Lopéramide Mylan 2 mg 12 gélules


Diarrhée aiguë passagère - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : GĂ©lules
  • Conduite Conduite : Attention Ă  la conduite automobile

1,99 â‚¬
1,99 â‚¬
Le médicament lopéramide 2 mg est indiqué lors de diarrhées aiguës et passagères de l'adulte et de l'enfant à partir de 15 ans. Ce traitement est à administrer en parallèle de mesures hygiéno-diététiques. Il se présente sous la forme d'une boite contenant douze gélules. 

Le principe actif est le chlorohydrate de lopéramide 2 mg avec une quantité correspondant à lopéramide base 1.86 mg pour une gélule. Les autres composants du contenu de la gélule sont le lactose monohydraté, l'amidon de riz, le talc, le stéarate de magnésium. 

le lactose est un excipient à effet notoire et la composition de l'enveloppe de la gélule sont gélatine, dioxyde de titane.

Posologie de lopéramide 2 mg

Ce médicament est réservé à adulte et l'enfant de plus de 15 ans.

La posologie recommandée est de prendre dans un premier temps deux gélules de lopéramide 2mg par voie orale avec un peu d'eau.

Si la diarrhée continue, il vous est conseillé de prendre une gélule complémentaire après chaque selle non moulée sachant que la quantité maximal de gélules par jour est de six et que le traitement ne doit durer que deux jours. 

En cas de surdosage, il vous faut arrêter votre traitement et contacter votre médecin.

Contre-indications de lopéramide 2 mg 

Ce traitement ne doit surtout pas être pris si vous avez de la fièvre, des vomissements, du sang dans les selles ou si votre diarrhée survient au cours d'un traitement antibiotique car cela risque d'atteindre le colon. 

Les autres contre-indications sont chez les enfants de moins de 15 ans, si vous êtes allergique à l'un des constituants ou si vous êtes atteint d'une maladie chronique de l'intestin ou du colon notamment au cours des poussées aiguës de rectocolite hémorragique. 

Si vous avez un doute il faut en parler à votre médecin ou votre pharmacien. 

Il vous est conseillé d'arrêter le traitement lopéramide et de consulter votre médecin si votre état ne s'est pas amélioré au bout de deux jours, si vous avez du sang ou des glaires dans les selles ou la fièvre ou des vomissements sont apparus au cours du traitement ou si vous avez une sensation de soif intense, avec une sensation de langue sèche. 

Ces signes marquent le début d'une déshydratation, donc d'une perte de liquide importante à cause de la diarrhée. Votre médecin pourra si votre état le demande vous réhydrater par voir orale ou intraveineuse. 

Si votre médecin vous a parlé d'une intolérance à certains sucres il faut mieux le consulter avant de prendre ce traitement. 

Lopéramide 2 mg gélule contient du lactose donc il est déconseillé chez les patients ayant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).

Si vous avez une maladie de foie, vous devez consulter votre médecin avant de prendre ce traitement.  

Le traitement par lopéramide doit être arrêté si vous avez une constipation ou une distension intestinale.

Veuillez à ne pas associer d'autres traitements qui contiennent du lopéramide, cela entraînerait un surdosage. 

Si vous prenez ou si vous avez pris un autre traitement, il vous est recommandé d'en parler à votre médecin ou à votre pharmacien. 

Si vous êtes enceinte, il faudra demander l'avis de votre médecin avant de prendre ce traitement. 

Si vous allaitez, vous pouvez envisager de prendre lopéramide mais le traitement doit être bref. 

Le conseil de votre pharmacien ou de votre médecin vous est conseillé avant de prendre tout médicament. 
Comme lopéramide 2 mg peut provoquer des vertiges et de la somnolence, les conducteurs de véhicules et de machines doivent être vigilants. 

Les conseils hygiéno-diététiques qui peuvent vous êtes donné au cours d'une diarrhée et de beaucoup boire pour ne pas vous déshydrater (2 litres). Votre alimentation doit privilégier le riz et les viandes grillées et ne doit pas contenir de crudités, de fruits, de légumes verts, de plats épicés, les aliments ou les boissons glacées.

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

La diarrhée aiguë n’est pas une maladie mais un symptôme qui peut être lié à de nombreuses pathologies. Sans gravité, elle peut cependant provoquer des complications si elle persiste.

Les causes de la diarrhée aiguë

La diarrhée aiguë de l’adulte peut avoir différentes origines et se caractérise par une inflammation des muqueuses du tube digestif.
Elle peut être virale, on parle alors de gastro-entérite, provoquée généralement par un « rotavirus ». Il s’agit d’une maladie très contagieuse qui sévit par épidémies et plus particulièrement en hiver.
Une diarrhée peut aussi être due à l'implantation de bactéries pathogènes dans l'intestin (E coli, Salmonelle…), à un parasite (Giardia…) au stress ou à une allergie.
Une intoxication alimentaire ou la prise d’antibiotiques sont également des facteurs susceptibles de provoquer une diarrhée aiguë. Si l’épisode diarrhéique perdure (au-delà de 48H), il est nécessaire de consulter son médecin pour prévenir d’éventuelles complications, telles qu’une déshydratation qui peut être dangereuse et plus particulièrement chez les personnes âgées et les enfants.

Les symptômes de la diarrhée

La diarrhée aiguë se manifeste par une augmentation de la fréquence des selles et une altération de leur consistance. Elle survient soudainement et prend fin spontanément au bout de deux ou trois jours.

Les intestins vont se contracter anormalement, ce qui va accélérer le transit. L'eau contenue dans les selles n'a pas le temps d'être réabsorbée comme c'est le cas habituellement. Les selles sont alors molles, voire liquides.
La diarrhée peut être diagnostiquée à partir de 3 selles (molles ou liquides) sur un délai de 24H. Elle peut s’accompagner de fièvre, de vomissements, de crampes d’estomac ou de ballonnements et parfois de la présence de sang dans les selles.

Comment stopper une diarrhée passagère ?

Il est possible d’appliquer un régime alimentaire adapté pour réduire les symptômes et guérir de la diarrhée en quelques jours.

  • Boire beaucoup tout au long de la journée et plus spécifiquement des boissons sucrées ou salées pour compenser les pertes et prévenir une déshydratation.
  • Adopter un régime anti-diarrhéique : biscottes, riz, viandes maigres (jambon ou poulet), compotes (mais uniquement pomme et coing), bananes...
  • Prendre des repas plus fréquents mais en plus petite quantité.
  • Éviter les légumes crus et les fruits (à part la banane), les glaces et sorbets.
Pour diminuer les symptômes et améliorer votre confort, il existe des médicaments pour la diarrhée dit ralentisseurs de transit, tel que le Lopéramide Mylan 2 mg, qui vont réduire les contractions de l’intestin et ainsi ralentir la fréquence des selles. Ils ralentissent cependant l’élimination de la bactérie ou du virus et donc la guérison. C’est pour cette raison que ce type de traitement contre la diarrhée ne doit jamais être pris de façon prolongée (48H maximum et uniquement à partir de 15 ans). Si les symptômes persistent, il est impératif de consulter un médecin qui prescrira les examens nécessaires.

Quelles sont les précautions à prendre ?

En cas de gastro-entérite, il faut appliquer quelques règles d’hygiène afin d’éviter toute contamination et donc de propagation :

  • Se laver les mains avant et après être allé aux toilettes et chaque repas.
  • Éviter au maximum les contacts avec d’autres personnes.
  • Éviter de toucher son nez ou sa bouche sans s’être lavé les mains au préalable.
  • Nettoyer les toilettes après chaque passage avec un produit désinfectant.
  • Nettoyer plus fréquemment que d’habitude et de façon plus méticuleuse les surfaces, les poignées de porte, les robinets, les lavabos.
  • N’utiliser que des mouchoirs à usage unique
  • Ranger les brosses à dents séparément.
  • Ne pas partager ses couverts et sa bouteille d’eau.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 03/06/2019