Nutrisanté Vitamine D 80 mg 90 comprimés


Défenses naturelles, tonus musculaire, capital osseux
  • Forme Forme : Comprimés

7,19 â‚¬
7,19 â‚¬

La vitamine D, aussi appelée "vitamine du soleil" est synthétisée par le corps grâce à l'action du soleil sur la peau. L'apport de cette vitamine est aussi complété par l'alimentation. 

 

Les laboratoires Nutrisanté ont développé un complément alimentaire à base de vitamine D, formulé à 100% des AJR* par comprimé.

 

La vitamine D participe au maintien des défenses naturelles et joue un rôle dans le processus de la division cellulaire de l'organisme. De plus, elle contribue à l'absorption du calcium et du phosphore ; 2 minéraux essentiels pour la structure des os et des dents. Le capital osseux du corps est ainsi entretenu. Enfin, la vitamine D est nécessaire au bon fonctionnement du système musculaire.

 

Conditionnement : Boîte de 90 comprimés

 


Fournisseur :
NUTRISANTE
Parc d'activité Sud Loire BP1213
85612 Montaigu Cedex
France

Avaler 1 comprimé avec un verre d'eau au moment du petit déjeuner. A renouveler aussi souvent que nécessaire.

 

Précautions d'emploi :

  • A consommer dans le cadre d'une alimentation variée, équilibrée et d'un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose recommandée.
  • Une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs.
  • A conserver hors de portée des enfants.
  • A consommer de préférence avant la date indiquée sur la boîte.
  • A conserver dans un endroit sec et frais.

 

Agent de charge : sorbitol ; vitamine D ; anti-agglomérant : sels de magnésium d'acides gras.

 

Analyse nutritionnelle :

 

  Pour 1 comprimé
Vitamine D 5 µg (100% AJR*)

AJR : Apports Journaliers Recommandés

 

 

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’ostéomalacie est une maladie du squelette caractérisée par un défaut de minéralisation du tissu osseux. C’est en quelque sorte chez l’adulte, l’équivalent du rachitisme de l’enfant.
La minéralisation osseuse est sous le contrôle d’une vitamine essentielle : la vitamine D. Les anomalies intervenant sur le métabolisme de la vitamine D ou sur celui du phosphore/calcium sont à l’origine de certaines ostéomalacies. D’autres formes existent, elles sont secondaires à d’autres pathologies.

Les signes de l’ostéomalacie

Pour que l’os devienne solide, il doit subir une minéralisation. C’est un processus au cours duquel la trame protéique du tissus osseux (le tissu ostéoïde) va intégrer sa partie minérale : le calcium et le phosphore. Lorsque ce phénomène de minéralisation est altéré, il y a accumulation de tissu ostéoïde, les os deviennent « mous », ils se déforment.
Les signes cliniques sont principalement des douleurs diffuses touchant l’ensemble du squelette accompagnées d’une faiblesse musculaire. La démarche est altérée et certaines actions deviennent difficiles (se lever, monter les escaliers). Devant le peu de signes spécifiques, le diagnostic peut être tardif.

La radiologie permet de mettre en évidence les déformations osseuses et la « transparence de l’os ». La mesure de la densitométrie osseuse confirme l’atteinte de la minéralisation. La biopsie permet de poser le diagnostic.

Comprendre le métabolisme de la vitamine D

Grâce à l’exposition solaire et sous l’action des rayons ultraviolets, la vitamine D est synthétisée au niveau de la peau sous forme de vitamine D3 (cholécalciférol). Elle va être transportée au niveau du foie pour être transformée une première fois en 25(OH)D3 puis elle passe par le rein pour subir une deuxième transformation et devenir la vitamine D active : le calcitriol.

C’est cette dernière qui est indispensable au processus de minéralisation : elle augmente l’absorption intestinale du calcium et du phosphore et elle permet la fixation de ces éléments dans la trame protéique osseuse.

Les différentes formes d’ostéomalacie

Les Ostéomalacies secondaires à une , deux causes sont possibles :
- un défaut d’exposition solaire ou une insuffisance d’apport nutritionnel.
- une malabsorption digestive de la vitamine D liée à des maladies de l’appareil digestif (maladie cœliaque, gastrectomie, pancréatites)
Leur traitement consiste à pallier le déficit vitaminique et leur guérison est totale.

Les Ostéomalacies liées à une anomalie sur le métabolisme de la vitamine D :
- Ce sont souvent des maladies génétiques (rachitisme vitamino-dépendant), ou les ostéomalacies secondaires à d’autres pathologies (insuffisance rénale chronique), ou consécutives à certains traitements (anticonvulsivants).

Les Ostéomalacies associées à une fuite rénale de phosphate :

-l’ostéomalacie hypophastémique vitamino-résistante familiale est liée à une anomalie sur le chromosome X.

-Les ostéomalacies d’origine tumorales secondaires à des tumeurs du tissu conjonctif (angiome).

Certaines ostéomalacies sont liées à des intoxications (aluminium, fluor).

Traitement de l'ostéomalacie

Le traitement des ostéomalacies consiste d’une part à compenser les carences par un apport en vitamine D adapté. Des et en phosphore sont parfois nécessaires. Enfin, il faut intervenir sur les causes initiales lorsque cela est possible comme par exemple un régime sans gluten dans la maladie cœliaque ou pratiquer l’exérèse tumorale.

Les ostéomalacies sont des maladies peu fréquentes, leurs signes cliniques peu évocateurs peuvent retarder leur diagnostic. Cependant un diagnostic précoce permet d’agir rapidement pour anticiper le plus tôt possible leurs déformations osseuses.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 29/05/2020

AVIS PRODUITS

5,0
Moyenne de 5,0 sur 4 avis
Petit comprimé facile à prendre. De bons résultats
Par Marianne
le
Petit médicament facile à prendre
Par Maryline
le
Facile à avaler
Par Aurelia
le
Résultats visibles au bout de quelques jours seulement
Par Philippe
le
VOTRE AVIS