Rhinadvil Maux de Gorge collutoire 12 ml


Mal de gorge - A partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Collutoire

4,30 â‚¬
4,30 â‚¬
Le médicament Rhinadvil maux de gorge est un traitement à action locale qui contient un anti-inflammatoire et un antiseptique, il s'administre par voie buccale.
Ses indications principales sont le mal de gorge peu intense et sans fièvre, les petites plaies de la bouche chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans.

Le flacon est de 12 ml

Les substances actives sont : Pivalate de tixocortol (0,333g), solution aqueuse de digluconate de chlorhexidine à 20% m/v (0,760 g) qui correspond à une quantité de digluconate de chlorhexidine (0,143 g) pour 100 ml. 

Les autres composants sont : chlorure de cétylpyridinium, acésulfame potassique, glycérol, arôme naturel orange (pulpe d'orange, huile essentielle d'orange, sirop de sucre inverti, alcool, gomme arabique, benzoate de sodium), eau purifiée.

Les excipients à effet notoire : benzoate de sodium, sirop de sucre inverti (source de glucose et de fructose), potassium.

Posologie de Rhinadvil Maux de Gorge collutoire

Chez les adultes et les enfants de plus de 6 ans : La dose habituelle est de 1 à 2 pulvérisations 3 à 4 fois par jour.

Le traitement pour mal de gorge ne doit pas dépasser 5 jours sans avis médical. 

En cas de surdosage veuillez contacter votre médecin ou pharmacien. 

Ne doublez pas la dose en cas d'oubli. 

Contre-indications de Rhinadvil Maux de gorge collutoire

Rhinadvil maux de gorge est contre-indiqué si vous êtes allergique à un des composants ou aux substances actives. En cas d'infection virale buccale ou d'infection fongique locale. Comme ce médicament contient des corticostéroïdes, ceux ci inhibent la cicatrisation des plaies, donc on ne l'utilisera pas chez les patients qui ont eu une opération ou qui ont une plaie buccale. 

Attention au cours d'une corticothérapie même locale (pivalate de tixocortol), si vous êtes sujet à des effets indésirables tels qu'une vision floue ou un autre symptôme visuel, un examen ophtalmologique est requis.

L'administration de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose. 

Ce médicament contient du potassium. le taux de potassium est inférieur à 1 mmol par dose administrée, c'est-à-dire « sans potassium »

Le benzoate de sodium, peut provoquer une irritation des muqueuses.

Si vous avez pris récemment ou si vous prenez un médicament il faut en informer votre médecin ou pharmacien. Notamment si un traitement par corticoïdes est en cours. 

Lisez attentivement la notice avant administration ou parlez en à votre médecin ou pharmacien. 

Mis Ă  jour le 14/08/2019