Malarone 62.5 mg / 25 mg enfants 12 comprimés

Antipaludéen

16,50 €

Ce médicament est un antipaludique à base d'atovaquone et de proguanil.

Il est indiqué en traitement des crises de paludisme à Plasmodium falciparum (le paludisme est une maladie causée par un parasite microscopique, il est transmis par les piqûres de moustiques et il sévit dans les pays tropicaux. Cette maladie doit être dépistée et traitée rapidement.)
Il est également utilisé pour la prévention du paludisme chez les voyageurs se rendant dans les zones où sévit le paludisme.


Conditionnement : boîte de 12 comprimés pelliculés.


Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .


Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)


Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

Les substances actives sont :
Atovaquone ................................................................................................... 62,50 mg
Chlorhydrate de proguanil ......................................................................... 25,00 mg

Pour un comprimé pelliculé


Les autres composants sont
:

Noyau : hydroxypropylcellulose faiblement substituée, cellulose microcristalline, povidone, carboxyméthylamidon sodique, stéarate de magnésium, poloxamère 188.

Pelliculage : hypromellose, dioxyde de titane (E171), macrogol 400, oxyde de fer rouge (E172), macrogol 8000.
COMMENT PRENDRE MALARONE 62,5 mg/25 mg ENFANTS, comprimé pelliculé
Voie orale.
  • Les comprimés devront être administrés avec un repas ou une boisson lactée pour favoriser l'absorption de l'atovaquone.
  • Chez les enfants de moins de 6 ans, en raison du risque de fausse route les comprimés devront être écrasés avant administration.
  • Les comprimés doivent être pris à la même heure chaque jour.
Traitement curatif de l'accès palustre à Plasmodium falciparum :

Enfants de 9 kg à moins de 11 kg de poids corporel :
3 comprimés en une prise unique par jour pendant 3 jours consécutifs à 24 heures d'intervalle.

Enfants de 5 à 8 kg de poids corporel :
2 comprimés en une prise unique par jour pendant 3 jours consécutifs à 24 heures d'intervalle.

La posologie et les modalités d'emploi adaptées pour le traitement de l'accès palustre à Plasmodium falciparum n'ont pas été établies chez les enfants de moins de 5 kg.

Chez les sujets de plus de 11 kg de poids corporel il convient d'utiliser la présentation Malarone 250 mg/100 mg plus fortement dosée.

Prophylaxie du paludisme à Plasmodium falciparum :
Le traitement sera débuté la veille ou le jour du départ en zone d'endémie. Il sera poursuivi pendant la durée du risque d'impaludation et 7 jours après avoir quitté la zone d'endémie.
La durée d'administration de Malarone dans cette indication devra être limitée à 3 mois.

Adulte et enfant de plus de 40 kg de poids corporel (environ 12 ans d'âge) :
4 comprimés par jour à heure fixe en une prise unique.

Sujets de 11 à 40 kg de poids corporel :
  • sujets de 31 à 40 kg : 3 comprimés par jour à heure fixe en une prise unique.
  • sujets de 21 à 30 kg : 2 comprimés par jour à heure fixe en une prise unique.
  • sujets de 11 à 20 kg : 1 comprimé par jour à heure fixe.
La sécurité et l'efficacité de Malarone pour le traitement prophylactique du paludisme à Plasmodium falciparum n'ont pas été établies chez les sujets de moins de 11 kg.

La présentation Malarone 250 mg/100 mg comprimé pelliculé plus fortement dosée est mieux adaptée aux sujets de plus de 40 kg et aux enfants de plus de 12 ans.

Insuffisance hépatique :
II n'y a pas lieu de prévoir une adaptation de la posologie chez les sujets atteints d'insuffisance hépatique. Néanmoins, il n'existe pas d'étude chez l'insuffisant hépatique sévère.

Insuffisance rénale :
Il n'y a pas lieu de prévoir une adaptation de la posologie chez les sujets présentant une insuffisance rénale légère à modérée. En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min), le traitement prophylactique par Malarone est contre-indiqué. Pour traiter un accès palustre dans cette situation il convient dans la mesure du possible d'avoir recours à un autre traitement curatif.

Si vous avez pris plus de MALARONE 62,5 mg/25 mg ENFANTS, comprimé pelliculé que vous n'auriez dû : il est important que vous preniez exactement la dose prescrite par votre médecin. Si par erreur vous preniez une dose supérieure de ce médicament, vous devez contacter un médecin ou le service des urgences de l'hôpital le plus proche.

Si vous oubliez de prendre MALARONE 62,5 mg/25 mg ENFANTS, comprimé pelliculé : si vous avez oublié de prendre une dose, prenez-la dès que possible (toujours avec des aliments ou une boisson lactée), puis poursuivez votre traitement comme indiqué par votre médecin.
Ne prenez jamais MALARONE 62,5 mg/25 mg ENFANTS, comprimé pelliculé dans les cas suivants :
  • antécédent d'allergie à l'un des composants (atovaquone, proguanil ou l'un des excipients).
  • insuffisance rénale sévère pour l'utilisation de ce médicament en prévention du paludisme.
En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
Ce médicament est déconseillé en cas de traitement par certains antibiotiques à base de rifampicine ou de rifabutine.

Mises en garde spéciales
Lors d'une crise de paludisme, n'hésitez pas à contacter rapidement un médecin si les symptômes s'aggravent malgré le traitement par ce médicament.

Si un nouvel accès de paludisme survient après celui traité par Malarone, un médicament antipaludique différent de celui-ci devra être utilisé pour le traitement. Consultez un médecin.

Si l'exposition au risque de paludisme persiste après le traitement de la crise de paludisme, un traitement préventif adapté peut être envisagé. Demandez l'avis de votre médecin.

Ce médicament ne dispense pas des mesures de protections individuelles contre les piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaire ...) qui sont les agents transmetteurs du paludisme.

En cas de vomissements survenant dans l'heure qui suit une prise de Malarone une nouvelle dose doit être administrée.

En cas de diarrhée importante ou de vomissements répétés, l'efficacité de ce médicament peut être diminuée. Dans ce cas, demandez rapidement conseil à un médecin afin d'envisager le traitement le mieux adapté à votre cas.

Après le retour d'une zone où sévit le paludisme, ne pas hésiter à consulter un médecin en cas d'apparition de fièvre, de maux de tête, de troubles digestifs, de douleurs musculaires, même si ces symptômes surviennent plusieurs jours ou plusieurs semaines après avoir quitté la zone à risque de transmission.


Prise ou utilisation d'autres médicaments :
En raison du risque de diminution de son efficacité, l'association de ce médicament avec un autre à base de rifampicine ou de certains médicaments utilisés dans le VIH est déconseillée.

Prévenez votre médecin  en cas de prise simultanée d'anticoagulant oral, hormones thyroïdiennes, certains antibiotiques comme la rifabutine ou à base de tétracycline, certains anti nauséeux à base de métoclopramine, qui peuvent induire des interactions médicamenteuses avec ce médicament.

Grossesse/Allaitement
Si vous êtes enceinte, si vous pensez être enceinte ou si vous planifiez une grossesse, ce médicament ne pourra être indiqué qu'après avis médical.
Ne prenez pas Malarone si vous allaitez car le médicament peut passer dans le lait maternel et nuire à votre enfant.


Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 11/10/2017