Biogaran Minerva 35 µg 3 x 21 comprimés


Contraceptif et antiacnéique
  • Pour qui Pour qui : Femme adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

 La lĂ©gislation française ne permet pas la vente en ligne des mĂ©dicaments sur ordonnance.
Référence Prix
3400934506895 11,73 â‚¬
Minerva 35 µg, comprimé enrobé est un médicament permettant de freiner la production et l'excrétion de sébum, ainsi que la croissance est la développement du poil. Il s'agit d'une association de deux hormones : un œstrogène et un progestatif, appelée association oestro-progestative. 
Ce médicament est préconisé afin de traiter l'acné, associée ou non à une peau très grasse, et/ou la pilosité excessive chez les femmes en âge de procréer. 

Minerva 35 µg, comprimé enrobé ne doit être utilisé que si les autres traitements anti-acnéiques, notamment les traitements locaux et les antibiotiques, n'ont pas permis d'améliorer votre maladie de peau. 
Ce médicament ne vous sera prescrit que si votre médecin considère d'un traitement par un contraceptif hormonal est approprié, en raison de ses propriétés contraceptives. 

L'efficacité de Minerva 35 µg, comprimé enrobé sur l'acné sera constatée après plusieurs mois de traitement. 

Ses substances actives sont, pour 1 comprimé enrobé, l'acétate de cyprotérone dosé à 2,000 mg, et l'ethinylestradiol, dosé à hauteur de 0,035 mg.
Les autres composants de sa formule sont : lactose monohydraté, amidon de maïs, povidone K25, talc, stéarate de magnésium, saccharose, povidone K90, macrogol 6000, carbonate de calcium, dioxyde de titane, glycérol, cire de lignite, oxyde de fer jaune (E172).

Posologie de Minerva 35 µg, comprimé enrobé :  

Vous devez toujours respecter la posologie indiquée par votre médecin. 

1 comprimé par jour durant 21 jours consécutifs doit être pris, et ce, au même moment de la journée (moment ou vous risquez le moins de l'oublier). 
Puis, vous ne devez pas prendre de comprimé durant 7 jours. 
Suite à cet arrêt de 7 jours, vous devez commencer la plaquette suivante

Pour commencer le traitement, si vous ne prenez pas de contraceptif oral, vous devez prendre le premier comprimé de Minerva 35 µg, comprimé enrobé le premier jour de vos règles, puis 1 comprimé par jour en fonction de l'ordre que les flèches indiquent. 
Si vous preniez un contraceptif oral avant de débuter ce traitement, vous devez prendre, de préférence, le premier comprimé de Minerva 35 µg, comprimé enrobé le jour suivant la prise du dernier comprimé actif du contraceptif oral, ou au plus tard, le jour suivant la période habituelle d'arrêt de prise du contraceptif oral (ou après la prise du dernier comprimé inactif du contraceptif oral).

Concernant la durée du traitement, votre médecin vous indiquera le temps nécessaire durant lequel vous devez continuer à prendre ce médicament. 
Il devra être poursuivi plusieurs mois durant, car les premiers signes d'amélioration sur l'acné se manifestent au bout de 3 ou 4 mois, et parfois plus. 

Un surdosage peut engendrer certains signes digestives, tels que des nausées, des vomissements, et des troubles du cycle. Il est nécessaire de consulter votre médecin ou pharmacien.

L'oubli d'un comprimé de Minerva 35 µg, comprimé enrobé expose à un risque de grossesse. Si l'oubli du comprimé est constaté dans les 12 heures qui suivent l'heure habituelle de la prise, vous devez prendre le comprimé oublié immédiatement, avant de poursuivre le traitement normalement. 
Si cet oubli est constaté plus de 12 heures après l'heure normale, le risque de grossesse existe. Vous devez prendre immédiatement le dernier comprimé oublié, et poursuivre le traitement jusqu'à la fin de la plaquette. Une contraception locale (préservatif, spermicides) jusqu'à la plaquette suivante, y compris pendant les règles, est alors nécessaire. 
Demandez néanmoins l'avis de votre médecin. 

En cas de vomissements dans les 3 ou 4 heures suivant la prise d'un comprimé Minerva 35 µg, comprimé enrobé, ou encore en cas de diarrhée sévère, son absorption peut ne pas être complète, l'effet contraceptif peut alors être diminué. 
La situation est identique à celle d'un comprimé oublié. Prenez alors un autre comprimé d'une plaquette de réserve, et ce, dès que possible (de préférence dans les 12 heures qui suive l'heure normale de prise). 
Si ce délai ne peut pas être respecté, ou si plus de 12 heures se sont écoulées, vous devez appliquer les mêmes consignes que celles données pour les oubli de comprimé. 

Si vous désirez arrêter d'utiliser Minerva 35 µg, comprimé enrobé, vous pouvez interrompre vos prise quand vous le souhaitez. 
Si vous ne voulez pas être enceinte, demandez conseil à votre médecin. 

Contre-indications de Minerva 35 µg, comprimé enrobé : 

Attention : ce médicament comporte de nombreuses contre-indications, précautions d'emploi et mises en garde spéciales. Reportez-vous à la notice afin de prendre connaissance de la totalité de ces paramètres. 

Divers points sont à prendre en compte avant d'utiliser Minerva 35 µg, comprimé enrobé, notamment car ce médicament doit parfois ne pas être utilisé. 
Prévenez votre médecin si l'une de ces situation vous concerne, car ce dernier pourra alors vous conseiller d'utiliser un autre traitement :

  • Si vous utilisez un autre contraceptif hormonal,
  • Si vous avez (ou avez déjà eu) un caillot sanguin dans la jambe (thrombose), dans le poumon (embollie pulmonaire) ou dans une autre partie du corps,
  • Si vous avez (ou avez déjà eu) une maladie pouvant être le signe précurseur d'une crise cardiaque (une angine de poitrine provoquant une douleur intense dans la poitrine par exemple) ou d'un accident vasculaire cérébral (accident ischémique transitoire),
  • Si vous avez (ou avez déjà eu) accident vaculaire cérébral ou une crise cardiaque,
  • Si vous êtes atteint d'une maladie pouvant augmenter le risque de caillot sanguin dans les veines ou les artères, telles que : le diabète associé à une atteinte des vaisseaux sanguins, une pression artérielle très élevée, des taux de graisses dans le sang très élevé (cholestérol ou triglycérides),
  • Si vous souffrez de problèmes de coagulation sanguine (par exemple, un déficit en protéine C),
  • Si vous avez (ou avez déjà eu) des migraines avec des troubles de la vision,
  • Si vous êtes allergique (hypersensible) à l'une des substances actives (l'acétate de cyprotérone ou l'éthinylestradiol) ou à l'un des autres composants contenus dans ce médicament,
  • Si vous avez (ou avez déjà eu) une pancréatite (inflammation du pancréas),
  • Si vous avez (ou avez eu) un foie qui fonctionne mal, sans amélioration des tests évaluant son fonctionnement,
  • Si vous avez (ou avez eu) un cancer du foie (tumeur maligne) ou un développement excessif du foie (tumeur bénigne),
  • Si vous avez (ou avez eu) un cancer du sein, de l'utérus ou des organes génitaux,
  • Si vous avez des saignements du vagin dont on ne connaît pas la cause,
  • En association avec le millepertuis.

Minerva 35 µg, comprimé enrobé qui agit également comme un contraceptif oral. Vous devez donc prendre compte, avec votre médecin, toutes les recommandations qui s'appliquent normalement à une utilisation sécurisée des contraceptifs oraux hormonaux. 

Vous devez prévenir votre médecin si vous êtes concernée par une des situations suivantes avant d'utiliser Minerva 35 µg, comprimé enrobé, et il est également nécessaire de le consulter en cas de survenue ou d'aggravation d'une des pathologies mentionnées ci-dessous en cours de traitement : 

  • Si l'un de vos parents proches (parents, grands-parents, sœurs...) a eu un cancer du sein.
  • Si vous souffrez d'une maladie du foie ou de la vésicule biliaire.
  • Si vous avez un taux élevé de sucre dans le sang (diabète).
  • Si vous avez des kystes sur les ovaires.
  • Si vous souffrez de dépression.
  • Si vous avez une maladie au long cours causant des inflammations et / ou des saignements au niveau de l'intestin (maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique), une maladie du sang provoquant des lésions rénales (syndrome urémique et hémolytique), une maladie héréditaire affectant la forme de vos globules rouges (drépanocytose).
  • Si vous prenez un traitement contre l'épilepsie.
  • Si vous avez une maladie du système immunitaire (lupus érythémateux disséminé).
  • Si durant une grossesse ou un traitement hormonal, vous avez eu une perte auditive, une maladie du sang (porphyrie), des éruptions de vésicules sur la peau pendant la grossesse (herpès gestationnel), une maladie des nerfs avec des mouvements du corps brusques et non contrôlés (chorée de Sydenham).
  • Évitez toute exposition directe au soleil ou aux rayons ultraviolets si, avant le traitement ou durant le traitement, vous avez (ou avez eu) des tâches brun doré (en particulier sur le visage appelées "masque de grossesse").
  • Les médicaments contenant des estrogènes peuvent induire ou aggraver les symptômes d'angiœdème en cas d'angiœdème héréditaire. Consultez immédiatement votre médecin si vous ressentez l'un des signes suivants : un gonflement de la face, de la langue et/ou de la gorge, une difficulté à avaler ou une urticaire associée à des difficultés pour respirer (symptômes de l'angiœdème).
  • Arrêtez de prendre les comprimés et contactez immédiatement votre médecin si vous remarquez les signes possibles d'un caillot sanguin.
L'utilisation de Minerva 35 µg, comprimé enrobé peut augmenter légèrement le risque d'apparition d'un caillot sanguin, aussi appelé thrombose. Il n'est que légèrement augmenté par rapport aux femmes qui n'utilisent pas Minerva 35 µg, comprimé enrobé ou qui n'utilisent pas de contraceptif oral. Une guérison totale n'est pas systématiquement obtenue, et 1 à 2% des cas peuvent être mortels.
Le risque d'apparition de caillots sanguins dans une veine peut encore être augmenté avec l'âge, si vous fumez, si l'un de vos proches parents a eu un caillot sanguin dans le poumon, dans la jambe ou tout autre organe à un jeune âge, si vous êtes en surpoids, si vous avez une pression artérielle élevée, si vous avez des problèmes cardiaques, si l'un de vos proche parents à eu une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral  à un jeune âge, si vous avez des taux élevés de graisses dans le sang (triglycérides ou cholestérol), si vous avez des migraines, ou encore si vous devez être opérée ou si vous êtes alitée durant une longue période en raison d'une maladie ou d'une blessure, ou si votre jambe est immobilisée. 
Il est donc important de prévenir votre médecin que vous utilisez Minerva 35 µg, comprimé enrobé, car il pourra être nécessaire d'arrêter le traitement. Il pourra vous demander d'interrompre le traitement plusieurs semaines avant une intervention chirurgicale, ou encore tant que votre mobilité est réduite. Votre médecin vous indiquera à quel moment vous pourrez recommencer à prendre Minerva 35 µg, comprimé enrobé, après avoir récupéré une mobilité normale. 

Pour connaître les symptômes liés à la présence de caillots sanguins, reportez-vous à la notice. 


Concernant le risque de cancer du sein, il est plus fréquent chez les femmes qui utilisent une association estroprogestative orale, sans que l'on sache si le traitement en est la cause. Il est en effet possible que ces femmes utilisant ce type de traitement soient examinées plus fréquemment par leur médecin. Cette différence disparaît progressivement suite à l'arrêt du traitement. 
Il est donc très important d'examiner vos seins régulièrement, et que vous contactiez votre médecin si vous constatez une grosseur au niveau de ces derniers. 

Concernant le risque de cancer du foie, dans de rares cas, les femmes utilisant ce traitement peuvent rencontrer un développement excessif du foie (tumeur bénigne), et plus rarement encore, un cancer du foie (tumeur maligne). 
Vous devez, par conséquent, consulter votre médecin si vous ressentez subitement des maux de ventre intenses. 


Des saignements entre les règles peuvent apparaître, particulièrement durant les premiers mois du traitement par Minerva 35 µg, comprimé enrobé. Ces derniers cessent généralement de manière spontanée, sans qu'il ne soit nécessaire d'interrompre le traitement. 
Si ces saignements persistent durant plusieurs mois, ou s'ils se manifestent au bout de plusieurs mois d'utilisation, vous devez consulter votre médecin. 

Si vos règles n'apparaissent pas au cours de la période d'arrêt entre les deux plaquettes, il est peu probable que vous soyez enceinte si les comprimés ont été pris correctement, si vous n'avez pas eu de vomissements ou de diarrhées sévères et si vous n'avez pas pris d'autres médicaments. 
Si vous n'avez pas vos règles deux fois de suite, il se peut que vous soyez enceinte. Vous devez alors consulter immédiatement votre médecin. Vous ne devez pas commencer la plaquette suivante tant que vous n'êtes pas certaine de ne pas être enceinte. 


L'utilisation de Minerva 35 µg, comprimé enrobé est déconseillée en cas d'intolérance au galactose, de déficit en lactase de Lapp,  ou de syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose. 
Elle est également déconseillée en cas d'intolérance au fructose ou de déficit en sucrase/isomaltase. 

Demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre un médicament. 
Il est très important que vous signaliez à votre médecin, dentiste, pharmacien ... tout autre médicament ou préparation utilisé actuellement ou dernièrement, car certaines utilisations simultanées sont contre-indiquées, tandis que d'autres peuvent diminuer l'effet de Minerva 35 µg, comprimé enrobé.
Reportez-vous à la notice afin de prendre connaissance des médicaments ou préparations à ne pas utiliser en même temps que Minerva 35 µg, comprimé enrobé. 

En cas d'examen sanguin, prévenez l'équipe du laboratoire ou votre médecin que vous utilisez ce médicament, car ce dernier est susceptible de modifier les résultats de certains examens. 

Si vous êtes enceinte, Minerva 35 µg, comprimé enrobé n'a pas lieu de vous être prescrit. 
Si une grossesse est découverte en cours de traitement, ce dernier doit être interrompu. Vous devez prévenir et consulter votre médecin afin de vous conformer à ses recommandations
L'utilisation de Minerva 35 µg, comprimé enrobé est déconseillée si vous allaitez. Si vous souhaitez allaiter votre enfant, vous devez consulter votre médecin et vous conformer à ses recommandations.
De manière générale, il convient de toujours demander l'avis de votre médecin ou pharmacien avant de prendre un médicament. 


Contenance : 3 x 21 comprimés
Mis Ă  jour le 04/07/2019