Livial 2,5 mg 28 comprimés

Correction des symptômes liés à la ménopause
 La législation française ne permet pas la vente en ligne des médicaments sur ordonnance.
Référence Prix
3400935435866 30,20 €

Ce médicament est préconisé dans le traitement des troubles dus à un déficit en estrogènes lié à la ménopause.

C'est un traitement hormonal substitutif ou THS. Le choix de ce traitement doit être discuté avec votre médecin. L'expérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée.



Conditionnement : boîte d'une plaquette de 28 comprimés.


Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .


Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)


Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

La substance active est :
Tibolone (2,50 mg par comprimé).

Les autres composants sont :
Amidon de pomme de terre, stéarate de magnésium, palmitate d'ascorbyle, lactose monohydraté.

COMMENT PRENDRE LIVIAL 2,5 mg, comprimé ?

La posologie est de 1 comprimé chaque jour.
Les comprimés devront être avalés avec de l'eau ou une autre boisson, de préférence au même moment chaque jour.

Si vous avez l'impression que l'effet de LIVIAL 2,5 mg, comprimé est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez pris plus de LIVIAL 2,5 mg, comprimé que vous n'auriez dû :
Les signes de surdosage sont habituellement des nausées, des vomissements, des saignements vaginaux. Aucun traitement spécifique n'est nécessaire. Ces signes disparaissent lorsque le traitement est diminué ou arrêté.

Sont fréquemment observés au cours d'un traitement hormonal de la ménopause :
  • une tension des seins,
  • des saignements vaginaux,
  • des douleurs et gonflements abdominaux,
  • des nausées,
  • des maux de tête,
  • des pertes vaginales.
Sont rarement observés :
  • des vomissements,
  • des perturbations du bilan hépatique (foie),
  • un ictère (jaunisse),
  • une affection de la vésicule biliaire,
  • es perturbations de la libido,
  • des troubles cutanés (tel que développement de la pilosité).
Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer
votre médecin ou votre pharmacien.

Ne jamais prendre LIVIAL 2,5 mg, comprimé dans les cas suivants :
  • antécédents ou maladies thrombo-emboliques veineuses ou artérielles en cours (phlébite, embolie pulmonaire, angine de poitrine, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), • cancer du sein, de l'utérus, ou tout autre cancer estrogèno-dépendant,
  • hyperplasie de l'endomètre (développement exagéré de la muqueuse utérine),
  • saignements vaginaux non diagnostiqués,
  • certaines maladies du foie,
  • allergie connue au principe actif ou à l'un des excipients de LIVIAL,
  • porphyrie (maladie héréditaire).
Prendre des précautions particulières avec LIVIAL 2,5 mg, comprimé dans les cas suivants :
Un examen médical est nécessaire avant et périodiquement en cours de traitement.  A intervalles réguliers (au moins une fois par an), votre médecin sera amené à discuter avec vous des bénéfices et des risques associés avec un traitement hormonal substitutif afin d'évaluer si vous devez poursuivre ou arrêter votre traitement.

Un examen clinique régulier des seins sera effectué par votre médecin, en particulier en cas d'antécédents de cancer du sein dans votre famille ou si vous présentez des kystes ou des nodules des seins. Votre médecin pourra également être amené à vous prescrire une mammographie. Prévenez votre médecin si vous constatez une modification de vos seins pendant le traitement.

Les femmes qui utilisent un traitement hormonal substitutif ont un risque augmenté de développer une maladie thrombo-embolique, un cancer du sein ou de l'utérus, et peut-être un accident cardiovasculaire ou un accident vasculaire cérébral. Signalez à votre médecin toute maladie survenant en cours de traitement.

Dans les situations suivantes, le traitement de la ménopause n'est pas contre-indiqué mais nécessite une surveillance particulière : hypertension artérielle, diabète, endométriose (affection caractérisée par la présence de muqueuse utérine en dehors de /'utérus), fibrome utérin, troubles hépatiques ou biliaires, épilepsie, migraine ou maux de tête sévères, insuffisance rénale ou cardiaque, asthme, lupus (maladie sévère atteignant notamment la peau), otospongiose (affection de l'oreille entraînant une baisse de l'audition).

Prévenez immédiatement votre médecin en cas d'apparition des signes suivants :
  • grosseur au niveau des seins ;
  • réactions allergiques (respiration difficile, oppression thoracique, éruption généralisée à type d'urticaire, démangeaisons) ;
  • jaunisse (au niveau des yeux et de la peau) ;
  • augmentation significative de la pression artérielle ;
  • douleur inhabituelle dans les jambes, faiblesse dans les membres ;
  • douleur de la poitrine, pouls irrégulier, essoufflement soudain ;
  • perte de connaissance, confusion, maux de tête sévères inhabituels, vertiges, troubles visuels, élocution ralentie ou perte de la parole ;
  • grossesse.
Prévenez votre médecin si vous devez rester alitée ou si vous devez subir une intervention chirurgicale.

Si les symptômes de déficit en estrogènes liés à la ménopause persistent malgré le traitement, parlez-en à votre médecin.

Si des saignements abondants surviennent, consultez votre médecin.
Durant les premiers mois de traitement, des saignements ou des spottings peuvent survenir. Cependant, tout saignement ou spottings persistant après les premiers mois de traitement, débutant plusieurs mois après la mise en route du traitement ou continuant après l'arrêt du traitement, doit être signalé à votre médecin qui jugera de l'intérêt ou non de réaliser des examens complémentaires afin d'éliminer un problème sous-jacent.

En raison de la présence de lactose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de galactosémie, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase (maladies métaboliques rares).

En cas de doute ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Prise ou utilisation d'autres médicaments
Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.

Une attention toute particulière doit être prise lors d'utilisation de warfarine ou d'autres anticoagulants anti-vitamine K. Le traitement par LIVIAL risque d'augmenter l'effet des anticoagulants. Une surveillance clinique et éventuellement une adaptation de la posologie surtout en début et fin de traitement par LIVIAL est nécessaire.

Grossesse/Allaitement :
Ce médicament n'a pas d'indication pendant la grossesse ou l'allaitement.
Si vous découvrez que vous êtes enceinte alors que vous prenez ce médicament, interrompez le traitement et parlez-en à votre médecin. La découverte d'une grossesse exposée par mégarde à ce médicament n'en justifie pas l'interruption. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Liste des excipients à effet notoire : lactose

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 23/01/2019