Grippe saisonnière : ce qu'il faut savoir

Grippe saisonnière : ce qu'il faut savoir
La grippe saisonnière est une infection respiratoire aiguë causée par différents virus appartenant au genre Influenzavirus. Très contagieuse, elle donne lieu chaque année à des épidémies au cours de la période hivernale (fin de l'automne – début du printemps).

La grippe peut entraîner des complications telles que la déshydratation, l'otite, la sinusite, la bronchite, la pneumonie voire le décès chez les personnes fragiles (jeunes enfants, femmes enceintes, personnes âgées,  personnes au système immunitaire affaibli...).

La grippe ne doit pas être confondue avec l'état grippal. Causé par différents virus respiratoires, ce dernier présente des symptômes d'intensité plus faible que ceux de la grippe.

Plusieurs formes virales

Il existe 3 types de virus grippaux.

Les virus de type A et de type B sont responsables des épidémies saisonnières de grippe. Pouvant infecter les humains et les animaux, ils ont un fort pouvoir de mutation : un virus différent émerge chaque année d'où la nécessité d'un nouveau vaccin tous les ans.

Le virus de type A est la forme la plus virulente ; il est à l'origine de pandémies telles que la grippe espagnole, et plus récemment, la grippe H1N1. Le virus de type B est la forme la plus courante ; il touche principalement les enfants. 

Touchant uniquement les humains, le virus de type C n'est pas responsable d'épidémies saisonnières mais seulement de cas isolés au sein d'une collectivité.

Transmission du virus et contagion

Très contagieuse, la grippe se propage rapidement, en particulier lorsqu’il y a une forte concentration de population (transports en commun, collectivités). Elle se transmet généralement par les voies aériennes (postillons, éternuements, toux) mais également par les mains, lorsqu'elles portent le virus aux muqueuses (nez, bouche, yeux). La personne malade est contagieuse 24 heures avant l’apparition des symptômes et jusqu'à 7 jours après.

Comment reconnaître la grippe ?

Les symptômes de la grippe apparaissent de manière brutale 2 à 3 jours après la contamination par le virus. La maladie se manifeste principalement sous forme :
  • de forte fièvre (39-40°C) accompagnée de frissons,
  • de maux de tête,
  • de courbatures,
  • de toux sèche,
  • de fatigue généralisée.


Le patient peut également ressentir des symptômes moins spécifiques tels que des maux de gorge, une congestion nasale, une perte d'appétit, une gêne respiratoire.

Généralement, la fièvre tombe rapidement avant de remonter soudainement, c'est ce qu'on appelle « le V grippal ». La grippe guérit en 5 jours sans traitement. Elle est généralement suivie d'une période de convalescence de plusieurs semaines.



S'il est impossible d'agir sur le virus de la grippe, il existe cependant des solutions pour prévenir la contamination et soulager les symptômes. N'hésitez pas à consulter notre fiche « Comment prévenir et traiter la grippe saisonnière ? ».