Calperos 500 mg

Contre les déficits en calcium

Référence :

temps de livraison
48 / 72 heures
estimation livraisonESTIMER VOS FRAIS DE PORT
ATTENTION, CECI EST UN MÉDICAMENT.
Attention mÉdicament
Lire attentivement la notice
En stock !
6,97 € TTC

  • PRESENTATION
  • COMPOSITION
  • POSOLOGIE
  • CONTRE-INDICATIONS
  • NOTICE
  • VIDAL

Calperos 500 mg est un médicament préconisé dans les déficits en calcium en période de grossesse, d'allaitement, et les traitements d'appoint de l'ostéoporose.

Réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans



Contenance : boîte de 60 comprimés à sucer sécables.
Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .
Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)
Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.
Composition :

Carbonate de calcium : 1250 mg (correspondant à 500 mg de calcium).
Excipients : Povidone, croscarmellose sodique, aspartam, stéarate de magnésium, talc, xylitol, arôme menthe.

pour un comprimé à sucer sécable




Posologie :

Réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans
La forme comprimé n'est pas adaptée à l'enfant de moins de 6 ans.

Adultes : carence calcique en général et traitement d'appoint des ostéoporoses, traitement d'entretien : 2 à 3 comprimés par jour.
Enfants de plus de 6 ans : carence calcique en période de croissance : 1 à 2 comprimés à sucer par jour en fonction de l'âge.

DANS TOUS LES CAS SE CONFORMER STRICTEMENT A L'ORDONNANCE DE VOTRE MEDECIN.

Mode et voie d'administration

Voie orale.
Sucer les comprimés.
CE MEDICAMENT VOUS A ÉTÉ PERSONNELLEMENT PRESCRIT DANS UNE SITUATION PRECISE :
IL PEUT NE PAS ETRE ADAPTE A UN AUTRE CAS
NE PAS LE REUTILISER SANS AVIS MEDICAL
NE PAS CONSEILLER A UNE AUTRE PERSONNE

Durée de traitement
Dans tous les cas, conformez-vous strictement à I4ordonnance de votre médecin.

Contre-indications :

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • Allergie à l'un des constituants,
  • Hypercalcémie (taux anormalement élevé du calcium dans le sang),
  • Lithiase calcique (calculs rénaux), calcifications tissulaires,
  • Immobilisations prolongées s'accompagnant d'hypercalciurie et d'hypercalcémie : le calcium ne doit être administré qu'à la reprise de la mobilité,
  • Phénylcétonurie (maladie héréditaire dépistée à la naissance), en raison de la présence d'aspartam.

Mises en garde spéciales

Des apports excessifs en calcium peuvent être dangereux.

NE PAS UTILISER CE MEDICAMENT SANS AVIS MEDICAL.

Précautions d'emploi

Prévenez votre médecin en cas d'insuffisance rénale.
En cas de traitement prolongé ou d'insuffisance rénale, il est nécessaire de faire contrôler régulièrement le taux  dans les urines (calciurie) et dans le sang (calcémie). En fonction de celui-ci, votre médecin pourra être amené à réduire voire à interrompre votre traitement.

En cas d'épilepsie ancienne ou récente, DEMANDER CONSEIL A VOTRE MEDECIN.

Interactions médicamenteuses et autres interactions

AFIN D'EVITER D'EVENTUELLES INTERACTIONS ENTRE PLUSIEURS MEDICAMENTS; IL FAUT SIGNALER SYSTEMATIQUEMENTTOUT AUTRE TRAITEMENT EN COURS A VOTRE MEDECIN OU VOTRE PHARMACIEN.

Grossesse et allaitement

D'UNE FACON GENERALE, IL CONVIENT AU COURS DE LA GROSSESSE ET DE L'ALLAITEMENT DE TOUJOURS DEMANDER AVIS A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN AVANT D'UTILISER UN MEDICAMENT.

Liste des excipients à effet notoire : aspartam





Consulter la notice sur une autre page en cliquant ici
Veuillez prendre connaissance de la notice ci-dessous.

VIDAL 2014
Médicaments

*CALPEROS®
carbonate de calcium


FORMES et PRÉSENTATIONS (début page)
Comprimé à sucer sécable (blanc) :  Boîte de 60, sous plaquettes thermoformées.


COMPOSITION (début page)
 p cp
Calcium 
500 mg
(sous forme de carbonate : 1,25 g/cp)
Excipients : povidone, aspartam, croscarmellose sodique, talc, stéarate de magnésium, xylitol. Arôme : menthe (huile essentielle de menthe à 25 % sur support gomme, maltodextrine et sorbitol).

DCINDICATIONS (début page)
  • Carences calciques en période de croissance, de grossesse, d'allaitement.
  • Traitement d'appoint des ostéoporoses (séniles, post-ménopausiques, sous corticothérapie, d'immobilisation lors de la reprise de la mobilité), cf Contre-indications.

DCPOSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION (début page)
Adulte :
Carence calcique en général et traitement d'appoint des ostéoporoses : 1 g à 1,5 g de calcium élément par jour, soit 2 à 3 comprimés par jour.
Coût du traitement journalier : 0,23 à 0,35 euro(s).

Enfant :
Carence calcique en période de croissance : 1 à 2 comprimés par jour en fonction de l'âge.
Coût du traitement journalier : 0,12 à 0,23 euro(s).


DCCONTRE-INDICATIONS (début page)
  • Hypercalcémie, hypercalciurie, lithiase calcique, calcifications tissulaires (néphrocalcinoses...).
  • Immobilisations prolongées s'accompagnant d'hypercalciurie et/ou d'hypercalcémie. Le traitement calcique ne doit être utilisé qu'à la reprise de la mobilisation.
  • Hypersensibilité à l'un des constituants.
  • Phénylcétonurie. En raison de la présence d'aspartam, ce médicament est contre-indiqué en cas de phénylcétonurie.

DCMISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI (début page)

Mises en garde :

En cas d'insuffisance rénale, contrôler régulièrement la calcémie et la calciurie et éviter l'administration de fortes doses.

L'administration conjointe de calcium et de vitamine D doit être faite sous stricte surveillance médicale (cf Interactions).

Cette spécialité contient des dérivés terpéniques, en tant qu'excipients, qui peuvent abaisser le seuil épileptogène. A doses excessives, risque d'accidents neurologiques à type de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant. Respecter les posologies et la durée de traitement préconisées.

Précautions d'emploi :

Traitement de longue durée : il est nécessaire de contrôler la calciurie et de réduire ou d'interrompre momentanément le traitement si celle-ci dépasse 7,5 mmol/24 h (300 mg/24 h) chez l'adulte ou 0,12 mmol/kg/24 h (5 à 6 mg/kg/24 h) chez l'enfant.

Traitement associé à base de digitaliques, tétracyclines, vitamine D, fluorure de sodium : cf Interactions.

En cas d'antécédents d'épilepsie, tenir compte de la présence, en tant qu'excipients, de dérivés terpéniques.


DCINTERACTIONS (début page)
Interactions médicamenteuses :
  • En cas de traitement avec les digitaliques : l'administration orale de calcium, surtout si elle est associée à la vitamine D, augmente la toxicité des digitaliques et doit se faire sous stricte surveillance électrocardiographique.
  • En cas de traitement avec les tétracyclines par voie orale : il est recommandé de décaler d'au moins 3 heures la prise de calcium (interférence possible au niveau de l'absorption des tétracyclines).
  • En cas de traitement avec la vitamines D à fortes doses : un contrôle hebdomadaire de la calciurie et de la calcémie est indispensable.
  • En cas de traitement à base de fluorure de sodium : il est conseillé de prendre le calcium à distance du fluorure de sodium.

DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT (début page)
Allaitement :
En cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament du fait :
  • de l'absence de donnée cinétique sur le passage des dérivés terpéniques dans le lait ;
  • de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.

DCEFFETS INDÉSIRABLES (début page)
  • Constipation, flatulence, nausées, douleurs épigastriques, diarrhées.
  • Hypercalciurie et, exceptionnellement, hypercalcémie en cas de traitement prolongé à forte dose.
  • Prurit, rash cutané et urticaire.
En raison de la présence, en tant qu'excipients, de dérivés terpéniques, et en cas de non-respect des doses préconisées : risque de convulsions chez l'enfant ; possibilité d'agitation et de confusion chez le sujet âgé.

DCSURDOSAGE (début page)
Symptômes :
Soif, polyurie, polydipsie, nausées, vomissements, déshydratation, hypertension artérielle, troubles vasomoteurs, constipation.
Chez le nourrisson et l'enfant, l'arrêt de croissance staturopondérale peut précéder tous les signes.
Traitement :
Arrêt de tout apport calcique et vitaminique D, réhydratation et, en fonction de la gravité de l'intoxication, utilisation isolée ou en association de diurétiques, corticoïdes, calcitonine, dialyse péritonéale.

PPPHARMACODYNAMIE (début page)

A12AA04 (calcium carbonate ; A : voies digestives et métaboliques).

La teneur unitaire élevée en calcium élément permet l'absorption d'une quantité de calcium suffisante avec un nombre de prises limité.


PPPHARMACOCINÉTIQUE (début page)

Après administration orale, le carbonate de calcium est principalement absorbé dans la partie haute de l'intestin à raison de 30 % de la dose ingérée.


DPMODALITÉS DE CONSERVATION (début page)
Durée de conservation :
3 ans.

A conserver à une température inférieure à 25 °C.


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE (début page)
AMM3400933605490 (1993, RCP rév 12.11.2010).
  
Prix :6,97 euros (60 comprimés).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.


BOUCHARA-RECORDATI
Immeuble le Wilson. 70, av du Général-de-Gaulle
92800 Puteaux
Tél : 01 45 19 10 00

Mis à jour le 30-05-2015

NOS CONSEILS D'EXPERT
Qu'est-ce qu'un médicament ?

Le code de la Santé publique (article L.5111-1) définit le médicament comme « toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance [...]

Infos
Voir les conseilsVOIR TOUS NOS CONSEILS
Prix attractif
PRIX TRÈS ATTRACTIF
Prix attractif GDD
CRYPTAGE DES DONNÉES
Paiement secure GDD
LIVRAISON RAPIDE
Livraison rapide GDD
1ère PHARMACIE FRANÇAISE EN LIGNE
Pharmacie en ligne GDD
PAIEMENT 100% SECURISÉ
Cryptade du paiement GDD
PHARMACIENS À VOTRE ÉCOUTE