Comment soigner une gastro ?

Comment soigner une gastro ?
La gastro-entérite aiguë est une infection qui sévit le plus souvent en hiver. Lorsque le nombre de cas se multiplie dans une région, on parle d’épidémie de gastro. Généralement, la gastro est sans gravité et guérit spontanément en moins de trois jours. Néanmoins, elle provoque des symptômes gênants (diarrhée, vomissements, douleurs abdominales, …) et expose à un risque de déshydratation. Chez les sujets les plus sensibles, comme les nourrissons ou les personnes âgées, la vigilance est de mise, car chaque année, la maladie provoque des hospitalisations et des décès.

Causes, symptômes, régime alimentaire, traitements, … Pharma GDD fait le point sur la maladie et vous en dit plus sur comment soigner une gastro.

La gastro-entérite : mieux comprendre la maladie

Les causes de la gastro-entérite

La gastro-entérite aiguë correspond à une inflammation de la muqueuse du tube digestif. Le plus souvent, elle est virale. Elle est essentiellement causée par des virus de la famille des Norovirus, Rotavirus, Astrovirus ou Adenovirus. C’est ce type de gastro-entérite qui sévit chaque année sous forme d’épidémie hivernale. Elle est alors très contagieuse. Elle s’attrape après avoir été en contact avec une personne malade ou après avoir touché des objets ou surfaces contaminés.

Une bactérie ou un parasite peuvent aussi être responsables d’une gastro-entérite. On parle alors de gastro-entérite bactérienne ou parasitaire. Ce type de gastro survient généralement lorsqu’une personne consomme des aliments contaminés, lors d’un voyage à l’étranger par exemple. Les symptômes peuvent alors apparaître dans les quelques heures ou quelques jours après l’ingestion. Les micro-organismes responsables sont des bactéries comme les Salmonelles, les Campylobacter, Escherichia coli, les Schigelles, les Vibrio, les Yersinia ou encore Clostridium difficile. Pour les parasites, une gastro-entérite peut être provoquée par des amibes, par Giardia intestinalis ou encore par Cryptosporidium.

Les symptômes de la gastro

Les symptômes de la gastro sont généralement sans appel. Après une période d’incubation de 24 à 72 heures, la gastro-entérite se manifeste par une diarrhée aiguë d’apparition soudaine. Elle peut s’accompagner de douleurs abdominales, d’une fatigue, d’une perte d’appétit, de nausées et/ou de vomissements, de maux de tête, d’une fièvre modérée (38°C) et, parfois, de sang dans les selles. La durée d’une gastro est généralement de 24 à 48 heures. Les symptômes peuvent parfois durer jusqu’à 7 jours.

Se protéger contre la gastro-entérite

Pour éviter la propagation des épidémies de gastro, quelques gestes de prévention doivent être mis en place :

  • Se laver les mains à l’eau et au savon ou, à défaut, avec une solution hydroalcoolique ;
  • Eviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche ;
  • Ne pas partager d’objets avec des personnes malades sans qu’ils n’aient été lavés à l’eau de javel au préalable ;
  • Eviter le contact avec des personnes malades.

Notre sélection :

Et quand on est malade :

  • Rester chez soi, limiter les sorties et contacter le médecin si besoin ;
  • Limiter les contacts directs et indirects (via les objets) en particulier avec les personnes fragiles ;
  • Porter un masque, notamment en présence de sujets sensibles.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article sur le sujet : Comment prévenir la gastro-entérite virale ?

Que manger en cas de gastro ?

L’alimentation durant une gastro doit être le premier des traitements. Choisissez des aliments qui ralentissent le transit intestinal comme les féculents (riz, pâtes, pommes de terre), les carottes cuites, les fruits cuits ou en compote. Évitez les légumes et fruits frais qui favorisent l’évacuation des selles. Seule exception : la banane qui permet de compenser les pertes en potassium.

Du côté des protéines, privilégiez les viandes maigres ou le jambon. D’une façon générale, évitez les aliments gras et épicés qui peuvent irriter l’estomac.

Pendant une gastro, vous pouvez également vous tourner vers les yaourts natures. Ils contiennent des ferments lactiques qui vont aider votre organisme à retrouver son équilibre.

Gastro : comment empêcher la déshydratation ?

Pour compenser les pertes en eau et en sels minéraux causées par les diarrhées et vomissements, il est indispensable de boire au moins 2 litres d’eau par jour. Pensez à boire régulièrement par petites quantités, afin de ne pas vomir.

Pour vous aider, dirigez-vous vers les thés, les tisanes, les bouillons de légumes et les soupes. Vous pouvez également boire du cola sans bulles. Il vous apportera de l’eau, du sucre, de la caféine et des sels minéraux pour compenser les pertes. Attention, il est important que le soda ne soit plus gazeux, car les bulles pourraient provoquer des ballonnements désagréables. Pour cela, remuez-le avec une cuillère.

Soigner une gastro par les médicaments

Outre le régime alimentaire et l’apport important en eau, soigner une gastro passe généralement par la mise en place d’un traitement médicamenteux.

Le traitement comprend :

  • Des absorbants intestinaux pour augmenter la consistance des selles (argile, diosmectite, charbon, …). Ils doivent être consommés à 2 heures d’intervalle des autres médicaments, car ils sont susceptibles de perturber leur efficacité ;
  • Des antisécrétoires pour diminuer l’abondance de la diarrhée (racécadotril) ;
  • Des ralentisseurs de transit pour inhiber la motricité digestive (lopéramide) uniquement en cas de gastro-entérite virale ;
  • Des antiseptiques intestinaux uniquement si la gastro-entérite est d’origine bactérienne (nifuroxazide).
Selon les symptômes associés, le traitement peut être complété par :

Ces médicaments pour la gastro sont disponibles sans ordonnance en pharmacie, mais doivent tout de même faire l’objet d’une vigilance particulière en cas d’automédication. Veillez à lire attentivement leur notice et à respecter attentivement leurs conditions d’emploi.

Pour les personnes fragiles ou en cas de déshydratation, le médecin pourra également prescrire un soluté de réhydratation orale.

Soigner une gastro naturellement

Si vous préférez vous tourner vers des solutions naturelles contre la gastro, l’homéopathie et la phytothérapie peuvent vous apporter des réponses.

Pour bénéficier des avantages de l’homéopathie, il est conseillé de faire appel à un professionnel de santé, en l’occurrence un médecin homéopathe, afin que celui-ci définisse avec précision le traitement adapté en fonction de vos symptômes et de vos propres caractéristiques (âge, état de santé, …).

Côté phytothérapie, vous pouvez par exemple vous tourner vers le charbon végétal qui capte les toxines dans le tube digestif pour les évacuer par les selles ou le thé noir qui a un effet curatif contre les troubles intestinaux. Attention, le charbon végétal, tout comme les autres absorbants intestinaux, ne doit pas être consommer en même temps que les autres médicaments. Laissez toujours 2 heures d’écart entre leur prise respective.

Autrement, une recette de grands-mères bien connue pour soigner une gastro naturellement consiste à boire l’eau de cuisson du riz. Ce réflexe fournit non seulement de l’eau à l’organisme, mais également des nutriments essentiels éliminés par les diarrhées (potassium, chlorure de sodium).


Notre sélection :

Gastro : faut-il consulter ?

Pour une personne adulte et saine, la consultation médicale n’est pas toujours nécessaire. Un régime alimentaire adapté, beaucoup d’eau et un traitement symptomatique suffisent généralement à soulager les manifestations de la maladie jusqu’à sa guérison.

En revanche, pour les sujets sensibles (personnes âgées, femmes enceintes, enfants ou personnes immunodéprimées ou souffrant d’une pathologie chronique), la consultation médicale est vivement recommandée dès l’apparition des premiers symptômes.

Elle l’est également pour tous les malades si :

  • L’infection provoque un amaigrissement brutal, une forte fièvre ou une forte fatigue ;
  • La diarrhée et/ou les vomissements persistent au-delà de deux jours ;
  • Les selles contiennent du sang ou des glaires ;
  • La maladie est apparue à la suite d’un voyage dans un pays tropical ou après la prise d’un nouveau médicament ;
  • La gastro provoque une incapacité à boire de plus de 24 heures.
Il faut se rendre aux urgences ou appeler le SAMU (15) en présence des symptômes suivants :

  • Une déshydratation ;
  • Une somnolence ;
  • Des propos confus ;
  • Un manque de réaction.
Pour reconnaître une déshydratation, certains signes doivent alerter :

  • Une sensation de bouche sèche ;
  • Une peau sèche et rugueuse ;
  • Une envie d’uriner moins fréquente ;
  • Des urines plus foncées que d’habitude ;
  • Des crampes musculaires ;
  • Des yeux creux
  • Une perte de poids ;
  • Dans les cas extrêmes, un état de choc et un évanouissement.
Lorsque la perte de poids est de moins de 10 % du poids corporel, on parle de déshydratation légère ou modérée. Si elle est supérieure à 10 %, la déshydratation est sévère et nécessite une intervention d’urgence.

Un test très simple peut aussi permettre de reconnaître une déshydratation : le test du pli cutané. Il s’agit de pincer sa peau entre deux doigts au niveau de sa cuisse, de son thorax ou de son bras. Si la peau revient très lentement à son état initial, cela signifie qu’elle manque d’élasticité et que, par conséquent, la personne manque d’eau.

Gastro : comment bien récupérer ?

La gastro-entérite demande énormément d’énergie à l’organisme. Même une fois guéri, le corps a besoin d’un peu d’aide pour se remettre complètement d’aplomb.
Quelques bonnes habitudes peuvent vous aider à bien récupérer après l’infection :

  • S’hydrater correctement pour permettre à l’organisme de se remettre ;
  • Manger léger, mais protéiné et vitaminé pour retrouver de l’énergie ;
  • Faire une cure de probiotiques et de prébiotiques pour renforcer la flore intestinale grâce à de bonnes bactéries ;
  • Faire une cure de gelée royale, d’extrait de pépins de pamplemousse ou de vitamine C pour donner un coup de fouet aux défenses immunitaires durant cette période de convalescence ;
  • Bien se reposer pour repartir du bon pied et combattre la fatigue grâce à certaines plantes, comme le ginseng et l’argousier.
Vous l’aurez compris, pour soigner une gastro, il n’y a pas de remèdes miracle. Il suffit de faire preuve d’un peu de patience, de suivre un régime alimentaire antidiarrhéique, de boire beaucoup d’eau et d’adapter son traitement selon ses symptômes et les conseils de son médecin. Surtout, il faut savoir écouter son corps, repérer les signes alarmants et prendre du repos pour se remettre rapidement sur pied.