convulsions
  • si vous allaitez
  • en cas de maladie rare du foie ou du rein 
  • en cas de lupus érythémateux disséminé
  • en cas d'hémorragie, quelle soit gastro-intestinale, cérébrale, ou autre
  • si vous avez un ulcère ou un saignement de l'estomac ou de l'intestin en évolution ou récidivant
  • ou si vous avez déjà eux des saignements gastro-intestinaux ou des ulcères liés à des traitements antérieurs par AINS. 

Rhinureflex est contre-indiqué aussi :
  • en association avec des IMAO non sélectifs (iproniazide) en raison du risque d'hypertension paroxystique et d'hyperthermie pouvant être fatale.
  • en association avec d'autres sympathomimétiques à action indirecte : vasoconstricteurs destinés à décongestionner le nez, qu'ils soient administrés par voie orale ou nasale (phénylpropanolamine, phényléphrine (alias néosyphérine), synéphrine, tétryzoline, tuaminoheptane, tymazoline...), en raison du risque de vasoconstriction et/ ou de poussées hypertensives. En effet, l'association avec un autre décongestionnant est dangereux et inutile quelque soit la voie d'administration. 
  • en association avec d'autres vasoconstricteur comme la bromocriptine, le pergolide, le lisuride, la cabergoline, l'ergotamine, la dihydroergotamine.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien pour être sur qu'il n'y a pas d’interactions ou de contre-indications. 

En cas de grossesse, ce traitement ne doit pas vous être administré sauf avis contraire du médecin. 

Sauf avis contraire du médecin, vous ne devez pas prendre ce traitement si vous prenez déjà : 
  • des anticoagulants oraux
  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine et autres salicylés à haute dose compris) 
  • des héparines à doses curatives ou chez la personne agée
  • du lithium, ou du méthotrexate (plus de 15 mg par semaine)
Il faudra prévenir votre médecin avant de prendre ce traitement si vous souffrez d'hypertension artérielle, d'affections cardiaques, d'hyperthyroïdie (hyperfonctionnement de la glande thyroïde), de troubles de la personnalité, ou de diabète.

Il faudra aussi le prévenir si vous prenez : un IMAO A-sélectif (moclobémide, toloxatone), du linézolide, ou un traitement contenant un alcaloïde de l'ergot de seigle : dopaminergique, comme de la bromocriptine, de la cabergoline, du lisuride ou du pergolide (par exemple un antiparkinsonien) ou un vasoconstricteur, comme de la dihydroergotamine, de l'ergotamine, de la méthylergométrine, du méthysergide), (par exemple un antimigraineux)

mais aussi si faudra prévenir au préalable votre dentiste, médecin ou pharmacien si vous prenez : 
  • aspirine (acide acétylsalicylique) ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • corticostéroïdes
  • anticoagulants oraux comme la warfarine, héparine injectable, antiagrégants plaquettaires ou autres thrombolytiques comme la ticlopidine
  • lithium
  • léthotrexate
  • inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, diurétiques, bêta-bloquants et antagonistes de l'angiotensine II
  • certains antidépresseurs (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine)
  • pemetrexed
  • ciclosporine, tacrolimus.

Attention si au cours du traitement vous avez  :
  • une sensation d'accélération des battements de votre cœur, des palpitations, d'apparition ou d'augmentation de maux de tête, d'apparition de nausées, de troubles du comportement, ou
  • une allergie au traitement notamment une crise d'asthme ou brusque gonflement du visage et du cou
  • des troubles de la vue
  • hémorragie gastro-intestinale
  • apparitions de signes cutanés ou muqueux qui ressemblent à une brûlure (rougeur avec bulles ou cloques, ulcérations)
il faut alors arrêter de prendre du Rhinureflex et contactez immédiatement votre médecin ou un service d'urgence. 
 
Attention ce médicament contient de l'ibuprofène, et à forte dose, c'est à dire supérieures à 1200 mg par jour, cet anti-inflammatoire peut provoquer des inconvénients parfois graves. 

RHINUREFLEX, comprimé pelliculé, pourrait augmenter le risque de crise cardiaque  ou d'accident vasculaire cérébral et le risque est d'autant plus important que les doses utilisées sont élevées et la durée de traitement prolongée.

La posologie doit être la plus faible possible et la durée de traitement la plus courte possible pour le soulagement des symptômes et les fonctions rénales, hépatiques et cardiaques doivent être étroitement surveillées chez les sujets âgés qui présentent un risque plus élevé d'effets indésirables, en particulier pour les hémorragies gastro-intestinales, ulcères et perforations. 

Avant de prendre ce médicament, il va falloir consulter votre médecin en cas : 

  • d'antécédent d'asthme associé à une rhinite chronique, une sinusite chronique ou des polypes dans le nez. Ce médicament peut entraîner une crise d'asthme, notamment chez certains sujets allergiques à l'acide acétylsalicylique (aspirine ou à un anti-inflammatoire non stéroïdien.
  • de prise d'un traitement anticoagulant ou de troubles de la coagulation. Ce médicament peut entraîner des manifestations gastro-intestinales graves.
  • d'antécédents digestifs (hernie hiatale, hémorragie digestive, ulcère de l'estomac ou du duodénum anciens).
  • de maladie du cœur, du foie ou du rein,
  • de varicelle
  • de prise d'autres traitements en parallèle qui augmentent le risque d'ulcère gastroduodénal ou d'hémorragie, par exemple des corticoïdes oraux, des antidépresseurs (ceux de type ISRS, c'est-à-dire Inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de la Sérotonine), des médicaments prévenant la formation de caillots sanguins tels que l'aspirine ou les anticoagulants tels que la warfarine. 
  • de traitement concomitant avec du méthotrexate à des doses supérieures à 15 mg par semaine ou avec du pemetrexed.

En cas d'écoulement nasal purulent, de persistance de la fièvre ou d'absence d'amélioration au bout de 5 jours de traitement, il faudra consulter votre médecin. 


La prise de ce traitement peut entraîner un test positif au contrôles antidopage car elle contient de la pseudoéphédrine.

Soyez prudent lors de la conduite de véhicules et utilisation de machines , la prise de ce médicament peut dans de rares cas entraîner des vertiges et des troubles de la vue. 

Il est important de demander à votre pharmacien ou votre médecin et de bien consulter la notice avant de prendre Rhinureflex.
Mis Ă  jour le 03/06/2019