Quelles sont les formes d'allergie au soleil ?

Quelles sont les formes d'allergie au soleil ?

Les premiers rayons de soleil arrivent, c'est le moment de s'exposer, avec précaution, pour obtenir un joli bronzage. Mais si certains attendent avec impatience la saison estivale, d'autres redoutent les réactions allergiques au soleil.  Notre fiche conseils vous fait découvrir les différentes formes d'allergie solaire.

L'allergie au soleil est une réaction du système immunitaire face aux rayons UV. C'est une forme de photosensibilisation dont l'agent photosensibilisant n'est pas identifié.

Plusieurs formes d'allergie solaire existent.

La lucite estivale bénigne

La lucite estivale bénigne est la plus fréquente des allergies au soleil. Touchant particulièrement les jeunes femmes, elle peut aussi bien être contractée en été sur la plage qu'en hiver sur les pistes de ski.

La lucite estivale se manifeste quelques heures après l'exposition au soleil, sous forme de boutons (papules) et de démangeaisons. L'éruption cutanée affecte principalement les zones découvertes. Elle débute au niveau du décolleté avant d'atteindre le dos, les épaules, les mains mais ne touche que rarement le visage.

La lucite estivale guérit spontanément en 10 jours à condition de ne plus s'exposer. Elle apparaît généralement pendant plusieurs années consécutives avant de disparaître. Au fil du temps, l'allergie peut être plus durable et s'aggraver.

La lucite polymorphe

La lucite polymorphe est une allergie rare mais plus sévère que la lucite estivale. Elle touche les hommes et les femmes dans des proportions identiques.

L'allergie se déclare sous forme de vésicules ou de plaques rouges  sur les zones exposées au soleil (le décolleté, les bras, les mains et le visage) dans les 12 à 24 heures qui suivent l'exposition. L’éruption cutanée demande 2 à 3 semaines sans exposition pour guérir.

La lucite polymorphe est une affection chronique, elle réapparaît à chaque exposition.

La photodermatose printanière juvénile

La photodermatose printanière juvénile est une allergie semblable à la lucite. Elle touche principalement les jeunes garçons et se déclare lors des premiers rayons de soleil du printemps.

L'éruption cutanée apparaît majoritairement sous forme de petits boutons au dessus des oreilles mais peut également affecter le nez, les avant-bras et les mains. Ces boutons se transforment progressivement en cloques puis disparaissent spontanément au bout de 10 jours sans laisser de traces.

L'urticaire solaire

De manière exceptionnelle, les rayons UV peuvent entraîner une éruption de type urticaire. L'allergie touche principalement des femmes âgées de 20 à 40 ans et survient dans les premières minutes après l'exposition au soleil. Elle apparaît au niveau des zones du corps exposées mais peut également atteindre les zones couvertes par des vêtements légers. Seuls le visage et le dos des mains, habitués à l'exposition, sont épargnés.

L'allergie se manifeste sous forme de plaques semblables à des piqûres d'orties, de picotements, de sensations de brûlures et de démangeaisons. L'urticaire est généralement légère et disparaît en quelques heures à condition de rester à l'ombre. Cependant, elle peut devenir invalidante si elle réapparaît à chaque exposition et récidive pendant plusieurs mois voire plusieurs années.

La photosensibilisation

La photosensibilisation est une réaction excessive de la peau aux rayons UV en relation avec l'utilisation de certains médicaments ou cosmétiques. Elle peut se manifester sous forme de coup de soleil (réaction phototoxique) ou d'éruption cutanée accompagnée de démangeaisons (réaction photoallergique). 

picto photosensibilisant


 La photosensibilisation des produits et médicaments photosensibilisants est indiquée :
  • sur la boîte par un pictogramme,
  • sur la notice du médicament.
Arrêter le traitement en cause ou éviter toute exposition solaire sont les seules solutions pour prévenir la photosensibilisation.



Chaque allergie se manifeste différemment. La prévention et le traitement permettent d'anticiper et de diminuer les symptômes. Pour une saison estivale appréciable, n'hésitez pas à consulter notre fiche conseils « Prévention et traitement des allergies au soleil ? ».