Chaleur : alimentation et hydratation

Chaleur : alimentation et hydratation

Un seul mot d'ordre pendant l'été : s'hydrater ! Et si cela implique évidemment de boire de l'eau régulièrement, l'hydratation passe également par notre alimentation. Petit point sur les aliments qui combleront nos besoins en eau.

Boire, mais pas seulement !

S'hydrater rime avec boire. On ne dégaine jamais autant la bouteille d'eau qu'en période de forte chaleur. On transpire, et on se réhydrate pour compenser l'eau perdue au fil des heures. Seulement, manger permet aussi d'apporter de l'eau à notre organisme : il en va alors de bien choisir son alimentation pour aider le corps à combler ses besoins hydriques.

L'été est la période la plus propice à une alimentation riche en eau : si les fruits et légumes sont légion, les glaces, sorbets et soupes froides ne sont pas en reste. Et ça tombe bien, c'est la saison !

Les aliments riches en eau à l'honneur dans notre assiette

Fruits et légumes, produits laitiers, poisson... En diversifiant notre alimentation, les apports en eau s'en trouvent diversifiés.

  • Les légumes : ce sont les aliments les plus riches en eau que l'on puisse trouver. Si la cuisson diminue leur teneur en eau, celle-ci reste tout de même particulièrement importante, même si les légumes consommés crus (comme les crudités) gardent leur teneur en eau et ont l'avantage de conserver leurs fibres et vitamines.
  • Les fruits de l'été sont indéniablement les plus riches en eau : on se rue sur le melon et la pastèque (pas trop tout de même, car ils sont aussi connus pour favoriser le transit). Les agrumes, comme le pamplemousse, les oranges, le citron sont eux aussi gorgés d'eau.
  • Les produits laitiers. Les laitages comportent également une quantité non négligeable d'eau. Et plus ils sont écrémés, plus leur teneur en eau est importante (puisqu'ils sont moins concentrés).
  • Le poisson. Il contient lui aussi une bonne quantité d'eau. Mais celle-ci dépendra évidemment de la cuisson. Attention aussi aux éventuelles matières grasses que l'on est susceptible d'y ajouter.
  • Autre champion de l'hydratation : l'oeuf ! Un œuf entier cru contient en effet 75% d'eau.

De façon générale, mieux vaut privilégier une alimentation variée et équilibrée : celle-ci apportera à l'organisme tous les éléments, eau y compris, dont il a besoin.

A noter : En été, il est préférable de manger léger. La digestion a en effet pour conséquence d'entraîner une sensation de chaleur. Plus l'alimentation sera riche, plus la production de chaleur sera alors importante.

Alimentation et hydratation : conseils

  • Au saut du lit, avant le petit déjeuner, rien de tel qu'un grand verre d'eau pour réhydrater son organisme et démarrer sainement la journée.
  • On élimine en moyenne 1,5 L à 2L d'eau par jour. Il faut alors penser à combler cette perte tout au long de la journée. Même s'il est évident que celle-ci varie selon l'âge, l'activité, la température...
  • Rien ne sert d'attendre d'avoir soif, au contraire. Mieux vaut s'hydrater régulièrement par petites quantités pour éviter le phénomène de déshydratation.
  • Attention au sel : certes, il entraîne la soif et incite à l'hydratation mais le sel accumulé dans l'organisme a pour conséquence de retenir l'eau : attention à la rétention ! Choisissez ainsi une eau (plate ou gazeuse) pauvre en sodium.
  • Les eaux aromatisées sont à consommer avec modération : elles contiennent en effet du sucre et des édulcorants pour certaines.

A lire aussi : Déshydratation : les signes qui ne trompent pas.