Hinartum 100 comprimés


Atteintes articulaires d'origine arthrosique
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie sublinguale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

12,69 â‚¬
12,69 â‚¬
Hinartum est un médicament homéopathique utilisé lors des atteintes touchant les articulations, et dont l'origine est arthrosique.  

Hinartum ne doit pas être pris par les enfants âgés de moins de 12 ans, ainsi que par les personnes allergiques à l'un des composants du médicament.

Hinartum médicament homéopathique a pour substances actives : Arnica montana 2 DH 0,500 mg, Rhus toxicodendron 2 DH 1,000 mg ; Sanguinaria canadensis 4 DH 0,450 mg ; Solanum dulcamara 2 DH 0,300 mg ; Sulfur 6 DH 0,750 mg pour un comprimé de 301,5 mg.

Les autres composants sont le lactose monohydraté et le stéarate de magnésium. 

Le pilulier d'Hinartum médicament homéopathique contient 100 comprimés.

Posologie de Hinartum

Il est conseillé de prendre 3 comprimés par jour. Les comprimés sont à prendre à distance des repas. Ils sont à laisser fondre sous la langue. Pour les enfants âgés de plus de 12 ans, il est possible d'écraser le comprimé ou de le dissoudre dans une petite quantité d'eau.

Les prises d'Hinartum sont à espacer dès la survenue d'une amélioration. Il faut cesser de prendre le médicament quand les symptômes ont cessé. 

Sauf avis médical, la durée du traitement ne doit pas excéder 3 semaines.

Précautions d'emploi de Hinartum

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre ce médicament. 

Hinartum contient du SULFUR, il ne doit pas être pris en cas de dermatose, d'otite ou de sinusite sans l'avis d'un médecin. 

Si vous ne tolérez pas certains sucres, contacter votre médecin avant de prendre Hinartum

Les comprimés de ce médicament contiennent du lactose.

En cas de grossesse ou d'allaitement, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant la prise d'Hinartum

Prévenez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez, allez prendre ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il a été obtenu sans ordonnance.
Mis Ă  jour le 30/03/2020